- Page 3

  • Débat éolien: nos autoroutes wallonnes (70.000 poteaux d'éclairage et autres) seront des rivières d'éoliennes

    Le ministre Di Antonio veut lier le développement de l’éolien et des « routes intelligentes »

    Le débat éolien continue à faire rage en Région wallonne.Objectif : produire 4500 GWh d’électricité à partir du vent à l’horizon 2020.
    Si l’on s’en tient aux éoliennes « classiques », il faudrait passer d’environ 260 à 750 éoliennes. Développement qui ne se fait parfois pas sans mal. Après le cadre de référence pour l’implantation des éoliennes et la très discutée cartographie du potentiel wallon, un nouvel élément s’est ajouté au débat : le gouvernementa confié à la Sofico, la société qui exploite les autoroutes, les principales routes régionales et les voies navigables, la mission de devenir un des opérateurs principaux du développement éolien. Combien de moulins peut-on implanter sur le domaine Sofico ? Les estimations varient. La dernière en date a été apportée au Soir par un… vent favorable. C’est le scénario remis ce jeudi soir par le ministre des Travaux publics, Carlo Di Antonio (CDH), ministre de tutelle de la Sofico.

    Capture d’écran 2013-06-23 à 23.29.36.jpeg
    Décoiffant. Il y a là de quoi transformer les autoroutes du sud du pays en rivières de moulins à vent. Pour atteindre les 4.500 GWh et compte tenu de ce qui existe déjà, indique le document, il faut ajouter une production d’environ 3.100 GWh/an. Où ?

    Un : du « grand éolien » (plus de 2 MW) pourrait se développer le long des autoroutes et des voies navigables pour un total de 750 GWh /an. Soit 180 éoliennes sur plus d’une quinzaine de
    parcs.
    Deux : du « moyen éolien » le long des voies navigables, où, dit la note, se trouvent « des gisements de vents (couloirs de vent) pouvant être captés par des machines de faible hauteur. » Ajoutons une production de 210 GWh/ an. La note cite le site des ascenseurs de Strepy.
    Trois :
    la nouveauté vient de la volonté de Di Antonio de lier le développement de l’éolien à celui des « routes intelligentes » en Wallonie.
    Un projet sur lequel planche l’administration et qui passera par l’installation d’une nouvelle génération de poteaux d’éclairage «multifonctionnels. »
    Ces poteaux pourraient accueillir des caméras et détecteurs de présence, des panneaux d’affichage LED, des stations météo, des antennes radio, des stations wifi ou Astrid, des luminaires à faible consommation et... des éoliennes.

    Capture d’écran 2013-06-23 à 23.29.55.jpeg
    Il y a, le long du réseau structurant environ 70.000 poteaux (dont 64.000 poteaux d’éclairage routiers). Or, « il sera nécessaire de procéder à une modification substantielle des poteaux d’éclairage existants, vétustes dans de nombreux cas. » Dans « de nombreux échangeurs où de vastes terrains restent inoccupés », d’autres pourraient être installés.
    « Equiper l’équivalent de 40 à 44 % des poteaux existants » permettrait d’atteindre les 4.500 GWh, indique la note. Soit 31.000 poteaux, la moitié
    pourrait accueillir des moulins de 50 Kw, l’autre des machines de 100 Kw.Le coût du programme n’est pas évalué par le document soumis au gouvernement. Celui-ci précise néanmoins qu’une « filiale spécifique chargée de la construction et de l’exploitation de ce projet pourrait être créée au travers d’un partenariat public privé intégrant des PME wallonnes et avec ouverture du capital aux citoyens par souscription publique. » ■
    MICHEL DE MUELENAERE Le Soir du 21 juin.

  • Foot provincial: le tirage au sort de la Coupe des Régions de la Province

    Capture d’écran 2013-06-25 à 00.14.51.jpeg

    Découvrez le programme et le règlement

    Serie 3:                                                     Série 9
    28 juillet: Stockay-Fraiture Sp B          Roclenge Wonck- Fraiture Sp
    4 août: Fraiture Sport B-Patro Othée   Fraiture Sp- Ans

    Capture d’écran 2013-06-25 à 00.07.20.jpeg

  • Point ferme, découvrez les nouveautés: e-commerce, chèques repas, pack barbecue, confiture, charcuterie

    Capture d’écran 2013-06-19 à 10.35.28.jpeg
    Sur le site Point ferme vous pouvez découvrir les nouceautés:

    http://www.pointferme.be/index/index/lang/fr

    Capture d’écran 2013-06-19 à 10.36.17.jpeg
    Cliquez pour agrandir

    Capture d’écran 2013-06-19 à 10.43.37.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-19 à 10.36.02.jpeg
    A Tinlot: Laurence Medaerts : rue du Tige, 32 à Scry
    0496/95.95.72 - laurence-medy@hotmail.com

    Les commandes doivent être passées avant le lundi 12h
    et sont livrées tous les jeudi...

