- Page 4

  • Justice: épilogue dans l'affaire du véhicule incendié Chaussée Romaine à Ramelot

    Ramelot justice, épilogue dans l'affaire du véhicule incendié Chaussée Romaine. Voir l'article précédent

    Capture d’écran 2014-03-21 à 10.56.40.pngRenaud l’avait avoué lui-même devant le tribunal correctionnel, il a quelques problèmes de gestion de ses pulsions. De son propre aveu, il est sous traitement médicamenteux afin de gérer ses problèmes psychologiques. Des soucis qui visiblement l’ont conduit à commettre des actes qui auraient pu être très graves. Un samedi soir, lors d’une sortie au Monastère, une discothèque nandrinoise, Renaud a eu une dispute avec Jérémy, le petit ami de sa cousine. Les raisons de l’altercation ne sont pas très claires et les deux garçons n’ont fait qu’échanger des mots un peu rudes, mais Renaud en a gardé rancune à Jérémy
    et quelques jours plus tard, sous l’effet de l’alcool, il a décidé de prendre les choses en mains et d’aller se venger sur la Citroën Berlingo de Jérémy.
    Il a donc brisé les vitres de la voiture et a allumé un feu à l’intérieur. Il est ensuite resté sur place pour regarder le feu envahir l’habitacle. Résultat, le véhicule n’était plus qu’une carcasse.
    Et les choses ont failli aller encore plus loin. En effet, sous l’action de la chaleur, la voiture s’est déplacée vers la maison voisine, devant laquelle la Berlingo était garée. Renaud a eu très peur : "Ce jour-là, Jérémy dormait chez ma cousine. Il était donc garé devant la maison de ma tante et le feu a failli se propager à l’habitation. Je m’en suis beaucoup voulu parce que je ne veux aucun mal à ma tante. J’aurais pu lui causer beaucoup de tort".
    Après les faits, Renaud s’est rendu compte de ce qu’il avait fait. Le jeune homme a donc présenté ses excuses à sa tante, sa cousine et, bien sûr, à Jérémy.Il a aussi promis de rembourser  intégralement les dégâts qu’il a
    causés, aussi rapidement que possible.
    Grâce à ses remords et son envie d’amendement, il a pu obtenir une sanction clémente du juge, qui l’a condamné à une peine de prison de 12 mois, mais qui lui a accordé un sursis probatoire. Il restera donc en liberté à condition qu’il ne boive plus d’alcool et qu’il continue de suivre un traitement médical et psychologique.
    lNOÉMIE BOUTEFROY (La Meuse du 21/3)

  • Le Tinlot aux 4 saisons "Printemps 2014" est arrivé

    Capture d’écran 2014-03-20 à 21.16.20.png

    Le trimestriel "Tinlot aux 4 saisons n° 126, Printemps 2014, est dans vos boîtes comme chaque trimestre le 21 du mois, au changement de saison. Bonne lecture. Vous pouvez aussi  le télécharger en pdf sur le site communal, ou directement ici: T4S Printemps 2014

  • Graine d'Artisan, un projet original lancé à Marchin, Modave et Tinlot

     Capture d’écran 2014-03-20 à 22.38.17.png
    Qu’est-ce que Graine d’Artisan ?

    Différents partenaires ont décidé d’unir leurs efforts et de mettre en place, sur les Communes de Marchin, Modave et Tinlot, une action gratuite de découverte des métiers techniques dans le cadre d’une transmission intergénérationnelle des savoirs.

    Cette démarche est une première dans la région.
    Cette année sera une phase test. Une évaluation du projet aura lieu en juin 2014. L’objectif est de pouvoir étendre l’offre d’initiations métiers et ce, dès le début de l’année scolaire 2014-2015.

    Capture d’écran 2014-03-20 à 22.27.49.png
    Favoriser la découverte de métiers techniques et technologiques est utile. En effet, de nombreuses personnes (jeunes et adultes) ne connaissent pas ou peu ces professions, voire s’en font une image erronée. Dès lors, cela contribue à une certaine dévalorisation de ces fonctions et des filières de tout niveau (enseignement secondaire, enseignement supérieur, formation, etc.) qui y conduisent. Pourtant, les métiers techniques sont souvent synonymes de débouchés professionnels rapides et épanouissants et sont, de plus, utiles à l’essor économique de notre région.

