Crash spectaculaire à Tinlot: un tracteur pulvérisé par une voiture

Suite à l'article publié mercredi sur ce blog, voici les précisions concernant l'important accident qui s’est produit sur la route du Condroz à Tinlot mercredi matin (photos RL et AL)

2596183292.2.png

Ce mercredi en fin de matinée, un tracteur qui circulait à faible allure a été percuté par l’arrière sur la route du Condroz entre Soheit-Tinlot et Nandrin. Un crash spectaculaire puisque le tracteur qui remorquait des bûches a été complètement pulvérisé. Des débris ont été propulsés à plusieurs dizaines de mètres.

La voiture en cause a probablement été surprise par la faible vitesse du tracteur. Elle a terminé sa course une centaine de mètres plus loin, sur la berme centrale.

Une ambulance qui circulait sur la N63 s’est aussitôt arrêtée pour venir en aide aux conducteurs en attendant l’arrivée des pompiers et de la police. Sur place, le conducteur de la voiture a dû être désincarcéré. Les deux conducteurs ont été blessés légèrement et ont été transportés à l’hôpital de Huy.

Des files importantes se sont formées ce mercredi en fin de matinée sur la route du Condroz à Nandrin durant le nettoyage de la nationale : des débris ainsi que des bûches jonchaient le sol.

4206607132.JPG

Des embarras de circulation

Philippe Dubois, le bourgmestre de Clavier mais aussi agriculteur travaillait dans son champ à proximité de l’accident. « J’ai croisé le tracteur quelques minutes avant l’accident. Il s’est ensuite engagé sur la route du Condroz et alors qu’il circulait sur la nationale, une voiture l’a emboutie. Le tracteur devait rouler maximum à 25 km/h. J’ai alors aperçu les services de secours et je me suis rendu sur place. Au vu de l’état du tracteur, le conducteur s’en est sorti miraculeusement. Cet accident pose la question de l’utilisation de ce type d’engins sur cette nationale », nous explique Philippe Dubois.
La Meuse Huy-Waremme

Commentaires

  • Pas du tout d'accord avec ce Bourgmestre car il n'y a pas de vitesse minimum sur les routes à 4 bandes même avec berme centrale. De plus, les 90 km/h sont systématiquement dépassés par des conducteurs peu scrupuleux et faisant fi des règles les plus élémentaires du code de la route !

  • Tout à fait d'accord avec vous mr Hallet et je vs remercie de vos précisions. Ma réflexion à P.Targnon était justement la co-utilisation nécessaire et obligatoire de ces routes régionales à 4 bandes par des véhicules lents et des véhicules rapides et bien souvent au-delà des limites permises . Je le vis personnellement très svt sur cette N63. C'est stressant. Bonne semaine à vous.

Écrire un commentaire

Optionnel