• Tinlot. Le point sur la distribution de masques réutilisables pour adultes et enfants

    95494833_139427347648885_4416957101784432640_o.jpg

    Comme annoncé précédemment, les 31 communes de Huy-Waremme se sont associées pour une commande globale de masques en tissu. La livraison s'effectue en 4 fois et doit se terminer dans le courant de la semaine qui vient.
    Mais ces masques sont trop grands pour les enfants de 3 à 12 ans.
    Même si dans les transports en commun, les masques ne sont pas obligatoires pour les moins de 12 ans, la commune a préféré s'organiser pour faire coudre près de 400 masques par des bénévoles.
    Il faut savoir, en effet, que si les 31 communes ont décidé dans un deuxième temps, de commander également des masques de plus petite taille, ceux-ci ne seront pas fournis avant fin mai !


    Tout sera distribué dans les boîtes aux lettres,au plus tard le 8 mai en une seule journée.

    Même si la distribution pourrait commencer partiellement, la commune a préféré attendre que tout le matériel soit prêt pour préparer la distribution avec des sachets fermés et une notice explicative. Ces packs seront livrés dans votre boîte aux lettres en une seule journée. Les agents communaux et le collège assureront ce porte-à-porte en respectant toutes les consignes d'usage. Tous les Tinlotois seront ainsi livrés en même temps.

    Ce timing a été annoncé par la Bourgmestre, Christine Guyot, sur la page Facebook de la commune vendredi.
    "Depuis le début de l’épidémie, le Collège Communal et l’administration se sont mobilisés pour apporter le soutien le plus adapté et le plus efficace à ceux et celles qui en ont eu le besoin.
    Le déconfinement se prépare pas à pas et l’importance de rester prudent est toujours de mise dans vos futurs comportements.
    Au plus tard le 8 mai, vous trouverez dans votre boite aux lettres une enveloppe avec un ou des masques réutilisables dont la Commune de Tinlot a fait l’acquisition pour sa population ainsi qu’une notice d’utilisation.
    Je remercie chaleureusement les couturières bénévoles qui œuvrent à la fabrication de masques pour enfants afin de garantir une protection aux petits Tinlotois de 3 à 12 ans".

    Capture d’écran 2020-05-02 à 11.05.09.png

    Lire également à ce sujet, l'article dans La Meuse H-W:
    La distribution des masques dans les communes de Huy-Waremme
    Masques: les élus de Huy-Waremme montrent l’exemple
    Mi-avril, les bourgmestres de Huy-Waremme ont décidé d’offrir un masque aux habitants de l’arrondissement, notamment via une commande collective de 200.000 protections. À l’approche du déconfinement, nous avons interrogé quelques bourgmestres sur leurs habitudes et leur opinion concernant les masques de protection que chacun est appelé à porter dorénavant.
    Quand allez-vous recevoir vos masques, commune par commune ?
    Réponse ici RTC

  • LA SCRYTOISE blonde et de Noël mise en vente, passez vos commandes...

    95141038_1266625176876753_1735143079364526080_o.jpg

    Vu que nos activités sont annulées et que l'on sait que vous appréciez nos délicieuses bières "LA SCRYTOISE blonde et de Noël", nous avons décidé de les mettre en vente.
    Pour commander,  téléphonez soit à Guy Winters au 0474/329108 ou à Céline Winters au 085/231290.
    Le prix est de 10,00€ pour 6 bières ou 36,00€ la boite de 24 bières, vidanges comprises.
    L'espoir Scrytois

  • Tinlot Sudinfo, les brèves.

    Capture d’écran 2020-04-29 à 11.19.55.png

    La Chapelle Notre-Dame à Clavier, dans le petit hameau de Saint-Fontaine, date du 12ème siècle et requiert une restauration importante portant sur la charpente, la couverture des toits, la protection des vitraux. Classée en 1944, elle bénéficie d’un soutien de 60.000 euros du Fonds Richard Forgeur, ce qui permettra d’y rétablir ses activités liturgiques, mais aussi culturelles, comme des concerts ou des expositions.
    Source et article complet sur RTC: Quatre monuments liégeois restaurés grâce au Fonds Richard Forgeur

    Capture d’écran 2020-04-29 à 11.04.04.png

    La Fédération scoute donne des informations sur les camps d'été

    A louer version 4-2020.JPG
    Mise à jour du 13 mai 2020: attention cette annonce n'est plus valable, l'appartement est loué !

  • Coronavirus en Belgique: la réadaptation fonctionnelle à Fraiture. Séquence JT RTL-TVI

    Capture d’écran 2020-05-01 à 14.24.44.png

    Une fois sortis des soins intensifs, certains patients doivent réapprendre les gestes du quotidien et parfois passer par un centre de réadaptation. Illustration à Fraiture, en province de Liège, où se trouve un centre dédié à la réadaptation fonctionnelle.

