• Tinlot accident route du Condroz, dimanche vers 11h30

    1011362144.2.JPG
    Image d'archive Tinlot, route du Condroz

    Ce dimanche vers11h30, sur la route du Condroz (N63), à l' embranchement avec la route vers Tinlot sans la sens Marche-Liège, un véhicule s'est empalé  sur rail de sécurité.
    L'hélico du CMH est intervenu.
    Transmis par J-P M.
     
  • Maladie d'Alzheimer. La Commune de Tinlot adhère à la charte "ville amie démence"

    Au dernier Conseil, la Commune de Tinlot a adhéré à la charte "Ville Amie Démence" de la Ligue Alzheimer ASBL. De quoi s'agit-il?

    Capture d’écran 2020-06-06 à 18.56.38.png

    La charte ville amie démence
    La charte Ville Amie Démence (ViADem) encourage les autorités signataires à s'engager en faveur de l'inclusion des personnes concernées par la maladie d'Alzheimer ou d'une pathologie apparentée, au sein de leur commune. A travers la signature de cette charte, l'autorité signataire démontre son ouverture, son intérêt et son engagement très concrets et pratiques en faveur de la qualité de vie de ces personnes. Le réseau Ville Amie Démence constitue un partenariat avec la Ligue Alzheimer ASBL qui s'inscrit dans la démarche de l'association à savoir rendre la maladie d'Alzheimer et les autres formes de démence, approchables, accessibles et acceptables au coeur des communes et des villes.
    La charte s'articule autour de cinq axes
    - La sensibilisation
    - Le droit à la différence
    - Les organes d'information et d'orientation pour la personne malade et les proches
    - Les actions et activités au sein de la Ville
    - Les concertations
    Qui peut y adhérer ?
    La Charte Ville Amie Démence est accessible à tous les pouvoirs locaux (commune, ville, Centre Public d'Action Sociale) et aux Provinces.
    Quels sont les engagements d'une Ville Amie Démence ?
    Le réseau Ville Amie Démence est un engagement et un partenariat pérennes avec la Ligue Alzheimer ASBL.
    Afin d'assurer au mieux cette collaboration et de garantir la réussite de ce projet, la Ligue investit des moyens (accompagnement, formations, suivi, promotion, etc.). Par conséquent, il est nécessaire que des engagements soient respectés afin que ce partenariat soit efficace et efficient.
    • Chaque Ville Amie Démence s'engage à concrétiser ou à collaborer à la mise en place d'activités et d'actions en faveur des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une pathologie apparentée et de leurs proches. (Cf. Point 3 : activités et actions à mettre en place dans le cadre de l'adhésion au réseau Ville Amie Démence).
    • Chaque autorité signataire doit également désigner un ou deux agents Proximité-Démence au sein de son service.
    • L'adhésion de l'autorité signataire à la charte ViADem doit faire l'objet d'un arrêté communal et ne doit pas dépendre d'un mandat politique.
    • La mention Ville Amie Démence et le logo ViADem seront utilisés dans toutes les démarches, annonces, actions menées par la commune dans le champ de la maladie d'Alzheimer ou d'une démence apparentée.
    • La Ligue Alzheimer ASBL sera informée des activités/actions organisées par le/les signataire(s) dans le champ de la maladie d'Alzheimer ou d'une démence apparentée.
    • Les activités/actions déjà menées par la Ligue Alzheimer ASBL sur le territoire seront prises en compte lors de la création de nouvelles activités/actions relatives à la démence (éviter le double emploi).
    • La Ligue Alzheimer ASBL sera informée de tout changement au sein dudit territoire relatif au champ de la maladie d'Alzheimer ou démence apparentée (changement au niveau de l'agent Proximité-Démence (adresses de contact, etc.), des activités mises en place, ...).
    • Le rôle d'agent Proximité-Démence sera maintenu au sein du territoire signataire. Dans le cas où l'agent Proximité-Démence, nommé et formé, n'est plus en mesure d'assurer ses fonctions pour raisons diverses : l'autorité signataire s'engage à désigner une autre personne, répondant aux conditions citées au point 4.3, afin qu'elle reprenne le rôle dudit agent. La Ligue Alzheimer ASBL offrira également la formation Proxidem à cette personne.
    • Les deux partenaires s'engagent à promouvoir mutuellement leurs actions/activités.
    Si l'un de ces termes venait à ne pas être respecté, la Ligue Alzheimer ASBL se donne le droit de cesser le partenariat et de facturer à l'autorité signataire le coût (270€ par pers.) de la formation Proxidem (destinée aux agents Proximité-Démence) qui est accessible gratuitement en cas de partenariat ViADem.

