• Tinlot éoliennes. Suivi de l'avancement des travaux

    Capture d’écran 2020-05-15 à 15.42.13.png

    La semaine dernière, les travaux se sont poursuivis avec la pose des câbles depuis la cabine de tête vers chaque éolienne, l'aménagement des chemins d'accès pour les grues de montage et les autres engins nécessaires.
    Le beau temps participe au bon avancement de cette phase.
    L.W.

    Capture d’écran 2020-05-15 à 15.43.27.png

  • Décès tragique, dans un incendie à Neupré, de Joël Landerwyn compagnon de Suzanne Collet (Scry)

    DSC_0633.jpeg

    Nous apprenons avec émotion que la personne décédée cette nuit dans l'incendie survenu à Neupré est Joël Landerwyn.
    Décédé tragiquement à 61 ans, Joël était le compagnon de Suzanne Collet (Scry). Très impliqué avec Suzanne dans la vie communale, associative et culturelle, Joël était bien connu dans nos villages. Présent à de multiples activités, toujours disponible, et de plus photographe passionné, il a partageait volontiers  ses photos pour illustrer des articles sur ce blog.
    Nous présentons à Suzanne et à ses proches toutes nos condoléances.
    Des précisions suivront.

    Neupré: un mort et un pompier grièvement blessé dans un incendie (La Meuse)

    Le sinistre est total et l’occupant des lieux, Joël, 61 ans, a perdu la vie.
    Le sinistre est total et l’occupant des lieux, Joël, 61 ans, a perdu la vie. (Laura Hollange)

    Les pompiers ont maîtrisé le sinistre mais, malheureusement, ils ont découvert, au premier étage de la maison, le corps sans vie de l’occupant des lieux. Malgré l’intervention des secours, il n’y avait plus rien à faire pour lui.
    Lors de l’intervention, particulièrement compliqué, un des vingt pompiers a été sérieusement blessé. En effet, une partie de la maison en feu s’est effondrée et le sapeur a été partiellement enseveli sous les débris. Il a fallu une quinzaine de minutes à ses collègues pour le dégager. Il souffre d’une fracture du péroné et de brûlures au deuxième degré.
    (Voir l'article complet dans La Meuse)

  • Tinlot. La commune propre et accueillante malgré le confinement

    Capture d’écran 2020-05-15 à 15.51.13.png

    Malgré le confinement, toute l'équipe du service travaux est sur le terrain depuis le début sans interruption.
    Nettoyage des villages en cours, tondre les espaces verts, le fauchage des bords des routes, l'évacuation des dépôts clandestins, le cimetière de Fraiture, la place de Tinlot... sans compter les imprévus et les urgences !
    Le responsable du service travaux tient à souligner l'implication de ses hommes au quotidien:"Je tiens à remercier toute l'équipe, toujours au service des citoyens pour une commune propre et accueillante".
    Merci à eux !
    Capture d’écran 2020-05-15 à 15.54.50.png

  • Tinlot. Reprise du marché ce mardi 19 mai !

    96947132_143241987267421_2717445414704906240_o.jpg

    Suite aux dernières décisions du Conseil National de Sécurité, nous avons le plaisir de vous informer de la reprise du marché hebdomadaire à partir de ce mardi 19 mai.

    Cependant, plusieurs conditions doivent être respectées :

    Pour les marchands ambulants :

    - Obligation du port du masque ; mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs et paiement électronique à favoriser ;
    - Interdiction de laisser toucher la marchandise par les visiteurs ;
    - Disposition des échoppes suffisamment éloignées les unes des autres.

    Pour les visiteurs :

    - Entrée et sortie du marché selon les directives affichées
    - Interdiction de toucher la marchandise
    - Port du masque FORTEMENT recommandé
    - Distanciation physique à respecter

  • Des dizaines de milliers de masques à destination des communes, bloqués à la douane ... à cause d'un autocollant

    Capture d’écran 2020-05-15 à 21.07.01.png

    Encore une histoire à propos des masques destinés aux communes cette fois, et qui fait réagir plusieurs Bourgmestres dont marc Tarabella (Anthisnes)
    "Le bon sens est de plus en plus souvent mis à mal et j'ai l'impression que c'est encore plus vrai en Belgique qu'ailleurs ! Je comprends mes collègues municipalistes de Beloeil et de Marche et en ai vraiment RAS LE BOL. Il y a urgence et on fait ch... pour un autocollant qui ne sert à rien".
    Marc Tarabella

    Des dizaines de milliers de masques à destination des communes, bloqués à la douane ... à cause d'un autocollant (RTBF)
    "C’est une histoire belgo-belge !" Le bourgmestre de Beloeil, Luc Vansaingèle, ne cache pas sa colère : 5000 masques destinés à sa population sont bloqués sur le tarmac de l’aéroport de Zaventem.

