Covid-19. Réunion vidéo Gouvernement, Bourgmestres et Gouverneurs de Wallonie

Samedi après-midi, les bourgmestres et gouverneurs de Wallonie étaient en mode réunion à l’initiative du Gouvernement wallon quant à la gestion de la crise.

Capture d’écran 2020-10-18 à 18.47.36.png
Photo Christine Guyot

Sur sa page Facebook, le bourgmestre d'Amay, Jean-Michel Javaux fait le point sur cette réunion:
Hier après-midi, nous avons eu une réunion de plus de 3h avec l’ensemble des bourgmestres de Wallonie, tout le Gouvernement Wallon et tous les Gouverneurs. Nous y avons reçu les derniers chiffres directement du centre de crise Covid et de l’Aviq ainsi que de plusieurs médecins.

✅ Un fait : la crise et les courbes deviennent galopantes et exponentielles. Ce n’est pas tant l’augmentation du nombre de cas positifs vu l’augmentation des tests réalisés qui inquiète très fort, mais bien le taux de positivité qui dépasse les 20%, la transmission à des groupes plus fragiles, l’augmentation des hospitalisations et des personnes en USI mais c’est surtout la saturation de nos hôpitaux, particulièrement en région liégeoise. Nous avons lu l’appel de tous les directeurs médicaux de la Province de Liège vendredi soir. Et notre crainte aussi de voir que les autres pathologies qui demandent un suivi urgent ne puissent être prises en charge. Il faut savoir que les provinces de Namur, Brabant et Hainaut (un peu moins dans le Luxembourg) suivent très rapidement cette tendance. Nos centres de testings sont aussi submergés ainsi que les labos.
J’ai plaidé pour encore plus de solidarité entre les hopitaux de différentes provinces, régions, et un appel à soutenir notre personnel hospitalier et médical, y compris de première ligne, qui est sur tous les fronts depuis 6 mois.
L’objectif est d’empêcher la courbe ci-dessous de s’envoler comme en mars (voire pire pour l’instant) et de l’aplatir.
✅Une solidarité collective, intergénérationnelle et une humilité devant un virus que personne ne connait vraiment.
Je sais que les récentes décisions divisent notre population. Je nous invite à la plus grande prudence, à respecter les gestes barrières, les distances de sécurité et éviter les « Lockdown parties ». Protéger nos plus fragiles est une priorité. Il faut empêcher ce virus de se propager aussi rapidement.
Questionner des stratégies, des décisions prises à d’autres niveaux est sain pour la démocratie. Refinancer les secteurs de la santé et de l’accompagnement des malades, nous le demandons depuis des années et il ne faudra pas relâcher la pression. Mais il faut avant tout gérer l’urgence et éviter de saturer nos hopitaux à court terme. Il y a un temps pour tout.
✅Une communication la plus concertée et la plus claire, à améliorer:
La succession de mesures, parfois plusieurs fois par semaine, et parfois contradictoires brouille le message et l’adhésion de la population. Manu Douette suivi par plusieurs bourgmestres de Huy Waremme a plaidé pour une communication commune, à diffuser sur réseaux sociaux notamment.
✅ Un soutien aux secteurs impactés
Comme promis à nos cafés, restaurants et autres secteurs impactés, j’ai demandé hier une simplification des procédures et une porte d’entrée unique pour les aides fédérales, régionales voire communales. Le droit passerelle sera doublé, les cotisations ONSS de ce trimestre exonérées (pas reportées), une aide pour les primes de fin d’année, suspension de certains loyers, des aides régionales seront ajoutées cette semaine. Plein de courage à tous nos ami(e)s de l’Horeca, de l’évènementiel, tous les indépendant(e)s et autres secteurs directement impactés.
✅ Lutter contre l’isolement et la déséspérance.
Ce climat anxiogène accroît le sentiment de solitude, d’isolement et le désespoir dans des jours meilleurs à court terme. Au moment où la grisaille domine. Nous devons nous serrer les coudes (au sens figuré), être créatifs pour assurer la solidarité en respectant les règles sanitaires, trouver le moyen de ne laisser personne seul(e), au bord du chemin. Soyons créatifs.
✅ Les 2 prochaines semaines seront très importantes pour notre vivre-ensemble des prochains mois
La Gouvernement nous a demandé que nos polices puissent être présentes sur le terrain, notamment aux heures charnières, et notamment ce week end, pour que le comportement de quelques uns ne ruine pas tous les efforts de la population. Un we lockdown parties rallongerait de plusieurs semaines ces mesures si difficiles pour tout le monde. Ce n’est pas évident non plus de devoir faire respecter sur le terrain des mesures difficiles à comprendre. Pensons aussi à elles et eux.
✅ Protégez-vous, protégez vos proches, protégez les autres et ensemble nous vaincrons cette saloperie de virus qui s’accroche. Bon courage à toutes et tous.

Écrire un commentaire

Optionnel