- Page 4

  • Près d’un Wallon sur deux a quitté Electrabel

    Il y a quelques années, Electrabel était de loin le fournisseur numéro un des Wallons. Les temps ont changé. D’après les derniers chiffres publiés par la CWaPE, près d’un consommateur wallon sur deux a quitté l’opérateur historique pour un autre acteur du marché.

    Capture d’écran 2014-01-20 à 20.13.23.jpeg

    Le Wallon n’aime pas le changement. En janvier 2007, le marché de l’électricité a été complètement libéralisé. Pourtant, les consommateurs sont restés longtemps dans l’immobilisme. Un constat qui fait désormais partie du passé. D’après les derniers chiffres publiés, un Wallon sur deux a quitté Electrabel. Seuls 50,9 % des 1.560.159 clients se fournissent encore chez Electrabel, l’opérateur historique belge devenu désormais une filiale du groupe GDF Suez.
    Suit ensuite EDF Luminus qui fournit 24,8 % des ménages wallons. Un trio de fournisseurs fournit enfin la majorité des autres clients, à savoir Lampiris (10,5 %), ENI Gas power (5,1 %) et Essent Belgium (4,5 %).

    Exactement un an plus tôt, Electrabel occupait 53,2 % du marché, EDF Luminus 26,5%, Lampiris 10,3 %, Essent Belgium 7 %, ENI (5,5 %). « On a facilité le changement en supprimant notamment les indemnités forfaitaires qu’il fallait payer lorsqu’on résiliait son abonnement », explique Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test-Achats.
    Reste que certains consommateurs changent parfois de fournisseurs après avoir été victimes de vendeurs aux
    pratiques peu scrupuleuses. «Certains semblent prêts à tout pour récupérer des clients », ajoute Jean- Philippe Ducart. «Le démarchage à domicile peut poser problème. Mais il faut rappeler qu’il y a légalement un délai de rétractation de 15 jours. » Article de G.Barck dans la Meuse du 17/1.

  • La grippe arrive et le nombre de gastro-entérites augmente !

    La grippe a continué à progresser en France métropolitaine la semaine dernière sans avoir encore atteint le seuil épidémique.

    Capture d’écran 2014-01-22 à 18.39.39.jpeg«L’activité des virus grippaux s’intensifie très progressivement en France métropolitaine sans être encore épidémique» note le réseau Grog (Groupes régionaux d’Observation de la Grippe). Depuis la reprise de la surveillance le 1er novembre, 75 cas graves admis en réanimation, dont 5 décès, ont été signalés à l’Institut de veille sanitaire (InVS). «Le nombre de cas graves admis en réanimation est plus élevé que le nombre attendu avant un début d’épidémie», relève l’InVS.

    L’épidémie de bronchiolite à VRS (virus respiratoire syncytial), installée depuis le mois de novembre, «reste active, mais décroit, suivant une chronologie attendue pour ce virus», relève pour sa part le Grog.

    Quant aux cas de gastro-entérites, ils ont continué à augmenter la semaine dernière et leur incidence (266 cas pour 100.000 habitants) se situe désormais juste en dessous du seuil épidémique (280 cas pour 100.000 habitants) qui devrait être franchi la semaine prochaine, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm.
    (La Meuse en ligne)

    Voir la vidéo de RTL: "tout savoir sur les vaccins contre la grippe" Une personne sur 7 est touchée par la grippe en Belgique chaque année.

    Capture d’écran 2014-01-22 à 18.35.18.jpeg

  • Un Tinlotois blessé à Nandrin

    tinlotois blessé route de franceUn conducteur a voulu éviter un animal, alors qu’il circulait sur la route de France, à Nandrin, ce lundi vers 23h. Résultat : il a perdu le contrôle de son véhicule.
    Sa voiture est partie en tonneaux et s’est retrouvée au fond d’un ravin. L’homme, un Tinlotois né en 1988, a réussi à sortir lui-même de sa voiture. Un autre conducteur qui passait par là l’a transporté à l’hôpital.
    Malgré la violence de l’accident, le Tinlotois n’est que légèrement blessé, nous indique la zone de police du Condroz. (LA Meuse Huy-W 22/1)

  • Soheit-Tinlot, souper de soutien à la gymnastique

    Entre les 2 week-ends de compétitions, la gymnastique artistique féminine la semaine dernière et les garçons le prochain week-end, le "Blé qui Lève" organisait samedi soir son souper annuel. C'est une activité importante pour les finances du club et l'équipe des bénévoles était à nouveau sur le pont, mais surtout en cuisine ! Une centaine de personnes étaient au rendez-vous dans une ambiance très familiale bien sympathique et un excellent repas.