    Voir le reportage video

  • Citernes de mazout : décret wallon abrogé !

    Vu le risque que plus de 700.000 ménages wallons ne puissent plus faire remplir leurs citernes à partir de ce 13 mai, le gouvernement wallon a, sur proposition de la ministre régionale de l’Environnement, Céline Tellier (Écolo), abrogé l’arrêté en question », explique le gouvernement wallon dans un communiqué. Un nouveau texte, « avec des ambitions environnementales au minimum équivalentes », sera soumis au gouvernement à la fin de l’été.

    À l’heure actuelle, toute citerne de mazout d’une capacité comprise entre 3.000 litres et 24.999 litres doit être déclarée dans le cadre du permis d’environnement et doit respecter toute une série d’obligations environnementales. Par contre, pour les citernes d’une capacité inférieure à 3.000 litres, l’application de ces règles n’est pas obligatoire, excepté en zone de protection de captages d’eau potabilisable.
    Voir ci-dessous l'article précédent sur ce blog avec l'arrêté qui devait entrer en vigueur ce 13 mai et concernant 46% des ménages wallons (extrait de La Meuse du 29 avril)

    IMG_6613.jpeg

    Capture d’écran 2020-02-26 à 14.46.45.png

    A partir du 13 mai 2020, une nouvelle législation s'appliquera et concernera tous les dépôts dès 500 litres.
    Jusqu'au 12 mai 2020, tout dépôt de mazout d’une capacité supérieure ou égale à 3.000 litres, même répartis en plusieurs réservoirs, tant pour les installations privées que publiques, doit être déclaré, dans le cadre du permis d’environnement.
    La législation s’applique aux dépôts d’une capacité égale ou supérieure à 3.000 litres, composés d’un ou de plusieurs réservoirs, qu’ils soient aériens (c’est-à-dire dans le jardin, en cave ou en fosse non remblayée) ou enterrés (c’est-à-dire enfouis directement dans le sol ou en fosse remblayée, que ce soit totalement ou partiellement.). A partir de 25.000 litres, les dépôts sont soumis au permis d'environnement. Pour les dépôts d’une capacité inférieure, l’application de ces règles n’est pas obligatoire mais elle est fortement recommandée.

    A partir du 13 mai 2020, une nouvelle législation s'appliquera et concernera tous les dépôts dès 500 litres. Les nouvelles citernes devront donc posséder:

      1. Une double protection est d'application.

    •     Réservoir enterré: un réservoir double paroi équipé d'un système permanent de détection de fuite (système de classe 1).
    •     Réservoir aérien (jardin ou cave) : un réservoir simple paroi dans un encuvement étanche ou un réservoir simple paroi dans une cuve de rétention équipé d'un système permanent de détection de fuite (système de classe 3) ou un réservoir double paroi équipé d'un système permanent de détection de fuite (système de classe 1).

       2. Un système anti débordement automatique. Ce dispositif électronique (parfois appelé "sonde électronique") permet lors du remplissage de couper automatiquement l'approvisionnement lorsque le réservoir atteint 95% de sa capacité.

       3.  Une jauge: dispositif qui permet d'estimer la quantité restante de mazout dans le réservoir. Cette dernière ne pourra plus être constituée d'un tuyau latéral transparent externe au réservoir.

        4. Une plaquette verte. Celle-ci sera remise par le contrôleur lors de la mise en service du dépôt (c'est-à-dire du réservoir, ses tuyauteries et des ses équipements annexes).

    Les citernes existantes seront mises en conformité lors d'une cession immobilière. Lors de la vente, un premier contrôle devra être réalisé par le vendeur. La mise en conformité ou la mise hors service du dépôt doit être réalisée endéans les 3 ans. A priori, l'acheteur s'en chargera puisqu'il est libre de choisir son vecteur énergétique. Mais en fonction des négociations lors de la vente, le vendeur peut effectuer ces travaux.

    Points d'attention
    A partir du 13 mai 2020:

    •     Les réservoirs ne pourront plus être équipés d'un tuyau latéral transparent externe au réservoir. Cette disposition s'applique aux nouveaux réservoirs MAIS EGALEMENT aux anciens.
    •    Les normes européennes applicables aux réservoirs de plus de 3.000 litres seront imposées à tous les réservoirs. Il convient donc d'être attentif lors de l'achat de son réservoir.
    •     Pour la construction des réservoirs in situ, un guide technique devra être respecté par le constructeur et l'installateur.
    •     Les dépôts de 3.000 à 24.999 litres qui n'ont jamais été contrôlés doivent l'être avant le 13 mai 2022,  même hors session immobilière. Ensuite les dépôts devront être contrôlés périodiquement: tous les 10 ans pour les citernes à double paroi et tous les 3 ans pour les citernes à simple paroi, à dater du premier contrôle. L'Administration attire l'attention sur le fait qu'en cas de problème, les assurances vérifieront sans doute la conformité du dépôt lors de l'examen du dossier sinistre.

