Les 7 jours les plus chauds de notre histoire météorologique

IMG_8057.JPG
Abée, 14 août 2020

Très chaud même puisque David Dehenauw a sorti son boulier compteur. Et le météorologue a trouvé son record qui épate la galerie. Entre le 6 et le 12 août, nous avons connu les 7 jours les plus chauds depuis qu’on prend la température de la Belgique de manière scientifique. Le précédent record, pour l’Observatoire d’Uccle, remontait à la période du 30 juin au 6 juillet… 1976. Oui, c’est bien le fameux été qui avait cramé la majeure partie des pelouses du royaume. Remarquez que, cette année, nous n’en sommes pas loin en regardant l’herbe brunie par les rayons de soleil destructeurs. Bon, c’est vrai, la différence entre ces deux périodes d’une semaine est bien faible. À peine 0,1º mais c’est largement assez pour en faire un nouveau record. On est donc passé de 33,4 degrés de moyenne pour les maxima à 33,5º. Le jeudi 6 août, nous avions un maximum de 32,0 degrés à Uccle. Puis, on a chaque fois dépassé les trente degrés avec 33,9º le vendredi 7, 35,9º le samedi 8, 32,8º me dimanche 9, 34,0º le lundi 10, 32,6º le mardi 11 et 33,1º le mercredi 12. Avouez que c’est impressionnant. Cela impressionne en tout cas notre interlocuteur et amateur de records. « Et encore, il a fait plus chaud ailleurs en Belgique », surenchérit David Dehenauw. Le pompon est détenu, comme souvent, par le Limbourgeois Kleine-Brogel avec une moyenne de 34,5 degrés entre le 6 et le 12 août. La Wallonie n’est pas en reste grâce à Chièvres (Hainaut) et à Dourbes (Namur).

34,4 degrés à Chièvres!
« C’est Chièvres qui détient le record pour la Wallonie avec une moyenne de maxima de 34,4 degrés. Le record datait là aussi de 1976 avec une moyenne de 33,7 degrés ». Du côté de Viroinval, la moyenne est de 34,2 degrés.

À la limite, on aurait même pu espérer mieux… « S’il n’y avait pas eu l’orage de dimanche et les nuages à Uccle où on n’a atteint « que » 32,8 degrés ». Une dernière précision : la canicule pourrait durer 13 jours, si la température atteint les 25 degrés, lundi. Puis, cela devrait baisser.

Pierre Nizet. La Meuse

Écrire un commentaire

Optionnel