• 15 novembre, fête du Roi. Du jamais vu depuis la guerre: ni Te Deum, ni cérémonie… 

    high_d-20201113-GJWG25.jpg

    La Fête du Roi existe depuis 1886. Isopix

    Ce dimanche 15 novembre, c’est la Fête du Roi. Une date pas choisie par hasard car la Belgique célèbre la Saint Léopold. Une fête où le Roi, c’est la coutume, brille par son absence. Cette fois, à cause du Covid, rien n’est prévu. Pas de Te Deum ni de cérémonie officielle au palais de la Nation.  
     
    Décidément, l’épidémie de coronavirus aura fait de cette année quelque chose de très spécial. On ne reviendra pas sur les deux confinements, vous êtes déjà assez servis comme ça. Ce Covid a même un gros impact sur l’agenda des membres de la Famille royale. Cela fait belle lurette qu’on n’a plus vu Astrid, et Laurent a effectué quatre apparitions en octobre et une en septembre. Le roi Philippe et la reine Mathilde sont les seuls à encore sortir à l’occasion d’événements ayant souvent trait à l’épidémie et aux Belges qui luttent contre elle.
    La dernière fois qu’on a vu officiellement Philippe, Astrid et Laurent ensemble, c’était à l’occasion d’une Fête Nationale très light, à cause du Covid.
    Ce dimanche a lieu la Fête du Roi. Depuis 1934 et le couronnement de Léopold III, on la célèbre de nouveau le 15 novembre qui est le jour de la Saint Léopold dans le calendrier liturgique germanique et de la Saint Albert dans le calendrier général. Sous Albert Ier et entre 1910 et 1934, on l’avait déplacée à deux reprises. D’abord au 24 novembre, jour de la Saint Albert dans le calendrier liturgique belge. En 1912, la mère du roi mourut ce jour-là et la Fête fut déplacée au 21 novembre, jour de la Saint Albert dans le calendrier germanique ! On vous passera l’épisode du changement de nom décidé par le Régent entre 1944 et 1950 (« Fête de la Dynastie ») pour revenir à ce dimanche où… il ne se passera rien ! On parle d’une cérémonie en mode digital sans plus.
    Depuis 1886
    Pas de Te Deum à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule ni de cérémonie officielle au palais de la Nation ! Cette dernière est organisée depuis 2001 par la Chambre des représentants, le Sénat et le Gouvernement fédéral pour contrebalancer le volet confessionnel de la première. L’explication est simple : les rassemblements réunissant un trop grand nombre de personnes sont actuellement interdits. Et la Fête du Roi n’y échappe pas, même si la personne qu’on fête n’est jamais présente à la cérémonie. Ni son épouse, d’ailleurs. Par contre, on avait l’habitude de voir Albert et Paola, Astrid et Lorentz et, parfois, Laurent. Depuis 1886 et l’instauration de cette fête d’inspiration catholique se basant sur les célébrations de la Saint-Louis par les rois de France, on peut compter sur les doigts des deux mains le nombre de fois où rien n’a été organisé. Et cela remonte aux deux guerres mondiales…
    Pierre Nizet Sudinfo

  • Stéphanie se bat pour garder «La Petite Boutique» à flots à Nandrin

    Après avoir travaillé 18 ans dans le monde hospitalier, il y a 6 ans Stéphanie Gustine a tout lâché pour lancer La Petite Boutique de Nandrin, au numéro 3 de la rue du Presbytère, juste derrière l'Église Saint-Martin. L’objectif est d'y proposer un large choix d’articles issus de petits créateurs et éthiques. « Mon idée est de proposer des articles pour valoriser l’artisanat local mais aussi les personnes qui créent tout en prenant soin d’utiliser des matières naturelles ou issus de la récup’ pour prendre soin de l’environnement », souligne la commerçante. « Je tâche également de favoriser les créateurs sensibles à la cause humanitaire, comme Sosol and Sea qui travaille avec une coopérative qui soutient les mères célibataires en Tunisie ».

