• La ligne EXPRESS E20 remplace le WEL W04 entre Liège et Marche à partir du 1er octobre !

    Capture d’écran 2020-09-28 à 17.23.08.png

    Bienvenue à la ligne EXPRESS E20

    La ligne EXPRESS E20 remplace le WEL W04 entre Liège et Marche à partir du 1er octobre

    Quels sont les changements ?
    Flexibilité d’horaire plus adaptée à la demande : 1 bus par heure
    Tarification : cartes multiparcours : 3,30€/trajet OU abonnement intégré à Horizon+ :
    Fin des réservations au préalable !!

    Vous trouverez ces informations dans les dépliants qui seront bientôt distribués à l’Administration Communale de Tinlot et/ou sur le site WWW.LETEC.BE et/ou sur l’app. du TEC.

    Téléchargez la brochure ici
    (Dépliant E20)

    Transmis par L. Medaerts échevine tinlotoise de la mobilité.Capture d’écran 2020-09-28 à 17.25.54.png

     

     

  • Bierset. Plus d'avions, plus de vols, plus de bruit... explications et réactions!

    Face à cette « problématique des nuisances potentielles dues à l’intensification du trafic aérien au départ/vers l’aéroport de Bierset », le groupe de mandataires issus de différentes familles politiques a ainsi défini une « position commune afin d’être plus forts, ensemble, dans les négociations à venir », notamment dans le cadre de la prochaine étude d’incidences.
    « Un long travail s’annonce»
    Le bourgmestre hutois Christophe Collignon (PS), président de la Conférence des élus, « a initié une démarche collective en direction des autorités de gestion de Liège Airport ». Une délégation de mandataires huto-waremmiens (tendances politiques confondues) sera dès lors invitée par la direction de l’aéroport à une réunion de travail.

    « Un long travail s’annonce, il est évidemment préférable de le mener ensemble, avec proactivité et sang-froid », estime dans un communiqué le CA de la Conférence des élus.
    Le « club des bourgmestres » appelle également à « objectiver » la situation, et évoque notamment la possibilité de placer des sonomètres chez les riverains les plus impactés par les nuisances aériennes.
    Ro.Ma. La Meuse H-W

    Capture d’écran 2020-09-28 à 17.00.42.png

    Donceel, Engis, Fexhe, Crisnée... voici pourquoi les avions ont fait plus de bruit

    Plusieurs communes situées à proximité de l’aéroport se sont plaintes cette année d’une augmentation du bruit des avions. Réalité ou simple impression ? Nous avons posé la question à skeyes, le gestionnaire du trafic aérien à Liege Airport. Lire l'article complet dans la Meuse du 28 septembre dont voici les conclusions:
    Liege Airport dispose de deux pistes : une longue (3690m) et une plus courte (2340m). Lui et les 23 autres contrôleurs aériens liégeois n’ont pas le choix des couloirs aériens qu’empruntent les avions dans les airs, « les critères sont prédéterminés par la Direction Générale du Transport Aérien (DGTA), reprend Etienne Marchal, et les pilotes en dévient extrêmement rarement. »
    Par contre, ils décident de l’utilisation des pistes, en fonction du critère n°1 qui est la météo. « La règle générale est qu’un avion décolle et atterrit toujours face au vent. C’est une question de sécurité et de portance de l’air. »
    Vu que les vents dominants dans la vallée de la Meuse viennent du sud-ouest, c’est donc les deux pistes vers le sud-est qui sont les plus utilisées. Et la plus longue en premier lieu vu que l’aéroport n’est pas surchargé.

    Les trois raisons
    1. Le vent : « Et il est vrai qu’en 2020, il y a eu plus souvent des inversions du sens du vent qui a obligé les avions à emprunter les pistes vers le nord-est, et donc vers une zone plus densément habitée. »
    32,3 % du temps de janvier à août 2020 (59,8 % en avril et un record de 65,3 % en mai) contre 24 % en 2019.
    2. La chaleur  : Mais ce n’est pas tout ! « Par temps de fortes chaleurs, l’air est moins porteur, ajoute son collègue Fabien Frère. Et l’avion aura besoin de plus de longueur de pistes et de plus de temps pour monter. » Du coup, le bruit est le même mais il dure plus longtemps avant que l’avion n’arrive à 5000 pieds, seuil à partir duquel le bruit n’a plus d’impact au sol.
    3. Enfin, la taille des avions qui viennent à Liège. Durant la période covid, les petits avions de loisirs étaient interdits. Par contre, Liège Airport a tourné à plein régime pour alimenter l’Europe en médicaments et en produits issus du commerce électronique. Avec des avions plus gros et aussi plus chargés. « Vu qu’ils sont plus gros, reprend Etienne Marchal, les gens les voient mieux et ont l’impression qu’ils volent plus bas. Mais ce n’est qu’une impression. »
    Deux raisons objectives, et la dernière plus subjective, peuvent donc expliquer le ressenti des habitants. Mais elles sont liées à des circonstances particulières : la météo et la crise sanitaire.

