• Attention ! Désinfectants et gels hydroalcooliques illégaux en circulation (SPF Santé publique)

    Capture d’écran 2020-08-15 à 14.09.57.png

    Le nombre de produits biocides illégaux sur le marché belge a augmenté depuis le début de la crise de la Covid-19. Les inspecteurs du SPF Santé publique ont mené 195 contrôles afin d’examiner différents  désinfectants et gels hydroalcooliques. De nombreux produits n’étaient pas autorisés à la vente et à l’utilisation en Belgique ou ont été utilisés dans la lutte contre la Covid-19 sans avoir été agréés à cet effet. Les inspecteurs de l’environnement ont rédigé un total de 14 procès-verbaux et ont émis 45 avertissements.

    Les produits biocides sont des moyens de lutte contre les organismes nuisibles, tels que les produits de nettoyage et de désinfection ou les répulsifs pour insectes. Les gels hydroalcooliques contenant plus de 60 % d'alcool sont également des produits biocides, s’ils n’ont pas d’indications thérapeutiques. Ces produits biocides sont utiles, mais peuvent être nocifs pour la santé et l'environnement. Tous les produits biocides présents sur le marché belge doivent donc être préalablement approuvés par le SPF Santé publique.

    Le SPF Santé publique évalue la composition du produit et vérifie notamment si l'étiquette reprend les recommandations nécessaires pour une utilisation sans risque. Le SPF veille ainsi à limiter les risques pour la santé et pour l'environnement. À la suite de l'épidémie de Covid-19, le SPF Santé publique a accordé plus de 430 autorisations temporaires à certains types de produits biocides qui se sont révélés efficaces dans la lutte contre les virus.

    De fin mars à juillet, l'inspection de l'environnement a contrôlé les ventes en ligne et physiques de produits détergents désinfectants et de gels hydroalcooliques. Les inspections ont été effectuées dans les supermarchés, les magasins, les pharmacies ainsi que chez les importateurs. Les inspecteurs ont vérifié si les produits biocides étaient autorisés à la vente en Belgique et si tant l'étiquetage que l'utilisation des produits étaient conformes à la réglementation. Seuls les produits agréés comme étant efficaces dans la lutte contre la Covid-19 peuvent être vendus et utilisés à cette fin. En outre, l'inspection a également évalué si les produits avaient la bonne composition. Plusieurs tonnes de produits biocides illégaux ont été retirées du marché. Dans les prochains mois, les inspecteurs du SPF Santé publique continueront à vérifier que les produits biocides illégaux ne se retrouvent pas sur le marché belge.
     
    Le SPF Santé publique rappelle que seuls les produits biocides autorisés peuvent être utilisés pour la désinfection des locaux et des surfaces dans les entreprises. Tous les produits biocides désinfectants ne sont pas efficaces contre la Covid-19, il faut donc toujours consulter attentivement l'acte d'autorisation. Les conditions d'utilisation figurant sur l'étiquette et dans l'acte d'autorisation doivent être strictement respectées. Ainsi, il peut être nécessaire de protéger ou de retirer les aliments de la zone traitée ou de rincer soigneusement les surfaces traitées à l'eau potable. N'utilisez que des gels hydroalcooliques approuvés et suivez attentivement les directives pour une utilisation sûre. Selon une recommandation de l'OMS, les gels hydroalcooliques doivent contenir un minimum de 70 % d'alcool pour lutter contre les bactéries et certains virus tels que la Covid-19.
     
    Les produits désinfectants et les gels hydroalcooliques efficaces contre la Covid-19 et approuvés par le SPF Santé publique sont disponibles sur le site www.biocide.be.

    Source

  • Football. Fraiture Sport et Fabrice Pavone peuvent rêver de la P2 !

    Capture d’écran 2020-08-15 à 14.05.48.pngFabrice Pavone et Fraiture n’ont pas eu une préparation optimale. - D.R.

    « C’est aussi ce que je pense, même si Huy B et Wanze/Bas-Oha B auront leur mot à dire », commente le coach fraiturois Fabrice Pavone, dont plusieurs transferts ne sont pas passés inaperçus. Lionel Gendarme, Xavier Asselborn, Axel Frerot ou encore Anthony Chimento ont tous joué en nationale, voire été professionnels. Des renforts de choix pour une P3. « Nous sommes plus forts dans toutes les lignes et nous avons gardé nos pions essentiels, à l’instar d’un Vincent Dodeigne (NDLR : victime d’un grave accident en décembre) qui va recommencer à courir. On nous met dans les favoris, mais il faudra que la mayonnaise prenne. Malheureusement, il n’y a pas de tour final de prévu. »