    Ainsi, au sein de la boutique les clients retrouvent du prêt-à-porter éthique sur commande et fabriqué en Europe en fibre de coton ou de bambou du 34 au 54, des bijoux faits mains par de petits créateurs belges, des accessoires divers comme des sacs en chutes de cuir, des bougies 100% naturelles, des cosmétiques mais aussi une gamme enfant et de la décoration artisanale. En bref, La Petite Boutique est une véritable caverne d’Ali Baba. « Chez moi on trouve de tout, pour tous les goûts et tous les budgets ».

    « J’ai peur pour l’avenir »
    Malgré son large assortiment, le coronavirus n’a pas épargné la boutique de Stéphanie. Chaque jour depuis mars, elle se bat pour conserver son magasin malgré les charges, les fermetures et les clients absents. « C’est une période vraiment difficile et j’ai peur pour l’avenir, surtout avec les fêtes qui arrivent. Je peux compter sur mes clientes fidèles pour me soutenir et mes conseils personnalisés peuvent être un atout alors je me bats pour garder la tête hors de l’eau », confie la Nandrinoise.

    De ce fait, si vous désirez soutenir La Petite Boutique pour vos achats de fêtes durant cette période, sachez que Stéphanie prend les commandes via sa page Facebook, « La Petite Boutique de Nandrin », ou par téléphone au 0494/94.34.88. Retraits possibles en magasin sur rendez-vous.
    Laura Marchese. La Meuse H-W

  • Tinlot gymnastique. Les photos de groupes du stage d'automne

     Les photos de groupes du stage d'automne sont là!
    Les stages d'Hiver approchent ...
    Si vous cherchez une activité sportive, nous accueillons les enfants dès l'âge de 2 ans (2018) 
    - Psychomotricité
    - Mini Gymnastique
    - Gymnastique (initiation/perfectionnement)
    Les places sont limitées !
     
  • Modave. Commémoration du 11 novembre

    Capture d’écran 2020-11-14 à 09.55.42.png

    Compte tenu de la crise sanitaire et des mesures en vigueur, les différents monuments ont été fleuris et la brabançonne a été diffusée. A Vierset et à Strée seuls le bourgmestre et la représentante des porte drapeaux avaient fait le déplacement. A Modave il y avait un représentant politique en plus.

    Commune de Modave

  • Intradel distribue un film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeille, dans 70 communes

    Capture d’écran 2020-11-13 à 18.42.24.png

    Vous souhaitez faire entrer la démarche Zéro Déchet dans votre cuisine, c'est ici, avec nous ! Grâce au film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeille.

    Un premier pas vers le Zéro Déchet…
    Dans le cadre des actions locales de prévention en vue de réduire la quantité de déchets, Intradel et 70 communes participantes, dont Tinlot ont décidé de vous proposer une alternative Zéro Déchet aux films alimentaires jetables.

    Objectif zéro déchet<
    Les objectifs visés par cette action sont multiples :

    • sensibiliser à la problématique des déchets
    • proposer une approche ludique et accessible du zéro déchet
    • réduire la quantité de déchets liés aux emballages à usage unique 

    Le film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeille. kesako ?
    Il permet de recouvrir un plat, un bol mais aussi d'envelopper directement les aliments pour les conserver sainement et durablement. ​ Il évite l'utilisation de films alimentaires jetables. C'est un emballage imperméable et respirant à base de cire d’abeille qui est un antiseptique et antifongique naturel. Il protège votre concombre, recouvre vos plats… mais ne remplit pas vos poubelles!

    SIMPLE D'UTILISATION : EMBALLER, LAVER ET RÉUTILISER.​..
    Pour en savoir plus suivez le guide.

    Capture d’écran 2020-11-13 à 18.42.38.png
    Regarder les vidéos

    C'est du local !

    Dans le cadre de ce projet, Intradel a fait la part belle à une entreprise belge pour la conception des films alimentaires réutilisables enduits à la cire d’abeille, en choisissant la société WRAPI situé à Leuze-Eghezée.
    70 communes participent dont Tinlot

    En savoir plus sur le site d'Intradel
    Lire également: Intradel distribue des films alimentaires réutilisables dans 70 communes liégeoises!

