- Page 2

  • Eoliennes à Tinlot, Ouffet et Nandrin: quelques infos sur les 3 dossiers

    DSC_4000.JPG
    L'information est affichée à Tinlot sur les panneaux publics. Elle concerne
    Tinlot et Ouffet. Le "permis unique" concernant Nandrin sera aussi affiché
    puisque dans ce type de permis, les communes voisinnes doivent aussi
    relayer l'information.
    Tinlot: le permis déposé par Alternative Greern SA pour
    6 éoliennes à Tinlot a été refusé.

    Vous vous souviendrez sans nul doute que la société ALTERNATIVE GREEN, après avoir abandonné un premier projet, avait réintroduit une nouvelle demande de permis pour l'installation de 6 éoliennes sur le territoire de la commune, et plus précisément dans le triangle situé entre les villages de Fraiture, Seny et Soheit-Tinlot (lieu-dit Tchafor). La commune avait, à la suite de la CCATM, rendu un avis défavorable.
    Le 16 janvier dernier, l'urbanisme, par ses fonctionnaires délégué et technique, a suivi cet avis et a donc refusé le permis sollicité par ce promoteur. Ce dernier a déjà introduit un recours auprès du Ministre HENRY qui a la charge de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et de la Mobilité.
    Nous ne manquerons pas pas de vous tenir au courant de l'évolution de ce dossier.
    Sachez enfin que ce dossier peut être consulté à l'administration communale à Tinlot.
    (Voir la présentation de ce projet et le 2eme projet à Tinlot
    sur ce blog en septembre dernier)

    Ouffet: Le projet Electrawinds  concernant l'implantation de 7 éoliennes sera présenté lors d'une réunion d'information publique
    le 28 janvier à 20h30
    à la salle polyvalente, rue du village, 3.

    eolienne-windenergy-2.jpg

    Nandrin: 5 Eoliennes.
    EDF Luminus a l’intention d’implanter un parc éolien. Un total de cinq mâts, de 2,5 à 3 MGW, qui pourraient être installés entre Saint-Séverin et Villers-le-Temple, en passant devant la campagne de Yernée-Fraineux, le long de la ligne à haute tension.
    Information, préparatoire à la future étude d’incidences, aura lieu le 20 février prochain, à 19h30, dans la salle communale de Saint-Séverin. (Voir le blog de Nandrin)

  • Child focus: "Maintenant j'en parle" (service en ligne à connaître et à faire connaître)

    Capture d’écran 2013-01-28 à 12.32.29.jpeg
    Cliquez sur le lien de Child focus pour tous les renseignements
    http://www.childfocus.be/fr/maintenant-j-en-parle/child-advice-accueil

    Capture d’écran 2013-01-28 à 12.32.40.jpeg


  • Salon Métamorphoses, les matériaux du futurs s'exposent. Découvrez "ChanvreEco" de Tinlot

    Capture d’écran 2013-01-26 à 13.34.50.jpeg
    Pour en savoir plus:voir le site  salon métamorphoses

    Les 30 et 31 janvier, le salon Métamorphoses se tiendra à Liège au
    palais des Congrès.

    Une vitrine pour les sociétés actives dans les matériaux innovants.
    70 exposants seront présents, 1.000 visiteurs sont attendus.

    Capture d’écran 2013-01-26 à 13.41.10.jpeg
    (d'après le Soir du 15/1, photos D.R)

      Les briques en bois 
    Elles s’empilent comme des Lego. Il suffit de les visser.
    «Même des personnes sans aucune expérience peuvent autoconstruire!»,
    affirme David Vanbrabant, fondateur de la société PBM Bloc, du nom de
    ce bloc en bois qui ambitionne de se positionner comme une alternative
    à la construction traditionnelle en béton et à l’ossature bois.
      Le tapis qui appelle les secours 
    Le centre scientifique de l’industrie textile Centexbel présentera,
    entre autres, son pull intelligent qui intègre des touches « sur lesquelles
    un pompier, par exemple, peut appuyer pour communiquer avec ses
    collègues. Il ne s’agit pas de touches que l’on achète dans le commerce
    et que l’on coud au tissu ! Elles sont formées par la fibre elle-même. »
    Téléchargez le publi-reportage de présentation (la Meuse 17/1)

     Une entreprise Tinlotoise, Chanvre Eco sera présente  à ce salon

    Voir l'article de présentation de cette entreprise sur ce blog
    Capture d’écran 2013-01-26 à 14.09.22.jpeg
    Photo AL: Laurent Cimonetti responsable de ChanvreEco sur le Zoning à Tinlot.

