Vignoble de Seny : 5.200 pieds plantés, à peine 1 % perdu  

Situées à environ 1,5 km à vol d’oiseau de la ferme familiale des Hartog, ces vignes ont été achetées à un pépiniériste français basé à La Rochelle. Le terrain est un coteau exposé plein sud, entre le Tige de Terwagne et le village de Seny, abrité du Nord par un bois et entouré de haies, ce qui en fait un lieu idéal, à l’abri des vents dominants.

DSC_3737.jpeg

 
Pas de produit phytosanitaire
Six mois après la plantation, l’heure est au bilan. Jérôme Hartog, récemment devenu conseiller communal à Tinlot, s’est rendu sur la parcelle fin octobre pour procéder au palissage des vignes. L’occasion d’évoquer avec lui l’avancée du projet.
« Malgré l’été très sec, le résultat est positif, avec très peu de pieds de vigne morts. Sur 5.200 pieds, on en a perdu environ une cinquantaine, même pas un pourcent », se réjouit le jeune agriculteur et courtier en assurance. « On a dû arroser une première fois au moment de la plantation, pour tasser le sol, et une deuxième fois début juillet car il n’avait pas plu une goutte depuis le moment de la plantation ».

Capture d’écran 2020-11-10 à 16.57.24.png

 
Dans les mois qui ont suivi la plantation, plusieurs aménagements ont été installés pour protéger les vignes, comme les gaines en plastique autour des pieds, destinées à éviter que les jeunes pousses ne se fassent manger par le gibier. Aucun produit phytosanitaire n’a été utilisé pour l’entretien, et le désherbage s’est fait mécaniquement.
3 jours de palissage, 22 km de fils
Pendant le mois d'octobre, durant trois jours, une équipe est venue procéder au palissage, une technique agricole destinée à faire pousser verticalement la vigne pour avoir une végétation bien répartie. « On a planté un piquet tous les 5 mètres avec des fils sur lesquels on attachera les sarments des vignes lorsqu’elles seront à maturité ». Au total, 22 km de fils ont été installés sur les 22 rangées de vignes.

Même si le projet semble en bonne voie pour une première récolte et donc une première production de vin dans 3 ans, le nom du domaine n’a pas encore été choisi.

L’année prochaine, de nouvelles vignes seront plantées derrière la ferme familiale, Fond de Soheit, sur plus de 2 hectares, afin de diversifier les terroirs et donc les goûts des raisins.

DSC_3742.jpeg

 

Commentaires

  • Félicitations pour cette initiative et le succès qui est mentionné. Ce sera donc le deuxième vignoble de l’entité de Tinlot , puisque un petit vignoble de 900 plants avait été planté à l’arrière du restaurant Le Chawetay à Fraiture par Mr DAVID. Restaurant qui a malheureusement été dévasté récemment par un incendie.

Écrire un commentaire

Optionnel