    Source et en savoir plus : La Wallonie

    Lire la suite

  • Tinlot Covid-19. CILE et IDEN: demande d'intervention de 40 euros sur votre facture d'eau

    Capture d’écran 2020-05-01 à 16.28.34.png

    Bénéficier d'une réduction de 40 euros sur la facture d'eau est possible, dans le cadre de l'épisode de pandémie, si vous remplissez les conditions d'octroi définies par le Gouvernement Wallon. Plus d'infos pour les clients de la CILE, sur les modalités pratiques, sur ce lien

    Dans notre commune,
    la CILE dessert les villages de Ramelot et de Soheit-Tinlot.

    Pour l'IDEN (Abée, Fraiture, Scry)
    Voir le site: http://www.iden-eau.be/

    Capture d’écran 2020-05-01 à 23.08.48.png

    Capture d’écran 2020-05-01 à 23.09.48.png

     

     

     

  • Tinlot (Seny). Bientôt du vin Chardonnay, les premières vignes ont été plantées mardi

    Jérôme Hartog se lance dans la production de vin. Cet indépendant de Tinlot de 31 ans travaille dans un bureau de courtage en assurances ainsi que dans la ferme familiale de son papa, Pol Hartog, 59 ans, ancien échevin de Tinlot et actuel conseiller provincial MR.

    Du Chardonnay
    « Dans un premier temps, nous allons nous concentrer sur ce cépage Chardonnay pour produire un vin blanc non pétillant. Nous nous lançons directement dans le haut de gamme qui est connu du grand public. Nous n’avons pas encore choisi le nom de ce vignoble. Nous avons acheté les pieds à un pépiniériste français « Mercier » situé à La Rochelle et nous avons fait appel à un pépiniériste luxembourgeois qui est venu sur notre terrain ce mardi avec son matériel professionnel pour planter les pieds de vigne. Il a utilisé un tracteur avec un gps pour bien planter droit et efficacement. Ce travail a été réalisé en trois heures. Il était prévu la semaine prochaine mais il a été avancé à ce début de semaine, juste avant les pluies », précise encore Jérôme Hartog.

     

     

    Une société luxembourgeoise a planté les pieds de vigne.
    Une société luxembourgeoise a planté les pieds de vigne. - A.L.

    Pol Hartog s’était vu refuser un permis pour un poulailler industriel de près de 40.000 animaux en 2017 à l’entrée du village de Fraiture. Le voici qui rebondit avec son fils avec ce projet de vignoble. « C’est un beau « coteau » exposé plein sud entre le « Tige de Terwagne » et le village de Seny. Il est abrité du Nord par un bois (Walsebro). La parcelle est entourée de haies plantées avec l’aide de Natagora, il y a quelques années, et composée d’espèces indigènes. Ces haies protégeront les pieds de vigne des vents dominants. Nous avons planté 5.000 pieds sur 1,17 hectare cette année pour réaliser un essai mais nous pourrons étendre le vignoble sur six à dix hectares par la suite », annonce Jérôme Hartog qui a utilisé un drône pour filmer cette première plantation et réaliser une petite vidéo de présentation du futur vignoble.

    Un tracteur et quelques hommes ont suffi.
    Un tracteur et quelques hommes ont suffi. - A.L.

    « Les premières bouteilles de vin Chardonnay de Seny-Tinlot ne seront pas commercialisées avant trois ou quatre ans. On se réjouit d’y être pour le goûter et surtout pour en faire profiter le public », conclut Jérôme Hartog.

    La parcelle d’un hectare sur laquelle ont été plantés les pieds.
    La parcelle d’un hectare sur laquelle ont été plantés les pieds. - A.L.

    B9723340685Z.1_20200429203424_000+GC6FUNBMF.1-0.jpg

    Pol Hartog, Marc-Antoine Wautelet et Jérôme Hartog sur leur parcelle. - A.L.

    Article de Marc Gérardy dans la Meuse H-W - Photos AL

    Capture d’écran 2020-04-30 à 18.08.06.png

    haies natagora.jpeg
    La parcelle est entourée de haies plantées avec l’aide de Natagora il y a quelques années et composée d’espèces indigènes

    DSC_3631.jpeg

    DSC_3636.jpeg


  • Fête du (télé)travail et du muguet. Bon 1er mai !