    - La Ligue Alzheimer ASBL vous accompagne
    - ACTIVÉS ET ACTIONS À METTRE EN PLACE DANS LE CADRE DE L'ADHÉSION AU RÉSEAU VILLE AMIE DÉMENCE
    - L'AGENT PROXIMITÉ-DÉMENCE
    L'agent Proximité-Démence, de quoi s'agit-il ?

    Lire la suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • Bierset. Plus d'avions, plus de vols, plus de bruit...

    À cause du vent
    Renseignements pris auprès de la Sowaer qui gère les aéroports wallons, ce nombre un peu plus élevé d’avions est confirmé, ainsi que l’impression qu’ils volent plus bas, « car ils sont plus gros et donc davantage perceptibles par la vue et le son, indique Bénédicte Grangagnage, la porte-parole. Mais ce n’est qu’une impression. »

    Par contre, ce qui donne surtout plus de bruit, « c’est la direction du vent qui a été inhabituelle ces dernières semaines, au vu de la météo particulière que nous avons connue. Un avion décollant toujours face au vent pour des raisons de sécurité, les décollages ont dû être effectués plus fréquemment dans le sens inhabituel, à savoir vers le nord pour des vents du secteur NE. Des riverains ont dès lors perçu ces décollages comme étant effectivement plus bruyants dans certains endroits que les atterrissages dans le sens habituel. »
    Luc Gochel, La Meuse

  • Incendie au château de Vervoz à Clavier: la compagne du baron est décédée

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers de la zone Hemeco ont été appelés, vers 2h45, pour un incendie au château de Vervoz à Clavier. Une personne est décédée. Il s’agit de la compagne du baron de Tornaco, propriétaire du château. Victor de Tornaco a été pris en charge par les services de secours mais il est actuellement hors de danger.

    Le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois s’est rapidement rendu sur place. « Le baron âgé de 89 ans a pu s’extraire du château, il se trouvait au rez-de-chaussée. Il a entendu l’alarme incendie ». Le major Hervé Fanuel de la zone Hemeco est rapidement intervenu avec ses équipes. « Les policiers sont arrivés en premier sur place. La dame se trouvait au 1er étage à la fenêtre. Les policiers ont exhorté à la dame de se déporter vers la gauche du bâtiment. Et puis elle a malheureusement disparue. Quand nous sommes arrivés, nous avons déployé une équipe pour la localisation de la victime, et on l’a retrouvée décédée, intoxiquée par les fumées. Le baron dont le lit se situe au rez-de-chaussée avait pu sortir mais il a malgré tout inhalé des fumées. Il a essayé de prévenir sa compagne mais il ne savait plus monter », explique le major.
    La compagne du baron, originaire de Wavre n’a pas eu cette chance. Âgée d’environ 85 ans, elle dormait à l’étage, quand le feu s’est déclenché. « Le feu aurait pris dans un feu de bois. Il y a énormément de boiseries à l’intérieur. Le feu se propage rapidement », explique le bourgmestre. Les dégâts à l’intérieur de cette magnifique propriété sont importants mais ne sont pas spectaculaires.
    Très touché par ce drame, le bourgmestre apporte tout son soutien aux familles endeuillées. « J’ai grandi à proximité du château. J’étais sur place quand les proches sont arrivés pendant la nuit. C’est vraiment

    Le baron de Tornaco est arrivé dans le château, datant du 18ème siècle, au lendemain de la deuxième guerre mondiale. « C’est une famille bien connue dans la région. Le frère du baron habite également dans la commune. Le château n’est pas classé mais le hameau de Vervoz fait partie d’un patrimoine exceptionnel », ajoute Philippe Dubois.

     

    Zone HEMECO

    Le gros de l’intervention s’est terminé ce vendredi matin à 8h. Quelques sapeurs hamoiriens sont restés sur place pour éviter une éventuelle reprise du feu. Le bourgmestre tient d’ailleurs à féliciter les hommes du feu de la zone Hemeco, ceux de Huy et de Hamoir ainsi que les pompiers de Marche venus en renfort. « Les pompiers ont fait du très bon travail pour empêcher que le feu ne monte dans la toiture ». Philippe Dubois tient aussi à souligner le travail de l’assistant social de la police du Condroz ainsi que la police. « Il y a tout un accompagnement qui s’est organisé. Ils ont pris en charge les familles pour, malheureusement, leur annoncer la très mauvaise nouvelle ».
    À ce stade, la piste accidentelle est privilégiée. ...lire la suite dans l'édition en ligne de La Meuse H-W

  • Tinlot. Travaux en cours, juin 2020

    Capture d’écran 2020-06-05 à 12.44.06.png

    FRAITURE

    Rue Croix Rouge : raccordement PROXIMUS par la S.A. NELLES Frères

    • du 04/05/2020 au 04/06/2020

    Rue de Tombes 9 : raccordement ORES par AGEC SPRL

    • du 02/06/2020 au 05/06/2020

    RAMELOT

    Rue du Village 92 : raccordement en eau CILE par HYDROGAZ S.A.     