  • 700 interventions médicales par hélicoptaire en province de Liège dont une vingtaine à Fraiture

    Capture d’écran 2013-01-27 à 14.27.05.jpeg
    En 2012, le Centre médical héliporté de Bra-sur-Lienne a réalisé 1028 missions par hélicoptère à la demande des centres de secours 112 et dans 68 % des cas, les réquisitions ont été organisées par le 112 de la province de Liège. Les autres interventions ont pour la plupart eu lieu dans le nord de la province du Luxembourg, dans la province de Namur et dans le Limbourg.
    Si le centre-ville liégeois, saturé d’hôpitaux, peut se passer des interventions héliportées – des phases de pré-alerte ont néanmoins été déclenchées après l’explosion de la rue Léopold et après la fusillade de la place Saint-Lambert –, il n’en va pas de même des communes rurales ou semi-rurales : 100 missions ont été effectuées en 2012 à Aywaille, 55 à Ferrières, 46 à Sprimont, 32 à Stavelot, 23 à Louveigné et à Saint-Vith,
    20 à Fraiture, (ndlr) où le centre neurologique dispose d'un terrain aménagé. 

    Lire la suite

  • Scry: un camion heurte un poteau électrique

    1822768807_B97124296Z.1_20130127165906_000_GB3G4QFN.1-0.jpg
    Dimanche, vers 12 h 30, le chauffeur d'un camion effectuait des manœuvres rue à la Croix à Scry (Tinlot)  quand il a percuté un pylône électrique. Ce dernier, déséquilibré par le contact avec la caisse du transporteur, menaçait de tomber au sol sur la voie publique.
    Les pompiers de Huy sont intervenus rapidement, rejoints par un groupe d'ouvriers de l'entreprise Resa, gestionnaire des infrastructures de transport de l'électricité. Ces derniers ont travaillé pendant plus d'une heure pour stabiliser la situation. La police du Condroz était également sur les lieux pour rédiger le constat de circonstance et sécuriser le périmètre de travail.
    (La Meuse H-W en ligne) Photo Archives

  • Travaux de la Cile à Ramelot: la route du Pont de Bonne reste toujours fermée à la circulation


    DSC_3957.JPG

    La route qui descend vers le Pont de Bonne à partir de Ramelot est fermée depuis un moment afin de placer les nouvelles canalisations d'eaux de la CILE. Celles-ci longent la route dans la traversée du bois et doivent la traverser pour rejoindre le château d'eau de Ramelot. Avec les intempéries, il est difficile d'estimer la durée du chantier. Il faudra donc encore s'armer de patience et continuer à passer par le carrefour de la Botteresse pour rejoindre la route de Dinant.

    DSC_3960.JPG

    DSC_3955.JPG

  • Des Fraituroises au Bénin. Vous pouvez contribuer à leur projet !

    C'est la 7e année que l'Institut Sainte-Marie de HUY organise,
    pour les  élèves volontaires de 5e année secondaire, un voyage
    exceptionnel de coopération en République du BENIN.

    Cette année encore, durant les prochains congés du Carnaval,
    52 élèves, encadrés par 4 professeurs, auront la chance de
    s'envoler vers Ouidah, petite ville située à l'extrême Sud d'un
    des pays les plus pauvres de l'Afrique de l'Ouest.

    Quatre anciennes élèves de notre école communale seront
    du voyage : Zoé DEBACKER et Caroline Coune de Seny,
    Marie JADOT et
    Marie LEJEUNE de Fraiture.

    1302173590_resized[1].jpg
    Aux dires des élèves qui les ont précédées, on ne revient pas
    tout à fait indemne de ce voyage d'initiation, de rencontre de
    cultures différentes, de solidarité et d'ouverture à d'autres
    horizons.
    On part chargé de lourds bagages (46 kg par personne!
    de vivres, matériel scolaire, médical et pharmaceutique,
    vêtements, ...) qui sont distribués à la Pouponnière de
    l'orphelinat, aux écoles primaire et secondaire et à la toute
    nouvelle bibliothèque initiée par Ste-Marie.
    On y donne l'un ou l'autre coup de main pour construire une
    annexe, un wc, rafraichir un bâtiment ... On revient fatigué,
    sans bagages, mais chargé de souvenir, de leçons  de vie, et
    d'humilité.

    Capture d’écran 2013-01-26 à 15.52.30.jpeg
      Comment contribuer à ce projet ? 

    Si vous souhaitez vous aussi participer à cette belle aventure,
    vous pouvez déposer à l'école commune de Tinlot à Fraiture,
    avant le 5 février prochain, des livres pour enfants ou adultes
    (auteurs classiques), du petit matériel scolaires (cahiers,
    crayons, ...), des médicaments courants (non périmés) des
    sandales et vêtements en bon état pour nourrissons et
    enfants, ...).
    Soyez-en d'avance remerciés.