    Coup d'oeil sur le week-end du 1er mai 2020

    1er mai, fête du travail et il faut sans doute y ajouter le "télétravail" cette année. Cette fête se confond dans de nombreux pays avec la journée internationale des travailleurs, fête internationale instaurée à l'origine comme journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail, et qui devint rapidement une journée de célébration des combats des travailleurs. Elle est célébrée dans de nombreux pays du monde le 1er mai.
    La fête internationale telle qu'elle est célébrée de nos jours tire son origine des combats du mouvement ouvrier pour obtenir la journée de huit heures, à la fin du XIXe siècle.

    muguet.jpg

    Le 1er mai, on offre traditionnellement du muguet « porte-bonheur » car il fleurit aux alentours de cette date. Ce n'est qu'au début du XXe siècle qu'il sera associé à la Fête du travail, qui date elle-même de 1889. En fait, sous Pétain, la fête des Travailleurs devient la fête du Travail et l'églantine rouge (Rosa canina ou Rosa rubiginosa), associée à la gauche, est remplacée par le muguet. (synthèse d'après Wikipédia)

     Attention cette année !
     Suite aux mesures prises par le gouvernement fédéral afin de limiter la propagation du Covid-19, la vente de muguet sur la voie publique ne sera pas autorisée !
    Capture d’écran 2020-03-12 à 10.48.55.pngPar contre,
    • les commerces qui peuvent ouvrir sur base de l'Arrêté Ministériel peuvent vendre du muguet si c'est à l'intérieur du magasin (pas avec une échoppe sur le parking par exemple).
    • les commerces qui ne peuvent pas ouvrir (ex. : fleuristes) sont fermés au public mais, en revanche, ils peuvent continuer à vendre en ligne et par téléphone en assurant la livraison à domicile .
    Tout vendeur ambulant de muguet fera l’objet d’un procès-verbal pour infraction à la loi relative au commerce ambulant et à l’arrêté ministériel COVID.
    La rédaction du PV s’accompagnera d’une saisie du muguet.

    Merci pour votre compréhension et prenez soin de vous!
    Zone de police du Condroz

     La météo du week end: 
     Temps mitigé entre averses et éclaircies vendredi et samedi  

     Temps sec  et ensoleillé mais frais, avant le retour des 20° mercredi 

    Ramelot.jpeg

    Capture d’écran 2020-04-30 à 17.13.18.png
    Printemps ensoleillé, moins de pollution : tout bénéfice pour les oiseaux
    et le retour d'espèces moins fréquentes ces dernières années
    comme les bergeronnettes à Ramelot.
    Ici une bergeronnette grise qui niche sous la fenêtre à Soheit-Tinlot
    (Transmis par S. Van Goey)

    Capture d’écran 2020-04-30 à 17.38.48.png

    Natagora

    Capture d’écran 2020-04-30 à 17.38.26.png

    95463988_10222541750834945_438248197912002560_n.jpg

    Attendue par de nombreux amateurs,
    la réouverture de la pêche aura lieu ce lundi 4 mai :
    Tous les modes de pêche seront à nouveau praticables sans limitations de durée.
    Le pêcheur devra pratiquer son activité seul.
    Il sera toutefois autorisé de pêcher à deux individus,
    uniquement si ces deux personnes vivent sous le même toit.
    Il faudra garantir une distance de sécurité de 5 mètres
    entre les différents pêcheurs, ou duos de pêcheurs.
    Le pêcheur est autorisé à se déplacer,
    mais devra justifier son déplacement à l’aide de son permis de pêche
    (pour la pratique de la pêche sur les voies hydrauliques)
    et de tout document valide permettant de localiser l’endroit exact
    de la pratique de la pêche pour tous les autres cours d’eau ou plans d’eau
    (cartes de sociétés, cartes d’adhésion, etc.).
    Le pêcheur devra aussi être en possession de son matériel de pêche.
    Communiqué complet et détails ➡️ https://bit.ly/3fd2MxQ

    Source: Patrick Lecerf

     

    Toujours pas d'activités associatives en vue.
    Toujours un seul mot d'ordre
    :
    restez chez vous,  prenez soin de vous et des autres,

    et MERCI à tous ceux qui travaillent pour préserver notre santé! 

