Bientôt un nouveau label énergétique. Un classement réduit, plus clair et plus « honnête »  

high_d-20201107-GJTQGR.jpg
Le classement sera réduit.123RF

Lorsque vous achetez un lave-vaisselle, un lave-linge ou une télé, vous avez sûrement fait attention au label énergétique, ce petit adhésif qui indique en lettres et couleurs, si votre futur achat est énergivore ou pas.
Ce label, qui comprend une dizaine de catégories, de A+++ jusqu’à G, est désormais obsolète et sera bientôt remplacé, pour devenir plus clair et plus « honnête » pour le consommateur, souligne Test Achats.
Désormais, les appareils seront classés simplement de A à G. « Les nouveaux labels sont beaucoup plus stricts. Un appareil avec un label A+++ actuel devra peut-être se contenter d’un « B » tout au plus dans le cadre du nouveau régime.
L’UE souhaite que la classe « A » ne soit pas utilisée au moment du lancement afin de laisser de la marge à des appareils encore plus efficaces sur le plan énergétique », souligne Test-Achats. Si le nouveau label fait son apparition, c’est que les petites lettres sont bien connues du public mais ne sont pas spécialement plébiscitées pour leur fiabilité. Une enquête de Test Achats montre que 99 % des consommateurs connaissent les labels et que 80 % d’entre eux le jugent utiles.
Pour 71 % d’entre eux, ce label a même une importance décisive lors de l’achat d’un électroménager, puisqu’il permet la comparaison entre plusieurs produits. Ils sont jugés notamment utiles pour les appareils énergivores comme les machines à laver ou les séchoirs.
Pourtant, selon la même enquête, la fiabilité de ces labels est remise en cause. « Pour quatre personnes sur dix, les tests effectués pour l’attribution des labels ne reflètent pas les conditions réelles d’utilisation des appareils.
Plus d’un tiers des personnes interrogées pensent que les fabricants ont une influence sur les résultats du test pour le label », note Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test Achats.
Le label sera désormais officiellement opérationnel en mars, 30 ans après l’adoption du label actuel.
La Meuse

Écrire un commentaire

Optionnel