Bonne nouvelle pour les étudiants: réclamer une bourse a posteriori, c’est fini!

Modalités revues
La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, a aujourd’hui pris les dispositions nécessaires pour que ce genre d’incidents ne se reproduise plus à l’avenir. Les modalités d’attribution des allocations d’études ont pour cela été revues afin de supprimer le critère de finançabilité.
Les changements validés ce mercredi prévoient que ce critère sera remplacé par la production d’une attestation d’inscription régulière auprès d’un établissement d’enseignement supérieur de plein exercice reconnu par la Communauté française. « Cette nouvelle procédure mènera à une simplification administrative, à une meilleure lisibilité du dispositif pour les étudiants et à une réduction des délais de traitement par la Direction des allocations et prêts d’études », selon Mme Glatigny.

La Meuse H-W

Écrire un commentaire

Optionnel