• Nécrologie. Décès de Madame Chantal Blondiau, maman de Sébastien Brunet d'Abée

    Nous vous informons avec tristesse du décès de Madame Chantal Blondiau à l'âge de 70 ans. Elle était la maman de Sébastien Brunet d'Abée.

    126810886_10158175721761656_3315833221622321061_o.jpg

    Maman s’en est allée... que de chemin parcouru, que d’amour partagé et ce, contre vents et tempêtes.
    Elle était un petit soleil... celles et ceux qui l’ont croisée le savent.

    Source S.B.Facebook

    Capture d’écran 2020-11-22 à 11.04.45.png

    Au nom de tous nos lecteurs, nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

  • Retour de la directrice générale à Tinlot: le personnel communal «révolté».

    B9725307655Z.1_20201120212242_000+GBUH3HU90.1-0.jpg

    Janique Lion (à dr.) va retrouver la bourgmestre Guyot.- DR

    C’est un retour qui suscite beaucoup d’émotion au sein de l’administration communale de Tinlot. Il y a quelques jours, le personnel a appris par la Fédération Wallonne des Directeurs Généraux Communaux que Janique Lion avait l’intention de réintégrer son poste de directeur général de Tinlot en décembre.
    « C’est une décision qui est humainement difficile pour le personnel, puisqu’elle ravive des événements du passé », réagit la bourgmestre Christine Guyot. « À l’annonce de cette nouvelle, le personnel a été ébranlé. Depuis le départ de Janique Lion juste après le conseil de septembre 2019, la commune a retrouvé un rythme et un environnement sain, notamment par l’engagement d’un directeur général faisant fonction en qui le personnel a confiance ».

    Un bras de fer judiciaire
    Pour rappel, Janique Lion est arrivée à Tinlot en 2013, où elle a commencé comme cheffe de bureau, avant de devenir directrice générale f.f.. Six ans plus tard, à l’issue d’un examen et d’un stage brillamment réussis, elle doit être nommée à titre officiel. Mais un courrier-pétition du personnel est envoyé le 1er avril, jour du conseil communal où la nomination doit être votée, pour dénoncer certains « agissements » de Janique Lion et un climat de travail délétère au sein de l’administration depuis 2016.
    Finalement, le conseil communal de Tinlot prend la décision de refuser la nomination en septembre 2019. Licenciée avec effet immédiat de son poste de DG, Janique Lion peut rester cheffe de bureau si elle le souhaite. Affectée par cette situation, elle demande une mise en disponibilité pour convenance personnelle. Son avocate introduit un recours contre la décision du conseil communal et elle obtient gain de cause en décembre 2019. Entre-temps, elle est engagée comme DG à la commune de Braives.

    Le personnel réagira au prochain conseil
    « Effectivement, le ministre a annulé la décision du conseil communal et nous sommes allés en recours contre cette décision », rappelle Christine Guyot. « Vu que son contrat à Braives n’est pas reconduit, elle peut revenir à Tinlot. Elle nous a annoncé son souhait de revenir en décembre. Le personnel veut se manifester au prochain conseil et me demande de lire une lettre. Ils ont le droit, je ne vois pas pourquoi on devrait les museler ».

    Si Janique Lion revient effectivement à Tinlot, qu’adviendra-t-il de l’actuel directeur général f.f. Joachim Rebia ?

    Son contrat prévoit un engagement jusqu’en 2021, mais il ne sera pas renouvelé si la DG en titre revient à Tinlot.
    N’étant pas une personnalité politique, la principale intéressée préfère ne pas s’exprimer dans la presse, mais elle se dit déterminée à résoudre les problèmes interpersonnels à Tinlot par la discussion ou l’intervention d’un service de médiation spécialisé.
    Pierre Targnion

    Une procédure de recours au Conseil d’État

    Janique Lion arrive à la commune de Tinlot en 2013, où elle occupe d’abord le poste de cheffe de bureau. Elle devient ensuite directrice générale faisant fonction et est épaulée jusqu’en 2016 par son prédécesseur Philippe Sarlet. En janvier 2019, après un stage d’un an, elle est nommée DG sur base d’une évaluation extérieure de la Commission de stage des directeurs généraux. Le point doit passer au conseil communal du 1er avril 2019.

