- Page 4

  • Fraiture Sport, qualification des juniors au tournoi d'Ostende

    En  presque direct du tournoi international d’Ostende…

    Après un voyage sans encombre et dépourvu des ralentissements énervants, l’équipe juniore a été chaleureusement reçue par les organisateurs à Ostende. Accueil très sympathique mais c’est surtout l’ampleur et la qualité des installations (32 terrains) qui ont impressionné nos jeunes fraiturois.

     En fin de journée, ils ont découvert une auberge très  agréable située à portée de fusil de la mer  à Bredene. Lors de la soirée nos vaillants diplomates ont remporté une première rencontre : celle des chanteurs et des metteurs d’ambiance……

     La nuit fut, disons, agitée…et après un déjeuner relativement silencieux , les 18 équipes participantes étaient invitées à une cérémonie d’accueil officielle conviviale  qui a permis d’établir les premiers contacts avec les représentants des autres pays.

    La première rencontre disputée en milieu d’après-midi valait son pesant d’importance puisqu’il orientait déjà la suite du tournoi. Confrontés aux français de Chaville (près de Versailles), nos joueurs ont manifestement été tétanisés par ce début d’expérience. Dominés, ils arrivent cependant à garder le nul vierge avant d’équilibrer progressivement les échanges. Alors qu’on se dirigeait vers un résultat nul qui pouvait satisfaire les fraiturois, à la dernière minute Aubin Grandhenry sort de sa boite pour inscrire l’unique but de la partie : 1-0.  Voilà un début de tournoi intéressant et un résultat positif surtout après ce début de partie particulièrement timide.

    photo.JPG
    Photo transmise par Benjamin Remouchamps.

    La deuxième rencontre les opposait aux dits favoris de la poule, les neerlandais de Foreholte. Manifestement, les joueurs  ne se sont pas montrés suffisamment concentrés puisqu’après deux petites minutes ils concédaient un premier but. Et même si les fraiturois ont  quelque peu équilibré les échanges (mais sans se montrer trop dangereux) ils recevront en fin de partie , un second but. Score final 0- 2.

    La troisième rencontre allait se montrer décisive pour pouvoir accéder demain aux poules des 1ère à 8ième place. Opposés de nouveau à des neerlandais , le RVC, les fraiturois pouvaient en fonction des autres résultats se contenter d’un match nul. Début relativement partagé puis sur coup de coin magistralement tiré par Louis Prévot, Aubin Grandhenry surgit pour inscrire  le deuxième but de sa journée. Si le 1-0 à la mi-temps reflétait bien la tournure du match , que dire de cette seconde mi-temps qui fut impeccable et envolée. Nathan Monsieurs va doubler le score de façon « folklorique », puis Aubin continue son show avant que Martin Poumay ne fixe le score final à 4-0

    Voilà qui clôture la partie sportive de la journée puisque bien sûr d’ici demain il risque de se passer pas mal de festivités qui resteront ….secrètes. Pour une première expérience, les fraiturois ont porté haut les couleurs de notre club et de plus sont déjà remarqués pour l’ambiance générale qu’ils mettent sur et autour des terrains. En effet, une dizaine de supporters avaient fait le chemin pour supporter les joueurs et bien entendu ils n’ont pas manqué de se faire entendre. Merci à eux bien évidemment.

    Demain est un autre jour ….Imaginez vous  que l’équipe de Fraiture Sport devrait rencontrer les Super favoris du tournoi à savoir l’équipe juniore de Courtrai (1ère nationale) En tout cas, ils pourront étaler et faire valoir ce challenge dans leur cv de footballeur et le thésauriser bien précieusement. A demain …..
    Paul Olivier.

  • Le "flash-marathon": Tinlot, la commune avec plus grand nombre de demandes par nombre d'habitant (Le Soir)

    C’est ce jeudi que la Belgique a connu son premier « marathon » de contrôles de vitesse. Sur l’ensemble du territoire et du réseau routier, les polices fédérale et locale augmentent sensiblement le nombre de leurs interventions. L’opération a duré de six heures du matin jeudi à six heures du matin vendredi.