    « Au minimum jouer le Top 5 »
    Arrivé en 2018 à Fraiture, Fabrice Pavone était parti sur un projet de trois ans… avec comme objectif une participation au tour final après de longues années à jouer le maintien. « La saison dernière, nous aurions déjà pu participer au tour final (NDLR : Fraiture était 7e à trois points du 5e lors de l’arrêt des championnats), d’autant que le calendrier nous était favorable. Cette saison, nous voulons au minimum jouer le top 5, nous avons l’équipe pour le top 3. Le titre ? Nous sommes trop loin pour en parler. »

    Préparation perturbée
    En effet, la préparation n’a pas été optimale pour l’entraîneur sérésien et ses troupes qui n’ont pas eu accès à leurs installations jusqu’à la semaine dernière. « Les camps scouts avaient la priorité sur notre terrain et nous ne pouvions pas venir afin de limiter le nombre de personnes. Nous nous sommes entraînés à Vierset, mais ce n’était pas du tout l’idéal. Par ailleurs, mes joueurs étaient assez loin physiquement. Mais notre dernier match, mardi contre Tilleur Saint-Nicolas, m’a rassuré.

    Dernière saison ?
    Le tacticien fraiturois met l’accent sur un facteur en particulier afin d’atteindre ses objectifs. « La mentalité sera importante, il faut qu’elle soit meilleure que ce que j’ai vu et ne pas baisser les bras. Je suis fatigué de la mentalité de certains, le foot provincial est devenu fatigant… Est-ce que ça pourrait être ma dernière saison ? Oui. En fait, je suis lié à notre président en or (Yves Laermans), qui, je pense, a envie de jouer le titre. S’il réfléchit à arrêter au terme de cette saison, je réfléchirai aussi… »


    Maxime Hendrick La Meuse H-W

  • Le 15 août: fête de l'Assomption. Bonne fête à toutes les Maries

    Un peu d'histoire et quelques explications:
    Avant d'être un dogme instauré par l'Eglise, l'Assomption de Marie était une croyance reposant sur des traditions et non sur des bases écrites reconnues dès les premiers temps de l'Église. Il n'existe donc pas trace dans la Bible qui pourrait fonder cette croyance.
    En 373 [ap. J-C.], Saint Ephrem évoque le concept selon lequel le corps de Marie serait resté, après son décès, intact à savoir non atteint par « l'impureté » de la mort.
    Au IVe siècle, Épiphane de Salamine souligne que nul ne sait ce qu'il est advenu de Marie à la fin de sa vie. La tradition à ce sujet n'est pas attestée avant le Ve siècle.

    C'est ainsi que l'Assomption de Marie est devenu un dogme de l'Église catholique selon lequel, au terme de sa vie terrestre, la mère de Jésus a été « élevée au ciel ». Le terme « assomption » provient du verbe latin assumere, qui signifie « prendre », « enlever ». La fête catholique célébrant l'assomption de Marie a lieu le 15 août.

    Capture d’écran 2013-08-15 à 11.44.10.jpeg
    En Outremeuse à Liège, toutes les Maries sont fleuries ainsi que les "Potalles" représentant la Vierge Marie.

    D'innombrables processions ont lieu dans les paroisses catholiques le jour de l'Assomption, jour férié dans nombre de pays catholiques.
    En France, depuis le vœu de Louis XIII qui place le royaume de France sous la protection de Notre-Dame de l'Assomption, les processions sont traditionnellement suivies et donnent souvent lieu à des festivités, feux d'artifices, etc., comme à Biarritz. Celle de Paris se tient depuis quelques années dans un bateau sur la Seine, où l'on sort la statue d'argent de la Vierge conservée à Notre-Dame. Le sanctuaire de Lourdes connaît ses plus grandes heures d'affluence.
    En Belgique, le 15 août en Outremeuse débute par une procession suivie de trois jours de festivités. Cette année toutes ces manifestations et festivités sont supprimées suite au Covid-19

    (D'après Wikipédia)