    • du 08/06/2020 au 12/06/2020

    Rue du Village 90 : raccordement en eau CILE par HYDROGAZ S.A.      

    • du 08/06/2020 au 19/06/2020

    SOHEIT-TINLOT

    Rue du Centre : placement égouttage par la Société COP et PORTIER

    • du 12/05/2020 au 30/08/2020

    Rue du Centre : pose de tuyaux pour égouttage par JLP TRAVAUX

    • du 11/05/2020 au 30/06/2020

    RN 66 entre Soheit - Tinlot et Warzée : travaux d'enduisage par la société COLAS

    • à partir du 10/06/2020                                                                                

    SENY

    Rue d’Ellemelle (lotissement GUILMET) : raccordement de la cabine électrique par la  TRTC S.A. BONFOND              

    • du 02/06/2020 au 03/07/2020

    Source: tinlot.be

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 6 au 12 juin 2020. En route vers la reprise !

    Capture d’écran 2020-06-05 à 13.40.55.png

    En route vers la reprise !

    Après la reprise des célébrations de funérailles dans les églises, voici celle des célébrations dominicales (et en semaine) prévue pour le 8 juin sous certaines conditions. La décision gouvernementale de ce mercredi 3 juin nous réjouit. Nombre d'entre nous y aspiraient depuis longtemps. Elle met un terme à l’impatience et intervient comme un soulagement.

    Capture d’écran 2020-06-05 à 16.28.07.pngQuelle joie de pouvoir à nouveau nous rassembler en communauté pour « chanter, prier, célébrer » le Seigneur ! Mais la joie des retrouvailes sera bien malgré nous en demi-teinte. Car il faudra nous rencontrer masqués et nous retrouver en gardant nos distances. Nettoyage des mains au gel hydroalcoolique en entrant dans l’église et respect des distanciations physiques seront de mise.
    Nous pourrons nous saluer mais à bonne distance ; les poignées de main et les embrassades attendront encore un peu. Nous devrons mettre la sécurité sanitaire au premier plan en agissant avec prudence et responsabilité.

    Des mesures strictes et contraignantes mais légitimes et nécessaires nous ont été communiquées par les autorités civiles et religieuses (protocole disponible sur notre site www.cathocondroz.be).
    Elles risquent d’évoluer au fil des semaines. Nous les appliquerons en tentant de trouver le juste équilibre : ni les amplifier exagérément ni les prendre à la légère. Il y aura probablement des maladresses. Certains seront agacés en jugeant que nous en faisons trop. D’autres estimeront que nous n’en faisons pas assez. Merci de votre patience et de votre bienveillance. Nous apprendrons ensemble à « célébrer autrement ».

    Un certain nombre de personnes ne se risqueront pas à nous rejoindre par sage prudence ou par crainte de s’exposer. Nous les porterons dans notre prière et serons en communion avec elles. Nos communautés, reconnaissons-le, sont composées souvent de personnes âgées, donc plus à risque.
    Nous avons une responsabilité toute particulière envers elles. Pour ceux dont la santé est fragile ou qui hésitent à participer dans les conditions actuelles, les célébrations à la radio et à la télévision se poursuivront.

    Après plus de deux mois sans aucune célébration dans nos églises, confions au Seigneur cette nouvelle étape de sortie du confinement ! Toutes ces mesures rendront sans aucun doute nos célébrations un peu moins cordiales dans un premier temps. Nous n’en serons pas moins nourris de la Parole de Dieu et de son Pain de vie, dans le souffle de l’Esprit.
    Même masquée, notre joie sera grande de pouvoir nous retrouver et célébrer ensemble le Christ ressuscité !

    Pour l’équipe pastorale, Armand Franssen, votre curé.

    Brèves spéciales n°11.jpg

    3626795555.png
    Terwagne. Opération églises ouvertes, les 6 et 7 juin 2020
    Voir l'article sur ce blog

    Capture d’écran 2020-06-05 à 16.34.11.png

  • Condroz: pharmacies et Poste Médical de Garde les 6 et 7 juin 2020

    Avec toutes les mesures prises face à la pandémie de coronavirus,
    qu'en est-il du rôle de garde des médecins organisé les w-e?

    Le poste médical de garde de Tinlot fonctionne, bien évidemment. 
    Uniquement sur rendez-vous

    Vous pouvez cependant prendre contact avec votre médecin traitant au préalable,
    certains médecins pourraient répondre au téléphone pour soulager les médecins de garde le we.