    IMG_7298.jpeg
    Inquiétude des riverains ce vendredi matin à Ramelot, la bâche avec le dessin de Walthéry
    avait disparu avant de ré-apparaître en début d'après-midi!
    Renseignement pris, elle a servi pour une visite de RTC en reportage à Tinlot !
    (A suivre demain)

     

  • Recherche d'ouvriers·ères d'entretien en milieu nucléaire

    95085875_2666483386914425_1359911449073287168_o.jpg

    Nous sommes à la recherche d'ouvriers·ères d'entretien en milieu nucléaire.
    Envoyez votre candidature aux adresses mails suivantes :
    estel.wagner@mirhw.be ET olivier.bertrand@mirhw.be !
    Mission Régionale Huy-Waremme

  • Le lieu dit "Peteuboû" à Fraiture. Réponse à la demande de recherche de Pol Gillet d'Ouffet

    Dimanche dernier nous avons publié, à la demande de Pol Gillet, animateur du site des Passeurs de Mémoire d'Ouffet,  l'article: Histoire locale. Fraiture-Ellemelle, recherche d'informations
    "Auriez-vous quelques informations concernant ce calvaire, comme par exemple le souvenir qu'il souhaite transmettre ? l'origine du nom du lieu-dit ?
    Ce serait la commune de Tinlot qui aurait installé le panneau indicateur il y a déjà quelques années".

    Voici les éléments de réponse transmis par Marcel Ponthier, de Fraiture, bien documenté comme à chaque demande de ce type. Merci à lui pour ce travail de recherche et ses illustrations.

    Le lieu dit Peteuboû à Fraiture
    Le document le plus ancien qui cite ce lieu-dit est la carte de Ferraris établie de 1770 à 1178.
    Sur cette carte, on lit : « Arbre Pet au Bouh ».

    Capture d’écran 2020-04-29 à 13.53.56.png

    L’historiette qui circule à Fraiture depuis très longtemps est celle-ci : lorsque les chars à bancs tirés par un bœuf venant soit d’Houchenée, soit d’Ellemelle, arrivaient au sommet, où il y a le Bois Thier RENSON, le bœuf était tellement satisfait, de ne plus avoir à monter, qu’il faisait une petite halte en émettant un pet sonore.

    Rendons à Fraiture ce qui appartient à Fraiture
    Contrairement à ce que suggère Monsieur Pol GILLET d’Ouffet, ainsi que peut-être la Commune d’Ouffet, le site de Peteuboû, se trouve tout au bout du territoire de Fraiture.

    En effet, suite à la vérification que j’ai faite, cette croix entourée de six vieilles souches en demi-cercle, se situe sur la grande parcelle boisée cadastrée sur Tinlot, 4e Division, Fraiture, Section C, n° 24b.

    Capture d’écran 2020-04-29 à 13.59.06.png

    Capture d’écran 2020-04-29 à 13.58.20.png

    L’angle de ce bois longe le chemin d’Houchenée à Ellemelle et la limite communale entre Tinlot (Fraiture) et Ouffet (Ellemelle). Ce chemin est d’ailleurs en prolongation de la chaussée romaine qui vient de Favence (Nandrin) à Houchenée (actuellement Tavier /Anthisnes). Une quarantaine de mètres plus loin que la limite entre les deux parcelles boisées, un chemin, dit Tige de l’Herberain, rejoint Seny et fait également frontière entre Ellemelle et Fraiture.
    La parcelle qui jouxte au Nord-Est cette grande parcelle boisée est une petite parcelle boisée qui est reprise au Cadastre sur Ouffet, 3e division Ellemelle, Section A, n° 52a.

    Capture d’écran 2020-04-29 à 14.02.06.png


    Sur la carte du Dépôt de la Guerre de 1865, on remarque bien les limites communales entre Fraiture et Ellemelle et on y voit un sentier, qui portait le n° 26 à l’atlas des communications vicinales, aboutir au coin de la parcelle C 24b. Ce sentier qui venait de l’ancienne route de la Bouhaye (Fraiture-Nandrin) vers Ellemelle, a été supprimé, au 19e s. On remarque aussi sur cette carte l’ancienne route Nandrin Ellemelle, qui été supprimée au profit de l’actuelle vers 1890

    Capture d’écran 2020-04-29 à 14.05.02.png

    Ci-dessous, sur le dernier orthophotoplan de 2019, j’ai indiqué par une flèche rouge, l’emplacement de la croix de Peteuboû. La limite communale est un fin trait rouge.

    Capture d’écran 2020-04-29 à 14.07.03.png

    Concernant l’actuelle croix en pierre, elle est récente.
    Elle aurait été érigée par la Commune d’Ouffet pour remplacer l’ancienne croix en bois, parce qu’elle était abîmée.