  • Bpost. Tous les enfants peuvent écrire une lettre à Saint-Nicolas jusqu'au 27 nov. 2020.

    Capture d’écran 2020-11-13 à 17.57.35.png

    Pour que Saint-Nicolas et ses assistants ne se noient pas sous une montagne de lettres, bpost rassemble et traite toutes les lettres au secrétariat de Saint-Nicolas.

    Tous les enfants peuvent écrire une lettre à Saint-Nicolas jusqu'au 27 novembre 2020.

    Écrire une lettre à Saint-Nicolas, c’est chouette, non ? Chaque enfant qui écrira ou enverra un dessin à Saint-Nicolas recevra une lettre accompagnée d'un cadeau... encore secret !

    Une seule adresse :
    Saint-Nicolas
    Rue du Paradis 1
    0612 Ciel
    Source Bpost

    Les classes peuvent également lui écrire. Il suffit que l'institutrice/instituteur rédige une lettre et y joigne les dessins et les messages des enfants.

    Il est important que le nom de l’enfant ou de l'institutrice/instituteur soit mentionné sur l’enveloppe. Saint-Nicolas et bpost demandent également de bien écrire et surtout de manière lisible.

    Sans oublier d'être sage !

  • Les séances d'informations Renov'Energie sont maintenues, mais toutes en visioconférence.

    124027069_140611437798119_8431972348560253372_o.jpg

    Les séances d'informations relatives à l'opération Renov'Energie ("T'as vu les primes") sont bien maintenues, mais toutes en visioconférence.

    Inscription obligatoire via energie@galcondruses.be.   
    Un tutoriel d'utilisation du logiciel "Zoom" et un lien de connexion est partagé avec les personnes intéressées.

    Les personnes ne pouvant pas y assister peuvent appeler directement au 0486/34.81.41 pour se faire expliquer le projet par téléphone.

    Des témoignages et davantage d'information sur le projet sont disponibles via https://www.galcondruses.be/realisations/renovenergie/

    N'hésitez pas à partager : il s'agit d'un service de grande qualité, offert pour la 3ème année

    Une page Facebook a été créée : https://www.facebook.com/RenovEnergie-104564998069430

  • Nécrologie. Seny, décès de Monsieur Jean Cassart, époux de Madame Hélène Simon (+Màj)

    m_77e4ecee.jpg

    Nous vous informons du décès, ce 12 novembre à Seny, de Monsieur Jean Cassart, époux de Madame Hélène Simon.
    Il était âgé de 83 ans (né à Seny le 28 mars 1937)
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    newspapers_f06ce70b.jpg

     

    La famille, ta plus grande fierté 
    La séparation est toujours un moment très douloureux.
    Place aux souvenirs....
    Merci pour vos messages, marques d’affection. 
  • Coup d'oeil sur le week-end des 13, 14 et 15 novembre 2020

     

    DSC_1765.jpeg
    Le temps des balades...

    Nouveau week-end en mode Covid.
    Les mesures actuelles sont d'application jusqu'au 13 décembre.
    Un comité de concertation fédéral a lieu ce vendredi
    pour faire le point de la situation.
     

    Évitons au maximum les contacts,

    respectons les gestes barrière et toutes les consignes

    Prenons soin de nous et des autres !
    Gardons le moral !

     

     La Météo du week-end: 
       D'après ces prévisions, et jusqu'à mercredi,
     un seule journée avec de la pluie 
     mais partiellement ensoleillée: dimanche
     

    IMG_8384.png

     

    Bientôt la Saint-Nicolas! Bpost se charge de l'envoi du courrier, à Tinlot  aussi! - Tinlot

    A défaut d'activités organisées, vous pouvez  toujours préparer la Saint-Nicolas.
    Pour expliquer la situation actuelle aux plus petits,
    voici la lettre publiée hier par nos ministres !