    Réaction d'un Tinlotois

    Suite à ces explications, voici copie de la réaction que nous a transmise un Fraiturois (G.D.)
    Un citoyen électeur réagit
    La lecture de votre article de presse concernant la pollution sonore due aux avions de Liège Airport inspire quelques réflexions s’opposant aux affirmations bienveillantes à l’égard d’un fret pas si rose que cela.
    Oui nous sommes impactés par le bruit (village de Fraiture)
    Non il ne s’agit pas d’un effet d’optique : les avions volent bas. On voit clairement les détails sur le fuselage.
    Non nous ne sommes pas dans un périmètre dans lequel nous avons droit à un sonomètre. Celui-ci est payant (environs 1000 euros) remboursés si les niveaux sonores sont bien dépassés. (Informations provenant de la SOWAER)
    Non nous n’avons pas droit à des isolations phoniques car hors zone. Les habitants en zone A ont déserté leurs biens. Nous on doit subir.
    Oui nous avons le droit de nous taire quand passent les avions… On ne s’entend plus !
    Oui on va bientôt revoir les zones de bruit au niveau politique
    J‘ai personnellement fait un choix, celui de la paix en échange de longs déplacements pour me rendre au travail. Maintenant retraité j’exprime mon courroux face à cette ineptie qui donne le droit au pilote, les jours sans vent, d’économiser 4 km de piste taxi avant de s’envoler et d’impacter la population de la campagne à quatre heures du matin. Le carburant est détaxé que je sache. On oppose donc la pollution énergétique à la pollution sonore subie par les citoyens…
    Il ne s’agit en rien de vouloir détricoter un pôle économique intéressant pour la région mais de prendre les mesures pour que les altitudes et les trajectoires soient respectées. Pour monter plus haut et plus vite il faut payer ce qu’il faut… Donc diminuer les bénéfices. Mais choisir de polluer, de préjudicier des milliers de personnes n’est pas un raisonnement social.
    Que Bierset soit la plaque tournante de la distribution en Europe signifie que sa région est la poubelle sonore de l’Europe.
    « Ils sont les gardiens de notre ciel » qui est le gardien de notre quiétude ? Le politique est tourné vers l’économique… L’électeur devrait s’en souvenir.
    Guy Deschamps

  • Ce mercredi, la Flèche Wallonne traverse le Condroz avec plusieurs passages et arrivée à Huy

    3734206627.2.jpg

     La Flèche Wallonne à Huy le mercredi 30 septembre

    Quel timing ? Quel public ? Comment ? Où ?
    Huy se réjouit d’accueillir la 23e Flèche Wallonne Femmes et la 84e Flèche Wallonne Hommes qui devaient initialement se dérouler le 22 avril dernier.Pour beaucoup de personnes la Flèche Wallonne, événement à caractère international, est un jour de fête et l’occasion de se retrouver entre amis. C’est aussi une journée durant laquelle Huy est mise en vitrine et promotionnée dans le monde entier grâce à la couverture TV qui concernera aussi cette année la course des Femmes.Mais il faut bien être conscient que cette édition ne sera pas comme les autres car elle se déroulera dans un contexte très particulier de crise sanitaire et devra répondre à un certains nombre d’exigences tant en matière d’accueil du public que d’encadrement des sportifs.
    En voici le détail :

     1. Horaires 

    Flèche Wallonne Femmes
    Présentation des équipes féminines sur la Grand-Place de 7h30 à 8h30.
    Départ à 8h40 à l’entrée de la Grand-Place, En Mounie.
    1er passage au Mur de Huy vers 11h15.
    Arrivée au Mur de Huy vers 12h05.

    Flèche Wallonne Hommes
    Départ de Herve à 11h25.
    1er passage au Mur de Huy vers 14h45.
    2e passage au Mur de Huy vers 15h30.
    Arrivée au Mur de Huy vers 16h20.

