Les dons de masques sont déductibles de vos impôts

Exemple : si vous avez donné des dispositifs médicaux ou de protection nécessaires pour la prévention de contaminations virales et maladies infectieuses, ainsi que pour le diagnostic et le traitement des patients souffrant de pathologies ou présentant des symptômes de celles-ci. Des dons effectués aux établissements de soins de santé, aux organismes qui ont pour mission de prendre soin des personnes âgées ou handicapées, aux crèches et pouponnières, aux institutions qui offrent un enseignement scolaire ou universitaire, aux autorités publiques, aux organismes d’aide humanitaire, etc.
Alors, vous pouvez en déduire le montant de vos impôts. Il faut que cela ait été fait entre le 1er mars et le 1er septembre 2020 et que vous puissiez justifier la réalité et le montant des frais au moyen de documents probants.

Masques : de 1 à 3 €
La mesure vaut aussi pour le don de matériels médicaux ou de produits utiles dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 aux hôpitaux universitaires, aux centres publics d’action sociale et à leurs hôpitaux, à la Croix-Rouge ou aux institutions qui assistent des personnes handicapées, des personnes âgées et des mineurs d’âge protégés.
La loi précise, qu’à défaut de facture d’achat, la valeur est fixée de manière forfaitaire pour les biens suivants :

– masque buccal jetable 3 couches avec sangles élastiques : 1 euro ;

– masque buccal réutilisable en tissu : 1,5 euro ;

– masque jetable FFP2 : 3 euros ;

– écran facial PET : 1 euro.

Dons d’ordinateurs
La loi vise aussi des dons d’ordinateurs aux écoles.
On parle ici d’un don effectué entre le 1er mars et le 30 juin 2020, aux conditions suivantes :
1) des libéralités faites à des écoles sises en Belgique ; 2) il s’agit de dons d’ordinateurs utiles pour l’enseignement à distance et reconnus comme tels par le donataire.
Celui-ci se basera sur la facture d’achat de l’ordinateur offert, le prix d’achat étant réduit de 25 % par année complète écoulée à compter de la date d’achat.
A défaut de facture d’achat, on se fiera à l’évaluation de la valeur du matériel offert, réalisée par le donataire, et basée sur la valeur de marché des biens donnés au 29 février 2020.
La Meuse

Les commentaires sont fermés.