    Capture d’écran 2013-01-26 à 16.30.40.jpeg

  • 10 ans après le meurtre de leur fille, la famille Prévot témoigne: "elle nous manque toujours autant"

    Dix ans après le drame et quelques jours après avoir appris la demande de libération de celui qui a tué leur Anne-Marie, les parents et le frère de la victime nandrinoise nous racontent leur vie depuis la disparition tragique. "Cet assassin a gâché notre vie"

    baltus.jpg
    "Elle nous manque toujours autant, même dix ans après », glissent les parents d’Anne-Marie Prévot, agricultrice nandrinoise abattue de trois coups de fusil par son mari, Benoît Baltus, le 11 mars 2003. Ce couple de fermiers retraités tinlotois cache difficilement son chagrin.«Il ne se passe pas un jour sans que nous ne pensions à elle. Cet assassinat a brisé notre vie. Notre fils Arthur a mis cinq ans à remettre le nez dehors. Nous-mêmes n’osons pas trop sortir dans le village, on se sent coupables alors que nous n’avons rien fait. J’ai l’impression d’être en prison », souffle Henri Prévot, 80 ans, le père d’Anne-Marie et ancien bourgmestre de Tinlot.
    « PERSONNE NE NOUS A PRÉVENUS... VOUS NOUS AVEZ APPRIS LA NOUVELLE"
    «J’ai mis cinq ans à pouvoir sortir de chez moi. Puis j’ai rencontré ma compagne et mes deux petits enfants apportent du soleil dans ma vie », confie Arthur, le frère d’Anne-Marie, lui aussi agriculteur. La demande de libération de Benoît Baltus, condamné à trente ans de prison pour assassinat (meurtre avec préméditation NDLR) qu’il purge actuellement à Andenne, la famille Prévot l’accepte. «Marc Dutroux a bien demandé la même chose. Michelle Martin est sortie. Pourquoi pas Baltus ? Au tiers de la peine, c’est légal. On espère juste qu’il ne pourra pas venir dans le coin. L’une de ses soeurs habite près de chez nous et on ne tient pas du tout à le croiser! », lance Maggy Prévot, la mère.

    Lire la suite

  • Encore quelques belles photos sous la neige tinlotoise

    Capture d’écran 2013-01-26 à 16.45.08.jpeg
    Entre Soheit -Tinlot et Abée (cliquez pour agrandir)

    DSC_3789.JPG
    En bordure de la route du Condroz à Soheit-Tinlot
    DSC_3813.JPG
    Le "fond de Soheit"
    DSC_3865.JPG
    Le château de Seny

    Lire la suite

  • Dernier week-end du mois de janvier

     Peu d'activités ce dernier week-end de janvier  
    Foot: remise générale en catégories provinciales

    Marche Adeps à Amay
    ORW: La Traviata revisitée par les jeunes
    (Voir l'article
    sur Marie Neyrinck le 24/1)
    Profitez encore de la neige ce samedi...

    DSC_3939.JPG

     Rôles de garde 

    Capture d’écran 2013-01-26 à 10.57.17.jpeg
      Carburants 

    Capture d’écran 2013-01-26 à 10.57.06.jpeg

     Météo: Le dégel annoncé dimanche 

    Capture d’écran 2013-01-26 à 11.02.53.jpeg

    Lire la suite

  • "Petit déjeuner équitable" à l'école : toujours un succès!

    Capture d’écran 2013-01-25 à 13.08.19.jpeg
    Le sourire de la "caissière" est justifié: près de 200 entrées (2€ les adultes et 1€ les enfants) pour le petit déjeuner équitable de l'école communale à Fraiture, ce jeudi 24 janvier. Vu le succès précédent de cette activité, seules les classes de primaires étaient concernées et un autre petit déjeuner sera organisé pour les classes maternelles à une autre date. Le réfectoire et la salle de gym de l'école sont réquisitionnés pour l'occasion.

    Capture d’écran 2013-01-25 à 13.08.29.jpeg
    Au menu : petits pains, beurre, confiture, chocolat, miel, sucre, lait, cacao, jus de fruit, café, fruits...Tous ces produits ont quelque chose en commun : ils sont équitables. Les hommes et les femmes qui les ont fabriqués sont correctement payés pour leur travail. De plus, ces produits sont cultivés dans le respect de l’environnement.

    Plus près de chez nous, par exemple, les produits "Fairebel" étaient présents. Ils sont produits et vendus dans le village.
    Les élèves ont d'ailleurs été bien sensibilisés à ces produits et à ces enjeux les semaines précédentes par une série d'animations organisées dans l'école.