    * Jauge de 400 personnes maximum.
    Port du masque et distanciation physique obligatoires.

     2. Pas de public dans le Mur de Huy 

    En raison du contexte sanitaire le Mur de Huy sera exceptionnellement fermé, excepté pour :
    Excepté pour les riverains et leurs invités éventuels
    Seuls les riverains du Mur et leurs invités éventuels (5 personnes maximum dûment accréditées par la Ville de Huy) pour un maximum de 10 personnes par foyer seront autorisés à assister au passage des coureurs. Le port du masque sera obligatoire. Les riverains ont reçu un courrier à ce sujet.

    Excepté pour une bulle de 400 personnes sur le site d’arrivée
    Un espace sera organisé à hauteur de la ligne d’arrivée pour accueillir, dans le respect des directives imposées, une jauge de 400 personnes dûment accréditées par la Ville de Huy. Le port du masque y sera obligatoire sauf lors de consommations de boissons ou nourriture.Une buvette et une friterie y seront installées ainsi qu’un écran géant. Le protocole appliqué au secteur HORECA sera d’application : tables de 10 maximum, service à table, chaque client restera assis à sa propre table lorsqu’il consommera, aucune consommation au bar ne sera autorisée.

    Comment pourra-t-on accéder à l'espace de 400 personnes au sommet du Mur ?
    Toute personne qui se sera préalablement inscrite et qui sera dûment accréditée par la Ville de Huy aura accès à l'espace de 400 personnes au sommet du Mur.
    Les réservations seront ouvertes à partir de ce lundi 21 septembre à 9h précise.
    Toutes les demandes formulées avant ce lundi 21 septembre à 9h sont inutiles ; elles ne seront pas prise en compte.
    Une personne ne pourra réserver que pour deux personnes maximum, enfant de -12 ans compris.
    Un seul moyen pour réserver : par mail à l’adresse sylvie.wilkin@huy.be en mentionnant vos nom et prénom et ceux de la personne qui vous accompagnera éventuellement.

    > Excepté pour les clients du restaurant le Cortina
    Le restaurant Le Cortina sera accessible uniquement sur réservation et dans le respect d’une jauge de 200 personnes. Le protocole appliqué au secteur HORECA sera d’application. Les réservations se clôtureront le jeudi 24 septembre à minuit, via le 085/21 51 43 ou lecortinahuy@gmail.com

     Attention ! 

    Un contrôle strict sera assuré aux points d'entrée dans le dispositif fermé.
    Nous insistons auprès des personnes qui seront accréditées
    - soit pour rejoindre leur hôte riverain du Mur
    - soit pour rejoindre l'espace de 400 invités au sommet du Mur
    sur l'obligation d'être muni de l'accréditation qui sera délivrée par la Ville de Huy.
    Toute personne non munie de cette accréditation sera interdite d'accès au Mur et à la plaine de la Sarte par nos services de Police.
    Les clients du Cortina seront eux renseignés sur une liste et contrôlés aux points d'entrée dans le dispositif fermé.

     3. Et le public en ville ? 

    Le Mur de Huy fermé, les regroupements de personnes ne seront pas autorisés sur le reste du parcours, en amont et en aval du Mur. Des contrôles seront effectués par nos services de Police. Mais il sera bien sûr possible d’assister au passage des coureurs dans le cadre de sa bulle familiale. Et le port du masque sera obligatoire.
    Nous comptons sur le sens des responsabilités de chacun pour que cette édition 2020 de la Flèche Wallonne soit une réussite.
    Infos > Ville de Huy / Sports, 085/21 78 21 – sports@huy.be

    Source et plus d'info: Huy.be

    Capture d’écran 2020-09-29 à 19.07.50.png

    Le détail du parcours et de l'horaire est disponible sur le site officiel de la Flèche Wallonne

  • Tinlot. C'est parti pour le montage de la première éolienne !

    DSC_3684.jpeg

    Comme annoncé, la première éolienne tinlotoise a commencé à s'élever lundi matin sous la pluie. Vers midi, l'installation du second élément du mât était en cours de réalisation.

    Mise à jour de l'article précédent
    Laurence Medaerts, l'échevine tinlotoise en charge de l'énergie, nous a apporté les précisions suivantes:
    Le mât arrivé sur le site est celui de l'éolienne n°3. La livraison était en avance par rapport au timing communiqué. Le reste devrait suivre durant les nuits du 27 au 28 et/ou du 28 au 29.
    Le montage commence ce lundi et devrait être clôturé
    pour le 6 octobre.
    Le 8 octobre, les livraisons des 5 éoliennes seront terminées. Et p
    our le 24 octobre, le montage sera entièrement fini.
    Un mât mesure
    94 mètres et une pâle 56 mètres!