    91647500.2.2.2.2.2.2.2.2.4.2.3.jpg

    3675895345.2.3.5.png

    Une permanence d’appel pour aider les généralistes débordés
    À Liège, les médecins généralistes sont débordés d’appels et les conversations durent souvent très longtemps car il faut aussi rassurer le patient en répondant à toutes ses questions. Du coup, nombreux sont les patients qui ne parviennent plus à les joindre et se sentent abandonnés.
    Et il y a ceux aussi qui n’ont pas de médecin généraliste. C’est pourquoi l’association des médecins généralistes liégeois (le GLAMO) a décidé d’ouvrir une permanence téléphonique tous les jours de la semaine, en plus de celle qu’elle organise déjà le week-end à la maison médicale.
    Depuis ce jeudi, le Glamo assure donc une garde uniquement téléphonique en semaine aussi de 8h à 20 heures. Pour tout problème médical ou question par rapport à l’épidémie, vous pouvez donc contacter le
    04/ 341.33.33.
    L.G. La Meuse

    Pharmacies
    Dans la colonne de droite sur ce blog, vous avez le lien permanent pour trouver une pharmacie (de garde)

    Capture d’écran 2020-03-20 à 16.57.31.png

  • Tinlot Covid-19. L'évolution du nombre de cas dans nos communes

    Voici un relevé comparatif du nombre de cas détectés dans les communes voisines entre le 20 avril et le 4 juin 2020, le virus a bien poursuivi sa progression. La vigilance s'impose donc plus que jamais, ce n'est pas le moment de baisser la garde.

    Capture d’écran 2020-06-04 à 12.15.27.png

    Capture d’écran 2020-06-04 à 13.39.29.png

     

    Situation au 20 avril:

    62223227.2.png

    637514795.2.png

     

     

    Source 4 juin nombre de cas détectés en Belgique

  • 12e et dernier week-end (6, 7 et 8 juin) avant la phase 3 du déconfinement le lundi 8 juin

    IMG_7298.jpeg

    12e  week-end en mode Covid-19
    avant la phase 3 du confinement prévue ce lundi 8 juin
    Toujours pas d'activités organisées ce week-end.
    Et toujours le même mot d'ordre
    :
    respectez toutes les consignes actuellement en vigueur

     Sécheresse et canicule au programme de l'été ! 

    Selon MeteoBelgique, juin et juillet seront plus chauds que la normale et beaucoup plus secs
    Les quelques jours de pluie prévus actuellement  seront l’arbre qui cache la forêt

    Capture d’écran 2020-06-04 à 08.06.50.png

    Juin. « À partir du 4, les conditions changent avec un temps qui deviendra nettement plus frais et légèrement perturbé ». Une tendance qui devrait se poursuivre en seconde décade, avant le retour progressif d’un temps à nouveau ensoleillé et chaud qui se prolongera en dernière décade. « Des orages seront possibles mais ils devraient rester limités en nombre. Ils concerneront surtout le sud et l’est de notre pays ».
    Juillet. "Allons-nous vers un mois de juillet caniculaire ?" se demande Philippe Mievis: « Les probabilités sont bel et bien d’avoir, cette année, encore une vague de chaleur ». Surtout en première partie de mois. « Mais ce sera à confirmer lors de notre prochaine analyse ». La fin du mois de juillet pourrait voir l’augmentation de la tendance orageuse, prévient Meteo-Belgique.
    Août. « À l’heure actuelle, il semble que ce mois se rapprochera plus des normes au niveau des températures, précipitations et ensoleillement. Ceci dit, vu l’échéance, cela reste à confirmer lors de nos pro
    chaines analyses mensuelles ». La fiabilité pour la prévision de ce mois est en effet qualifiée de « faible » par Philippe Mievis.


     Côté météo ce week-end, les températures estivales, c’est terminé:
     place aux nuages et à la pluie (enfin pour nos cultures !)

     Durant le week-end et en début de semaine prochaine, 
     il fera variable et sensiblement plus frais 
     avec des maxima de 13 à 17 degrés  

    IMG_7641.PNG

    Sécheresse: le mois de mai a été le mois le plus sec
    depuis 1833 en Belgique

    En mai, il n’est tombé à Uccle que 5,4 mm de précipitations, en six jours,
    contre une normale de 66,5 mm en 16,2 jours,
    indique l’IRM lundi dans son bilan climatologique mensuel.
    Il faut remonter au mois de mai 1833
    pour trouver un mois aussi sec, avec 1,4 mm de pluie, souligne l’IRM. (La Meuse)

     

     

  • TEC: nouvelles mesures dès le 8 juin. Toutes les places seront accessibles

    8 juin : Nouvelles mesures à bord
    Le déconfinement progressif se poursuit dès le 8 juin avec une nouvelle capacité à bord des véhicules TEC
    Toutes les places assises pourront être occupées mais les places debout seront limitées.
    Des marquages de distanciation au sol ainsi qu’un rappel des consignes seront présents à bord des véhicules.
    Retrouvez toutes les réponses à vos questions ici ➡️ https://bit.ly/FAQ-8juin

    101872143_2572561582958189_4973637695738740736_o.jpg

     
    Quel horaire est d’application ? 