    Cette ancienne croix serait toujours stockée au Service des Travaux d’Ouffet !
    Du temps de l’ancienne croix, il y avait donc quelques arbres, en demi-cercle, qui ont été coupés il y a plus de 10 ans, si pas quinze.
    C’était peut-être des charmes, je ne m’en souviens plus.
    Je dois avoir une photo argentique quelque part à la maison, mais il faudrait que je la retrouve.

    Concernant la question de savoir pourquoi, il y a une croix à cet endroit ?
    Un indice toutefois sur le plan primitif du Cadastre révisé en 1829, l’endroit s’appelle Malfontaine et le sentier s’appelle « sentier de Fraiture au Tilleul de Peteubou ». Il s’agit bien entendu du sentier n° 26 mentionné à l’Atlas des communications vicinales établi suivant la loi de 1841, cité précédemment.

    Capture d’écran 2020-04-29 à 14.07.26.png
    Je pense qu’il pourrait s’agir du remplacement de celle qui aurait pu exister sur le tilleul de Pet au Bouh de la carte de Ferraris. Pourquoi le Comte de Ferraris mentionne-t-il cet arbre ?
    Était-il un tilleul remarquable et visible de loin, il est tout de même à proximité du tige ? On peut d’ailleurs voir que les parcelles vers Fraiture n’étaient pas encore boisées à cette époque.
    Ma réponse est un peu hasardeuse peut-être, mais c’est la solution que je préconise pour le moment, faute d’autres éléments connus.

    Marcel PONTHIER
    27-04-2020

  • Tinlot. Les bulles à verre d'Abée utilisées comme dépotoir !

    95684224_931862397245945_2578551364967727104_n.jpg

    Scandaleux, révoltant ! Les utilisateurs des bulles à verre n'ont pas de mots pour qualifier les comportements de ceux qui ne respectent plus rien!
    Alors qu'hier on se félicitait du civisme des utilisateurs des recyparcs condrusiens qui ont permis un retour à des horaires normaux, les dépôts sauvages recommencent !
    Si les déchets verts et les encombrants sont admis par Intradel, un peu de patience pour les inertes et les autres déchets. Mais ce ne sont pas de tels comportements qui aideront un retour à la normale !

    Capture d’écran 2020-04-29 à 20.13.38.png

  • Tinlot Récréa+. Bricolages sur le thème du 1er mai

    Capture d’écran 2020-04-29 à 11.55.17.png

    N'oubliez les activités proposées par Récréa+ !
    Cette semaine: deux bricolages sur le thème du 1er mai, afin de porter chance et d’apporter du bonheur à tous.
    https://youtu.be/zBVrtPJ_aDo
    https://youtu.be/2lpAkuade9g<

    Précédemment:
    Activité culinaire : Cookies fondant nutella https://youtu.be/qsKGogy9Mas
    Activité artistique : Réalisation d’un jeu de lancer https://youtu.be/lSdqC_DSW4s
    Fabriquer un herbier. Herbier

    93795109_135867864671500_7189175710429216768_o-1.jpg

    En savoir plus: page Facebook Tinlot

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 2 au 8 mai 2020


    Capture d’écran 2020-04-29 à 11.33.57.pngDu 16 au 30 avril, une prière au cimetière dans l’intimité familiale a eu lieu lors du décès de
    :
    - Mr Joseph LECOMTE, époux de Mme Raymonde FRANCE de Clavier.
    - Mr Mario QUINTO, veuf de Mme Tilly BASTIN d’Ellemelle.
    - Mme Mariette HANSENNE, épouse de Mr Camille LEMAIRE de Tavier.
    - Mr Léon DUBOIS, époux de Mme Marie-José BODART de Clavier.
    - Mme Albertine CHAMPAGNE, veuve de Mr Albert BURON de Villers le Temple.
    - Mme Marie-Thérèse FABRY, veuve de Mr Théo GODET de Nandrin.
    Des célébrations de commémoration à l’église auront lieu après la période de confinement lorsque les autorités civiles et religieuses le permettront.