    Capture d’écran 2014-01-19 à 12.30.53.jpeg

    Un autre sport que la gymnastique pour les bénévoles du club: le maniement des fours à raclette ou le service des frites !

  • Elections 2014 à Huy-Waremme

    On prend les mêmes…

    Capture d’écran 2014-01-15 à 14.26.43.jpeg
    Peu de nouvelles têtes sur la liste régionale du PS. Au final, on ne retrouve pas de vraies surprises sur la liste régionale du PS.
    Par exemple, parmi les quatre candidats effectifs, trois occupaient déjà exactement la même position lors du scrutin régional de 2009.
     Et hormis Aurélie Ochelen, et dans une moindre mesure Vinciane Sohet, tous sont des routiniers de la vie politique avec de nombreuses élections au compteur.
    Article complet de Tom Jenné dans la Meuse du 13 janvier.
    Voici la liste complète.
    Effectifs :
    1. Christophe Collignon, député régional sortant et échevin à Huy.
    2. Isabelle Albert, conseillère provinciale et bourgmestre d’Oreye.
    3. Carine Renson, échevine à Hannut.
    4. Vincent Mignolet, premier échevin à Waremme.
    Suppléants :
    1. Eric Lomba, conseiller provincial et bourgmestre de Marchin.
    2. Vinciane Sohet, conseillère provinciale, et conseillère communale à Amay.
    3. Aurélie Ochelen, conseillère communale à Wanze.
    4. Michel Lemmens, bourgmestre de Nandrin.

    Le Hutois Georges Pire pourrait toucher ses 250.000 euros en démissionnant plus tôt que prévu…

    Capture d’écran 2014-01-15 à 12.23.25.jpegLes indemnités de sortie des députés provinciaux en cas de départ volontaire, ce sera bientôt terminé ! Le Gouvernement fédéral a demandé aux provinces de s’aligner sur les autres assemblées du pays. Les provinces wallonnes sont d’accord. Le député provincial Georges Pire (MR) est directement concerné, lui qui doit céder sa place, d’ici quelques mois, à André Denis. Du coup, il pourrait perdre son indemnité de départ qui se monte à 48 mois de traitement. Soit plus de 250.000 euros nets.

    Indéboulonnable à la Province de Liège depuis 1987, soit depuis 26 ans, l’intéressé doit céder son poste en cours de législature, comme cela a été convenu au sein du Mouvement réformateur liégeois. C’est l’ancien bourgmestre de Malmedy, André Denis, qui siégera au collège. La passation de pouvoir était prévue, à la base, pour la fin de cette année. Au pire, pour janvier 2015. Mais voilà que la règle décrite précédemment pourrait bien tout chambouler ! En effet, il nous revient que le libéral hutois envisage de remettre en cause le moment où il renoncera à ses fonctions exécutives à la Province de Liège. Car s’il doit bien démissionner pour laisser sa place à André Denis, cela signifie que ses indemnités de départ passeront à la trappe.

    Dès lors, et cela nous a également été confirmé par plusieurs sources bien informées, le député provincial songe très fortement à quitter ses fonctions plus tôt que prévu. Histoire de ne pas perdre le pactole qui l’attend. Du coup, le Hutois quitterait la députation au profit d’un « simple » siège de conseiller provincial. Ce qui lui permettrait donc de garder ses très nombreux mandats dérivés, dont la vice-présidence de Tecteo !
    GASPARD GROSJEAN (AVEC B.BECKERS) Photo Sophie Kip La Meuse du 15/1/2014.