    La marchandise venant de Pologne est bloquée par le SPF Economie à cause d’un problème d’autocollant ! "C’est visiblement à cause d’une loi qui impose d’indiquer sur les emballages que ces masques ne sont pas à usage médical. Ce qui manque donc, c’est un sticker sur chaque emballage de 240 masques. Sticker qui sera directement jeté à la poubelle dès qu’il arrive à la commune puisqu’on sort les masques pour les mettre dans des enveloppes et les distribuer aux ménages."
    Lire la suite et voir l'article sur le site de la RTBF

  • Tinlot. Invitation à la séance publique du Conseil Communal, le lundi 25 mai à 20h à la Tinlotoise

    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    Le prochain Conseil Communal aura lieu exceptionnellement à la salle "La Tinlotoise". En effet, la tutelle a autorisé la délocalisation des conseils dans les communes afin de permettre la distanciation sociale lors des conseils publics.
    Des bancs permettront de respecter les distances et des masques seront disponibles à l'entrée de la salle. Vous êtes donc invités en toute sécurité. Le dernier Conseil datait du 10 février.

    Voici l'invitation au Conseil Communal du lundi 25 mai à 20h à la Tinlotoise.

    Capture d’écran 2020-05-14 à 16.44.58.png

    Convovation2-1 (glissées).jpg

    Convovation2-2 (glissées).jpg

  • 9e week-end de confinement les 15, 16 et 17 mai 2020

    IMG_7298.jpeg

    Toujours pas d'activités ce week-end.
    Toujours un seul mot d'ordre
    :
    restez chez vous,  prenez soin de vous et des autres !
    Profitez des visites possibles pour 4 personnes
    (toujours les mêmes et en respectant les règles...)

     La météo du week end: 
     Rien de neuf sous le soleil sauf le retour de la chaleur ! 

     Des températures en hausse dès aujourd'hui,
    20° et plus, toute la semaine prochaine! 


    IMG_7497.jpeg

     
     

     

  • Une vidéo pour expliquer le projet OrigiNell de A à Z

    Capture d’écran 2020-05-14 à 16.55.01.png

    Nous vous avons déjà parlé des premières activités d'OrigiNell.
    Mais connaissez-vous vraiment le projet OrigiNell ? …Les retours que nous en avons démontrent que vous le connaissez sans le connaitre vraiment...
    Pour remédier à cela, voici un lien vers une vidéo expliquant notre projet de A à Z : https://youtu.be/8HrjDf7c1lg 
    Cette vidéo est certes un peu longue (32 min) mais elle vous aide à en comprendre tous les tenants et aboutissants (32 min, ce n'est jamais que +/- 3 x 10min ou 6 x 5min !! 

    Nous souhaitons insister sur le caractère hautement social de notre projet familial puisqu’il s’agira, à terme, de faire vivre dans une maison, comme tout un chacun, cinq ou six femmes à qui le handicap mental laisse une certaine capacité d'autonomie mais ne permet pas une totale indépendance. De plus, nous envisageons une certaine autonomie financière à cette maison.

    Si vous pouvez nous aider, notamment dans la recherche d'un bâtiment, n'hésitez pas à nous contacter ! N'hésitez pas à partager !

    Merci, merci, merci et au plaisir de vous revoir/rencontrer.
    Nell, Flo et Jean-Marc

    Florence HARZIMONT
    Jean-Marc DELBOVIER

    Capture d’écran 2020-05-14 à 16.55.38.png

    OrigiNell
    N entr : 0721.672.674
    Clos devant le bois 6
    4557 Fraiture
    GSM : 0486/99.47. 81  -  0486/99.74.15
    E-Mail : infos@originell.be
    Site : https://originell.be/