    Cher saint Nicolas,
    Nous entendons que ce satané virus a aussi créé plein de problèmes en Espagne. Cela nous a donc fait le plus grand plaisir lorsque nous avons appris que, malgré votre grand âge, vous avez pu échapper au virus ces derniers mois et que vous êtes toujours en bonne santé.
    Mais comme vous le savez, cher saint Nicolas, l’Espagne est en code rouge. Selon les règles, vous devriez donc rester quelques jours en quarantaine ici lors de votre arrivée (demain soir avons-nous entendu ?). Toutefois, comme nous savons que vous n’avez pas de temps à perdre et que vous avez besoin de chaque heure pour préparer les cadeaux pour chaque enfant, nous avons décidé de prévoir – pour vous et le Père fouettard – une exception. L’arrêté royal nécessaire à cette fin paraîtra incessamment sous peu au Moniteur belge. En voici la teneur légale : le voyage avec votre bateau venant d’Espagne dure 17 jours, cela fait 7 jours de plus que ce que nous demandons et donc, cette période suffit largement comme quarantaine.

    Capture d’écran 2020-11-12 à 18.25.06.pngUn deuxième arrêté royal, encore en préparation, concerne le couvre-feu. Dans la nuit du 5 au 6 décembre, le couvre-feu sera encore d’application en Belgique. Mais bien sûr, nous savons aussi que dans ces conditions, il vous serait impossible de réaliser votre travail. De plus, vous devez aussi aller chercher toutes les lettres et tous les dessins dans les chaussures les prochaines semaines. Or vous ne voulez pas décevoir les enfants. Et nous non plus. Dès lors, la base légale pour ce deuxième arrêté royal a directement été entérinée et vous recevrez – vous et le Père fouettard – une exception pour le couvre-feu.
    Et nous pouvons vous rassurer : vous ne devrez pas courir de toit en toit en combinaison spatiale. Toutefois, nous vous conseillons de toujours bien garder vos distances, de vous laver les mains régulièrement et de porter un masque quand c’est nécessaire. Avec votre mitre, et votre longue barbe blanche, ce n’est probablement pas amusant. En outre, un virologue espagnol nous a également confirmé que votre barbe vous protège suffisamment et fait office de masque. Mais nous voulons être certains que vous ne courrez aucun risque lors de votre visite en Belgique.
    Encore une chose, saint Nicolas : chaque enfant ici a été particulièrement courageux cette année. Ou, pour reprendre vos mots, bien sage. En effet, ce n’est pas facile tous les jours : à l’école, tout a changé ; pour l’instant, ils ne peuvent plus voir leurs petits copains, ils ne peuvent plus s’adonner à leurs hobbys préférés. Vraiment, vraiment, ce n’est pas gai pour eux. Sans oublier qu’ils ne peuvent même pas aller se faire cajoler par papy et mamy pour se consoler. La règle est, en effet, un seul contact rapproché en dehors du foyer.
    Mais pourtant, ils tiennent bon, cher saint Nicolas. Non seulement pour se protéger eux-mêmes, mais surtout pour protéger les autres. Durant ces deux semaines de vacances, les mamans et les papas font de leur mieux pour s’en occuper encore plus, mais cette année, ils méritent votre visite plus que jamais. Chaque enfant est un héros, et pour une fois, vous n’avez pas besoin de vérifier dans votre grand cahier qui a été sage.
    Saint Nicolas, prenez bien soin de vous et faites ce que vous faites le mieux : rendre chaque enfant heureux. Nous comptons sur vous !
    Bien cordialement,
    Frank Vandenbroucke et Annelies Verlinden
    Ministres de la Santé publique et de l’Intérieur de Belgique
    Source Sudinfo

    Tinlot. Les rendez - vous "Cafés partage" sont annulés.
    Pour poursuivre la discussion dans le respect des mesures de sécurité,
    n'hésitez pas à contacter Anabelle au 0477/16.45.75

    Capture d’écran 2020-11-12 à 18.19.06.png

     

     

    125238390_191593449098941_4035168299126752541_o.jpg 

  • Tinlot, préparez-vous aux conteneurs à puce !