    Les horaires « scolaires » sont d’application depuis le lundi 18 mai.
    Veillez toutefois à bien vérifier, avant chaque déplacement, que votre parcours ne soit pas supprimé, via ce lien  http://bit.ly/réseau-COVID19 (mis à jour plusieurs fois par jour).

    Quelle est la limite du nombre de passagers à bord d’un véhicule ?
    Dès le lundi 8 juin, toutes les places assises pourront être occupées avec, toutefois, une limitation de :
    Dans un autobus standard toutes les places assises +4 voyageurs debout
    Dans un autobus articulé toutes les places assises+ 6 voyageurs debout
    Dans un tram toutes les places assises + 5 voyageurs debout
    Dans un minibus Personne ne peut être debout
    Dans un midibus toutes les places assises + 2 places debout
    Dans un cars de 12 mètres Personne ne peut être debout
    Dans un cars de 15 mètres Personne ne peut être debout

    Des marquages de distanciation au sol ainsi qu’un rappel des consignes seront présents à bord des véhicules.
    Si l’évolution sanitaire reste positive, les limitations concernant les places « debout » seront levées dès le 1er juillet.

    Dois-je porter un masque pour emprunter le réseau TEC ? 

    Le port du masque (ou d’une alternative couvrant le nez et la bouche) est obligatoire pour accéder au transport en commun pour toutes les personnes de 12 ans et plus. Ce masque doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules.
    L’accès à bord sera refusé aux personnes qui ne sont pas porteuses d’un masque (ou d’une alternative). Par ailleurs, les contrôleurs et la Police renforcent les contrôles.

    La montée à bord d’un bus se fait uniquement par l’arrière, comment puis-je valider mon titre de transport ? 
    La montée à bord des véhicules TEC se fait encore uniquement par l'arrière mais les valideurs seront de nouveau accessibles à bord de certains véhicules.
    Lorsque ce sera le cas, une affiche indiquera aux voyageurs qu’ils doivent obligatoirement valider leur titre de transport.
    Dans le cas où le valideur ne serait pas accessible aux voyageurs, ceux-ci ne seront pas dans l’obligation de valider leur titre de transport. Néanmoins, ils devront toujours posséder un titre de transport valable.

    Bien que les ESPACES TEC aient rouvert leurs portes le 18 mai, les voyageurs sont invités à privilégier l’E-SHOP et les automates de ventes SELF pour l’achat de titres de transport.
     
  • Lancement de la phase 3 du plan de déconfinement à partir du 8 juin

    Lancement de la phase 3 du plan de déconfinement à partir du 8 juin

    logo BE-Alert

    Communiqué de la Première Ministre, Sophie Wilmès

    Ce mercredi 3 juin, le Conseil national de sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni et a validé le passage en phase 3 du plan de déconfinement, à partir du 8 juin prochain. En effet, comme en témoigne le rapport quotidien des autorités sanitaires, les indicateurs qui reflètent notre situation sanitaire sont encourageants. Les experts ont donc donné leur feu vert au lancement de cette nouvelle phase.

    Celle-ci marque un changement radical d’approche par rapport aux règles en vigueur jusqu’à aujourd’hui. En effet, désormais, la liberté est la règle et les interdictions constituent l’exception.

    Les activités qui resteront interdites le seront car elles impliquent soit des contacts trop rapprochés entre les individus, soit des rassemblements de masse ou encore parce que des protocoles – c’est-à-dire les règles spécifiques pour un secteur – n’ont pas encore pu être définis.
    Cette nouvelle approche s’appréhende sur deux niveaux. D’abord, le comportement individuel (quel comportement dois-je adopter face aux libertés retrouvées ?) et d’autre part, le cadre réglementaire qui s’applique à une activité organisée (quels protocoles sont mis en oeuvre par les professionnels pour organiser une activité ?).

    1. Concernant le comportement individuel, il y a six règles d’or :

    • Les mesures d’hygiène restent indispensables ;
    • Les activités en extérieur doivent être, dans la mesure du possible, privilégiées. Le cas échéant, la pièce doit être suffisamment ventilée ;
    • Il est nécessaire de prendre des précautions supplémentaires avec les personnes à risque. Une charte est en préparation à destination des seniors bénévoles afin de leur fournir un peu plus de clarté quant aux activités qu’ils peuvent pratiquer en toute sécurité ;
    • Les distances de sécurité restent d’application sauf pour les personnes de son foyer, pour les enfants de moins de 12 ans entre eux et pour les personnes avec qui on dispose de contacts plus rapprochés, autrement dit la bulle élargie. Le cas échéant, il est nécessaire de porter un masque ;
    • Il est possible d’avoir des contacts plus rapprochés avec 10 personnes différentes par semaine en plus du foyer (=bulle personnelle élargie). Ce droit est individuel. Les personnes peuvent par ailleurs changer chaque semaine ;
    • Les réunions de groupe seront restreintes à 10 personnes maximum, enfant compris. Cela vaut pour toutes les réunions, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci (ex : parc ou restaurant).