    Capture d’écran 2013-01-25 à 13.08.48.jpeg
    De nombreux enfants et parents ont eu l'occasion d'avoir ainsi un petit déjeuner en famille dans les locaux de l'école entre 7h30 et 9h.

    Capture d’écran 2013-01-25 à 13.08.37.jpeg

    Lire la suite

  • Ecole Sainte-Reine: 2 élèves tinlotois à la demi-finale liégeoise du Balfroid ce 26/1

    Capture d’écran 2013-01-25 à 11.15.59.jpeg

    Maxence Brunet et Romain Ferro seront les deux seuls représentants tinlotois à figurer, à Vivegnis, parmi les demi-finalistes liégeois de la grande dictée du Balfroid, ce samedi 26/1. Une épreuve qu’ils appréhendent tout particulièrement puisque c’est de leur propre initiative que les deux garçons se sont inscrits au concours orthographique.
    Paul Eloy, instituteur en 5e et 6e primaire les y a bien préparés: «Chaque lundi, je leur dicte des mots qu’ils doivent savoir écrire sans faute. Et le vendredi, nous faisons une dictée de phrases, extraites de livres d’auteurs.» Une préparation sans faille donc, pour que chacun puisse jongler avec les mots et être à l’aise avec la langue de Molière…
    Lire la suite de l'article d'Evelyne Tissot sur l'Avenir en ligne et dans le journal du 25/1.

    Voir aussi le blog de l'Ecole Ste-Reine.
    Bonne chance à nos deux représentants Tinlotois!

  • Benoît Baltus: sa possible libération reéexaminée en février

    Capture d’écran 2013-01-25 à 10.39.55.jpegBenoît Baltus, l’assassin d’Anne-Marie Prévot, agricultrice originaire de Fraiture, tuée de 3 coups de fusil en 2003, est bien passé devant le Tribunal d’application des peines d’Andenne ce jeudi. «Le dossier a été reporté à la mi-février,en raison d’un problème technique», rapporte son avocat. Après 10 ans de réclusion, le Nandrinois peut demander une libération conditionnelle (admissible à partir du tiers de la peine), lui qui a été condamné à trente ans de prison en 2005. (Voir l'article d'hier sur ce blog et la réaction d'Henri Prévot, ancien bourgmestre de Tinlot et père de la victime.) D' après l'article d'A.Govaers dans La Meuse du 25/1

  • Les nouveaux élus tinlotois en formation

    C'est parti pour la formation des nouveaux élus locaux!

    1301-4.jpg(Photo newsletter UWE)
    Les nouveaux conseils
    communaux étant
    désormais installés,
    l'UVCW a entamé ce 8/1
    à Liège son programme
    de formations pour les
    5.306 élus communaux
    de tous les coins de
    Wallonie.

    Une chose est d’être élu, une autre est d’assumer son mandat avec compétence, dans des matières nouvelles et toujours plus compliquées.

    Les nouveaux mandataires de TINLOT l’ont bien compris lorsqu’ils ont décidé de participer à ce cycle de formation.
    Ainsi, nos deux nouveaux échevins, accompagnés de deux des nouveaux conseillers TP, ont retrouvé leurs quelques 150 homologues wallons au Palais des Congrès de Liège. Pascal Lejeune, premier échevin, apporte quelques précisions sur cette première journée: "c'était un programme chargé puisqu’il s’agissait d’aborder, en seulement six heures de cours, le fonctionnement des institutions communales.
    Ce fut l’occasion pour les élus Tinlotois, non seulement d’enrichir leurs connaissances en la matière, mais également de rencontrer leurs collègues des communes voisines. Après le fonctionnement, ce sont les missions communales qui seront prochainement abordées, avant d’entamer un cycle de huit soirées dédiées chacune à un thème plus spécifique et examiné alors en profondeur. Bref, du pain sur la planche déjà bien remplie par la gestion journalière de notre commune …"

    Capture d’écran 2013-01-23 à 17.22.33.jpeg
    Pascal Lejeune et Christine Guyot, échevins. Pierre Darmont
    et Denis Craisse, nouveaux conseillers à Tinlot.

    Même impression chez Denis Craisse, nouveau conseiller: "les rencontres avec les mandataires voisins constituent un bon investissement. Pouvoir participer à ces formations à 4 est un plus. J'ai aussi été agréablement surpris de voir qu'à Tinlot nous étions déjà bien avancés grâce à nos réunions hebdomadaires du lundi soir pour tous les mandataires". C'est parfois contraignant mais nous sommes ainsi impliqués dans la gestion concrète de la commune.
    Pour en savoir plus: http://www.uvcw.be.
    Voir aussi le reportage vidéo de Télé Vesdre