    BJM_0519.JPG
    Les ateliers boulangerie se tiendront à Tinlot, Salle La Croisée. Contact : 086/32.28.22

    Au-delà de cette réalité, les savoir-faire et les gestes de nos artisans méritent d’être transmis et pérennisés. C’est pour cela que les initiations sont proposées dans un cadre intergénérationnel.
    Concrètement, les élèves de 5e et 6e primaire intéressés par cette action ont la possibilité de découvrir quatre métiers techniques : boulanger, couvreur, horticulteur et menuisier. Les initiations métiers se feront à raison de trois heures, de 13h30 à 16h30, durant deux mercredis après-midi consécutifs pour chaque profession.
    Les découvertes métiers auront lieu dans de vrais ateliers situés dans les Communes de Marchin, Modave et Tinlot et seront animées par des professionnels, généralement à la retraite, avec de vrais outils. Bien entendu, la plus grande attention sera apportée à la sécurité. Par ailleurs, les jeunes qui s’initieront à ces différents métiers seront entièrement couverts par une assurance contractée par l’ASBL Devenirs, coordinateur du projet.

    Par ces initiations, les élèves pourront bien sûr développer leur dextérité, apprendre les gestes justes, découvrir un métier et peut-être un talent.
    L’objectif de Graine d’Artisan n’est pas de transformer les jeunes en professionnels et il n’est pas nécessaire d’être particulièrement habile de ses mains pour participer : Graine d’Artisan c’est un esprit de découverte et de curiosité dans la bonne humeur !

    Téléchargez ici le dossier informatif à destination des élèves participants et de leurs parents.

    Ecoles partenaires:
    Ecole Sainte-Reine de Tinlot :
    le Taxi social partira au départ de « Récréa+ » (Rue de l’Église, 37 – 4557 Tinlot) où les élèves pourront être pris en charge jusque 12h30.
    Lire la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • Tinlot Sudinfo: les brèves

    Tinlot: "Je cours pour ma forme" RDV des 24 et 26 mars

    Capture d’écran 2014-03-19 à 20.31.54.pngPour les séances JCPMF du lundi 24 et du mercredi 26 mars (0-5km : 19h et 5-10 km : 20h) le lieu de RV est fixé place de Baty à Seny.
    A toutes fins utiles, re-voici les modalités de paiement :
    Le montant de l’inscription (30 euros) est à verser sur le compte de la commune 091-0004508-75 (BE05 0910 0045 0875/BIC : GKCCBEBB) avec comme communication : JCPMF – nom et prénom du participant – session  printemps 2014. Cette somme est remboursée par certaines mutuelles une fois par an.

    Capture d’écran 2014-03-20 à 13.18.01.pngEngouement autour des fours à pain collectifs
    Le succès du four à pain de Tinlot fait des émules (voir plus bas sur ce blog) et même le journal le Soir a repris cet article d' A.B .
    (lire l'article sur le Soir en ligne)

     

    Modave: L’Alem reprend la centrale de repassage

    Capture d’écran 2014-03-17 à 10.44.15.png

    Le CPAS de Modave a décidé de confier sa centrale de repassage à la gestion de l’agence locale pour l’emploi de la commune. Selon le président, Pierre Halut, cette décision relève de la sagesse. "Nous savons tous que les CPAS doivent se préparer à de nombreux frais supplémentairesdans les années à venir, avec la loi sur les allocations de chômage.
    La centrale de repassage, gérée par le CPAS, était déficitaire depuis longtemps. En 6 ans, la perte totale est évaluée à 66.000 euros. Nous avons donc estimé que ce n’était pas une priorité dans les finances, étant donné que les clients de la centrale ne sont pas les gens qui dépendent du CPAS ou qui sont le plus dans le besoin".
    Par contre, il n’était pas non plus question de laisser tomber les trois travailleuses qui y oeuvrent :"Nous voulions préserver l’emploi. Nous avons donc proposé à l’Alem de reprendre la gestion de la structure, en laissant à leur disposition les locaux actuels gratuitement et en leur cédant le matériel".
    De cette manière, les emplois sont pérennisés. "L’Alem a plus l’habitude que nous de la gestion de ces structures de titres-services. Nous espérons qu’ils trouveront un mode de fonctionnement sain, avec l’accord des travailleuses, pour que cela convienne à tous et que les clients soient toujours satisfaits", conclut Pierre Hallut.  NOÉMIE BOUTEFROY  (La Meuse du 16/3)

