Tinlot Covid-19. Le nombre de cas a triplé depuis le 1er septembre ! Les nouvelles mesures du CNS

La situation est extrêmement préoccupante. Les chiffres sont en constante augmentation chez nous ainsi que dans les communes voisines.
La commune rappelle à nouveau les dispositions prises et les mesures élémentaires à respecter pour chacun d'entre nous.
Le comité de concertation de mardi a recadré, précisé et imposé de nouvelles mesures.

Capture d’écran 2020-10-06 à 12.10.09.png

Capture d’écran 2020-10-06 à 12.33.00.png

Le nombre moyen de nouvelles infections au coronavirus s’élevait à 2.309 par jour entre le 26 septembre et le 2 octobre, soit une augmentation de 48 % par rapport à la période de sept jours précédente, selon les chiffres provisoires de la dernière mise à jour, mardi, du tableau de bord de l’Institut de santé publique Sciensano.
Le nombre de contaminations pour 100.000 habitants calculé sur la période de 14 jours allant du 19 septembre au 2 octobre s’établit désormais à 235,9 (+76 %) pour l’ensemble du territoire.
Dans la grande majorité des communes, le nombre de cas de coronavirus continue de grimper. Dans notre carte et notre tableau ci-dessous, vous pouvez trouver le nombre de cas recensés hier, depuis la rentrée scolaire le 1er septembre et depuis le début de l’épidémie.
Par ailleurs, le nombre de décès quotidien était de 10,3 en moyenne entre le 26 septembre et le 2 octobre. Le virus Sars-CoV-2 a causé la mort de 10.078 personnes en Belgique depuis le début de la pandémie. Enfin, pas moins de 81 de malades sont toujours admis en moyenne chaque jour dans les hôpitaux belges. En date du 5 octobre, 937 patients souffrant de la Covid-19 étaient hospitalisés, dont 195 aux soins intensifs et 83 sous respirateur.
Article complet et carte interacrive à lire dans La Meuse

COVID-19 et port du masque en Province de Liège
La propagation du COVID-19 étant particulièrement forte et continue en Province de Liège, il est apparu nécessaire de clarifier et harmoniser les règles relatives au port du masque sur l'ensemble des communes.
✅ ABORD DES ÉCOLES
Le port du masque est obligatoire une heure avant et une heure après les heures d'entrée et de sortie habituelles de tous les établissements scolaires (maternel, primaire, secondaire, supérieur).
✅ MARCHÉS, BROCANTES...
 Le port du masque est obligatoire sur les marchés, brocantes, fêtes foraines etc.
✅ FILES D'ATTENTE
Le port du masque est obligatoire
✅ÉVÉNEMENTS, ACTIVITÉS ORGANISÉES ET MANIFESTATIONS
Le port du masque est obligatoire lors de tous les événements et activités organisées (y compris lors des mariages civils, enterrements etc.)
Le port du masque est également obligatoire lors de tout événement sportif, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, pendant toute la durée de l'événement. Cette obligation s'applique aussi aux participants à l'activité sportive tant qu'ils ne l'exercent pas.
✅ BÂTIMENTS PUBLICS
Le port du masque est obligatoire dans toutes les parties accessibles au public.
Merci pour votre collaboration.
 
 


BE-Alert: Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes
et désigne un commissaire COVID-19

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 

 
Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont aujourd'hui penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

Renforcement des mesures
L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.
  • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
  • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
  • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
  • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
  • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
  • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
  • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine
  • Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.
Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.
Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

Plus d’information : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-decide-de-mesures-plus-strictes-et-designe-un commissaire COVID-19.

 

Écrire un commentaire

Optionnel