    Le Hutois Joseph George tête de liste à la Région: «Un fameux défi à relever»

    Capture d’écran 2014-01-18 à 23.54.37.jpeg

    Joseph George sera la tête de liste cdH à la Région pour l’arrondissement de Huy-Waremme. Le Hutois, actuel député fédéral, admet avoir hésité avant d’accepter d’être « transféré » vers la Région. Jusqu’à présent, l’arrondissement de Huy-Waremme n’a jamais eu de député cdH à la Région. « C’est un fameux défi à relever, mais je suis heureux de pouvoir mettre mon expérience à la disposition du parti » a commenté le Hutois.
    Pour dévoiler les noms d es têtes de listes cdH à la région et à la Province, Benoît Lutgen, le président du parti humaniste, a fait le déplacement jusqu’à Huy ce samedi 18/1/2014.
    « À la Chambre, Joseph George est un collègue et j’ai pu découvrir ses qualités, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Tant dans le domaine de la fiscalité que dans la justice, il est d’une précision microscopique. ». Efficace à la Chambre selon le président, Joseph George va cependant être transféré vers la Région. C’est en effet le Hutois qui emmènera la liste des humanistes pour l’arrondissement de Huy-Waremme. Jusqu’à présent, le parti humaniste n’a jamais eu de député cdH à la Région issu de l’arrondissement de Huy-Waremme. (Aurélie Bouchat LM en ligne du 18/1).

  • Infor Jeunes Huy, séance d’information sur les bourses Plan Marshall

    Le mercredi 22 janvier, de 14h à 16h, se tiendra une séance d’info sur les bourses Plan Marshall. Soit une année de langue(s) à l’étranger (séjours linguistiques et/ou académiques) pour les élèves de 5/6e secondaires intéressés.

    Lieu : permanence InforJeunes Huy,
    quai Dautrebande,7 à Huy.
    Tél. : 085/ 21.57.71
    Plus de renseignement sur www.plan-marshall.com

    Capture d’écran 2014-01-21 à 12.26.30.jpeg

  • Fraiture, attention ce mercredi 22/1, la circulation sera interdite toute la journée, dans les deux sens, devant l'école

    Les travaux à l'école vont nécessiter la fermeture de la chaussée toute la journée ce mercredi pour permettre l'accès aux camions et aux engins de chantier.

    école.jpeg

    images.jpgLa circulation des véhicules sera interdite devant l’école rue de Liège à FRAITURE  dans les deux sens de circulation entre la rue des Princes et la rue de la Vieille Forge  le mercredi entre 7 h 00 et 18 h 00 le 22/01/2014. Seuls  les bus scolaires seront autorisés à circuler dans cette partie de la rue de  Liège  le mercredi 22/01/2014 entre 12h15 et 13h00.

  • Fraiture Sport P3: les commentaires de l'entraineur

    DSC_6001.JPGAprès notre succès chez nos voisins stratois (3ème au classement) la semaine dernière, nous avions à cœur de continuer sur notre lancée face au leader Chênée.
    Depuis la reprise, et malgré des conditions d'entraînement vraiment difficiles, je sens mes joueurs très concernés et motivés à l'idée de faire oublier un début de saison qu'on qualifiera de difficile.
    Cette rencontre face à Chênée était pour nous l'occasion de prouver que Fraiture n'est pas à sa place actuellement.
    Mes joueurs ont réalisé le match parfait.  Ils ont respecté les consignes à la lettre et ont pris très rapidement la direction des opérations.
    Malheureusement, en toute fin de rencontre, alors que nous menions 2-1, l'arbitre de la rencontre, qui a réalisé un très bon match, siffle un pénalty logique à la 93ème min de jeu sur une faute dans le rectangle de John Wiart.  Samson ne se fait pas prier et inscrit la but de l'égalisation.  Le plus triste de l'histoire, c'est que notre gardien n'a pas eu un arrêt à faire sur le match.
    Je pense que la mission a été remplie, à savoir de prouver qu'on pouvait aussi rivaliser avec les équipes de tête... ce fut chose faite !
    A nous de continuer de la sorte jusqu'au bout, sans pression, sans objectif précis...  juste prendre du plaisir sur le terrain !  Christophe Genet