    Tous les détails sur  http://www.pointferme.be
    Inscrivez-vous sur le site , commandez.
    Sélectionnez votre "point ferme"

  • Une semaine trop fraîche pour une fin de mois de juin

    Lundi, le temps sera nuageux, avec quelques averses locales. Les maxima seront compris entre 11 degrés en Ardenne et environ 15 degrés ailleurs, ce qui est beaucoup trop froid pour cette période de l’année.

    Capture d’écran 2013-06-24 à 13.39.46.jpeg
    La semaine sera à limage du w-e. Va-t-on vers un été pourri ?

    Dans la soirée et dans la nuit, on aura une alternance de champs nuageux et d’éclaircies. Une averse reste possible surtout dans l’intérieur du pays. Les minima seront compris entre 7 degrés en Ardenne et environ 10 degrés ailleurs.

    Mardi, le ciel alternera entre nuages et averses. Dans l’après-midi, le soleil refera son apparition plus régulièrement. Les maxima s’échelonneront de 13 à 17 degrés.

    De mercredi à dimanche, soleil et averses alterneront. Les températures en journée tourneront autour de 17 degrés. Durant le week-end, il fera légèrement plus doux. (Belga La Meuse en ligne)

    Cela se confirme de plus en plus: l'été devrait bel et bien être pourri!

    On vous en parlait il y a un mois, et malheureusement, ça se confirme : on se dirige vers un été pourri, avec de nombreuses journées pluvieuses. Explications.
    Voir l'article complet

  • Ramelot: "Vis mon village", invitation à une réunion de village le 25 juin à 20h

    Le comité du village vous invite à une réunion d'informations le mardi 25 juin à 20h à la salle « Le Tilleul » pour rentrer un projet à la Fondation Roi Baudouin dans le cadre de l'opération "Vis mon Village". La date ultime est le 12 septembre 2013.

    Capture d’écran 2013-06-24 à 00.01.03.jpeg

    L'objectif de la fondation est de soutenir les habitants qui veulent réaliser un projet concret pour leur village afin d’y améliorer la qualité de vie et favoriser les contacts entre des groupes larges et diversifiés. Ce projet ne peut être introduit que par des habitants du village associés de façon formelle ou informelle.
    Photo: Le projet serait d'aménager la pelouse proche de la salle (où se fait la fête des voisins) en un endroit convivial. Différentes suggestions ont déjà été émises.

    Vos idées, suggestions et participation à la mise en œuvre de ce projet y seront les bienvenus. Au plaisir de vous y voir nombreux.
    Le comité du village

    Article précédent sur ce blog

  • Fraiture: Un nouveau bébé au centre hippopassion. Portes ouvertes et concours d'équitation ce 26 juin

    Voici le petit poulain né il y a une semaine au centre hippopassion. Il fait le bonheur des patients!
    La maman, "Béa", est un cheval de trait ardennais de 7 ans. Merci à Michaël pour ces photos!

    Capture d’écran 2013-06-16 à 20.21.36.jpeg
    Rappelons le concours d'équitation  le 26 juin 2013.
    Cette année encore, Hippopassion recevra près de 100 cavaliers porteurs de handicap ou en difficulté pour réaliser une reprise de dressage devant un jury de la ligue équestre. Venez nombreux les encourager ! Ils apprécient particulièrement cet événement qui leur permet de faire des prouesses et de montrer les capacités qu'ils ont acquises tout au long de l’année.
    Dès 9h30 Hippopassion ouvrira ses portes. La remise des prix aura lieu vers 15h30. Tout au long de la journée, le bar et les animations raviront le public.
    Une restauration est possible sur réservation (assiette barbecue très bien fournie).
    Bienvenue à tous.
    Hippopassion 10 rue du Joli Bois Fraiture
    085/51 29 95

  • Soheit-Tinlot: départ pour l'Angleterre des 5ème et 6ème années primaires de l'école Sainte-Reine

    Capture d’écran 2013-06-23 à 19.10.38.jpeg
    C'est ce dimanche 23 juin matin, après leurs examens, que les élèves de Ste-Reine se sont embarqués pour l'Angleterre pour y retrouver leurs "jumeaux" de l’école FSM de Fordingbridge, dans le Hampshire. Après cinq ans d'échanges qui leur ont permis d'apprendre l'anglais concrètement, le grand jour est arrivé et c'est enfin à leur tour de traverser la Manche. Un voyage très bien préparé, notamment par la soirée anglaise du 4 juin dernier lors de la fancy-fair de l'école. Ils ont pu, à cette occasion, s'exprimer sur scène en anglais et contribuer aussi au financement du séjour qui va durer une semaine.