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 16 au 22 mai 2020

    Vers des célébrations « déconfinées »
    Les évêques de Belgique se sont joints aux représentants des dans le pays pour préparer la reprise des célébrations. Un protocole vient d’être préparé à cet effet. Celui-ci envisage les différents aspects du déroulement des célébrations ainsi que les mesures de protection nécessaires à la sécurité sanitaire de celles-ci. Des experts virologues ont participé à la rédaction du protocole, qui doit encore être soumis au Conseil national de Sécurité « pour avis et approbation ».
    Comme le rappellent les évêques dans leur communiqué du 14 mai, « de multiples demandes » insistent pour une « reprise des célébrations publiques ». Les évêques assurent en être « les interprètes auprès des autorités civiles et des experts qui conseillent le Gouvernement ».
    Par ailleurs, la Conférence épiscopale se réjouit de l’augmentation du nombre de personnes autorisées à assister à des ainsi qu’à des . En effet, dès le 18 mai, celui-ci passe à 30 personnes. En Région wallonne, la célébration de dans les églises est en cours d’examen. Le cas échéant, elle ne serait toutefois pas encore accompagnée d’une eucharistie. Enfin, les évêques estiment préférable que les soient à nouveau célébrés lorsque les célébrations eucharistiques auront repris. Ils en espèrent d’ailleurs « le redémarrage le plus rapide possible ». (Article d', Cathobel)
    Consultez le communiqué des évêques ici.

    Rien avant le 8 juin !
    Notons l'évocation de la reprise des cultes dans la conférence de presse de Sophie Wilmès:
    La prochaine étape de notre déconfinement n’aura pas lieu avant le 8 juin
    Nous devrons étudier dans quelle phase et dans quelles conditions nous pourrons élargir les contacts sociaux, envisager les stages d’été et les camps de mouvements de jeunesse cet été, autoriser la reprise des services de cultes sous certaines conditions et permettre l’organisation de manifestations et d’événements de taille diverse.

    560068969.13.jpg

    Vie paroissiale: pas de nouvelles informations depuis le dernier numéro des brèves publié dimanche dernier. (Condroz paroisses. les brèves numéro spécial N°7)

    Signalons enfin que l'annonce ci-dessous publiée le 3 mai n'est plus valable,
    l'appartement est loué !

    4195674854.JPG

     

  • Le bon usage: ne dites plus le covid-19, mais bien la covid-19 (Académie française)

    Capture d’écran 2020-05-13 à 16.10.05.png

    Plusieurs médias l'ont fait remarquer mardi : l’Académie française vient de rappeler la règle qui veut que Covid soit utilisé au féminin, comme c’est déjà le cas au Canada par exemple.

    Covid est l’acronyme de corona virus disease, et les sigles et acronymes ont le genre du nom qui constitue le noyau du syntagme dont ils sont une abréviation. On dit ainsi la S.N.C.F. (Société nationale des chemins de fer) parce que le noyau de ce groupe, société, est un nom féminin, mais le C.I.O. (Comité international olympique), parce que le noyau, comité, est un nom masculin. Quand ce syntagme est composé de mots étrangers, le même principe s’applique. On distingue ainsi le FBI, Federal Bureau of Investigation, « Bureau fédéral d’enquête », de la CIA, Central Intelligence Agency, « Agence centrale de renseignement », puisque dans un cas on traduit le mot noyau par un nom masculin, bureau, et dans l’autre, par un nom féminin, agence.
    Corona virus disease
    – notons que l’on aurait pu préférer au nom anglais disease le nom latin morbus, de même sens et plus universel – signifie « maladie provoquée par le corona virus (“virus en forme de couronne”) ». On devrait donc dire la covid 19, puisque le noyau est un équivalent du nom français féminin maladie. Pourquoi alors l’emploi si fréquent du masculin le covid 19 ? Parce que, avant que cet acronyme ne se répande, on a surtout parlé du corona virus, groupe qui doit son genre, en raison des principes exposés plus haut, au nom masculin virus. Ensuite, par métonymie, on a donné à la maladie le genre de l’agent pathogène qui la provoque. Il n’en reste pas moins que l’emploi du féminin serait préférable et qu’il n’est peut-être pas trop tard pour redonner à cet acronyme le genre qui devrait être le sien. Source: site de l'Académie française, 7 mai 2020)

    Attention au prénom !

    Il y a quelques jours la presse signalait que les prénoms Corona pour (les filles) et Covid (pour les garçons) étaient attribués depuis le mois de mars...
    Autant choisir en connaissance de cause !

