Tinlot, Marchin, Wanze: il avait escroqué des seniors pour subtiliser leur véhicule

Il baratinait ses victimes en les mettant en confiance ou en touchant la corde sensible. Des faits qui se sont produits à Marchin, Tinlot, Seraing et Wanze.
Sans domicile, il se rendait chez des personnes âgées pour recevoir ce dont il avait envie en promettant des échanges de bons procédés : promesse d’achat de véhicule, passage de la voiture à l’entretien, au garage, des accidents ne lui permettant pas de se déplacer. Après avoir eu ce dont il avait besoin, il ne revenait pas avec les véhicules en question.

Une peine de sursis probatoire
Son plan d’action a finalement pris fin au début du mois d’août. Corentin avait une nouvelle fois réussi à escroquer un couple de Wanzois en demandant l’autorisation de disposer de la voiture en prétextant un enfant malade, atteint du Covid, qu’il devait conduire absolument à l’hôpital. Un modus operandi tenté avec un Amaytois, moins enclin à le laisser partir de la sorte. Cette personne a alerté la zone de police Meuse-Hesbaye qui a pu interpeller le suspect dans la foulée. Les différents véhicules subtilisés ont depuis lors été restitués aux victimes.
Le jeune homme a été condamné à 12 mois d’emprisonnement avec sursis probatoire. Devant le tribunal correctionnel de Huy, il avait déclaré vouloir s’en sortir.
M.GI. La Meuse H-W

Écrire un commentaire

Optionnel