    Capture d’écran 2013-06-23 à 19.15.46.jpeg
    Photos Laurence B.

  • Fête des parapluies à Fraiture, mais fête réussie

    Capture d’écran 2013-06-23 à 21.31.12.jpegVendredi soir, la fête du village a démarré au d'ZY avec la soirée de la Maison des Jeunes dont la buvette est installée maintenant à l'entrée de la place près de l'église (photo). 250 personnes et une super ambiance pour oublier la pluie annoncée et qui sera bien présente tout le week-end.La fête est cette année organisée conjointement par le d'Zy, le Syndicat d'initiative et la Maison des jeunes.

    Capture d’écran 2013-06-23 à 21.21.22.jpeg
    Le samedi en fin d'après midi les forains ont pu profiter de quelques accalmies passagères pour ouvrir les attractions avant le souper du village. Les Fraiturois ont pu apprécier la qualité des travaux, pas une flaque d'eau et les pied au sec sur l'empierrement terminé de justesse l'avant veille.

    Capture d’écran 2013-06-23 à 21.30.09.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-23 à 21.30.43.jpeg

    Ambiance chaleureuse pour un repas qui fait toujours recette: le cochon à la broche!
    L'animation musicale était assurée par le groupe Nestrio qui sera rejoint par le fraiturois Freddy Sips de retour sur scène pour l'occasion et qui s'est déchainé à l'harmonica. Le DJ Alain prendra ensuite le relais pour terminer la soirée.

    Capture d’écran 2013-06-23 à 21.30.22.jpeg
    Innovation annoncée cette année à l'occasion des fêtes de village, le collège communal fêtera les doyennes et les doyens. C'est donc Fraiture qui lance la série pour la première fois. Madame Marie-Jeanne Jadin "Mamou", épouse Demoitié, a été applaudie par ses concitoyens. Elle n'était pas présente mais recevra chez elle le cadeau offert au nom des Fraiturois. (Au dessus, droite:  Pascal Lejeune et Lorenzo Novello, échevins, Cilou Louviaux Bourgmestre. En dessous à droite Joël Prévot, l'un des organisateurs de la fête.

    Capture d’écran 2013-06-23 à 21.41.43.jpeg
    Dimanche matin, après la messe et à nouveau sous la pluie, cérémonie au monument avec une quarantaine de personnes. La volonté de poursuivre cette tradition du devoir de mémoire a été réaffirmée par Joël Prévot et la Bourgmestre. C'est ainsi que 2 enfants ont porté lfièrement un drapeau à cette occasion. La Bourgmestre a de nouveau mis à l'honneur Georges Devillers pour ses 40 ans d'engagement comme porte drapeau et pour sa présence à toutes les manifestations patriotiques. La Brabançonne a ensuite été chantée par les villageois, avant l'apéritif offert à la salle du d'ZY.
    Vraiment dommage pour le temps, en ce début d'été.

    Regarder toutes les photos sur l'album
    (57 photos)picasa cliquez ici

  • Attention lundi, grève et perturbations dans les TEC

    Attention ce lundi:  informez-vous, notamment sur le site des TEC:
    Tec Info

    Capture d’écran 2013-06-22 à 11.28.41.jpeg
    La Meuse du 22/6

     

  • Soheit-Tinlot, le club de gymnastique fêtera ses 50 ans en 2014

    DSC_7872.jpg

    Une petite centaine de gymnastes, près de 300 personnes dans les gradins installés par la commune, la rue du centre saturée par les véhicules et la bonne odeur de barbecue, le Gala de gymnastique clôturait l'année vendredi soir, à la salle du «Blé qui Lève».