    Nandrin: 2 accidents graves

    Capture d’écran 2014-03-21 à 21.02.05.png

    Collision entre une voiture et une moto.
    Un accident s’est déroulé sur la route du Condroz à Nandrin, en face du supermarché Delhaize, ce jeudi aux alentours de 17h. D’après des témoins, une moto aurait embouti une voiture Renault Twingo. Heureusement, après la violente collision, le motard était conscient et parlait sans difficultés. Les pompiers de Huy ont directement été appelés sur place. D’après eux, le conducteur du cyclomoteur est légèrement blessé.
    Il a été transporté au Bois de l'abbaye Seraing. (Voir les détails sur le blog de Nandrin)

    Crash entre deux voitures au carrefour de la Pêcherie.

    Capture d’écran 2014-03-21 à 21.08.13.png
    Si vous vouliez emprunter la N63 mercredi , en venant de Nandrin vers Neupré, vous avez sûrement été arrêté par les forces de l’ordre. En effet, la police du Condroz a dû dévier la circulation sur cette nationale, suite à un crash, qui s’est produit peu avant 16 heures, au carrefour de la Pêcherie, sur le territoire de Nandrin.
    L’accident impliquait deux véhicules.
    Selon les premières constatations, le conducteur d’une Mazda a voulu s’engager sur la N63, en direction de Neupré. La voiture a alors été emboutie par une Volvo break, qui circulait sur la nationale, en direction de Nandrin. Vu l’état des voitures, le choc a dû être très violent. Le conducteur de la Mazda a été désincarcéré par les pompiers de Liège, appelés sur les lieux.Quant à la Volvo, elle a été propulsée dans le fossé, à côté de la chaussée. Le conducteur de la Mazda est Français. Il était conscient à l’arrivée des secours. Il a directement été conduit au CHU de Liège.
    Au volant de la Volvo, il s’agit d’un conducteur venant de Liège. 
    Cette personne a, quant à elle, été transportée au Bois de l’Abbaye, à Seraing. Le Parquet de Huy a été informé de l’accident. Selon le substitut chargé du dossier, le pronostic vital est engagé pour ces deux blessés. Article de D.T dans le journal La Meuse H-W du 20 mars 2014. (Voir le blog de Nandrin)

  • Week-end des 22 et 23 mars 2014

    Capture d’écran 2014-03-21 à 20.55.22.png

    22 mars Journée Mondiale de l'eau (voir ci-dessous)

    Samedi 22: Tinlot ouverture du four à pain (détails)

    Samedi 22: Souper de l'école au d'Zy à fraiture  (détails)

    Dimanche 23: Seny Journée de l'Artisan (détails)

    Dimanche 23: Vinalmont exposition (détails)

  • 22 mars 2014: Journée Mondiale de l'Eau. Et chez nous?

    En 1993, l'Assemblée Générale des Nations Unies adoptait une résolution qui faisait du 22 mars la « Journée Mondiale de l'Eau ».

    Capture d’écran 2014-03-20 à 21.36.56.pngElle a pour objectif de sensibiliser les habitants de la planète à l'importance de l'eau dans la vie quotidienne.
    Chaque 22 mars, tous les pays sont invités à organiser des activités de sensibilisation du public (organisation d'expositions, conférences, animations ou encore publication de documents sur le thème de l'eau).
    C'est une façon de rappeler que, aujourd'hui encore, tout le monde n'a pas la chance d'avoir accès à l'eau potable. L'eau est indispensable à la vie et n'appartient à personne. Chez nous, dès que nous avons besoin de ce liquide, nous ouvrons le robinet et il apparaît ! Mais l'eau douce est un bien précieux et rare.
    Elle est répartie de manière inégale sur la planète et tous les habitants n'en disposent pas de la même façon. Ainsi, plus d'un milliard de personnes n'ont pas accès à l'eau potable.
    La prochaine décennie de l'eau s'organise autour du thème : " l'eau, source de vie", proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies. (en savoir plus)

    Tinlot fait partie, comme d'autres communes Condrusiennes du "Contrat Rivière Meuse Aval". Vous découvrirez dans la brochure ci-dessous le bilan des actions entreprises et la liste des activités réalisées ou programmées cette année et particulièrement ce mois-ci. Vous y trouverez également l'interview de Damien Watelet 1er Échevin à Clavier.