    2494022294.jpgA quand la reprise des messes ?
    Cela fait plus de 40 jours que nous sommes confinés, tenus de rester autant que possible à la maison. D'après les informations gouvernementales reçues vendredi dernier en soirée, le plan de déconfinement se précise, l'horizon se dégage progressivement pour les uns et pour les autres. Et cela est très heureux pour autant que les mesures de sécurité soient scrupuleusement respectées.
    Pour la reprise des eucharisties et des célébrations liturgiques publiques, il nous faudra très certainement encore attendre au moins jusqu'au 18 mai, date à laquelle sera possible un retour (très progressif !) à l’école, au musée et à la vie sociale et où "les rassemblements en plus grand nombre seront autorisés pour les mariages et les enterrements" (Sophie Wilmes). Les prochains communiqués des autorités apporteront probablement quelques éclaircissements à ce sujet.
    Si nous souhaitons pouvoir célébrer l’eucharistie dès que possible, nous mesurons aussi toute l’importance du respect des dispositions prises par les autorités civiles et religieuses. Il y va de notre santé. Dans son dernier message (daté du 17 avril), notre évêque écrivait : « Après avoir fêté Pâques et la semaine sainte de manière confinée, nous constatons que nous devrons prolonger encore longtemps d’une façon ou d’une autre le confinement et retourner très lentement à une pratique religieuse normale. »
    Dans un interview accordé à RTL le 25 avril dernier, Tommy Scholtes, porte-parole des évêques belges, estimait nécessaire de suivre le déroulement de la reprise des cours pour pouvoir envisager la reprise des eucharisties. « Si la rentrée scolaire du 18 mai est positive et se passe bien, nous pensons que nous pourrons faire partie du train suivant », exprimait-il. « Nous ne pouvons pas prendre de risques inutiles. Nous voulons éviter d'être un pôle à risque. Selon moi, nous pourrions, selon l'évolution de la situation, envisager une réouverture entre le 18 mai et le 8 juin. »
    Tout ceci reste évidemment très hypothétique. Mais une chose est sûre : la reprise des célébrations liturgiques publiques ne pourra pas se faire dans la précipitation. Progressive, elle demandera du temps, de la patience et une extrême prudence. Dans nos célébrations comme dans notre vie quotidienne, il nous faudra désormais tenir compte de l’existence du virus COVID-19 et apprendre à « vivre avec » en respectant les nécessaires mesures d’hygiène, gestes « barrières » et règles de distanciation sociale.
    Alors, à quand la reprise des messes ? Il nous est demandé encore un peu de patience car, pour le moment, aucune décision n’est prise. Espérons que les prochains jours nous apportent de bonnes nouvelles !
    Pour l’équipe pastorale, Armand Franssen Le 27 avril 2020

    2400142062.jpgNouvelles des professions de foi
    Chers parents et enfants,
    Même si le déconfinement se profile à l’horizon, celui-ci ne se déploiera, selon les dernières nouvelles, que de façon très graduelle. Après l’annulation des « communions » du mois de mai, nous entretenions jusqu’à ce jour le mince espoir de pouvoir célébrer celles de Nandrin/Tinlot, le 7 juin 2020. Les directives civiles et ecclésiales dont nous ne pouvons que souligner la juste prudence, ont condamné cet espoir.
    De toute façon, célébrer « masqué », en respectant la distanciation sociale, n’est pas spécialement porteur de joie et de fête... Aussi, nous allons réfléchir, toujours en fonction de l’évolution de la situation, à vous proposer une date en septembre ou en octobre. Il est tout aussi évident que les rencontres prévues en mai et juin sont annulées (rencontres KT, journée de Banneux...) Néanmoins, afin de garder le « contact », vous recevrez ponctuellement, au cours des semaines à venir, des animations spécifiques à partager en famille. Nous avions déjà induit cette formule de « catéchèse à domicile », préparée par le Vicariat « annoncer l’Evangile », lors de la Semaine Sainte.
    Nous sommes conscients que cette situation inédite crée des désagréments... inédits ! Nous ne pouvons que souhaiter de nous retrouver au plus vite, mais surtout « au mieux », c’est à dire dans le respect absolu de la santé de chacun... Dans la perspective de ces retrouvailles, prenez SURTOUT soin de vous et de vos proches!
    Jocelyne, Dominique, Frédéric (23 avril 2020) Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter !
    KT de Clavier : Dominique d’Aspremont : 0471 82 81 05 – dominiquedaspremont@yahoo.fr
    KT de Nandrin/Tinlot : Jocelyne Blavier-Mignolet : 0486 31 26 94 – jocelynemignolet50@gmail.com
    KT de Anthisnes/Ouffet : Frédéric Grätz : 0492 77 41 92 – frederic.gratz@gmail.com

    Capture d’écran 2020-04-29 à 11.33.39.pngAnnulation de certaines activités prévues durant les mois de mai et juin
    Depuis le début de l’épidémie du covid-19, on ne compte plus les activités annulées ou postposées. Signalons les activités en mai et juin mentionnées dans le dernier numéro de « Condr’aujourd’hui » qui ne pourront pas avoir lieu :
    Les célébrations des professions de foi
    prévues le dimanche 17 mai à l’église d’Ouffet, le dimanche 24 mai à l’église de Terwagne et le dimanche 7 juin à l’église de Nandrin.