    Ce Gala permet chaque année de se rendre compte du travail accompli par les enfants lors des séances de gym ou d'acrogym pendant l'année scolaire. Plusieurs parents découvrent avec stupéfaction parfois ce que leur fille ou leur garçon est capable de réaliser après quelques mois seulement pour certains.
    22 démonstrations avec un entracte ont permis ainsi de découvrir le travail de fond accompli par les monitrices, tant au niveau des élites que de toutes les catégories d'âges. La salle, les engins, les tapis de sol sont leur domaine et on sent le plaisir que les jeunes éprouvent à travers ce sport élémentaire.
    Les parents ne s' y trompent pas et l'attention du public pendant chaque exercice est remarquable, quel que soit le niveau de la performance. C'est donc un travail éducatif permanent de 50 ans qui sera fêté l'an prochain, comme l'a annoncé le président du club, André Peters dans son mot d'accueil.

    Capture d’écran 2013-06-22 à 17.14.18.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-22 à 17.17.03.jpeg
    Le spectacle des poussins est toujours fort attendu par les parents. Cette année, la Houba Dance  des marsupilamis et Mary Poppins avec ses petits ramoneurs.

    Capture d’écran 2013-06-22 à 17.29.20.jpeg
    Des monitrices chaleureusement félicitées pour leur travail
    En bas à gauche, le président avec les 'gymnastes du mardi soir'.

    Capture d’écran 2013-06-22 à 17.26.46.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-22 à 17.27.09.jpeg
    Une telle organisation démontre encore l'important travail d'un comité de bénévoles.
    La file pour les 400 petits pains saucisses  à l'entracte. (Photos AL)

    A suivre les horaires de la saison prochaine.
    Cliquez sur les images pour agrandir
    Gala du 21/6, voir l'album picasa (88 photos) Cliquez ici

  • As'véyou l'toré, Armand ?

    Capture d’écran 2013-06-18 à 23.14.50.jpegAs'véyou ? L'toré !
    Est'i  bê ?
    AwéKi  magne-t-i ?
    Des  porês !
    Ki  beut-i ?
    Des  pèkets !
    Ki  fêt-i ?
    Des p'tits vês !
    En a-t-i ?
    Awé !
    Kimin sont-elles ?
    Hénourmes !

    Qui ne connaît pas ce célèbre ban liégeois?

    Bien qu'il ne soit pas de la race blanc-bleu-belge qui n'existait pas à l'époque, notre Toré a reçu, en  1880, la médaille d'or au salon de Paris
    Le dompteur de taureau, car c'est ainsi que cette sculpture est baptisée, est l’œuvre de Léon MIGNON artiste liégeois né en 1847 et décédé en 1898.
    Sensible à cette distinction parisienne, la ville de Liège s'est empressée d'acquérir Li Toré pour l'installer Aux Terrasses.
    Cette décision provoqua immédiatement une polémique.
    Les bourgeois catholiques de Liège, avec à leur tête Joseph DEMARTEAU directeur du journal La Gazette de Liège, jugèrent indécente la nudité virile du dompteur et du taureau.
    Il fallait, écrivait Joseph DEMARTEAU, que cette nudité soit soustraite au regard concupiscent de la foule. Il ajoutait encore que les femmes qui passeraient devant cette statue se pâmeraient devant ces grandes carottes.
    Est-ce dû au temps qui passe ou à l'évolution des moeurs mais je n'ai encore jamais vu une femme se pâmer devant Joseph et Li Toré.
    Pour mettre fin à cette polémique, les édiles communales optèrent, déjà à l'époque, pour un compromis à la belge. Le sexe du dompteur et les attributs du taureau furent recouverts de feuilles de vigne qui furent rapidement arrachées.
    Lors de la 2eme guerre mondiale,notre Toré fit de la résistance.
    Craignant d'être enlevé par l'occupant qui réquisitionnait le bronze, il prit le maquis.
    Avec la complicité des étudiants liégeois, il se cacha dans les caves de l'Académie des Beaux Arts de Liège pour retrouver son piédestal à la libération en juillet 1945.
    Mascotte des étudiants, personnifiant la puissance, Nosse Toré est aujourd'hui devenu le symbole de LIEGE.   
      

  • Tinlot, Le coq aux champs: Christophe Pauly élu meilleur cuisinier l'année

    Capture d’écran 2013-06-20 à 20.53.14.jpeg
    Le chef du Coq aux Champs continue de s’illustrer dans les médias. Christophe Pauly a été élu récemment
    le chef de l’année par le magazine Le Vif. Sa carrière prend aujourd’hui une ampleur internationale. « C’est vrai que je commence à me faire connaître plus largement. J’ai de plus en plus de clients flamands qui viennent manger au restaurant. C’est l’évolution logique de ma carrière ».
    Pour celui qui a reçu une étoile au guide Michelin un an après l’ouverture de son établissement (NDLR : fait extrêmement rare), cette évolution est logique. Il se murmure même que la deuxième étoile ne serait pas
    très loin : « C’est un objectif, mais c’est impossible à prévoir à l’avance. On m’en parle de plus en plus, mais jamais aucune information ne filtre de Michelin, donc je ne m’avance pas. Ce serait génial mais je préfère continuer à me focaliser sur mes clients ». Noémis Boutefroy. La Meuse du 12/6

    Capture d’écran 2013-06-20 à 20.52.27.jpeg
    Cliquez ici pour la vidéo et l'article du VIF

    Capture d’écran 2013-06-20 à 20.50.12.jpeg

  • Condroz: attention si vous n'avez pas les permis d'urbanisme nécessaires.