    Ce jour-là, une partie du personnel communal envoie un courrier-pétition au conseil communal pour dénoncer un malaise général dans l’administration depuis 2016. Les « agissements » de la DG sont visés. La nomination à titre officiel de Janique Lion est reportée. Elle le sera à plusieurs reprises lors des conseils qui suivent.

    Le 4 septembre 2019, le conseil communal refuse de nommer Janique Lion et la licencie. C’est le début d’un bras de fer judiciaire. La décision est annulée par le ministre des Pouvoirs locaux en décembre. La commune de Tinlot lance alors une procédure de recours au Conseil d’Etat.

    Entre-temps, Janique Lion est engagée à Braives comme directrice générale. Son contrat touchant à sa fin, Janique Lion souhaite réintégrer son poste à Tinlot en décembre 2020. La procédure de recours du conseil communal est toujours en cours et devrait s’achever au 1er trimestre 2021.

    P.Tar. La Meuse H-W

  • Achetez local et en ligne pour vos cadeaux ! Découvrez les "ptites créas de Ju"

    Capture d’écran 2020-11-20 à 11.28.30.png

    accédez au web shop de JU

    Achetez local et en ligne pour vos cadeaux !

    126025680_688996621985752_1939358051240778897_n.jpgJe m’appelle Julie et je suis créatrice de bijoux fantaisie. Je vis à Nandrin.
    Comme beaucoup d'autre, je suis privée de marchés depuis quelques temps, ainsi que de tous les marchés prévus pour les fêtes de fin d'année.. j'ai donc lancé un web shop.
    Institutrice maternelle et psychomotricienne de formation, je suis une touche à tout qui aime explorer, essayer, découvrir et créer.
    C’est ainsi qu’en 2015, j’ai commencé à réaliser des bijoux pour moi et mes amies. Plus j’en créais, plus les idées et l’envie me venaient.
    Portée par cette nouvelle passion et l’envie de faire plaisir aux autres, je me suis donc lancée en proposant mes créations au grand public où elles ont reçu un super accueil.
    5 ans plus tard, mon envie de créer n’a pas faibli et m’apporte toujours autant de bonheur. Toujours à la recherche de nouveaux fournisseurs et de plus de qualité, je vous propose aujourd’hui des bijoux réalisés avec soins et amour.
    Merci à celles qui m’accompagnent depuis le début et bienvenue aux nouvelles qui me découvrent.
    Julie Pire

    Capture d’écran 2020-11-21 à 17.10.18.png

     

  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal, le mardi 30 novembre 2020 à 20h (salle la Tinlotoise)

    Invitation à la séance du Conseil Communal qui aura lieu le mardi 30 novembre à 20h, à la salle la Tinlotoise.

     

    1421987579.jpg

    Capture d’écran 2020-11-21 à 12.40.13.png

  • Vias met en garde contre tous ces objets qui, en cas de choc, se transforment en projectiles 

    Capture d’écran 2020-11-09 à 10.20.22.png

    A 90 km/h, votre GSM pèse… 13,5 kg !  
    Vias met en garde contre tous ces objets qui, en cas de choc, se transforment en projectiles 