    Capture d’écran 2014-04-18 à 21.35.56.png

    « Pour nous, ce jeudi est surtout une action de sensibilisation », indique la porte-parole de la police fédérale. «  On a beaucoup parlé de cette initiative. Tant de manière positive que négative. C’était le but. L’important est qu’il y ait un débat sur la vitesse excessive et inadaptée. Tout le monde en Belgique sait que cette semaine il y avait une grande chance d’être contrôlé, c’était notre but »

    Entre 800 et 1.000 points de contrôle

    Entre 800 et 1.000 points de contrôle sont mis en place durant ces 24 heures, soit cinq fois plus qu’habituellement. «  Au total, 131 zones de police locale ont déployé des effectifs spécifiquement orientés vers la sécurité routière et les contrôles radar », explique Michaël Jonniaux, le directeur de la police fédérale de la route. « À cela, il faut ajouter 150 policiers fédéraux mobilisés ».

    Les forces de police se joignent ainsi à la campagne de l’IBSR, et en particulier à son action « jeflasheaussi.be », qui permettait aux citoyens de signaler les tronçons routiers où la vitesse est fréquemment dépassée. «  Le site a accueilli plus de 400.000 visiteurs uniques et a permis l’inscription de 51.000 points sensibles », explique Benoît Godart, porte-parole de l’Institut Belge pour la Sécurité Routière.

    « Plus de 85 % des citoyens ont en outre motivé leur demande, en précisant que le lieu choisi était le théâtre d’excès de vitesse fréquents ou proches d’une école. La commune de Tinlot est celle où l’on a enregistré le plus de demandes par nombre d’habitants ».

    Ces demandes citoyennes ont été croisées avec les analyses géostratégiques des zones de police. Les points convergents feront donc l’objet de contrôles, soit lors de l’opération de ce jeudi, soit à l’avenir. Les autres lieux soumis par le public seront également analysés.

    La vitesse excessive est la première source d’insécurité routière puisqu’elle cause quotidiennement 40 accidents avec lésions corporelles. (Le Soir en ligne, article de M. de Muelenaere, jeudi 17/4, 12h30)
    Voir l'article précédent sur ce blog

    Capture d’écran 2014-04-18 à 22.47.24.png

    Plus de 15.000 automobilistes flashés en excès de vitesse lors de l'opération speed, 72 retraits de permis.

    15.615 personnes ont été flashées à l’occasion de la journée de contrôles de vitesse sur les routes du pays. Près de 4% des véhicules contrôlés roulaient trop vite, selon les résultats partiels communiqués vendredi après-midi par la police fédérale. Les résultats pour les radars fixes n’étaient pas encore connus. 
    Quant aux propositions de lieux à contrôler émises par les citoyens, la police précise que «la liste des suggestions restera dans le futur un outil de travail intéressant".(La Meuse en ligne)

    En région hutoise: 300 interceptions (mise à jour samedi 10h)

    Plusieurs conducteurs se sont vus retirer leur permis directement.

     

    Plusieurs conducteurs se sont vus retirer leur permis directement (JM)

    Plusieurs points de contrôle se trouvaient sur les routes de la région. Entre 14 et 22 heures, les polices des zones Condroz, Hesbaye-Ouest, Huy et Meuse-Hesbaye ont notamment effectué des contrôles à Chapon-Seraing, sur la N80 à Hannut, sur le quai de Compiègne et au Long Thiers à Huy, à Scry, à Thisnes et à Wanze. Trente-cinq agents étaient mobilisés pour couvrir l’arrondissement judiciaire de Huy.
    Nous avons photographié 28 voitures en excès de vitesse, dont dix ont été directement interceptées, ce qui semble peu eu égard au nombre de véhicules contrôlés. La plupart des conducteurs ont été attentifs et sensibles à l’annonce de ces contrôles.
    Sur les 300 conducteurs interceptés en vue de faire des vérifications, trois se sont avérés positifs au test d’haleine, trois se sont vus retirer leur permis, deux étaient en défaut d’assurance et vingt en défaut de contrôle technique. Explications du commissaire fédéral M. Struman. Article de JM, La Meuse en ligne  du 19/4)
  • Les juniors du Royal Fraiture Sport au tournoi international d'Ostende ce week-end. A suivre sur ce blog

    Une soirée conviviale pour soutenir  le projet des juniors du Royal Fraiture Sport

    Le vendredi 4 avril, ils étaient quelques dizaines, parents et amis à se succéder lors de la soirée organisée par l’équipe juniore de Fraiture Sport. Ils avaient initié une soirée « bières spéciales »  à la buvette du club avec une ambiance assurée par DJ Alain. Ce projet permet  de contribuer au coût de leur participation  au tournoi international à Ostende qui se déroulera ce prochain week-end prochain de Pâques.