    Les célébrations patriotiques prévues le dimanche 3 mai à l’église de Nandrin et le vendredi 8 mai à l’église d’Ocquier.
    Les concerts prévus le samedi 2 mai à l’église de Terwagne (concert de la chorale « Nota bene »), le dimanche 17 mai à l’église de Saint-Séverin (concert organisé par l’ASBL « Saint-Séverin Musique ») et le samedi 23 mai à l’église d’Anthisnes (12ème récital « Autour du piano » organisé par Emilie Chenoy).
    La messe en wallon prévue le lundi de Pentecôte (1er juin) à la chapelle de Limont à l’occasion de la fête du village.
    La journée communautaire « Tous à Banneux ! » à la découverte du message et du sanctuaire de Banneux prévue le lundi de Pentecôte (1er juin).
    Le pèlerinage du prieuré de Scry en Slovénie sur les pas de Saint Martin prévu du 28 mai au 4 juin ainsi que la conférence de Vincent Flamand « Quand Dieu s’efface » prévue le lundi 18 mai.

    Capture d’écran 2020-04-29 à 11.33.28.png

    Lire la suite  dans les brèves N°6 du 29 avril

     

     

     

     

     

  • Home de Seny. Une fresque offerte par les enfants en garderie à l'école communale

    Capture d’écran 2020-04-28 à 13.48.30.png

    Une dizaine d'enfants sont toujours présents à la garderie organisée à l'école communale à Fraiture.
    Parmi les activités réalisées, une fresque collective qui a été offerte aux résidents du home de Seny. Elle est exposée dans le jardin intérieur pour le plus grand bonheur de la soixantaine de résidents.
    Les fresques seront changées régulièrement. Bravo et merci à eux!
    Transmis par G.F.

    Capture d’écran 2020-04-28 à 13.54.39.png

    Capture d’écran 2020-04-28 à 13.52.14.png

  • La fondatrice de l'ASBL Hippopassion à Fraiture est décédée

    Il y a 23 ans, Marie-Claire Senterre-Devillers entend parler d’une ASBL d’hippothérapie basée à Tavier (Anthisnes), qui rencontre d’importantes difficultés financières. Aidée de quelques partenaires, l’assistance sociale décide de reprendre la dette de l’association et de lancer un nouveau projet. Hippopassion voit alors le jour. Aujourd’hui, ce sont 240 patients qui bénéficient chaque semaine des bienfaits de la médiation équine sous la supervision bienveillante d’une équipe de 13 travailleurs (psychologues, ergothérapeutes et psychomotriciens).
    Âgée de 76 ans, la fondatrice du projet a succombé à son cancer jeudi dernier, à la maison, auprès de sa famille. Elle est restée présidente du conseil d’administration jusqu’à ses derniers jours.

    C’est sa fille, Géraldine Senterre, qui occupe le poste de directrice depuis 2007.
    « Ma maman a grandi dans une ferme, ce qui l’a sensibilisée à la place de l’animal dans la société », explique-t-elle. « Elle était très professionnelle et animée par l’envie de créer un projet de soins aux personnes fragilisées. Elle a assaini les finances de l’ancienne structure et développé l’aspect soignant en quelque chose de plus évolué. Elle accordait une grande importance aux valeurs de solidarité et d’équité. »
    Enthousiasmée par la réflexion intellectuelle autour de l’hippothérapie, Marie-Claire Senterre-Devillers voulait proposer le meilleur service possible pour répondre de façon adaptée à la demande de chaque individu. « Elle savait que c’était comme ça qu’on pourrait améliorer le bien-être des personnes », détaille sa fille. « Les équipes pouvaient compter sur son soutien indéfectible et sa convivialité. Elle n’avait pas peur d’aller au contact et de s’intéresser à la vie de chacun : usagers, thérapeutes et parents. »

    Un dernier souhait : des dons
    Afin de soutenir son association en ces moments difficiles, la fondatrice d’Hippopassion comptait parmi ses derniers souhaits la récolte de dons. Le centre a dû fermer ses portes au début du confinement, engendrant d’importantes pertes financières. « On a dû répartir nos 18 chevaux sur 7 prairies. Une partie de l’activité devrait reprendre fin mai, mais on ne sait toujours pas si les stages d’été auront lieu. »

    Un arbre au CNRF
    Notons que le CNRF de Fraiture va planter un arbre sur son site, en mémoire de Marie-Claire Senterre-Devilliers. C’est elle qui, en 1999, a initié la collaboration avec le centre neurologique pour aider les personnes atteintes de sclérose en plaques. C’est grâce à son travail de démarchage que le site de Fraiture a pu être occupé par l’ASBL.

    >Pour faire un don à l’association : BE79 3635 3626 3833

    Article de Pierre Targnion dans La Meuse H-W