    2. A propos du cadre réglementaire :

    • Toutes les activités organisées reprennent, sauf si le redémarrage est prévu dans une autre phase, avec des protocoles qui protègent à la fois les utilisateurs et le personnel. Ces protocoles sont déterminés par le ministre compétent et sur avis du Gees lors des concertations avec le secteur et dans le cas de matières nord-sud, avec une approche interfédérale ;
    • Les protocoles seront évaluées d’ici le 1er juillet. Si aucun protocole n’existe pour un sous-secteur, un document sera rendu public afin de donner les règles générales qui doivent à tout le moins s’appliquer ;
    • Il est recommandé de télétravailler quand cela est possible.

    Les secteurs de l’Horeca, du sport et de la culture sont les secteurs majeurs pour lesquels des décisions importantes ont été prises.

    Secteur de l’Horeca
    Le secteur peut rouvrir partiellement. En effet, les salles de jeux (ex : casinos), les salles de banquet et de réception ne pourront rouvrir que le 1er juillet. Concernant les salles de banquet et de réception, cela sera possible avec un maximum de 50 personnes présentes, dans les mêmes conditions que la restauration. Les boîtes de nuit ne seront pas autorisées avant la fin du mois d’août, étant donnée l’impossibilité de prévoir des distances de sécurité.
    Outre ces exceptions, tous les autres établissements de restauration tels que les cafés, les bars et les restaurants seront à nouveau ouverts, dans le respect d’un protocole très précis.
    Les grandes lignes de ce protocoles sont, entre autres, les suivantes :

    • Une distance de 1m50 entre les tables ;
    • Un maximum de 10 personnes par table ;
    • Chaque client doit rester assis à sa propre table ;
    • Les serveurs doivent porter un masque ;
    • Tous les établissements de restauration, y compris les magasins de nuit, peuvent rester ouverts jusqu’à une heure du matin.

    Secteur culturel
    A partir du 8 juin, les activités culturelles sans public pourront reprendre. Les représentations avec public – y compris les cinémas - pourront quant à eux reprendre à partir du 1er juillet mais toujours selon des règles précises relatives à la gestion de l’audience comme le respect des distances sécurité dans le public et 200 personnes présentes au maximum.
    L’organisation des activité doit être prévue de telle manière que l’on évite les rassemblements trop importants, par exemple, en dehors de la salle de spectacle.
    Lorsque les personnes participent à des activités culturelles – mais aussi de loisirs – le port du masque y est en tous temps recommandé.
    Les activités sportives et, désormais aussi culturelles organisées et encadrées par un responsable sont quant à elles limitées à 20 personnes en juin et à 50 personnes en juillet, sous couvert du respect des distances sociales.
    Dans ces deux secteurs – mais pas seulement – la réouverture très progressive et les conditions associées vont rendre la rentabilité plus difficile. Au niveau fédéral et régional, outre l’extension ou l’adaptation des mesures génériques de soutien à l’économie, nous travaillons actuellement à une série de mesures ciblées pour aider certains secteurs.

    Secteur sportif
    A partir du 8 juin, les activités sportives sans contact pourront reprendre, qu’elles soient indoor ou outdoor, exercées en amateur ou à un niveau professionnel, de compétition et d’entraînement. Les salles et les espaces de fitness peuvent également rouvrir, à condition de respecter le protocole.
    Cependant :

    • Les sports de contact (ex : judo, boxe, foot, etc) devront toujours se limiter à un entraînement dit « sans contact » ;
    • En ce qui concernent les infrastructures sportives, les protocoles devront aussi être suivis. Les vestiaires et les douches ne seront toujours pas accessibles ;
    • Les piscines, saunas et centres de bien-être devront rester fermées à ce stade.

    A noter qu’en ce qui concerne le sport, tout sera à nouveau permis à partir du 1er juillet à la condition de respecter les protocoles.

    Qu’il s’agisse du secteur culturel ou du secteur sportif, un public assis de maximum 200 personnes sera autorisé à partir du 1er juillet en respectant les distances de sécurité et toujours sous couvert du respect des protocoles.