  • Les 7 jours les plus chauds de notre histoire météorologique

    IMG_8057.JPG
    Abée, 14 août 2020

    Très chaud même puisque David Dehenauw a sorti son boulier compteur. Et le météorologue a trouvé son record qui épate la galerie. Entre le 6 et le 12 août, nous avons connu les 7 jours les plus chauds depuis qu’on prend la température de la Belgique de manière scientifique. Le précédent record, pour l’Observatoire d’Uccle, remontait à la période du 30 juin au 6 juillet… 1976. Oui, c’est bien le fameux été qui avait cramé la majeure partie des pelouses du royaume. Remarquez que, cette année, nous n’en sommes pas loin en regardant l’herbe brunie par les rayons de soleil destructeurs. Bon, c’est vrai, la différence entre ces deux périodes d’une semaine est bien faible. À peine 0,1º mais c’est largement assez pour en faire un nouveau record. On est donc passé de 33,4 degrés de moyenne pour les maxima à 33,5º. Le jeudi 6 août, nous avions un maximum de 32,0 degrés à Uccle. Puis, on a chaque fois dépassé les trente degrés avec 33,9º le vendredi 7, 35,9º le samedi 8, 32,8º me dimanche 9, 34,0º le lundi 10, 32,6º le mardi 11 et 33,1º le mercredi 12. Avouez que c’est impressionnant. Cela impressionne en tout cas notre interlocuteur et amateur de records. « Et encore, il a fait plus chaud ailleurs en Belgique », surenchérit David Dehenauw. Le pompon est détenu, comme souvent, par le Limbourgeois Kleine-Brogel avec une moyenne de 34,5 degrés entre le 6 et le 12 août. La Wallonie n’est pas en reste grâce à Chièvres (Hainaut) et à Dourbes (Namur).

    34,4 degrés à Chièvres!
    « C’est Chièvres qui détient le record pour la Wallonie avec une moyenne de maxima de 34,4 degrés. Le record datait là aussi de 1976 avec une moyenne de 33,7 degrés ». Du côté de Viroinval, la moyenne est de 34,2 degrés.

    À la limite, on aurait même pu espérer mieux… « S’il n’y avait pas eu l’orage de dimanche et les nuages à Uccle où on n’a atteint « que » 32,8 degrés ». Une dernière précision : la canicule pourrait durer 13 jours, si la température atteint les 25 degrés, lundi. Puis, cela devrait baisser.

    Pierre Nizet. La Meuse

  • Coup d'oeil sur le week-end du 15 août 2020 en mode Covid-19

     Pas de fête du 15 août cette année 

    A Huy, un arrêté du bourgmestre interdit
    les événements les 14, 15 et 16 août
     
    Aucune festivité n’est prévue à Huy le 15 août à cause de la pandémie,
    mais le bourgmestre redoute tout de même les rassemblements spontanés
    durant ce week-end à Huy.
    Christophe Collignon a donc décidé de prendre un arrêté pour interdire
    tous les événements les 14, 15 et 16 août.

    Dès ce vendredi 6h
    Christophe Collignon a donc décidé de prendre un arrêté pour interdire
    sur le territoire hutois toute manifestation, organisation ou activité
    qu’elle soit organisée sur le domaine public ou
    sur le domaine privé accessible au public, les 14, 15 et 16 août.
    Cette interdiction liée à la crise Covid sera effective
    dès le vendredi 14 août 6h et jusqu’au lundi 17 août à 1h.

    Musique interdite
    L’arrêté prévoit aussi que l’horeca ne peut organiser d’autres activités
    que ses activités habituelles, que les émissions musicales sont interdites,
    que les aubettes à boissons, les cuisines mobiles, les tonnelles
    et les chapiteaux sont aussi interdits durant la période ciblée.
    De rares exceptions sont prévues pour des activités considérées comme
    non-problématiques et qui sont déjà dûment autorisées par l’autorité.

    Le 7 mai, le gouverneur avait déjà pris un arrêté
    pour interdire tous les événements sur le territoire de la Province.

    Lire la suite dans l'article de la Meuse

    Capture d’écran 2020-08-13 à 16.10.35.png

    A Liège, les effectifs policiers vont être renforcés
    Les traditionnelles festivités du 15 août en Outremeuse ayant été annulées
    en raison du contexte sanitaire induit par la pandémie de coronavirus,
    la ville de Liège craint des rassemblements spontanés
    de personnes désireuses malgré tout de faire la fête.
    Les effectifs policiers y seront donc renforcés afin de veiller au respect des
    mesures Covid, a-t-on indiqué à la ville de Liège.