    Capture d’écran 2014-04-14 à 14.13.13.png

    Soirée réellement conviviale qui s’est clôturée aux petites heures mais, qui, petit regret, aurait mérité davantage de soutien et de participation.
    fot.jpgPour rappel, cette aventure notamment soutenue par le club et  par la commune de Tinlot, leur permettra de se confronter footballistiquement et humainement à des jeunes venus de Hollande, Allemagne, Italie, Angleterre, France et Flandres notamment.
    Nous pouvons  imaginer et souhaiter  que ce  genre d’expérience soit un foisonnement de rencontres riches et festives et que nos jeunes pourront porter avec bonheur et fierté nos couleurs condruziennes.
    Il est prévu de faire un reportage de cette aventure particulière  qui concerne au total une trentaine de participants : joueurs, supporters et accompagnants.
    Nous  serons impatients de pouvoir en partager prochainement les traces avec les lecteurs de ce blog tinlotois. P.O., Photo P.L.

  • Week-end de Pâques les 19, 20 et 21 avril 2014

    Samedi 19: Fête de la Nature JNC Fraiture
    Détails

    Capture d’écran 2014-04-18 à 21.05.46.png

    Samedi 19: TSOA Fraiture (D'Zy)
    Détails
    Capture d’écran 2014-04-18 à 21.03.20.png

    Lundi 21: Chasse au Cocognes Fraiture
    Détails

    Capture d’écran 2014-04-18 à 21.06.18.png

     

    Les Avins: Quinzaine thématique "Le travail?"
    Détails

    Capture d’écran 2014-04-18 à 21.02.12.png

  • Alternance entre soleil et averses ce week-end

    Samedi et dimanche, les averses vous réveilleront avant de céder la place au soleil.

    Capture d’écran 2014-04-18 à 22.57.22.png

    Le soleil sera plus présent samedi malgré quelques averses en matinée. Il soufflera un vent faible à modéré de secteur est à nord-est. Les maxima seront compris entre 12 et 16 degrés.

    Les nuages et les averses inaugureront la journée de dimanche avant le retour des éclaircies dans l’après-midi. Les températures diurnes atteindront environ 18 degrés.
    Des périodes ensoleillées mais également quelques averses sont prévues de lundi à jeudi, avec des températures avoisinant les 20 degrés. (La Meuse en ligne)

  • A Marchin les 25, 26, 29 et 30 avril: un cirque qui fout les chocottes !

    « Matamore », c’est le nom du spectacle formé par le « Cirque Trottola » et le « Petit Théâtre Baraque ». Un voyage dans l’univers surprenant et grandiose qu’ont concocté les deux troupes: voltige, trapèze et jonglerie se mélangent à des numéros de fouet et de clowns au rythme d’interludes qui interpellent. Le chapiteau, décor de ce show étonnant, est lui aussi particulier, puisque les spectateurs sont installés dans les gradins de ce qui ressemble à une arène de la Rome antique. Nous avons pu assister au spectacle à Lille : impressionnant !

    Capture d’écran 2014-04-15 à 10.21.40.png

    Les habitués du cirque classiques seront secoués, pendant les 80 minutes que dure la représentation. Entre mise en abîme circassienne et impression de cacophonie, les spectateurs se retrouvent pris dans un tourbillon d’émotions: du rire à l’angoisse, de la peur, du soulagement et du stress. « C’est ce qu’on recherche vraiment», souligne Bonaventure, « on veut montrer l’énergie du cirque, et cette folie qui fait parfois peur. C’est pour ça qu’on a opté pour la fosse, pour que les gens soient vraiment observateurs d’une sorte de vivier, comme dans la Rome antique avec les combats de gladiateurs. » La fosse, c’est cette disposition inhabituelle où les comédiens évoluent au pied de l’assistance, dans un espace rond de quelques mètres seulement. « A nous aussi, ça fout les chocottes », avoue le clown-acrobate, « quand on est en bas, on est face à un mur de personnes tout autour de nous, c’est impressionnant. Et en même temps il y a vraiment une vraie proximité avec les spectateurs, une intimité qu’il n’y a pas autrement.» C’est là un autre « truc » recherché par les cinq compères, le contact direct avec le public, en toute honnêteté et en toute franchise, sans dissimulation possible.