    Les cultes
    Les cultes religieux ou philosophiques peuvent reprendre à partir du 8 juin sous respect, notamment, des règles suivantes :

    • La distance de sécurité doit être respectée avec un maximum de 100 personnes présentes ;
    • A partir de juillet, ce nombre de personnes sera étendu à 200, en analogie avec ce qui se fait dans le secteur culturel et sportif ;
    • Les rites avec contact physique restent interdits.

    Les voyages
    Dès le 8 juin, il sera possible de partir en excursion pendant un ou plusieurs jours en Belgique.
    A partir du 15 juin, la Belgique réouvrira ses frontières vers et au départ de l’Union européenne, Royaume-Uni compris, et les quatre autres pays Schengen (Suisse, Liechtenstein, Islande, Norvège). Attention toutefois, chaque pays décide seul de l’ouverture ou non de ses frontières. Dès lors, pour connaître, la situation de votre pays de destination, il est conseillé de consulter le site belge des Affaires étrangères. Les conditions relatives aux voyages hors Europe doivent quant à elle encore être déterminées à la lumière de l’évolution des discussions au niveau européen.

    Loisirs et détente
    Les activités de loisirs et de détente sont autorisées à partir du 8 juin à l’exception des conférences, des parcs d’attraction et des plaines de jeux en intérieur qui ne pourront reprendre qu’à partir du 1er juillet.

    Rassemblements
    Dans le cas des activités culturelles et de loisirs, celles-ci doivent être organisées de manière à éviter les rassemblements. Le port du masque est en tous temps recommandé.
    Les rassemblements (ex :kermesses, fêtes de village, etc) resteront interdites jusqu’au 1er août et pourront ensuite reprendre graduellement. Par contre, les grands événements de masse resteront interdits jusqu’au 31 août, comme annoncé précédemment.
    Un outil d’évaluation en ligne sera mis à disposition au début de l’été à destination des organisateurs qui souhaitent se renseigner sur la possibilité ou non d’organiser un événement et sous quelles conditions.

    Les phases 4 et 5 de notre stratégie de déconfinement auront lieu en juillet et août, si les conditions épidémiologiques le permettent.

    Source: Centre de Crise
    be alert

  • La classe de forêt de l’école d’Ochain saccagée

  • Sécheresse en Wallonie, usage raisonné de l'eau, feux, ... attention!

    Capture d’écran 2020-06-03 à 16.15.00.png

    Situation de sécheresse en Wallonie.
    Hervé Jamar, Gouverneur de la province de Liège

    Le Centre Régional de Crise de Wallonie a procédé fin mai à un nouvel état de la situation de sécheresse en Wallonie. Il en ressort que les très faibles précipitations de ces dernières semaines ont déjà des effets concrets, en particulier sur la végétation, l’agriculture et les eaux de surface, mais que la distribution de l’eau reste assurée normalement.

    Ces dernières semaines, une hausse de la consommation a été enregistrée, notamment en raison du confinement et du beau temps. La distribution publique de l’eau se déroule cependant normalement sur une grande partie du territoire wallon.

    Pour préserver les ressources en eau et garantir un approvisionnement normal au coeur de l’été, il est important que les citoyens fassent dès à présent un usage raisonné de l’eau de distribution.

    Concernant le risque d’incendie, la plus grande vigilance doit rester de mise. La sécheresse actuelle de la végétation favorise en effet les départs de feux de broussailles et de forêt, qui se sont multipliés ces derniers jours. En forêt particulièrement, les règles de prudence sont à respecter : ne pas fumer, ne pas jeter de déchets qui pourraient provoquer un effet de loupe, ne pas allumer de barbecues sauvages ou de feux d’artifice.

  • La RN66 fermée jusqu’à jeudi entre Hamoir et Ouffet

  • Tinlot, politique des déchets: prévention, collecte des sacs, ressourcerie, recyparcs, caméra...

    capture ecran 2019-08-06 à 17.09.11.jpg
    Tinlot veut prendre les moyens pour lutter contre les dépôts clandestins

    Au dernier conseil communal quelques points et quelques infos relatifs aux déchets ont été présentés  et débattus:

    En matière de prévention, la Commune a mandaté l'intercommunale Intradel pour mener les actions suivantes :
    Le Bock n Roll : l'emballage réutilisable pour sandwiches et tartines
    L'emballage sandwich réutilisable Bock n Roll est un lunch bag pratique pour emporter les sandwiches et tartines partout avec vous.
    Ce produit écologique remplace la boite à tartines bien souvent délaissée par les adolescents et permet de ne plus utiliser de papier aluminium ou d'emballage jetable et de produire ainsi moins de déchet !
    Sa couche intérieure est faite d'une matière plastique apte au contact alimentaire. Elle est donc imperméable et résistante aux taches. Pour laver le Bock n Roll, il suffit de le nettoyer avec une lavette humide ou de la passer en machine.
    Sa fermeture velcro est ajustable pour emporter son repas facilement, quelle que soit la taille ou la forme des aliments à emporter.
    Pratique, ce sac à sandwich est léger, compact, lavable et sert de set de table.
    Les Bock n Roll seront fournis aux élèves de 6ème primaire et aux élèves de 1ère secondaire des écoles situées sur le territoire communal, tous réseaux confondus. Ces Bock n Roll seront fournis à la rentrée scolaire 2020-2021.
    Bee Wrap : le film réutilisable en cire d'abeilles
    Le Bee Wrapp est un film alimentaire réutilisable fabriqué à partir de coton imprégné de cire d'abeille (pour le côté antibactérien et la préservation des aliments), de résine d'arbre (pour le côté autoadhésif) et d'huile de jojoba (pour la souplesse du produit).
    Il permet de protéger les aliments et de les laisser respirer tout en empêchant l'humidité de passer.
    C'est l'emballage alimentaire écologique parfait.
    Il est pratique pour recouvrir un récipient ou directement sur des aliments solides (emballer son fromage, un fruit ou légume coupé, ses tartines…). Il prend la forme que vous souhaitez et est hermétique. Cet emballage zéro déchet remplacera parfaitement votre vieux film plastique tout en étant écolo et durable.
    Cette toile alimentaire en cire d'abeille existe en différentes tailles et est réutilisable une centaine de fois (environ 1 an selon l'utilisation). Les avantages de cette cire sont qu'elle est comestible, hydrophobe et antibactérienne. Idéal pour recouvrir tous nos aliments (à l'exception de la viande crue et du poisson cru).
    Le Bee Wrap sera fourni avec un message sur l'utilisation, l'entretien ainsi que le mode d'emploi pour en réaliser soi-même à partir de chutes de tissus.
    Le nombre d'exemplaires de Bee Wrap fournis sera calculé au prorata du nombre d'habitants de votre commune.
    "Commune zéro déchet"
    Le Gouvernement Wallon octroie des subsides à hauteur de 30 centimes/habitant pour les actions de prévention. Ce montant est majoré de 50 centimes/hab si un accompagnement «Commune zéro déchet» est adopté, ce qui totalise 80 cent/hab pour la prévention.
    Le Conseil a donné mandat à Intradel pour gérer la prévention sur notre territoire et Intradel perçoit le subside.

    Explications sur les problèmes rencontrés concernant le ramassage des sacs transparents 
    Visiblement le collecteur sous-traitant désigné par Intradel a commis quelques erreurs.
    Les citoyens ont été invités via la page Facebook, le site Communal, Intradel, et via ce blog, à se manifester si le ramassage n'a pas été effectué et cela, sans explication.
    Ces doléances sont remontées directement à Intradel et ont provoqué  plusieurs réunions avec le collecteur afin de clarifier les choses, comme être moins restrictif ou respecter les circuits prévus…
    Voir ci-dessous le guide du tri en quelques images;

    A travers les recyparcs, Intradel veut favoriser le réutilisable en collectant d’autres objets…
    La quantité de déchets acceptée dans les recyparcs était d’un M3, elle va être portée à 2M3, prochainement.
    Les mouvements de jeunesse pourront avoir une collecte en porte à porte lors de leur camp.

    Ressourcerie : collecte des encombrants en porte à porte. Service sur RV et gratuit pour le citoyen, le tonnage est facturé à la commune. Au départ adhésion par l’achat de part dans l’Intercommunale à hauteur de 200€.

    Le Conseil a approuvé l'acquisition d'une caméra de surveillance afin de lutter contre les dépôts clandestins.
    Petit calcul sur le coût des dépôts clandestins:
    Le coût de l’enlèvement des déchets du conteneur tout venant est pour 2019 de : 6252,58 euro et pour mars et avril 2020 : 3476.09 EUR
    80 % du contenu vient des dépôts clandestins : soit 7.783 EUR
    A cela, il faut ajouter la main d’œuvre : deux jours semaine d’un ouvrier à 18,67 euro de l’heure soit sur une année 13.442 euros.
    Depuis le mois de janvier 2019 les dépôts clandestins ont  couté 7.783 EUR pour les déchets,
    13.442 € en main d'oeuvre  (année 2019) et 5.600 € (année 2020)
    Soit au total 26.825€

    Rappel: le guide du tri  (à télécharger en PDF)

    Capture d’écran 2020-06-02 à 20.38.20.png

    Capture d’écran 2020-06-02 à 20.38.41.png

    Capture d’écran 2020-06-02 à 20.38.32.png

    Capture d’écran 2020-06-02 à 20.38.47.png

    Capture d’écran 2020-06-02 à 20.38.56.png

    Capture d’écran 2020-06-02 à 20.39.07.png