    Cet été, l’équivalent allemand de Touring a fait le crash-test d’un accident où une voiture transporte les cartons de meubles en kit. Verdict : un petit objet venu de l’arrière peut faire beaucoup de dégâts lorsqu’il heurte la nuque du conducteur.  
    « Nous ne disposons pas de statistiques spécifiques pour ce genre d’accidents car les formulaires de déclarations ne prévoient pas ces données. Peu de gens en sont conscients mais tout objet déposé dans l’habitacle d’une voiture sans être arrimé devient un projectile en cas de freinage d’urgence. Il peut provoquer des lésions importantes, en particulier à la tête et à la colonne vertébrale », indique Benoît Godart, de l’Institut Vias.
    Redoutable !
    Une formule mathématique, basée sur la masse et l’accélération, permet de calculer l’énergie au moment de l’impact. Lorsque vous êtes lancé à 50 kg, votre GSM de 150 g pèse 7,5 kg lors d’un arrêt brutal. À 120 kg, c’est 18 kg. Vous avez un parapluie, parfois terminé d’une pointe en métal, posé sur la lunette arrière ? Ses 700 g vont devenir 63 kg à 90 kg.
    En suivant la même règle, un meuble de plusieurs dizaines de kg entreposé en kit dans l’espace dégagé par la banquette rabattue dépasse vite la tonne. L’Adac, le club automobile allemand, a fait l’expérience cet été. Comme on le voit sur la vidéo YouTube, les cartons arrachent partiellement les sièges du conducteur et de son passager, frappant mortellement ces derniers. « Les conséquences peuvent aussi être très graves en cas de collision par l’arrière », ajoute Benoît Godart.
    « À cause du confinement, beaucoup de personnes commandent par internet et vont retirer les marchandises au magasin sans vraiment avoir une idée de l’encombrement. Une fois sur place, tout doit être rangé dans la voiture d’une manière ou d’une autre. En temps habituel, on voit cela aussi à la sortie des magasins d’ameublement », évoque le spécialiste de la sécurité routière.
    Dans la vidéo de l’Adac, l’expérience est renouvelée, mais avec des objets bien arrimés. Le conducteur s’en sort indemne. Mais l’équivalent de Touring a employé force sangles réglables. « Sans aller jusque-là, on peut déjà utiliser quelques sangles supplémentaires, les ceintures de sécurité et un filet. Cela évite aussi que le chargement ne bascule dans un virage », souligne le porte-parole de Vias.
    Dans tous les cas, les objets lourds doivent être placés en bas. Pour ce qui est des vases, des bouteilles ou de tout ce qui casse, emballez-les dans une couverture ou une caisse à placer sur le plancher derrière le passager, sinon des éclats tranchants voleront partout en cas de crash.
    « Si la charge transportée est trop lourde ou inégalement répartie, le châssis atteindra ses limites. Le risque de dérapage est accru. Les systèmes d’assistance tels que l’ESP ont aussi leurs limites en matière de poids. La distance de freinage risque d’être plus longue et le véhicule moins facile à contrôler », détaille notre interlocuteur.
    Le code de la route stipule d’ailleurs que la vitesse doit être réglée en fonction de son chargement. Il précise aussi que la cargaison ne doit pas nuire à la visibilité du conducteur, ni constituer un danger pour lui et les autres. Sur la base de cela, un policier peut vous verbaliser s’il juge que vous avez dépassé les bornes. L’amende est de 116 euros.
    Le paradoxe, « c’est que l’on peut, avec un freinage d’urgence, éviter de percuter un autre véhicule mais finalement être blessé par un objet propulsé à toute vitesse de l’arrière », conclut Benoît Godart.
    À propos de chargement, veillez aussi à ce qu’il soit bien fixé à l’extérieur. Ces dernières années, l’Institut Vias comptabilise en moyenne une quarantaine d’accidents dans lesquels le chargement est tombé avant le choc et le même nombre lorsqu’il est tombé lors du sinistre.

    Yannick Hallet Source Sudinfo

     

  • Condroz. Poste médical de garde les 21 et 22 novembre 2020

    1343585722.jpgPOSTE MEDICAL de GARDE : HaMeLie
    (Haute Meuse Liégeoise)

    Non plus à Tinlot (Scry) mais à Neupré dès le vendredi 12 juin
    (211, Route du Condroz, entre JBC et Trafic)

    Depuis mars 2016, le service de garde de we et jours fériés était organisé à Scry (Tinlot) rue de Dinant.
    Une nouvelle structure regroupe désormais le territoire du Condroz, de Flémalle et de Seraing, soit une population de +/- 120.000 habitants. Ce territoire était la dernière grande zone de la province de Liège et de Wallonie non couverte par un Poste Médical de Garde (PMG) et non subsidiée par l’Inami.
    Ce nouveau PMG, dénommé HaMeLie, (Haute Meuse Liégeoise) est situé à Neupré, route du Condroz 211. Il sera opérationnel le vendredi 12 juin.

    L’organisation pratique ne change pas. 
Le PMG sera ouvert du vendredi 18h au lundi matin 8h et de 18h la veille des jours fériés jusqu’au lendemain des jours fériés à 8h. 
Les patients seront reçus uniquement sur rendez-vous ou pourront bénéficier d’une visite à domicile s’il leur est impossible de se déplacer.
    Pour prendre rendez-vous les patients devront appeler le 1733, le numéro d’appel unique pour la médecine générale.
    En soirée de semaine, du lundi au jeudi, les patients sont toujours invités à appeler leur médecin traitant qui leur renseignera le nom du médecin de garde.