    Capture d’écran 2014-04-15 à 10.27.18.png

    Et avec des moments de suspense, à l’image du numéro de fouet à la « Indiana Jones » où Mads décapite des fleurs d’un bout à l’autre de la fosse... jusque dans les mains d’une spectatrice!
    Et la recette fonctionne, confirme Branlotin : « Depuis deux ans qu’on tourne avec ce spectacle, ça nous fait plaisir de voir de tout dans les gradins, des jeunes de 8 à 12 ans avec leurs parents mais aussi des ados. Ils arrivent en bandes, et on n’était pas sûr d’arriver à les intéresser, mais ils sont tout aussi scotchés. » Petits et grands, habitués ou profanes du cirque, « Matamore » ne manquera pas d’étonner et de ravir tout un chacun.  BENOÎT VIVEGNIS (La Meuse du 15 avril)

    Info pratiques.  Ils refusent Bruxelles pour Marchin !

    Lire la suite

  • Quinzaine thématique: Et le travail? Film et débat ce vendredi à 19h30

    Ce vendredi, nous vous proposons, dans le cadre de la quinzaine sur le travail, une soirée sur le thème : Où en sont, aujourd'hui, les mobilisations sociales ? ( entrée gratuite)

    Sera projeté à 19 h 30 un documentaire "culte" sur les grèves de 60-61 qui s'intitule
    " Combattre pour nos droits"  de Buyens  ( 60 min)  Entrée gratuite

    Cette projection sera suivie  d'une intervention de la CSC et FGTB de 20 min
    et d'un échange avec les participants à la soirée

    Capture d’écran 2014-04-17 à 21.11.58.png

    Lire la suite

  • TINLOT Un 6e projet éolien qui énerve. Tinlotois, n'oubliez pas l'enquête publique en cours jusqu'au 5 mai!

    La commune de Tinlot est à nouveau la cible de promoteurs éoliens qui souhaitent en installer sept sur le territoire. C’est le 6e projet qui est présenté. Et, à chaque fois, les riverains se mobilisent pour éviter cela. Aujourd’hui, ils continuent à se battre, mais s’avouent lassés de voir de nouvelles demandes de permis arriver tous les deux ans.

    Capture d’écran 2014-04-15 à 12.48.47.pngStephan Van der Stegen est le porte-parole de la Fédération des comités du Condroz qui se mobilise contre les projets éoliens dans la région. Depuis de nombreuses années, il s’oppose régulièrement à toutes les demandes de permis pour l’installation d’éoliennes sur le territoire de sa commune ou dans les entités voisines.
    «Il y a actuellement une demande de permis en cours pour faire installer sept éoliennes à Tinlot. Nous avons réussi à empêcher le projet précédent, qui était de plus grande ampleur. Mais nous avons dû aller jusqu’au Conseil d’État pour cela. Notre comité est financé par des sponsors, mais ces procédures sont coûteuses », explique le Tinlotois.
    eoliennes tinlotActuellement, une enquête publique est en cours pour cette nouvelle demande. Elle a commencé le 3 avril et est accessible jusqu’au 5 mai. Du coup, Stephan Van der Stegen et les autres membres du comité ont décidé de mobiliser un maximum de personnes : «Nous avons mis en ligne une pétition et nous faisons tourner l’information un maximum. Pour l’instant, nous sommes dans les plus plébiscitées. Nous avons déjà 166 signatures, et nous invitons les gens à envoyer un courrier à la commune dans le cadre de l’enquête publique ». L’argument massue des anti-éoliens du Condroz pour se défendre est de faire valoir que le Ministre ne tient pas compte de l’avis des citoyens en délivrant les permis aux entreprises.
    « C’est contraire à une convention internationale signée par la Belgique qui impose aux autorités de prendre en considération l’opinion de la population pour ce type de décisions. C’est ce que nous faisons valoir devant le Conseil d’État ».
    En attendant, Stephan prévoit une réunion du comité à la fin des vacances de Pâques, pour mobiliser encore une fois un maximum de citoyens afin de protéger les paysages condruziens de ce nouveau projet éolien. N.B.

    CILOU LOUVIAUX
    « Tous les deux ans, un nouveau projet »

    eoliennes tinlotLa bourgmestre de Tinlot n’a pas caché une certaine lassitude face à cette nouvelle demande : «Nous avons un peu l’impression que nous ne sommes pas écoutés quand nous rendons un avis. Nous savons que la commune intéresse les promoteurs à cause de la proximité de la centrale de Scry, mais ça ne nous semble pas un argument valable. Ici, la nouvelle demande porte sur 7 éoliennes, c’est moins que la dernière fois. Mais une fois qu’elles sont installées, d’autres peuvent encore venir ».
    L’avis du Ministre ne devrait pas tomber avant les élections, ce qui rassure un peu la bourgmestre tinlotoise. « Pour l’instant, on ne sait pas vraiment quelle va être la suite, mais nous resterons sur notre position ». N.B.(La Meuse du 12 avril)

  • Tinlot Sudinfo, les brèves.