    La commune de Tinlot passe, au 1er Janvier 2021, au système de conteneurs à puce.
     
    Présentation par la Bourgmestre de Tinlot du changement de système et du coût pour 2021

    Voici les informations relatives à ce changement par Intradel avec toutes les modalités pratiques

    Source Intradel
    https://www.intradel.be/.../nouvellescollectestinlot.htm...

  • Un ostéopathe pour chiens consulte tous les mois dans une roulotte à Clavier

    Une roulotte transformée en shop de canicross
    « Au début, je ne fournissais du matériel qu’aux gens du club. Depuis, il y a eu beaucoup de changement. Je suis passée en indépendante complémentaire pour ouvrir un magasin en novembre, à mon domicile », explique la sportive. « Puis, ça a pris de l’ampleur et de plus en plus de gens venaient à la maison, ce qui devenait difficile à conjuguer avec notre vie privée ».
    L’été dernier, pour remédier à ce problème, la passionnée de canicross a fait l’acquisition d’une roulotte de chantier avec son mari. « On l’a entièrement retapée. On a transformé l’intérieur avec du bois et un parquet, ce qui donne l’impression d’être dans un petit chalet. On a clôturé l’espace autour de la roulotte et on a créé un petit parking avec une entrée indépendante de la maison ». Les premiers clients ont été accueillis dans la roulotte-magasin début octobre.
    Fin octobre, afin de proposer un service supplémentaire dans son magasin, Manon Wathelet a proposé à sa communauté de faire venir un ostéopathe canin une fois par mois pour des consultations dans la roulotte. Face aux nombreux retours positifs, cette collaboration a débuté ce jeudi avec les premières consultations.

    Pas réservé aux chiens sportifs uniquement
    Kiné sportif de formation, Géraldine Colasse s’est spécialisée dans l’ostéopathie canine, sous le nom Osté’O’patte. Elle s’occupait déjà des chiens du club Au Pat’Course avant cette collaboration.
    « Comme les humains, les chiens peuvent se bloquer des articulations ou avoir des tensions dans leurs muscles. L’ostéopathe canin travaille sur toutes les parties du corps du chien pour rectifier ce qui a pu être démis, une côte qui a sauté, une hanche déboîtée… », explique Manon Wathelet.
    Si vous êtes intéressé par la prochaine venue de l’ostéopathe canin, vous pouvez d’ores et déjà prendre rendez-vous par message, via la page Facebook « Oste’o’patte ».
    P.Tar. La Meuse H-W

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 14 au 20 novembre 2020

    Unité pastorale du Condroz

    Capture d’écran 2020-10-31 à 19.17.57.png

    Depuis le 30 octobre, le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont décidé, en Comité de concertation, de procéder à un durcissement du confinement.
    Qu’en est-il pour les activités pastorales et les célébrations ?
    Les églises peuvent rester ouvertes, mais plus aucun service religieux n’est autorisé. 

    Il est toujours autorisé de se recueillir dans les églises, mais à maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. Les funérailles ne pourront dépasser 15 personnes. Les mariages pourront se dérouler, uniquement en présence des époux, des témoins et du ministre du culte.
    Les rassemblements de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés. Ceci rend toute activité paroissiale collective impossible. Les rencontres et réunions prévues sont donc annulées. Ces mesures seront en  application jusqu’au dimanche 13 décembre inclus.
    Les semaines qui viennent s’annoncent difficiles. Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité. Gardons courage, foi et espérance! Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous. Soyons attentifs les uns aux autres et restons en communion de prière.
    L’équipe pastorale du Condroz (Cathocondroz)

    Célébrations à la TV, radio ou par Internet
    Nous ne pourrons plus célébrer en présentiel dans les églises durant les prochaines semaines. Mais nous pouvons continuer à le vivre ensemble, grâce aux célébrations proposées à la radio, à la tv, ou par internet (la diffusion en streaming reste possible).