    Capture d’écran 2020-09-28 à 13.58.16.png

     

  • Tinlot. Une commune plus propre grâce aux bénévoles !

    120297782_180202626904690_8131348714005271327_o.jpg

    Capture d’écran 2020-09-28 à 13.40.47.png

    Une commune plus propre ce lundi matin, grâce à la mobilisation de bénévoles dans le cadre de l'action Be Wapp, la sixième édition du grand nettoyage de printemps.
    Une Opération Rivière Propre (ORP) a aussi été menée par les bénévoles sur le ruisseau de Tillesse à Scry.
    Quelques dizaines de sacs poubelles et PMC, auxquels il faut ajouter les dépôts clandestins (pneus et encombrants divers) ont été ramassés sur approximativement une dizaine de kilomètres de voirie. Un constat : les routes les plus impactées sont, sans nul doute, les entrées de village ainsi que les voiries traversant les bois.

    Capture d’écran 2020-09-28 à 13.38.01.png

    La matinée s’est achevée dans la bonne humeur avec un bol de soupe pour réchauffer les participants.
    Vifs remerciements à tous ces Ambassadeurs de la propreté, jeunes et moins jeunes, qui ont offert et offrent encore de leur temps au service de la collectivité.
    Merci également au service travaux qui œuvre toute l’année à la propreté de notre commune.
    Christine Guyot, Bourgmestre
    Source
     
  • Nécrologie. Décès de Madame Claire Remy, veuve de Monsieur Fernand Hotia

    1916982311.jpg

    Nous vous informons du décès de Madame Claire Remy, veuve de Monsieur Fernand Hotia et maman de Philippe Hotia, ancien ouvrier communal à Tinlot.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    1853711011.2.jpg

    Condoléances sur Enaos.be

  • Tinlot. Belle rentrée du Comité Culturel avec Thierry Lefèvre au "Rendez-vous du Livre"

    Capture d’écran 2020-09-27 à 19.25.55.png

    Ce vendredi 25 septembre nous avions le plaisir, après plus de 6 mois d’inactivités, de vous retrouver pour un Rendez-vous du livre au local intergénérationnel. L’invité du jour, Thierry Lefèvre, est venu nous présenter son premier roman « Un Meurtre à Clochimont », mais aussi son recueil de chroniques quotidiennes réalisées pendant le confinement «Apocalypse, journal intime humoristique d’un prof confiné ». Enfin avec son épouse Zohra Barkat, ils nous ont fait découvrir les Éditions Memory qu’ils ont repris en janvier 2018.
    L’humour et la passion de nos invités ont pu être appréciés autour d’un verre dans une nouvelle ambiance « café littéraire », tout en maintenant les consignes de sécurité actuelles.
    Nous vous donnons déjà rendez-vous en novembre pour notre souper spectacle et le prochain Rendez-vous du Livre.
    Le comité culturel de Tinlot
     

    120163833_1054231418339817_2585643951252605153_n.jpg

    Transmis par Thomas Dehossay

    Capture d’écran 2020-09-27 à 19.18.38.png

  • Les pédibus vont se multiplier à partir de 2021

    Un plan Piétons pour 2021
    Son cabinet prépare un plan Piétons pour 2021 : « Les pédibus seront un des éléments à développer pour atteindre nos objectifs de transfert modal. Pour la marche à pied, le but est de passer de 3 à 5 % ». Un appel aux écoles sera lancé en janvier 2021. Les établissements qui organisent un pédibus peuvent recevoir des chasubles fluo-réfléchissantes pour les accompagnateurs et les enfants auprès du SPW. À Chapelle-lez-Herlaimont, une soixantaine de chasubles sont ainsi mises à disposition au quotidien.
    La Meuse H-W

  • Grosses perturbations lundi au TEC Liège !

    Capture d’écran 2020-09-27 à 19.11.43.png

    Ce lundi 28 septembre, les organisations syndicales participeront à une manifestation nationale dans différentes villes du pays. Il ne s’agit donc pas d’une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participeront. Des perturbations sont donc à craindre sur le réseau TEC. 