    Entrée sur le côté du bâtiment. Ascenseur extérieur jusqu'au 1er étage

    Cette asbl a pour objectif de pérenniser le service de garde dans nos régions, en offrant un meilleur service à la population et en permettant aux médecins de travailler dans de bonnes conditions de sécurité et d’efficacité.
    1496535967.png

     

    Capture d’écran 2020-03-12 à 10.48.55.png

    Votre poste médical de garde est plus que jamais d'actualité
    Soyez attentif aux mesures Covid:
    masque, distanciation, hygiène des mains, paiement par carte ...

    Quand devez-vous vous faire tester? (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Belgique, mortalité en hausse de 15,5 % à cause de la grippe. 4.390 décès ... en 2015 !

    Un lecteur du blog, m'a rappelé récemment un article publié en 2015 concernant la grippe! Une réalité toujours d'actualité avec en plus les problématiques liées à la vaccination.

    Belgique, mortalité en hausse de 15,5 % à cause de la grippe!

    3772193525.jpg

    "358.800 Belges ont eu la grippe cet hiver, avec une proportion inquiétante chez les plus de 65 ans mais aussi une mortalité élevée, révèle la ministre de la Santé Maggie De Block sur base des statistiques officielles. La maladie a effectivement provoqué 4.390 décès supplémentaires par rapport à un hiver normal.

    4175863694.jpgOn se doutait que la saison avait été un peu particulière, avec un nombre de malades en assez sensible hausse. Mais la ministre de la Santé, Maggie de Block (Open VLD), vient de le dévoiler au Parlement chiffres à l’appui : la grippe a frappé fort, cet hiver, dans notre pays.
    Et elle a bel et bien causé davantage de décès que les années précédentes.

    Les éléments dont elle dispose sont impressionnants. « L’Institut scientifique de santé publique estime que cet hiver, environ 690.000 personnes ont consulté leur médecin généraliste pour un syndrome grippal en Belgique », explique-telle.
    « Dans le réseau de surveillance des médecins généralistes vigies, une grippe a été confirmée en laboratoire chez 52 % des personnes consultant leur médecin pour un syndrome grippal ».
    
En chiffres absolus, cela fait donc 358.800 personnes officiellement touchées par le virus chez nous cet hiver.
    Pour 66 % de ces patients (236.808 personnes), la souche était le fameux virus H3N2. Nous allons y revenir.



    PERSONNES ÂGÉES
    Inquiétant : « Cet hiver, nous avons observé nettement plus de cas de grippe que les saisons précédentes chez des personnes âgées.

L’Institut estime à environ 40.000 personnes les 65 ans et plus qui auraient souffert d’une grippe », résume Maggie De Block
    .
    784301203.jpgUne « surmortalité » a également été constatée durant les trois premiers mois de l’année 2015. « Sur base des cinq années précédentes, un total de 28.240 décès était attendu pour cette période, soit 253 décès par 100.000 habitants », explique la ministre. Or, « en réalité, 32.631 décès ont été rapportés, soit une incidence de mortalité estimée à 293 décès par 100.000 habitants.
    Ceci signifie une surmortalité moyenne de 4.390 décès, soit 39 par 100.000 habitants». En pourcentage, cela donne une hausse de la mortalité due à la grippe de 15,5% !
Comment l’expliquer ? D’abord par le fait que la souche Influenza A (H3N2) était prédominante, et qu’elle est souvent synonyme de décès supplémentaires, selon la ministre.
    Autre raison : « Une effectivité plus faible du vaccin » contre la grippe que les années précédentes. Et pour cause : la souche A, la plus répandue, n’était pas incluse dans le vaccin. 
CHRISTIAN CARPENTIER (article complet dans la Meuse du 22 juillet 2015)

    A lire aujourd'hui à ce sujet:

    2020. Le vaccin antigrippe suspendu pour les 50 à 65 ans qui ne sont pas à risque

    Les règles ont changé en matière de public prioritaire pour le vaccin contre la grippe saisonnière. C’est une mesure importante, prise pour pallier un souci : la demande de vaccins contre la grippe saisonnière excède l’offre. 