    Prochains matchs, dimanche 26 janvier
    P3  Templiers - Fraiture Sport
    P4  Fraiture Sport B - Yvoz

    Capture d’écran 2014-01-21 à 10.58.14.jpeg
    Cliquez pour agrandir

  • Ramelot, ça marche! Plus de 1.000 participants pour une superbe marche adeps ce dimanche

    Capture d’écran 2014-01-19 à 17.45.24.jpeg

    Les Ramelotois se sont réveillés dimanche matin en se croyant au salon de l'auto!  Des automobiles, il y en avait partout. Heureusement, cela n'a pas rebuté les marcheurs qui ne craignent pas de faire 1km de plus pour rallier le départ, c'est même un très bon échauffement. Le soleil avait aussi décidé d'être de la partie et c'est finalement 1030 marcheurs qui sont passés s'inscrire à la salle le Tilleul.
    Si ce n'est pas tout à fait le record de participants à une marche ADEPS à Ramelot, le record est certainement battu pour la restauration et les boissons prévues par le comité qui avait vidé toutes ses réserves dès 15h. L'échevin des sports est venu renforcer l'équipe des barmen, Victor a été contraint de découvrir le métier de plongeur. Pierre a alors fait des gaufres maison, Christine a apporté des tartes supplémentaires ... et tout est parti !!!

    Capture d’écran 2014-01-19 à 17.56.14.jpeg
    Les nouveaux parcours proposés par les organisateurs ont été appréciés par les marcheurs qui ont bénéficié de conditions météo idéales.

    Capture d’écran 2014-01-19 à 18.03.11.jpeg

    Une occasion de découvrir de superbes paysages condrusiens.

    Capture d’écran 2014-01-19 à 18.10.07.jpeg

  • Clavier: le château de Vervoz bientôt classé. L'enquête publique est terminée

    Capture d’écran 2014-01-06 à 11.54.31.jpegLe département du patrimoine du Service Public de Wallonie a lancé une procédure de classement du site du château de Vervoz. L’extérieur de la chapelle et la crypte ainsi que le mur de clôture du hameau seront repris comme monument par la Région wallonne. Ces deux biens immobiliers seront aussi repris comme ensemble architectural, tout comme la quasi totalité du site. Le château de Vervoz, les bâtiments annexes comme l’ancienne ferme jouxtant le château ou les bâtiments des deux anciennes fermes à l’exception de la maison dite Strebelle, l’ancienne forge, la maison du forgeron et la grille entourant la chapelle sont en effet repris dans la procédure de classement.

    Une procédure qui avance. L’enquête publique lancée le 6 décembre dernier s’est en effet terminée ce vendredi sans recueillir de réclamations de la part de la population. (La Meuse en ligne)

  • Le chômage explose à Huy-Waremme

    Capture d’écran 2014-01-10 à 13.37.02.jpegEn décembre 2013, sur l’arrondissement de Huy-Waremme, le nombre de chômeurs a augmenté de 7,9 %. C’est la hausse la plus importante enregistrée en Wallonie. La faible densité de population mais aussi le nombre très important de faillites expliquent en partie cette augmentation.