    « Le message de la Ville est clair. Il s’agit de dissuader de s’y rendre
    dans l’esprit d’y faire la fête car il n’y aura pas cette année
    les festivités du 15 août que l’on connaît mais il reste important
    de soutenir le secteur Horeca. Les bars et restaurants seront ouverts
    et pourront accueillir des clients sur base des mesures en vigueur,
    comme la réservation préalable, la distanciation… »

    Aucun café, restaurant ou toute autre structure n’est donc autorisé à établir
    à l’extérieur un comptoir ou autre dispositif proposant diverses consommations
    comme on a l’habitude de le voir en Outremeuse dans le cadre des festivités
    du 15 août. Pour veiller au respect des mesures Covid
    et éviter des rassemblements, les effectifs policiers seront renforcés
    .
    Lire la suite dans l'article de la Meuse

    Capture d’écran 2020-08-13 à 16.14.52.png

    Pour rappel les nombreuses manifestations
    prévues normalement à cette date ont été annulées,
    comme par exemple la brocante prévue
    au club de foot de Clavier le 16 août

     

     La Météo: changement de temps 
     après les fortes chaleurs de ces 15 derniers jours 

     Risque de beaucoup de précipitations localement 
     et en peu de temps (IRM), avec des maxima en baisse  

    IMG_8048.png

    Toujours un seul mot d'ordre :
    Respectez les consignes, prenez soin de vous et des autres !

  • Tinlot Conseil Communal. La rue de Terwagne et d’autres voiries vont être rénovées

    Capture d’écran 2020-08-13 à 13.31.48.png
    La Route de Terwagne à Seny

    Ce lundi, le conseil communal de Tinlot a approuvé le cahier des charges concernant la rénovation de plusieurs tronçons de voirie : la rue de Terwagne à Seny, la rue Notre-Dame aux Bois à Fraiture et la rue à la Croix à Scry.

    Les travaux devraient débuter en 2021. « Ce sont des voiries secondaires. On va d’abord commencer par la rue de Terwagne », explique la bourgmestre de Tinlot, Christine Guyot, qui précise que les voiries principales de la commune ont été rénovées récemment. Ces rénovations représentent un montant d’environ 314.000€, avec d’importants subsides régionaux issus du Plan d’Investissement Communal.

    Une rue pour bpost
    Le conseil a également donné son feu vert pour la création d’une voirie qui permettra d’accéder au futur centre de distribution de bpost dans le parc économique de Tinlot. Ce projet de voirie de 189.000€ est largement financé par la Région, et la commune interviendra à hauteur de 42.000€.

    Ro.Ma. La Meuse H-W

  • Ourthe : attention danger, les cyanobactéries prolifèrent !

    Les communes d'Esneux, de Comblain, d'Hamoir et de Ferrières ont pris des arrêtés d'interdiction de baignades
     
    Sur l'Ourthe désormais, il est fortement déconseillée de pénétrer dans l'eau ou d'y laisser gambader son chien, en raison de la présence cyanobactéries dans la rivière. Elles sécrètent des toxines provoquant des troubles de santé parfois graves chez les hommes et les animaux.
    Un chien en est mort dimanche, plusieurs enfants ne se sentent pas bien et un adulte est porteur d'irritation après s'être baignés à Fêchereux.

    Ces cyanobactéries  sont naturellement présentes dans les cours d'eau douce sans que cela ne génère aucun désagrément, elles peuvent devenir problématiques quand certaines conditions sont propices comme c'est le cas aujourd'hui : fortes chaleurs, sécheresse, baisse importante du débit des rivières 

    La commune d'Esneux, mais aussi celles de Comblain, Hamoir et Ferrières prennent donc des arrêtés d'interdiction de baignades, les autorités de la pêche vont installer des panneaux d'interdiction de la pratique en certains endroits.... des analyses sont lancées par la Région Wallonne sur les quatre communes liégeoises mais aussi à Durbuy. Les résultats devraient être connus milieu de semaine. Mais tant que l'eau restera stagnante, la menace risque de perdurer... seule une période suffisante de pluies et un rafraîchissement des températures devraient en venir à bout. 

    En attendant que la rivière retrouve du débit, n'allez pas dans l'eau sous peine d'attraper des éruptions cutanées, de la diarrhée voire de connaître des problème neurologiques.... et si vous avez des chiens, surtout jeunes et de faibles poids, tenez-les bien en laisse près des ruisseaux et rivières 

    Alain W 

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 15 au 21 août 2020

    Capture d’écran 2020-08-12 à 16.57.15.png

    Aux familles qui ont connu un deuil durant le confinement
    Durant la période du confinement que nous venons de traverser, vous avez perdu un être cher et vous nous avez contactés pour une célébration de funérailles qui, au vu des circonstances, a été réduite à un bref moment de prière dans l’enceinte de l’un des cimetières de notre Unité pastorale.
    À l’époque, nous vous avons fait une promesse : celle de vous recontacter lorsque la situation aura évolué favorablement et que nos églises seront de nouveau accessibles pour des célébrations afin de voir, avec vous, ce que l’on pourra organiser pour célébrer la mémoire de votre défunt.
    Prochainement, vous serez contacté par un membre de notre équipe « Funérailles ». Il viendra vous rencontrer pour trouver avec vous la manière la plus adéquate pour organiser ce souvenir. Dès à présent, nous vous proposons plusieurs pistes à savoir une intention et une mémoire lors d’un office dominical ou lors d’une autre célébration un jour pendant la semaine, ou en organisant avec vous et pour vous une veillée de prière dans l’une des églises de notre unité pastorale (...)
    Tout cela sera à organiser en tenant compte de l’évolution des contraintes sanitaires actuelles. En espérant pouvoir répondre à vos attentes et en regrettant encore l’évolution des événements que nous avons connus ces derniers mois.
    Pour l’équipe « Funérailles », Malou MODAVE et Jean-Luc MAYERES