    Capture d’écran 2014-03-20 à 21.52.26.png

    Capture d’écran 2014-03-20 à 21.43.03.png
    Téléchargez ici (et inscrivez-vous pour recevoir la newsletter) Contrat Rivière Meuse Aval.

  • Soheit-Tinlot: réparations de la voirie et des accottements au carrefour de la rue du Centre

    Ce mercredi toute la journée, le SPW (ex Met), a procédé à un asphaltage et à la réparation des trous dans le carrefour de la rue du Centre et de la Nationale 66 à Soheit-Tinlot. Ces réparations arrivent au bon moment puisque c'est le mardi 25 mars, qu'aura lieu à cet endroit,  l'ouverture de la saison 2014 du Marché de Tinlot.

    Capture d’écran 2014-03-19 à 21.56.32.png
    Les filets d'eau avaient déjà réparés lors des semaines précédentes. Mercredi ce sont des bandes de voirie qui ont été asphaltées par le SPW.

    Capture d’écran 2014-03-19 à 21.56.54.png

  • Engouement autour des fours à pains collectifs, À Tinlot c’est le rush, d’autres vont ouvrir

    Pétrir son pain puis le cuire dans un four à bois installé au milieu du village, c’est tendance. À Tinlot, le projet existe depuis quatre ans déjà et les adeptes sont de plus en plus nombreux, à tel point qu’il faut refuser du monde pour certains ateliers. À Vyle-Tharoul, un autre four collectif est en construction. Les bâtisseurs-bénévoles espèrent pouvoir faire cuire pains et pizzas à la fin de l’année.

    Capture d’écran 2014-03-20 à 13.04.35.png

    Une brouette de sable à bout de bras, Élise Cornélis s’affaire sur le chantier de construction du four à pains à Vyle-Tharoul (Marchin).
    L’animatrice de l’ASBL Devenirs est entourée de quelques bénévoles. Parmi eux, Vincent, qui se souvient du four à pains de son enfance, à Vico, en Italie.
    "On y faisait cuir le pain et la pizza. Ils avaient un goût incomparable" se souvient-il. C’est ce goût que Vincent a envie de retrouver. Il a donc décidé de participer à la construction d’un four collectif. Les bénévoles y travaillent à raison d’une fois par semaine, ils espèrent avoir terminé pour la fin de cette année. Le four est situé à l’arrière des locaux de l’ASBL Devenirs. Les sanitaires de l’ancienne école seront transformés en un espace où les pains, pizzas et autres pâtisseries seront confectionnés. Les préparations seront ensuite cuites dans le four à bois.
    SOIRÉES PIZZAS
    « Ce projet a été mené dans le cadre du plan de cohésion sociale, précise Albert Deliège, le directeur de l’ASBL Devenirs. L’idée est venue de membres de l’atelier cuisine. Le projet est soutenu par la commune de Marchin. Au final, le four devrait nous coûter environ 5000 euros. Un prix très bas que nous avons pu obtenir grâce à la main-d’oeuvre bénévole, mais aussi grâce à plusieurs dons. Ce projet permet de rassembler des villageois d’âge et d’horizons différents, c’est enthousiasmant ! »
    Capture d’écran 2014-03-20 à 13.04.16.pngLa toiture a été réalisée par des écoliers de 5e et 6e primaire, chapeautés par un entrepreneur marchinois dans le cadre de l’opération « Graine d’artisans ». Lorsque le four sera terminé, l’ASBL envisage de mettre en place des ateliers de boulangerie et de permettre à la population de l’utiliser largement : «On pourrait imaginer une location de la salle située juste à côté, avec le four à pains, pour permettre aux convives de faire leurs pizzas eux-mêmes, lance Albert Deliège. Il faudra évidemment que les participants soient supervisés afin d’utiliser le four en toute sécurité». AURÉLIE BOUCHAT (La Meuse du 18 mars)

    Ce samedi 22 mars, ouverture du four à pain au public (un samedi par mois, voir l'agenda dans l'article précédent sur ce blog).