    Et malgré l’annonce d’une deuxième livraison, il n’y en aura pas pour tout le monde.
    D’après l’enquête menée auprès de toutes les pharmacies, il manquerait 91 416 vaccins. La Conférence interministérielle Santé publique a donc restreint les critères de définition des groupes cibles prioritaires pour ce vaccin.
    Moins de 65 ans et pas "à risque" ? Passez votre tour
    
Moins de 50 ans et pas "à risque" ? Pas cette année

    Lire l'article complet sur le site de la RTBF


  • Condroz. Les annonces paroissiales du 21 au 27 novembre

    Capture d’écran 2020-11-20 à 11.40.13.pngVoici un nouveau numéro des "brèves spéciales" à télécharger ici en pdf
    Vous y trouverez:

    - Un appel de l'aumônerie catholique des prisons de notre diocèse.
    - Quelques idées pour rester solidaire pendant la crise.
    - "Au secours! On a faim ... même dans le Condroz".
    - Les déconfinés de l'aide alimentaire.
    - Les funérailles célébrées dans notre UP entre le 8 et le 16 novembre.
    - Le credo de l'optimisme d'Eric Emmanuel Schmitt.
    - La liste des gagnants 2020 de la bourse des "Amis de Lourdes".
    - Une prière du pape François.
    et un peu d'humour bien nécessaire dans ces circonstances:

    Capture d’écran 2020-11-20 à 11.43.05.png

     
  • Crash spectaculaire à Tinlot: un tracteur pulvérisé par une voiture

    Suite à l'article publié mercredi sur ce blog, voici les précisions concernant l'important accident qui s’est produit sur la route du Condroz à Tinlot mercredi matin (photos RL et AL)

    2596183292.2.png

    Ce mercredi en fin de matinée, un tracteur qui circulait à faible allure a été percuté par l’arrière sur la route du Condroz entre Soheit-Tinlot et Nandrin. Un crash spectaculaire puisque le tracteur qui remorquait des bûches a été complètement pulvérisé. Des débris ont été propulsés à plusieurs dizaines de mètres.

    La voiture en cause a probablement été surprise par la faible vitesse du tracteur. Elle a terminé sa course une centaine de mètres plus loin, sur la berme centrale.

    Une ambulance qui circulait sur la N63 s’est aussitôt arrêtée pour venir en aide aux conducteurs en attendant l’arrivée des pompiers et de la police. Sur place, le conducteur de la voiture a dû être désincarcéré. Les deux conducteurs ont été blessés légèrement et ont été transportés à l’hôpital de Huy.

    Des files importantes se sont formées ce mercredi en fin de matinée sur la route du Condroz à Nandrin durant le nettoyage de la nationale : des débris ainsi que des bûches jonchaient le sol.

    4206607132.JPG

    Des embarras de circulation

    Philippe Dubois, le bourgmestre de Clavier mais aussi agriculteur travaillait dans son champ à proximité de l’accident. « J’ai croisé le tracteur quelques minutes avant l’accident. Il s’est ensuite engagé sur la route du Condroz et alors qu’il circulait sur la nationale, une voiture l’a emboutie. Le tracteur devait rouler maximum à 25 km/h. J’ai alors aperçu les services de secours et je me suis rendu sur place. Au vu de l’état du tracteur, le conducteur s’en est sorti miraculeusement. Cet accident pose la question de l’utilisation de ce type d’engins sur cette nationale », nous explique Philippe Dubois.
    La Meuse Huy-Waremme

  • Tinlot, semaine de l'arbre. Distribution de plants le dimanche 29 novembre

    Semaine de l'arbre.  Distribution de plants d'arbres
    Cette année, les petits fruits sont mis à l’honneur: cassis, framboisiers, groseillers à grappes, … autant de fruits qui mettent l’eau à la bouche par la perspective des récoltes à venir
     
    Tinlot. Rendez-vous DIMANCHE 29 NOVEMBRE à l'administration communale de 9h à 12h
    En raison des mesures Covid, le Collège communal a décidé de mettre en place une nouvelle formule "TAKE AWAY" qui permettra la distribution en toute sécurité :
    - Port du masque obligatoire
    - Respect des distances de sécurité
    - Sens giratoire
    - Présence d'une personne par famille uniquement
    Infos et questions : christelle.collaers@tinlot.be - 085/830.935
     
    A Modave également:
    SAMEDI 28 NOVEMBRE DE 10H A 13H
    Pour respecter les mesures sanitaires en vigueur, la distribution est organisée en DRIVE IN au service des Travaux, rue des Aubépines (derrière la station service à Strée).
     

