Condroz. Les annonces paroissiales du 7 au 13 novembre 2020

Le diocèse de Liège cherche des bénévoles pour aider les plus démunis frappés par la crise sanitaire
Afin de soutenir les engagées auprès des plus , lourdement impactés par la crise sanitaire, le lance un appel aux volontaires pour constituer une réserve.
Mais pour faire quoi au juste? Réponse avec Jean-Philippe de Limbourg, délégué épiscopal du Vicariat Évangile et Vie.

« Nous avions déjà remarqué, avant l’entrée en vigueur de mesures plus strictes, que de nombreux bénévoles âgés se retiraient de leurs activités, il fallait donc pouvoir les remplacer pour continuer à assurer nos services d’aide aux plus démunis » explique Jean-Philippe de Limbourg, référent pour Caritas International et président de l’Accueil Botanique à Liège. Avec l’arrivée de l’hiver et l’activation du plan grand froid, il devenait également urgent de pouvoir faire appel à des volontaires pour soutenir d’éventuels nouveaux projets d’accueil.

Travailler activement pour augmenter le nombre de places en accueil de jour et de nuit
La situation sur le terrain est en effet très critique; la crise sanitaire a imposé la fermeture des accueils de jour, dont les espaces sont trop exigus pour pouvoir respecter les mesures de distanciation. Les bénéficiaires peuvent néanmoins encore compter sur un système de drive-in pour obtenir un petit déjeuner à emporter ou un colis alimentaire.
Concernant les trois abris de nuit liégeois, en raison de ces mêmes mesures de distanciation, la capacité d’accueil a été réduite de moitié ; ils ne peuvent accueillir que 50 personnes sur les 100 places habituellement disponibles. Heureusement, la communauté salésienne de Liège a mis son internat à disposition pour héberger une petite trentaine de sans-abris à partir du 15 novembre (date d’activation du plan grand froid) jusqu’au 31 mars. « Il faut encore vérifier que le bâtiment est aux normes, changer les matelas, sécuriser les fenêtres » précise Jean-Philippe de Limbourg. « Nous aurons aussi besoin de l’aide précieuse de bénévoles pour ce nouveau projet afin de venir en soutien aux équipes de professionnels. Nous recherchons donc des veilleurs de nuit pour accueillir les sans-abris, leur offrir un café et surveiller le dortoir. Il y a bien entendu des temps de pause mais il faut évidemment se réveiller et intervenir en cas de problème. »

Se confiner ? Un luxe que les démunis ne peuvent se permettre
A l’heure actuelle, une vingtaine de futurs bénévoles se sont déjà manifestés. Une perspective plutôt positive donc pour le délégué épiscopal qui nous parle également d’un projet d’accueil de jour dans un espace plus grand où les forces de différents services et associations seront mutualisées pour pouvoir offrir un peu de chaleur et de nourriture entre 8h et 18h.
Notons encore qu’un projet de livraison de colis alimentaire à domicile devrait prochainement voir le jour pour venir en aide aux plus démunis malades ou en quarantaine pour qui le est une vraie situation de désespoir. « Ils n’ont pas le luxe de se confiner » affirme Jean-Philippe de Limbourg. En effet, ces populations dépendant majoritairement des aides sociales ne peuvent compter que sur eux-mêmes, étant déjà en temps normal très isolés. Le envisage enfin de lancer un appel pour la récolte de vêtements, couvertures et sacs de couchage.
Sophie DELHALLE. Cathobel

Pour vous inscrire comme volontaire/bénévole ou participer à la collecte, contactez Jean-Philippe de Limbourg : evangile.vie@evechedeliege.be ou 04/230.31.55
!!! Idéalement, les candidats devraient répondre au profil suivant :
– être en bonne santé
– sans profil à risque
– avec l’esprit d’équipe
– solidaire
– disponible

Unité pastorale du Condroz

Capture d’écran 2020-10-31 à 19.17.57.png

Depuis le 30 octobre, le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont décidé en Comité de concertation de procéder à un durcissement du confinement.
Qu’en est-il pour les activités pastorales et les célébrations ?
Les églises peuvent rester ouvertes, mais plus aucun service religieux n’est autorisé. 

Il est toujours autorisé de se recueillir dans les églises, mais à maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. Les funérailles ne pourront dépasser 15 personnes. Les mariages pourront se dérouler, uniquement en présence des époux, des témoins et du ministre du culte.
Les rassemblements de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés. Ceci rend toute activité paroissiale collective impossible. Les rencontres et réunions prévues sont donc annulées. Ces mesures seront en  application jusqu’au dimanche 13 décembre inclus.
Les semaines qui viennent s’annoncent difficiles. Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité. Gardons courage, foi et espérance! Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous. Soyons attentifs les uns aux autres et restons en communion de prière.
L’équipe pastorale du Condroz (Cathocondroz)

Célébrations à la TV, radio ou par Internet
Nous ne pourrons plus célébrer en présentiel dans les églises durant les prochaines semaines. Mais nous pouvons continuer à le vivre ensemble, grâce aux célébrations proposées à la radio, à la tv, ou par internet (la diffusion en streaming reste possible).

Sur la RTBF, vous pouvez écouter la messe radio chaque dimanche, à 11h (La Première). Les messes télévisées sont diffusées tous les 15 jours, le dimanche à 11h à sur La Une. Pour plus d’infos, cliquez ici. Chaque jour, il y a aussi les messes, laudes, vêpres et d’autres prières diffusées par KTOTV. N’oubliez pas non plus les émissions/messes radio sur les radios RCF et 1RCF.

536794986.13.jpgPas de célébrations  du week-end
Quelques brèves:
Les funérailles célébrées du 9 septembre au 15 octobre
Mme Denise NICOLAY veuve de Mr Max PONTHIEU de Bois et Borsu.
Mr André MARECHAL veuf de Mme Marie-Josée KALLEN de Bende.
Mme Claire REMY veuve de Mr Fernand HOTIA de Nandrin.
Mme Gilda CARLAN épouse de Hubert RESIMONT de Nandrin.
Mme Annie MEES, veuve de Pierrot BONMARIAGE d’Ouffet.
Mme Isabelle HANI épouse de Mr Christian COEFFENS de Nandrin.
Mme Catherine FRAITURE épouse de Vincent FREHISSE de Fraiture.
Mr Léon LESCEUX, célibataire de Terwagne.
Mr Albert REULIAUX, veuf de Josette DECHESNE de Seny.

Capture d’écran 2020-11-05 à 17.53.55.png

 

Écrire un commentaire

Optionnel