    Sur la RTBF, vous pouvez écouter la messe radio chaque dimanche, à 11h (La Première). Les messes télévisées sont diffusées tous les 15 jours, le dimanche à 11h à sur La Une. Pour plus d’infos, cliquez ici. Chaque jour, il y a aussi les messes, laudes, vêpres et d’autres prières diffusées par KTOTV. N’oubliez pas non plus les émissions/messes radio sur les radios RCF et 1RCF.

    536794986.13.jpgPas de célébrations  du week-end
    Diffusez "les brèves" autour de vous

    Téléchargez ici les "brèves spéciales" (8/11)
    Pour garder le contact entre nous, nous avons pris la décision de relancer les « brèves spéciales » créées lors de la première vague en mars dernier.
    Envoyées par mail à près de 400 paroissiens et déposées dans plus de 140 boîtes aux lettres, elles contribueront à maintenir un lien entre nous et à rester informés de l’évolution de la situation. Si vous connaissez des personnes qui pourraient être intéressées par ce feuillet et qui ne le reçoivent pas, n’hésitez pas à nous communiquer leur adresse. C’est avec plaisir que nous leur ferons parvenir.
    Les semaines qui viennent s'annoncent difficiles pour bon nombre d’entre nous. Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité. Gardons courage, foi et espérance ! Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous. Comme nous y invite notre évêque, soyons des messagers d’espérance et de solidarité ! Veillons les uns sur les autres ! Soyons attentifs aux plus faibles et fragiles et restons unis par la prière.

    L’équipe pastorale et les équipes relais.

  • Tinlot. Commémoration symbolique du 11 novembre

    Capture d’écran 2020-11-11 à 17.28.31.png
    Christine Guyot (Bourgmestre), Dominique Albanese (Echevin) et Christian Goens (associations patriotiques)

    Chaque année, pour la commémoration de l’Armistice du 11 novembre, la Commune de Tinlot organise la Cérémonie du Relais Sacré en collaboration avec les Associations Patriotiques et les écoles de notre entité.
    La crise sanitaire n’aura pas permis la planification de cette manifestation, oh combien importante.
    Symboliquement, accompagné de Christian Goens pour représenter les associations patriotiques, une délégation du Collège communal a tout de même tenu à commémorer les tragiques évènements qui ont lacéré notre continent durant 4 longues années de 1914 à 1918.
  • École à mi-temps sans doute jusqu’à Noël !

    Enseignement : de la 3 e à la 7e secondaire : École à mi-temps sans doute jusqu’à Noël .
    Rentrée confirmée le lundi 16/11 : 100 % à l’école jusqu’en 2e secondaire, à mi-temps dès la 3e .
     
     
    Alors que vient de débuter cette seconde semaine, un peu forcée, de congé de Toussaint, la reprise des cours est toujours bien fixée au lundi 16 novembre et il ne devrait y avoir aucune surprise : les enfants rentreront à l’école, dans l’enseignement fondamental et le premier degré du secondaire. Dès la 3e secondaire, ce sera « l’hybridation » : cours à mi-temps à l’école, à mi-temps à distance. Un système qui pourrait perdurer jusqu’au 18 décembre, dernier jour d’école avant les vacances de Noël.  
    « Les enfants ne rentrent vraiment pas à l’école cette semaine du 11 novembre ? Même pas en fin de semaine, vous êtes sûr ? »
    La question nous a été posée régulièrement ces derniers jours, les parents se montrant parfois hésitants, suite à des rumeurs, disent-ils.
    Cours suspendus
    Alors oui, nous sommes sûrs : les cours ne reprendront pas avant lundi prochain, le 16 novembre, dans les écoles de Wallonie et de Bruxelles.
    La décision de prolonger jusqu’au 11 novembre avait été prise par la ministre de l’Éducation, Caroline Désir, après consultation des acteurs de l’enseignement. La suspension des cours ces jeudis 12 et vendredi 13 novembre était cette fois venue du Comité de concertation.
    On parle de cours suspendus, pas d’écoles fermées, puisque des garderies seront organisées et que les enseignants seront à la disposition de leur pouvoir organisateur pour préparer la rentrée, surtout dès la 3e secondaire, puisque l’organisation de « l’hybridation » est laissée au libre choix du pouvoir organisateur.