    Toute-boîte - journée de l'arbre.jpg

  • Get Up Wallonia. La Wallonie demande vos idées pour relancer la région !  

    Capture d’écran 2020-11-17 à 12.34.05.pngParticipez à l'avenir de la Wallonie sur www.mawallonie.be
    Au boulot les Wallons! La consultation citoyenne est ouverte pour 5 semaines.
    À vos claviers (ou crayons…) !

    Alors que la Wallonie, comme tout le pays, doit faire face à l’urgence de la situation sanitaire, les autorités tournent déjà en parallèle leurs regards vers l’avenir. C’est l’objectif du projet « Get Up Wallonia ».
    « On finira quand même par maîtriser cette maladie épouvantable », lance le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. « Si tout devait se réaliser comme certains l’espèrent, on devrait, pour le printemps ou l’été, pouvoir être dans une phase où l’on sort de cette crise. »
    Pour définir la manière de relancer la Wallonie, le gouvernement entend s’inspirer des idées de la population. C’est pourquoi il a lancé ce lundi une consultation citoyenne. Via un formulaire papier disponible dans les administrations communales ou les espaces Wallonie, ou via le site internet www.mawallonie.be, les citoyens sont invités à formuler des propositions et à répondre à une enquête en ligne.

    Concrètement, six thèmes ont été identifiés : Comment assurer un emploi de qualité à chaque Wallonne et chaque Wallon ? Comment faire de la Wallonie une nouvelle terre de prospérité économique ? Comment favoriser la solidarité et la proximité en Wallonie ? Comment créer un cadre de vie durable en Wallonie ? Comment permettre à chacun de s’impliquer dans la vie de la société ? D’autres propositions concrètes pour la Wallonie de demain, pour la Wallonie d’après la Covid-19 ?

    Capture d’écran 2020-11-17 à 12.33.49.pngwww.mawallonie.be

    Pendant 5 semaines, les citoyens peuvent, pour chaque thème, formuler des propositions, consulter les propositions existantes et éventuellement les soutenir. Un consortium spécialisé sera chargé de les compiler, de les hiérarchiser et d’identifier ce qui fait consensus ou au contraire polémique dans les diverses propositions. Une synthèse sera ensuite remise au gouvernement. Les premières mesures sont attendues pour le mois de mars, voire avril. « Il ne faut jamais exclure quelques retards », sourit Elio Di Rupo.

    La formulation des propositions est libre même si un cadre sous forme de thématiques a malgré tout été fixé. Bien sûr, la Wallonie ne pourra prendre des mesures que dans le cadre de ses compétences mais elle affirme être à l’écoute des autres propositions dont elle pourrait se faire le relais auprès des autres instances du pays.
    D’autres acteurs sondés.
    À côté des citoyens, le gouvernement a sollicité d’autres acteurs pour trouver la formule magique de la relance. « Nous avons fait appel à des professeurs d’université qui siègent au sein d’un conseil stratégique », explique le ministre-président.
    Ce conseil compilera non seulement les propositions des citoyens, mais aussi celles de trois task forces mises sur pied spécialement dans le cadre de « Get Up Wallonia » et regroupant partenaires sociaux, services publics, entreprises, ASBL… « On attend de ce conseil stratégique qu’il formule une vision globale et cohérente de toutes ces propositions. » C’est sur cette base que le gouvernement devra, in fine, prendre des mesures.
    Sudinfo

  • Coup d'oeil sur le week-end des 20, 21 et 22 novembre 2020

     

    DSC_3779.jpeg

    La photo de la semaine qui change désormais le paysage tinlotois
    Un lieu de balade pour ce week-end...

    Week-end en mode Covid.
    Les mesures actuelles sont d'application jusqu'au 13 décembre.

     

    Évitons au maximum les contacts,

    respectons les gestes barrière et toutes les consignes.
    Prenons soin de nous et des autres !
    Gardons le moral !

     

     La Météo du week-end: 
      Températures plus froides ce vendredi 
     et grisaille automnale...
     

    Il n’avait plus fait aussi chaud un 18 novembre depuis 1926 !
    « Le record de 1926 a en été effet égalé »,
    a confirmé le météorologue David Dehenauw
    qui précise toutefois que les jours prochains seront plus froids.
    Une température de 16,3ºC a été enregistrée mercredi à 14h50
    par l’Institut royal météorologique (IRM) dans la station de référence à Uccle,
    égalant ainsi le record du 18 novembre 1926,
    a indiqué Frank Deboosere, le monsieur météo de la VRT sur Twitter.