    Entre les chiffres de décembre 2012 et de décembre 2013, le chômage a augmenté de 7,9%.» Un bond assez spectaculaire, puisque, pour l’ensemble de la Wallonie, cette hausse est seulement de 3,56 %.
    En décembre 2013, pour l’arrondissement de Huy-Waremme, le nombre de chômeurs était de 9.607 personnes contre 8.901 un an plus tôt.
    LES PLUS TOUCHÉS SONT LES 25-29 ANS.
    « L’augmentation est spectaculaire, précise Bénédicte Drugmand,
    pourtant les régions hutoise et waremienne restent relativement épargnées par le chômage. Le taux de demandeurs d’emploi est de 11 % contre 18% pour la Province de Liège ». Pourquoi l’arrondissement de Huy-Waremme a-t-il connu cette subite hausse ? La population de la région et le nombre d’emplois étant plus faibles, dès qu’il y a une variation dans les chiffres, les statistiques sont plus marquées. Autre explication : la crise et le nombre très important de faillites ont engendré de très nombreuses pertes d’emploi. En 2013, le nombre d’offres d’emploi a chuté de 18 % sur l’arrondissement (contre 15 % pour la Province de Liège). La tranche d’âge la plus représentée parmi les demandeurs d’emploi est le 25-29 ans : «Ce sont des jeunes qui ont fait des études supérieures, mais qui ne trouvent pas de boulot. Ces jeunes s’inscrivent au chômage assez tard dans l’année, après leur seconde session et, à cause de la crise, ils mettent plus longtemps à trouver du boulot ». Article d'Aurélie Bouchat dans la Meuse du 10/1

    24 % de faillites de plus en 2013

    Capture d’écran 2014-01-10 à 13.38.39.jpegLors du premier semestre 2013, le nombre de faillites a augmenté de 24 % par rapport au premier semestre 2012. Pas moins de 76 entreprises ont mis la clé sous la porte. Sur ces 76 sociétés, 37 ont licencié leur personnel, générant 239 pertes d’emplois. «L’arrondissement de Huy-Waremme est essentiellement composé de PME, explique Bénédicte Drugmand. La crise a fortement touché ces sociétés. » De nombreux indépendants qui travaillent seuls ont également dû déposer le bilan car leur carnet de commandes n’était pas assez rempli.
    Outre le secteur agroalimentaire, les enseignants, les infirmiers, les tourneurs fraiseurs restent des professions demandées, tout comme le secteur Horeca, qui recrute régulièrement à Huy-Waremme.  A.BT

  • Météo: averses régulières, refroidissement et neige probable le wee-end

    DSC_5392.JPG
    Entre Ramelot et Modave, dimanche 19 janvier

    Après la belle journée de dimanche pour la marche adeps de Ramelot, nous aurons beaucoup de pluie et de grisaille suivie d'un refroidissement à partir de mercredi. De 0° à 3° samedi, avec 85% de probabilité de pluie et donc de la neige en perspective...
    En attendant des averses régulières ce lundi après-midi et des températures avoisinant les 5°à 6°.

    Capture d’écran 2014-01-20 à 13.35.29.jpeg

  • Tinlot, Nandrin: les scouts vous proposent leurs services !

     Capture d’écran 2014-01-20 à 11.52.28.jpeg

    Afin de financer notre camp à l'étranger, nous sommes à la recherche de petits travaux tels que des travaux d'extérieurs, peinture, baby-sitting, organisation d'anniversaires pour enfant,… Nous nous ferons un plaisir de vous aider pour gagner un peu d'argent en retour. N'hésitez donc pas à faire appel à nous.

    Capture d’écran 2014-01-20 à 11.57.15.jpeg

     

    Les pionniers de l’unité scoute de Nandrin.
    Contact : de Ruette Géraldine
    mail deruette.g@gmail.com

    0494/39.22.18

  • Nécrologie. Décès de Madame Marie Moniak, veuve de Gustave Eloy de Soheit-Tinlot

    marie moniak,gustave eloyNous vous informons du décès, ce 18 janvier, de Madame Marie Moniak de Soheit-Tinlot, veuve de Monsieur Gustave Eloy. Elle était  âgée de 85 ans.
    La défunte repose au funérarium Tanier à Soheit-Tinlot. Les visites sont possibles de 16 à 19h.
    L'enterrement aura lieu le mercredi 22 janvier. Messe à l'église de Tinlot à 14h30 suivi de l'inhumation au c
    imetière de Soheit-Tinlot à 15h30.