    Cent pour cent des élèves sont donc bien attendus à l’école le 16 novembre, des maternelles à la 2e secondaire. Enseignement hybride, moitié à l’école, moitié à distance, à partir de la 3e secondaire.
    Cet enseignement hybride devait, au départ, être de circonstance entre le 16 novembre et le 1er décembre, date d’une évaluation. Dans les écoles francophones, il pourrait être poursuivi deux semaines de plus, jusqu’aux vacances de Noël qui démarreront le soir du vendredi 18 décembre. En fait, les autorités se trouvent face à une demande des acteurs de l’enseignement qui souhaiteraient un peu de stabilité.
    À noter que la Flandre a suivi, ce lundi, l’exemple francophone. Le ministre Ben Weyts regrettait la décision de faire suivre partiellement un enseignement à distance pour une partie du secondaire. Mais au cours d’une réunion de concertation lundi après-midi, virologues, syndicats et le cabinet du ministre ont finalement décidé de s’en tenir à la position du comité de concertation.
    Peur de rentrer
    Et du côté syndical ? « Une minorité d’enseignants a peur de rentrer lundi », précise Joseph Thonon (CGSP-Enseignement). La majorité est prête à rentrer, même s’il reste des inquiétudes sur le plan sanitaire et on n’exclut d’ailleurs pas de faire intervenir l’Inspection ; aussi sur la manière dont vont se dérouler les cours à distance. Nous avons demandé à adoucir autant que possible la charge de cours, nous ne souhaitons pas que les enseignants fassent deux fois le boulot. »
     

  • Terwagne. Un distributeur de produits du terroir à la ferme Verhulst 

    Capture d’écran 2020-11-10 à 18.11.03.png

     
     
    « Depuis toujours, on vend les pommes de terre dans la grange de façon classique. Mais il devient difficile d’être disponible en permanence, car le travail évolue, les enfants ne sont plus à la maison, et, avec le coronavirus, on ne demande plus aux grands-parents de donner un coup de main… On pensait déjà installer un distributeur pour les pommes de terre, et la covid a accéléré les choses », nous explique Jean-Paul Verhulst, gestionnaire de l’exploitation avec son épouse Christine.
    Il faut dire que les amateurs de tubercules parcourent parfois de nombreux kilomètres pour acquérir les produits des Verhulst. « On a des gens de Tournai, de Bruxelles… Ils prennent trois ou quatre sacs de 15 kilos. Comme on n’a pas d’horaires, il ne faut pas qu’ils tombent sur une porte close et repartent sans rien », indique l’exploitant, qui écoule (fait assez exceptionnel de nos jours) 90 % de sa production en vente directe à la ferme.
    Accessible tous les jours
    Accessible 7 jours sur 7, de 8 à 22h, le conteneur contient deux distributeurs, dont un réfrigéré garni d’une multitude de marchandises locales : produits laitiers du Chat Lait de Nandrin, du lait de la ferme claviéroise Dussart-Lecomte, des produits de la boucherie Thesias d’Ochain, la bière « Party Rock » de Terwagne, des plaisirs chocolatés de chez Laruelle (Villers-le-Bouillet), du miel de la ferme Sibourg à Terwagne, mais également des confitures de Durbuy et du sirop de Liège de Horion-Hozémont.
    « On a voulu privilégier les producteurs de la région. C’est un peu comme une mini-épicerie pour dépanner les gens avec des produits artisanaux. C’est un service supplémentaire pour les gens du coin ».
    Le Terwagnais tient toutefois à « rassurer » sa clientèle d’habitués. « Celui qui veut nous voir peut toujours sonner à la porte ! Ça ne remplace pas le contact en direct. C’est juste une alternative quand nous sommes absents ».