    À Tinlot, une liste d’attente pour les ateliers (voir la suite ci-dessous)

    Lire la suite

  • Les grandes surfaces seront désormais obligées de donner leurs invendus aux banques alimentaires

    Capture d’écran 2014-03-14 à 18.47.26.pngLe parlement wallon a approuvé mercredi une proposition de décret habilitant le gouvernement à obliger les surfaces alimentaires de plus de 1.000 m2 à proposer leurs invendus consommables aux banques alimentaires et CPAS.
    Cette proposition, largement amendée lors de la dernière séance de commission, a été doublée par un arrêté du ministre de l’Environnement  qui imposera sous peu cette même obligation dans les conditions sectorielles des hypermarchés de plus de 2.500 m2.
    La priorité mise sur les surfaces de plus de 2.500 m2 se justifie par le temps nécessaire aux réseaux d’aide pour se structurer afin de gérer les invendus des plus petites surfaces, souvent des produits frais. (Voir le texte complet sur (La Meuse en ligne).

  • Scry Village Fleuri, commandez vos plantes avant le 18 avril

    Capture d’écran 2014-03-19 à 20.40.43.png
    Téléchargez le bon de commande  (cliquez pour agrandir)

  • tinlot.be, le site communal remis à jour avec une nouvelle présentation

    Après plusieurs semaines sans mise à jour pour être réorganisé et relooké, le site communal tinlot.be a été réactualisé et fonctionne désormais dans sa nouvelle version.

    site tinlot.png
    (Cliquez pour agrandir)

  • Un Tinlotois en Laponie pour les championnats du monde de natation hivernale

    Ils vont nager en Laponie

    Quelques semaines à peine après la traversée hivernale de la Meuse à Huy, des nageur du COOL Huy, Club des Orques en O Libre de Huy, abordent un nouveau défi. Ils prennent aujourd’hui la direction de la Laponie pour participer aux championnats du monde de natation hivernale. Une première dans l’histoire du club !

    Capture d’écran 2014-03-17 à 15.51.05.png
    Le Ramelotois Bernard Nizet, à droite, inscrit avec les membres du groupe de Huy pour ce championnat hivernal qui comptera 1244 participants.

    Jan Coulton, Sabine Depoorer, Laurent Jaymaert, Benoît Lecocq, Louis Lecocq, Bernard Nizet et Marc Hennau sont sept des 1244 nageurs qui se retrouveront dans la ville finlandaise de Rovaniemi, du 20 au 23 mars, pour disputer les championnats du monde de natation hivernale. Leur point commun : ils appartiennent tous au COOL Huy, le Club des Orques en O Libre de Huy.
    Cette participation trotte dans la tête du secrétaire de l’ASBL depuis quelques années. «J’ai eu connaissance de l’existence de cette compétition il y a trois ou quatre ans. Lorsque j’ai proposé l’idée en octobre, je ne m’attendais pas du tout à recevoir autant de réponses positives. Je pense que c’est le fait que ça se déroule en Laponie qui a été un vrai déclic », explique Marc Hennau.

    « C’EST UNE DISTANCE DIFFICILE, SURTOUT DANS UNE EAU À 0 ° »
    Les six membres du club participent aux épreuves de 25 et 50 mètres brasse et nage libre ainsi qu’au relais 4x25 mètres. Ils ne s’aligneront cependant pas sur la distance reine, le 450 mètres endurance. «Le nombre maximum de participants à cette course était déjà atteint lorsque nous avons renvoyé nos bulletins d’inscription. C’est une petite déception pour nous. Cela aurait été un challenge pour nous. C’est une distance difficile, surtout dans une eau aux alentours de zéro degré », commente le secrétaire du COOL Huy.
    Les conditions de nage s’annoncent donc très difficiles dans cette ville située à seulement 10 kilomètres du Cercle Polaire.

    Lire la suite

  • Souper de l'école communale au d'Zy à Fraiture, samedi dès 18h

    Capture d’écran 2014-03-19 à 13.22.16.png

    L'équipe de parents et d'enseignants aux fourneaux en 2013.

    Cette année, le souper de l'école aura lieu le samedi 22 mars.
    Au menu: boulets à la liégeoise ou chinois pékin/ aigre-doux.
    Apéro et dessert compris dans le menu.

    Cette activité permet chaque année de récolter des fonds pour les classes de dépaysement.

    Après le souper, soirée avec DJ Julien.
    Nous vous y attendons nombreux

  • Du 20 au 30 mars, semaine sans pesticides.

    Capture d’écran 2014-03-19 à 13.06.25.png

    Dans le cadre de la semaine sans pesticides, le Gal et la commune de Marchin organisent la projection du film "Vivre en aval", avec échange après la projection. Des spécialistes en agriculture, santé et eau pourront répondre aux questions sur les dangers des pesticides. RDV à Marchin le samedi 29 mars à 10h.