• Tinlot. Annulation des séances d'information Intradel ces 27 et 29 octobre

    122864129_187522966172656_5106151197522793746_o.jpg

    ANNULATION DES SEANCES D'INFORMATIONS INTRADEL
     
    Suite à l'augmentation des cas positifs sur notre territoire, nous avons décidé d'annuler les réunions d'informations prévues les 27 et 29 octobre.
    Les renseignements nécessaires vous seront transmis par d'autres moyens de communication (courrier, page FB, site communal...)
    Nous vous remercions de votre compréhension et revenons rapidement vers vous !
    Commune de Tinlot
  • Bon à savoir. Une carte de crédit gratuite chez bpost banque

    « Pour notre compte b.comfort, nous allons proposer une nouveauté dans le pack, une carte de crédit gratuite », explique Frédéric Jonnart, directeur marketing & sales chez bpost bank.

    Capture d’écran 2020-10-26 à 11.56.22.png


    Grâce à elle, les clients pourront, notamment, réserver un hôtel à l’étranger. « Les possibilités devraient être étendues en 2021 », ajoute-t-il.
    Ce n’est que l’un des changements prévus par l’institution pour ses 25 ans. « Nous nous transformons, mais en restant fidèles à notre identité de proximité », souligne Frédéric Jonnart. Bpost banque étoffe les services de ses comptes à vue, par exemple avec la possibilité élargie de consulter, via une app, ses comptes dans d’autres institutions bancaires.
    La mutation portera aussi un renforcement du numérique avec l’eBox qui permettra de consulter divers documents officiels en ligne, de réinitialiser le code PIN de sa carte et de recevoir des extraits par mails. Bpost dope aussi son offre de services en agence avec du personnel spécialement formé en matière d’hypothèques et de placements financiers. Par ailleurs, 400 nouveaux appareils de self bank seront déployés.
    Les anciens dispositifs peu utilisés seront retirés et non remplacés. « Pour 91,5 % des utilisateurs, rien ne changera dans l’agence », assure Frédéric Jonnart.
    Pour les autres, il faudra se déplacer dans un rayon maximum de 10 km.
    On ne parle pas ici des distributeurs de billets qui demeurent une compétence de la société mère, bpost. 

  • Tinlot, Marchin, Wanze: il avait escroqué des seniors pour subtiliser leur véhicule

    Il baratinait ses victimes en les mettant en confiance ou en touchant la corde sensible. Des faits qui se sont produits à Marchin, Tinlot, Seraing et Wanze.
    Sans domicile, il se rendait chez des personnes âgées pour recevoir ce dont il avait envie en promettant des échanges de bons procédés : promesse d’achat de véhicule, passage de la voiture à l’entretien, au garage, des accidents ne lui permettant pas de se déplacer. Après avoir eu ce dont il avait besoin, il ne revenait pas avec les véhicules en question.

    Une peine de sursis probatoire
    Son plan d’action a finalement pris fin au début du mois d’août. Corentin avait une nouvelle fois réussi à escroquer un couple de Wanzois en demandant l’autorisation de disposer de la voiture en prétextant un enfant malade, atteint du Covid, qu’il devait conduire absolument à l’hôpital. Un modus operandi tenté avec un Amaytois, moins enclin à le laisser partir de la sorte. Cette personne a alerté la zone de police Meuse-Hesbaye qui a pu interpeller le suspect dans la foulée. Les différents véhicules subtilisés ont depuis lors été restitués aux victimes.
    Le jeune homme a été condamné à 12 mois d’emprisonnement avec sursis probatoire. Devant le tribunal correctionnel de Huy, il avait déclaré vouloir s’en sortir.
    M.GI. La Meuse H-W

  • Commerce en ligne. Chaque Belge se fait livrer en moyenne 15 colis par an

    Chaque habitant se fait livrer en moyenne 15 colis par an, soit un tous les 24 jours en Belgique !

    Capture d’écran 2020-10-26 à 11.59.14.png

    C’est l’une des dernières constatations de l’observatoire postal de l’Institut belge des services postaux et des télécommunications, l’IBPT.
    En comparaison, en 2010, la moyenne était de six livraisons par an par personne, qui avaient lieu tous les 64 jours. Les volumes de lettres traités par la poste ont, eux, reculé de 7,2 % l’an dernier, ce qui constitue la plus forte baisse depuis 2012. « Les tendances amorcées ces dernières années se sont poursuivies sur le marché postal belge en 2019 », commente l’IBPT.
    L’accélération de la croissance du secteur s’est ainsi confirmée en 2019, avec une progression de 4,7 % du chiffre d’affaires, contre 3,5 % en 2018. Un phénomène que l’IBPT attribue à la forte croissance du segment des colis et de l’express, qui prend une part grandissante, et à une baisse plus faible du chiffre d’affaires dans le courrier postal par rapport aux années précédentes.

    FORTE AUGMENTATION
    Les volumes des colis et de « l’express » ont en effet poursuivi leur rythme de croissance l’an dernier, à savoir +15,7 % contre +15,8 % en 2018.
    En moyenne, en 2019, le volume de lettres par habitant était de 125 annuellement, contre 204 en 2010.
    Enfin, le nombre de boîtes aux lettres à travers le pays a reculé de 20 %, pour passer à 10.005.
    La Meuse