    Capture d’écran 2020-11-19 à 18.55.13.png

     

  • Nécrologie. Décès de Madame Odette Luymoeyen, veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven de Fraiture

    Nous vous informons du décès de Madame Odette Luymoeyen, veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven. Née à Ougrée le 19 juillet 1931, elle est décédée à Fraiture parmi les siens, le 15 novembre 2020.

    Au nom des lecteurs du blog de Tinlot, nous présentons à la la famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

    shutterstock_162957713 copie.jpeg

    Madame Chantal Vankerkhoven, sa fille
    Monsieur Michel Jamar, son beau-fils

    Monsieur Sébastien Jamar
    Monsieur Geoffrey Jamar et Jessica Doucet, ses petits-enfants
    Timothé Jamar,  son arrière-petit-fils

    ont l'immense tristesse de vous annoncer
    le décès de Madame Odette Luymoeyen,
    veuve de Monsieur Camille Vankerkhoven

    Née à Ougrée le 19 juillet 1931,
    elle est décédée à Fraiture parmi les siens,
    le 15 novembre 2020.

    La défunte repose au funérarium Georis, Tige Manchère 11, 4121 Neupré
    En raison des mesures imposées par la Covid-19,
    les visites ne seront possibles que le lundi 23 et le mardi 24 de 17 à 18h,
    dans le respect des règles en vigueur.

    Les funérailles auront lieu le mercredi 25 novembre
    9h 45, réunion au funérarium
    10h, cérémonie religieuse sur place
    10h30, levée du corps
    L'incinération aura lieu dans la plus stricte intimité.

    Nous vous remercions d'avoir une pensée pour elle.

     

    Contact: Chantal Vankerkhoven
    0496. 32 68.22
    chantalvankerkhoven@gmail.com

     

     

  • Tinlot. Le parc éolien est désormais au complet !

    Depuis mercredi matin le parc éolien en bordure de la route du Condroz est au complet. Le vent un peu moins fort a permis le montage de la 5e éolienne. Voici quelques vues d'ensemble, prises d'Abée et de Ramelot.

    DSC_3780.jpegVue depuis la Chaussée Romaine entre Ramelot et Terwagne

    DSC_3784.jpeg

    Vue Rue des Aubépines entre Abée et Ramelot

    DSC_3783.jpeg

    Vue depuis le Tumulus de Ramelot. Photos AL

  • Tinlot Sudinfo, les brèves (rôdeurs, Iden, Point Chaud)

    Capture d’écran 2020-11-18 à 14.26.35.png

    Votre Point Chaud est fermé depuis ce lundi 16 novembre. Désolés pour le désagrément, vous allez tous nous manquer.
    Nous vous donnons rendez-vous le samedi 5 décembre dès 5h30. Nouvelle adresse route de marche 4557 Tinlot
    Entre Bel & Bo et Mobilier Tendances....zoning d'Aldi.
    Promos et cadeaux pour l'ouverture
    À bientôt

     

    capture ecran 2018-05-18 à 14.17.38.jpg

    Pour les personnes ayant reçu un courrier de l’IDEN daté du 12/11 concernant le relevé des compteurs : un bug informatique a fait que le numéro de compteur ne correspond pas à l’adresse du destinataire.
    Je viens d’avoir l’IDEN au téléphone. Ils sont au courant du problème et ont déjà envoyé un courrier rectificatif qui arrivera dans les prochains jours. Bien vérifier avant d’encoder...
    Christophe Archambeau

     

    Capture d’écran 2020-03-12 à 10.48.55.pngAttention, grisaille et nuits beaucoup plus longues: c'est la saison des cambriolages...
    Même si les alertes et les tentatives de cambriolage ont été moins nombreuses depuis le premier confinement, il s'agit de rester prudent comme l'indique le message publié mardi soir à Abée.

    Attention 2 rôdeurs à Abée. Police avertie à 21h20
    Joachim Rébia

    Pour rappel et conseils de prévention, la semaine "1 jour sans" vient de se dérouler

    Capture d’écran 2020-11-18 à 14.38.03.pnghttps://www.1joursans.be/