Vous avez peur des araignées? Voici à quel moment elles s’infiltrent dans nos maisons

Ces petites bêtes à huit pattes en font frémir plus d’un… et pour cause, c’est la huitième phobie la plus répandue dans le monde. Alors que certains les détestent, d’autres les adorent, au point de les étudier. C’est ce qu’a fait Adam Hart, biologiste, auteur et spécialiste des insectes de l’université de Gloucester.

Capture d’écran 2020-10-08 à 19.10.15.png

Ce qu’Adam Hart à fait, c’est collecter des données à travers toute la Grande-Bretagne pour connaître les habitudes de ces aranéides. En tout, ce sont plus de 250 emplacements qui ont été observés minutieusement.

Ces recherches – publiées dans la revue Arachnology en juillet 2018 – impliquent un chiffre impressionnant, c’est le nombre d’araignées mises sous la loupe : environ 10.000. Grâce à sa patience et à sa détermination, il a pu épingler une heure précise à laquelle elles s’invitent dans les maisons.

Deux pics...
Le moment critique de la journée, c’est 19h35. Un autre pic d’activité a été observé entre 6 et 8 heures du matin. Et bien évidemment, la période la plus propice pour les insectes reste l’automne et la première semaine du mois d’octobre. Ce pic s’explique en partie par le fait qu’à cette heure, les gens sont chez eux, plus calmes et donc à même de voir des araignées sur les murs, volontairement ou non.

Des mâles en quête de reproduction
Selon les résultats, 80 % des araignées ayant pointé le bout de leurs pattes sont des mâles. La mi-septembre coïncide avec la période de reproduction. Ainsi, les mâles sortent et courent sur les murs à la recherche de femelles, qui se trouvent plutôt dans les encadrements de portes, caves et autres greniers.

Sudinfo

Écrire un commentaire

Optionnel