    Deux jugements ont été rendus cette semaine au tribunal correctionnel de Huy avec une mise en garde très claire du juge: « Il faut bien dire aux gens de faire attention avec les règles de l’urbanisme, toujours avoir les permis. Parce qu’après, on se retrouve devant les tribunaux avec des embêtements »

    Capture d’écran 2013-06-22 à 11.52.46.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-22 à 11.52.55.jpeg
    Hier matin, le juge Frenay a interpellé les journalistes présents durant l’audience du tribunal correctionnel. « Il faut bien dire aux gens de faire attention avec les règles de l’urbanisme, toujours avoir les permis. Parce qu’après, on se retrouve devant les tribunaux avec des embêtements ». C’est après avoir entendu l’histoire d’Anthony et Annabelle qu’il a fait ce petit commentaire. le couple a fait construire une maison dans un lotissement à Terwagne et depuis le départ, ils n’ont cessé d’avoir des ennuis avec l’urbanisme.
    Hier, ils étaient au tribunal, principalement pour évoquer le souci d’un carport. Les Claviérois en ont aménagés un en bois sur leur terrain, mais on exige d’eux qu’ils le recouvrent de briques. « Ce qui le transforme en garage », commente Anthony. « Pourtant, il était dans les plans du projet depuis le départ et on ne nous a jamais rien dit ». Le couple s’est donc engagé à démonter son carport et à remonter une,construction recouverte de briques. Ils devront aussi retirer l’auvent de leur abri de jardin. Si ces travaux sont effectués avant décembre, ils devraient éviter nune sanction pénale. Ils devront tout de même engager des frais supplémentaires pour financer les travaux. Noémie Boutefroy dans le Meuse du 21 juin. Lire la suite ci-dessous.

    Lire la suite

  • Entre le 20 et le 22 juin: nous sommes au "solstice d'été"

    Capture d’écran 2013-06-20 à 14.11.00.jpeg

    Le solstice est un événement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional.
    Les jours avoisinants le solstice d'été sont les plus longs de l'année, tandis que ceux proches du solstice d'hiver sont les plus courts de l'année. Les dates des solstices d'hiver et d'été sont inversées pour les hémisphères nord et sud, tout comme les saisons.
    Une année connaît deux solstices : le premier entre le 20 et le 22 juin, le deuxième entre le 20 et le 22 décembre. Par extension, les solstices désignent les jours de l'année pendant lesquels ils se produisent. La date des solstices correspond au début de l'été ou de l'hiver astronomique. (Wikipédia)

    Expliqué autrement:

    Capture d’écran 2013-06-20 à 14.07.26.jpeg

  • Madame Marie-Jeanne Jadin "Mamou" est la doyenne de Fraiture (91 ans)

    mamou amélioré.jpgMarie-Jeanne Jadin est née à Ozo (Bomal) le 14  janvier 1922.
    Deuxième d'une fraterie de 4 (3 frères décédés), elle épouse Léon Demoitié le 27 octobre 1945.  De cette union sont nés 5 enfants, 12 petits enfants et, jusqu'à présent, 12 arrières petits enfants.
     
    Courageuse, bonne vivante, accueillante.... que de repas familiaux animés, cuisinés avec les produits du terroir...(elle ne craignait pas les quantités!)
    Parfois les soupers se terminaient très tard dans la nuit, mais malgré cela, elle  était toujours debout très tôt le matin pour la traite. Maintenant, Mamou se repose après ces longues années de travail pour la ferme et sa famille.
    Félicitations Madame

    Capture d’écran 2013-06-21 à 10.02.03.jpegLes fêtes de villages sont une occasion de présenter nos doyens et doyennes dans les différents villages. Après le décès de Madame Madeleine Demeester survenu le 23 mai dernier (voir l'article), c'est Madame Marie-Jeanne Jadin  qui est aujourd'hui la doyenne de Fraiture.