  • Face à la crise, Hamoir diminue trois taxes communales

    Le samedi 2 mai, l’initiative "soutenonsnoscommerceslocaux" était lancée par la commune de Hamoir, dans le but d’offrir une publicité gratuite pour les acteurs de l’économie locale sur les réseaux sociaux et d’inciter la population à acheter dans les commerces de proximité.

    1. La taxe sur les débits boissons est annulée. Elle s’élève à 50€/an pour les débits qui font uniquement de la vente et 100 €/an pour ceux qui proposent une consommation sur place. « C’était notre seul moyen d’aider les quelques bistrots de la commune, même si leur manque à gagner dépasse tous nos efforts, » précise l’échevin des finances et du dynamisme économique, Michel Legros.

    2. La taxe applicable aux campings (il y en a 3 à Hamoir), châlets et caravanes établis sur le territoire est réduite de 25 % par rapport à l’an dernier. « On avait prévu une augmentation de 10% pour cette année, qu’on a décidé d’annuler, explique l’échevin. Techniquement, la taxe est donc réduite de 35 % par rapport à ce qui était prévu. »

    3. L’augmentation de la taxe de séjour est annulée. Elle devait passer de 12 à 50€. Elle restera finalement à 12 € par unité de capacité (personne). « Comme les campings, les gîtes voient leur saison amputée de 3 mois et leur avenir est incertain. Cette année, on avait prévu de multiplier par 4 cette taxe qui a longtemps été oubliée, mais on ne le fera pas. »

    La commune étant dans une situation financière déficitaire, elle n’a qu’une capacité d’aide limitée sur le plan des impôts. Elle a donc ciblé 3 acteurs économiques dont l’activité a été stoppée par le confinement.

    Un bon d’achat local
    Néanmoins, une réflexion de plus grande ampleur est en cours et sera dévoilée dans les 2 semaines à venir. « On réalise une cartographie des commerçants afin de savoir qui a besoin de quoi et de prendre des mesures adaptées, précise l’échevin des finances.
    Lire l'article complet de Pierre Targnion dans La Meuse H-W

  • Modave. décès de Franco Miceli, conseiller CPAS

    96573388_3557587650924192_9188838975081545728_o.jpg

    C’est avec une énorme tristesse que le groupe OSE vous fait part du décès de notre ami Franco à seulement 55 ans. Franco va nous manquer : son courage, son authenticité et son amour pour les choses simples ont fait de lui un ami et un membre apprécié de notre équipe. Pendant sept années, il a été conseiller CPAS à Modave et a rempli impeccablement son rôle. Discret, toujours là quand il le faut, il va cruellement nous manquer.
    Repose en paix l’Ami, Merci pour tout, Ciao Bello.
    OSE Modave

    A lire également dans La Meuse H-W:
    Franco Miceli, conseiller du CPAS de Modave, est décédé
    À la demande de Jeanne Defays, l’actuelle présidente du CPAS de Modave, Franco Miceli, de Strée, avait rejoint l’équipe d’Ose en 2012. En 2018, son mandat de conseiller du CPAS qu’il assumait depuis 6 ans avait été renouvelé. Suite à ses problèmes de santé, il avait suspendu ses activités en 2019.

    Depuis un an, il se battait avec courage contre un cancer qui l’a finalement emporté ce mardi. Il avait 55 ans. Il laisse derrière lui une épouse et deux enfants, une fille de 25 ans et un fils de 16 ans.
    Sur le plan professionnel, il était boulanger, il travaillait depuis plusieurs années au Match à Andenne après avoir été employé à celui de Huy. Lire la suite

  • Déconfinement : Lancement de la phase 2 à partir du 18 mai

    Capture d’écran 2020-05-13 à 20.53.21.png

    Communiqué de presse de la Première Ministre Sophie Wilmès

    Ce mercredi 13 mai, le Conseil national de sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni et a pris la décision, sur base du rapport des experts du GEES, d’enclencher la phase 2 de notre plan de déconfinement à partir du 18 mai prochain.
    La prochaine étape de notre déconfinement n’aura pas lieu avant le 8 juin. Vu la multitude des activités à appréhender et leur impact sur les contacts interpersonnels, la phase 3 devra être suivie d’autres phases afin d’inscrire dans le temps la reprise de nos habitudes et de procéder de manière progressive et sécurisée.
    Plus d’informations sur l’adaptation des mesures ici : https://centredecrise.be/fr/news/deconfinement-lancement-de-la-phase-2-partir-du-18-mai