    Pour obtenir le détail des parcours supprimés, cliquez sur votre région :

    L'ensemble de nos services seront à nouveau assurés normalement à partir de ce mardi 29 septembre.
    Source: https://www.letec.be/#/News/Detail/13122

  • Tinlot. Le premier mât des éoliennes est arrivé ! (mise à jour)

    IMG_8249.jpeg

    Les différents éléments du mât de la première éolienne sont arrivés à Soheit-Tinlot par convois exceptionnels et sont visibles de la route du Condroz.

    IMG_8245.jpeg

    IMG_8242.jpeg

    IMG_8238.jpeg

    IMG_8246.jpeg

    Depuis quelques jours une imposante grue était visible dans les campagnes avoisinantes et de nombreuses plaques d'acier sont en place pour élargir les chemins de remembrement et permettre aux convois d'accéder au site de la première éolienne. Ce chantier explique bien évidemment la signalisation mise en place sur la route du Condroz. 
    Attention donc encore dans les prochains jours !

    IMG_8253.jpeg

    Mais le plus spectaculaire est à venir. Les pâles de l'éolienne devraient arriver la nuit du dimanche 27 au lundi 28 septembre par convoi exceptionnel. (Annoncé entre 18h et 6h)
    A suivre donc... Photos AL.
    Mise à jour 
    Laurence Medaerts, l'échevine tinlotoise en charge de l'énergie, nous a apporté les précisions suivantes:
    Le mât photographié est celui de l'éolienne n°3. La livraison est en avance par rapport au timing communiqué. Le reste devrait suivre durant les nuits du 27 au 28 et/ou du 28 au 29.
    Le montage commence ce lundi et devrait être clôturé
    pour le 6 octobre.
    Le 8 octobre, les livraisons des 5 éoliennes seront terminées. Et p
    our le 24 octobre, le montage sera entièrement fini.
    Un mât mesure
    94 mètres et une pâle 56 mètres!

  • 27 septembre, fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles

    La Communauté française de Belgique est l'une des trois communautés fédérées de la Belgique. Depuis le 25 mai 2011, sans que sa dénomination constitutionnelle ait été changée, elle se désigne elle-même sous le nom de Fédération Wallonie-Bruxelles.
    3026390052.jpg
    Elle a pour capitale Bruxelles.


 Née de la réforme constitutionnelle de 1971 qui a créé les communautés culturelles, initialement désignée sous le nom de communauté culturelle française, elle prend sa forme actuelle lors de la réforme constitutionnelle de 1980 et acquiert de nouvelles compétences lors des réformes suivantes.

 La date du jour de la Fête de la Communauté culturelle française de Belgique est le 27 septembre.

    Cette date a été choisie par le Conseil Culturel de la Communauté Culturelle française de Belgique, sur proposition de monsieur Massart et consorts, et cela ne s'appelait pas encore Communauté française.


    Petit rappel de l'histoire de l'indépendance de la Belgique.



    Entrées à Bruxelles le 23 septembre 1830, les troupes royales conduites par Frédéric, deuxième fils de Guillaume 1er d'Orange, en sont expulsées dans la nuit du 26 au 27 septembre.


    En France vient d'éclater la « Révolution de Juillet » et cet événement influence beaucoup les idées politiques dans les Pays-Bas du Sud gouvernés par Guillaume 1er. Le soir du 25 août 1830, on représente au Théâtre de la Monnaie l'opéra d'Auber : La Muette de Portici qui rappelle l'insurrection des Napolitains contre Philippe IV d'Espagne en 1647.
 Des troubles éclatent dans la ville de Bruxelles et gagnent très vite Liège le lendemain.
    
Le mouvement d'insurrection est dirigé contre le gouvernement de Guillaume Ier et se transforme en revendications sociales. Les mauvaises récoltes de 1830 ont engendré du chômage, suite à l'expansion du machinisme et aussi au niveau très bas des salaires. Cette situation nourrit la révolte dès fin août.
 Les bourgeois s'inquiètent de la participation des paysans aux assemblées publiques. 
Le 31 août, une délégation de Bruxellois et de Liégeois se rend à La Haye, réclamant à Guillaume Ier la convocation immédiate des États généraux. Leur démarche reste sans effet.
 Les bourgeois se retournent vers Guillaume d'Orange, fils de Guillaume Ier et héritier du trône, en lui demandant d'appuyer leur revendication. Ils demandent la séparation administrative du Sud et du Nord du royaume. Celui-ci renvoie immédiatement la décision aux États généraux.
    