    Nous présentons à sa famille toutes nos condoléances

  • Tinlot: voeux 2014 et soirée du personnel communal à la Tinlotoise

    Capture d’écran 2014-01-19 à 15.35.23.jpeg
    C'est ce vendredi que le collège présentait ses voeux et avait convié tout le personnel communal, ainsi que les anciens, à la salle la Tinlotoise.  Comme depuis longtemps maintenant, cette soirée est élargie aux différents mandataires comme la CCATM, l'ALE, ... et des bénévoles comme ceux qui distribuent le Tinlot aux 4 Saisons, organisent le jumelage ou gèrent la boutique des 4 saisons.. Les conjoints, moyennant une quote-part, sont également invités. 120 personnes étaient ainsi de la partie pour cette soirée.

    Dans son discours la Bourgmestre a présenté quelques nouvelles figures dans le personnel communal: Janique Lion, (à droite de la Bourgmestre sur la photo) engagée comme comptable à mi-temps à la commune. Corentin Perremans, éco-passeur, engagé par Nandrin, Anthisnes et Tinlot pour les dossiers énergétiques et à qui la population peut faire appel, a souligné Cilou Louviaux. Enfin, ce lundi une deuxième classe d'accueil s'ouvre à l'école communale et les enfants seront accueillis par Emmanuelle Mendelier et Mélina Renwart, toutes deux à mi temps.
    Une petite surprise était réservée à Clairette Noël, qui a entretenu les bâtiments communaux pendant 37 ans, et qui fêtait son anniversaire ce 17 janvier. Elle a été fleurie par son fils Eric, chef des travaux, pendant que l'assemblée entonnait un joyeux anniversaire bien sympathique.

    Capture d’écran 2014-01-19 à 15.35.55.jpeg

    Mais les voeux, c'est aussi l'occasion de faire le point sur ce que nous réserve l'année 2014. La Bourgmestre a mis en avant 2 grands enjeux auxquels il va falloir faire face: les conséquences financières de la réforme de l'état et l'évolution démographique à Tinlot.
    "Les applications de nombreuses mesures sont bloquées jusqu'aux prochaines élections, mais nous savons  que les coûts des réformes seront douloureux pour les communes. Tinlot a donc voulu tenir un budget en boni, tout en prévoyant des moyens pour, notamment, de meilleures réparations de voiries", précise-t-elle. "Tinlot est dans le peloton de tête des communes en forte progression démographique (25% de plus annoncés d'ici 2050). Nous avons déjà anticipé cet accroissement démographique par des travaux importants et l'extension des bâtiments à l'école communale. Ceux-ci seront terminés en 2014.
    Ce qui caractérise notre commune, c'est également la progression du nombre de personnes âgées, (les personnes de plus de 80 ans ont augmenté de 75% ces dix dernières années.).
    Pour les ainés, il faut concevoir aujourd'hui comment nous voulons vivre dans 20 ans pour répondre aux besoins liés à ce vieillissement.
    Après plus d'un an de travail, nous nous sommes dotés depuis décembre 2013 d'un schéma de structure communal. Cet outil de gestion urbanistique doit nous permettre de baliser le développement communal et préserver son caractère rural".
    La Bourgmestre a aussi relevé les contraintes quotidiennes qui modifient le travail du personnel et des particuliers comme l'interdiction en 2014 d'utiliser des pesticides pour le désherbage et particulièrement celui des espaces publiques. Nous allons acheter une machine à désherber en commun avec d'autres communes, mais ce sera moins efficace et il faudra changer nos comportements et trouver des solutions".
    Enfin la Bourgmestre a expliqué que le CPAS de Tinlot  est un des premiers à s'inscrire dans le nouvelle politique belge de l'immigration en accueillant chez nous depuis quelques jours une  famille de la région des Grands Lacs en vue d'une insertion définitive. Réservons-leur un bon accueil", a-t-elle conclu, en soulignant aussi que tous les participants à cette soirée étaient en première ligne pour relever ces défis et assumer ensemble ces situations.

    Capture d’écran 2014-01-19 à 15.44.39.jpeg

    Personnel ouvrier et employé, enseignants, anciens, mandataires, conjoints, bénévoles: cette soirée permet à tous les acteurs de la vie tinlotoise qui le souhaitent, de se retrouver et d'échanger dans un climat convivial et de détente qui, une fois encore, a été fort apprécié. (cliquez sur les images pour agrandir)