    Capture d’écran 2020-08-12 à 16.57.28.png

    536794986.13.jpgLes célébrations  du week-end
    Samedi 15 août
    10h00 Béemont
    10h Villers-le-temple
    11h Pailhe
    11h30 Tavier

    Dimanche
    16 août
    09h Les Avins
    10h30 Ouffet
    10h30 Nandrin

    Les brèves
    Capture d’écran 2020-08-12 à 16.53.06.png
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du Condroz du 15 au 21 août 2020 (voir ci-dessous)

     

    Lire la suite

  • Le service citoyen : une opportunité pour les jeunes d'aider la collectivité

    Capture d’écran 2020-08-11 à 17.24.59.png

    Voir le reportage de RTC

    Travailler pour la collectivité, c’est ce que propose le Service Citoyen. Cette expérience civique s’adresse aux jeunes entre 18 et 25 ans et est financée en partie par le gouvernement wallon. Nous avons rencontré Laura, une jeune liégeoise qui vient de terminer son projet citoyen de six mois.
    Pendant six mois, Laura a effectué son Service Citoyen en tant que bénévole rémunérée dans les locaux de l’Association Jeunesse Solidarité Tal Lafi, spécialisée dans les activités interculturelles.
    La jeune fille a choisi de travailler dans le domaine social, mais il est également possible de rejoindre le secteur culturel ou encore environnemental.
    Cette expérience est accessible à tous, diplômés ou non. Le seul critère pour s’y inscrire : avoir entre 18 et 25 ans. Et bien sûr, avoir pour mission d’aider la collectivité.
    Les participants peuvent choisir parmi de nombreuses associations. Et Laura est la quatrième jeune citoyenne à avoir rejoint l’A.S.B.L. liégeoise Tal Lafi.

    Une formation citoyenne complète
    Le Service Citoyen forme également les jeunes à la communication non-violente ainsi qu’aux premiers soins de secours.
    En aidant la collectivité, les jeunes profitent donc de toute une série d'avantages. Cette expérience citoyenne peut donc servir de véritable tremplin pour la suite.
    Plusieurs séances d’informations sont réparties sur l’année. Pour les jeunes liégeois intéressés, la prochaine réunion aura lieu le 17 août prochain.

    Informations pratiques : https://www.service-citoyen.be

    Sujet similaire :
    Covid-19 : les jeunes bénévoles du Service Citoyen s'impliquent

  • Tinlot gymnastique. Semaine de Stage à Butgenbach

    Capture d’écran 2020-08-11 à 17.19.08.png

    C'est parti pour une nouvelle semaine de stage...
    Direction Butgenbach pour les gymnastes de la section compétitive... 
    Au programme:
    - gym, gym, gym,... 
    - canoë 
    - kayak
    - tir à l'arc 
    - acrobranche
  • Annonce. L'Elya: réouverture ce mercredi !

    C'est partiiii, nous sommes de retour, en pleine forme !
    On se retrouve dès ce mercredi 12/08 (toujours Rue de liège) à partir de 18h00.
    On annonce super beau temps! Profitez en pour venir manger un burger près de nous !

    Capture d’écran 2020-08-11 à 17.16.10.png

     Voici les burgers du mois:
    1. Le "Poulet croquant provençal"
    Pain, poulet croquant, cheddar, sauce provençale chaude, salade/tomate, cornichons
    2. Le "Gourmand provençal" (viandes 2X)
    Pain, viande pur bœuf, poulet croquant, cheddar, sauce provençale chaude, salade/tomate, cornichons
    Mais vous retrouverez aussi à la carte notre "Classique"
    Pain, viande pur bœuf, cheddar, bacon, oignons cuits caramélisés, salade/tomate, cornichons + sauce au choix
    Pour notre reprise nous offrons un petit Mojito bien frais à ceux qui mangeront à nos côtés 
    Nous prenons dès maintenant vos commandes : 0474 33 93 21 (Appels/SMS ou mp via la page)
    À vos partages !
    Merci
    Manon et Dgé