Le 11 septembre, une commission de sûreté appelle au calme à Bruxelles. Celle-ci sera dissoute le 20 septembre. Bruxelles connaît alors une vacance de pouvoir quasi totale.
 Le prince Frédéric annonce, le 21 septembre, son intention de se rendre à Bruxelles avec ses troupes. Ce qu'il fait le 23. 
Une très grande résistance s'organise et, après avoir désarmé la bourgeoisie à laquelle s'oppose l'armée du prince, elle est contrainte à la retraite.


    La date du 27 septembre a été proposée par Monsieur Fernand Massart à plusieurs reprises, et finalement choisie en 1975 pour commémorer cette victoire, et la première fête de la Communauté française eut lieu cette même année.

  • Tinlot. Covid-19: 11 nouveaux cas depuis le 1 sept. Le chiffre a pratiquement doublé en moins d'un mois !

    Capture d’écran 2020-09-26 à 20.43.08.png

    Carte interactive du nombre de cas par commune (Sudinfo).
    Situation samedi 26/06

    Avec 11 nouveaux cas depuis le 1er septembre, le nombre de cas a pratiquement doublé en moins d'un mois. 

    110.976 cas de coronavirus en Belgique: les contaminations toujours en hausse,
    Le nombre moyen d’infections au coronavirus est passé à 1.540 par jour entre le 16 et le 22 septembre, ressort-il vendredi des chiffres provisoires de la dernière mise à jour du tableau de bord de l’institut de santé publique Sciensano (+40 % par rapport à la période de sept jours précédente).
    Le taux de contamination pour 100.000 habitants, calculé sur la période allant du 9 au 22 septembre, a quant à lui bondi à 161 (+144 %).

    110.976 cas de coronavirus en Belgique: les contaminations toujours en hausse, voici la situation dans votre commune ce samedi

    Le nombre de contaminations en Belgique s’élève désormais à 110.976.
    Le nombre d’admissions à l’hôpital est également en progression et s’établit à 65 par jour en moyenne pour la période du 19 au 25 septembre. Au total, 19.991 personnes ont été hospitalisées depuis le début de la crise. (La Meuse)

  • Football P3A: Fraiture, séduisant, lance idéalement sa saison à Hognoul

    HOGNOUL 1 - FRAITURE 2
    Les buts : 34e Delgombe (0-1), 64e Laloux (0-1), 73e sur pen. Reyskens (1-2).
    Hognoul : Jadot, Frau, Dammans, Dolcimascolo, Beneux M. (46e Reyskens), Kesenne (66e Gonzalez Gonzales), Beneux B., Heris, Thiel, Haond, Van Den Bergh.
    Fraiture : Hollange, Chimento (69e Asselborn), Hautecler, Vanesse, Marino, Akpandja, Laloux, Wilisqui, Imhauser, Zahour, Delgombe.
    Cartes jaunes : Akpandja (29e), Heris (32e), Van Den Berg (43e), Vanesse (76e), Carrara (90e), Delgombe (90e +2).
    Arbitre : M. Raden.

    Après de nombreuses occasions manquées, Delgombe, à la suite d’une belle phase de jeu, enroule une frappe qui vient se loger dans les filets adverses. Le score aurait pu être plus lourd à la mi-temps, mais Laloux et Willisqui, notamment, manquent le break. « On sort d’une première période de rêve. C’est 0-1 mais ça aurait dû être 0-3. Le gardien adverse sort de beaux arrêts. On n’a rien laissé, on a eu une belle circulation de balle sur un terrain vraiment compliqué. Cela fait très longtemps que je n’avais plus vu ça en tant que coach », sourit Fabrice Pavone.
    En 2e période, les Fraiturois repartent comme en première et sont rapidement récompensés via une tête de Laloux, et font donc le break. « Je suis content pour lui. Malgré ses occasions ratées, il nous sort un gros match. » Seulement voilà, une réduction du score après un penalty concédé par Hollange relance la rencontre puisque Hognoul prend le jeu à son compte. Pas suffisamment pour revenir au score.
    Ce résultat permet à Fraiture d’idéalement lancer sa saison… ou presque. Pour rappel, les joueurs de Fabrice Pavone sont de nouveau en congé puisqu’il y a eu des cas de coronavirus au sein des effectifs de Wanze Bas-Oha et de Huy, leurs prochains adversaires. « Cela nous fait un peu de repos, mais on n’a pas le choix (rires). Avec les nouvelles mesures sanitaires, il y a des chances que l’on affronte Huy le week-end prochain. »
    La Meuse H-W