Bonne nouvelle ! Le tarif prosumer est compensé à 100% jusqu'en 2021

Capture d’écran 2020-10-18 à 18.38.24.png
Lampiris

Tarif prosumer en Wallonie : une prime annuelle pour le compenser !
Ce 30 septembre, le parlement régional a donné son accord : une prime annuelle sera versée aux prosumers par les GRD. Cette aide compensatoire est donc entrée en vigueur ce 1er octobre au même moment que l'application du tarif prosumer ! Une décision inespérée et très attendue par les propriétaires de panneaux photovoltaïques...
Cette taxe sera financée à 100% en 2021 et à 54% en 2022 et en 2023.

Qu'est-ce qu'un prosumer ?
Un prosumer est un consommateur qui est impliqué dans la production du produit qu'il consomme. C'est la contraction des mots producer + consumer = prosumer. Dans le domaine de l'énergie, les prosumers sont les personnes qui produisent leur électricité via des panneaux photovoltaïques, des éoliennes domestiques, une installation hydraulique et de cogénération.

Qu’est-ce que le tarif prosumer ?
Pour rappel, il s’agit d’une redevance annuelle forfaitaire liée au coût du gestionnaire du réseau de distribution (GRD). En effet, avant, les propriétaires de panneaux photovoltaïques de Wallonie bénéficiaient du principe de compensation. A savoir que, dans le cas où ces derniers consommaient autant d'électricité qu'ils n'en injectaient sur le réseau,  aucun frais ne leur était réclamé pour l'utilisation du réseau de distribution. Ce système, considéré comme injuste par les autres utilisateurs du réseau, a donné  lieu à une nouvelle taxe photovoltaïque en Wallonie : le tarif prosumer.

Le résumé des primes octroyées
Vous disposez de panneaux photovoltaïques et vous vous demandez à quelle prime vous avez droit ? Voici notre résumé juste pour vous ! Mais avant de vous les lister, sachez que ces aides financières octroyées par la région wallonne ont un objectif double.
Premièrement : augmenter l’autoconsommation des prosumers.
Deuxièmement : donner du temps aux propriétaires de panneaux de s’équiper d’un compteur double flux. Le tout sur une toile de fond claire : favoriser la transition vers plus de durabilité.

1-Une aide pour l’électricité non autoconsommée.
Cette mesure s’appliquera en plusieurs temps :

  • De 2020 à 2021 : le soutien financier pour l’électricité non autoconsommée couvrira 100% de la redevance prosumer via une prime annuelle du GRD. Le tarif prosumer en Wallonie est donc de 0€ pendant cette période.
  • De 2022 à 2023 : Fin 2021, cette aide financière sera réduite à 54,27% toujours via une prime annuelle du gestionnaire de réseau. Il faudra financer le tarif prosumer à hauteur de 45,73% !
  • De 2024 à 2030 : Plus aucun soutien ne sera accordé. Les prosumers qui voudront faire constater l'augmentation effective de leur taux d'autoconsommation devront alors demander le placement d'un compteur double flux.

2-Un soutien financier pour l’installation du compteur double flux
Afin de calculer le montant de l’intervention pour l’électricité non autoconsommée, les propriétaires de PV pourront demander l’installation d’un compteur double flux (bidirectionnel). Le coût de l'installation, tout comme le tarif prosumer en wallonie, sera financé par le budget de la région.
L'avantage du compteur double-flux

Pour rappel, celui-ci mesure de façon distincte l'injection et le prélèvement de votre électricité. L'avantage est, qu'en utilisant ce type de compteur, vous évitez le tarif prosumer au profit d'un tarif proportionnel. Ce qui signifie que vous payez le tarif réseau uniquement pour l'énergie que vous prélevez réellement.

3- En 2024, il sera possible de revendre l'électricité non consommée
Toutefois, après 2024, les propriétaires de panneaux photovoltaïques pourront revendre les électrons non consommés à 100% de leur valeur. La seule condition : disposer d'un compteur intelligent (double-flux) Et, comme le souligne le ministre wallon de l’énergie Philippe Henry, cela représente 50% de la facture totale en électricité d’un ménage !

4-L'aide pour l’achat d’équipement pour plus d'autoconsommation reportée
Bien qu'une aide avait été proposée pour permettre aux prosumer de s'équiper d'équipements domotiques pour favoriser leur autoconsommation, le vote de cette mesure a été reporté à novembre 2020. Pourquoi ? Tout simplement car elle doit encore être soumise à l'avis de la Commission vie privée. Pour rappel, cette mesure d'accompagnement devait représenter 40% du coût des équipements avec un maximum de 400€ par client.  Une mesure qui verra peut-être le jour, mais dans un mois seulement ! 
Source Lampiris

Capture d’écran 2020-10-18 à 18.37.21.png
Pour en savoir plus: 
site de la CWAPE

 

Commentaires

  • Taxer les Posumers c'est juste de l'arnaque de politiciens et des sociétés distributrices d'électricité ;

    actuellement le coût du réseau est couvert entièrement par les consommateurs ;

    si les "producteurs" doivent intervenir également (cela a du sens bien que désagréable) ils faut baisser la participation des "consommateurs" aux frais du réseau d'autant de manière à rémunérer de manière identique le gestionnaire du réseau, sans l'enrichir encore plus ;

    or de cela on n'entend pas parler et le gestionnaire des réseaux se mettra les deux en poche ; il touchera la participation actuelle des consommateurs qui est suffisante et y ajoutera celle des producteurs ; enrichissement sans cause ce qui est interdit, ou augmentation des frais de réseau déguisée ;

    il s'agit donc une fois de plus d'une belle arnaque organisée avec le soutien de nos politiciens

Écrire un commentaire

Optionnel