    Terwagne: travaux.La rue de la Station à Terwagne est nouveau fermée. Dans six mois les riverains auront une nouvelle voirie et des nouveaux Trottoirs (Article dans L'Avenir H-W du 15/4/2014)

    DSC_6880.JPG

    Modave: le nouveau président du CPAS, Pierre Halut, dénonce les «congés illégaux» de ses collaborateurs

    Le nouveau président du CPAS de Modave (région de Huy) a dénoncé à la justice l’octroi durant plusieurs années de cinq jours de congé par an, selon lui illégaux, à chacun des collaborateurs de cette institution, rapporte mardi La Libre. Ces passe-droits avaient lieu sous la présidence PS du CPAS (capture google)
    Ces passe-droits, qui avaient lieu sous la présidence PS du CPAS, ont pris fin l’année dernière avec l’arrivée du nouveau président, Pierre Halut (cdH), selon le quotidien.

    Capture d’écran 2014-04-17 à 08.25.41.png
    L’homme, à son entrée en fonction, fut surpris de se voir demander s’il allait également octroyer, comme ses prédécesseurs, «les vacances du président», nom de cette pratique officieuse. Un avocat chargé par ses soins d’analyser le dossier a conclu à l’illégalité de cette pratique.
    Il est question, dans l’information transmise au parquet, de faux en écritures, abus de biens sociaux et détournement d’argent public, puisque des jours d’absence illégale ont été rémunérés aux huit collaborateurs du CPAS.
    Bernard Destexhe, de son côté, nie les faits. « Je n’ai jamais reçu un avantage personnel quelconque de ma position au CPAS, pas un centime. Quand je suis arrivé à ce poste, ces congés existaient depuis 1983. Ils faisaient partie des coutumes du CPAS. Je les ai continués, c’est vrai. Mais ce n’était pas dans n’importe quelle circonstance. Par exemple, quand les employées se levaient à 6h du matin pour cuisiner des petits déjeuners ou le repas de Noël des bénéficiaires, alors je donnais un de ces jours de congés ». (La Meuse en ligne et LM H-W du 16/4)

    Capture d’écran 2014-04-17 à 08.23.53.png

     

    Tinlot: "Je Cours Pour ma Forme", prochains R-V.

    Capture d’écran 2014-04-15 à 12.54.31.png

     

  • Attention, les banques seront fermées dès vendredi jusque lundi inclus.

    Les banques belges seront fermées du 18 au 21 avril pour le Vendredi saint et le lundi de Pâques. Les bureaux de poste seront quant à eux ouverts selon les horaires classiques.
    Pour leur part, les communes décident individuellement de leurs jours de fermeture. (La Meuse en ligne)

    maison com.JPGA Tinlot, les services communaux, la Police, le CPAS seront fermés uniquement le lundi de Pâques.
    Prenez donc vos dispositions en conséquence !

  • Rappel: ce jeudi 17 avril, tous les radars du pays seront réquisitionnés pour flasher nos routes

    Capture d’écran 2014-04-17 à 00.13.56.png

     

    Pour ces 24 heures, tous les radars du pays ont été réquisitionnés afin de lutter contre la vitesse excessive et mettre en garde les chauffards. Durant toute cette journée, il faudra donc respecter scrupuleusement les limitations de vitesse, sur les grands axes mais aussi sur les voiries communales. Pour cette action de masse, la police fédérale a en effet reçu la collaboration des zones de police : il est prévu qu’au moins 124 d’entre elles se joignent à l’opération. D’Arlon à Ostende et à Tinlot, un seul conseil, donc : levez le pied ! (La Meuse en ligne du 16/4)

     Un contrôle tous les 20 km ! On pourra compter jusqu’à 1.000 points où vous serez flashés en cette journée marathon 

    Voir la carte des radars dans la Meuse H-W de ce 17/4. On y relève notamment les endroits suivants dans notre région: Route du Condroz à Nandrin et Tinlot, N66 entre Huy et Ferrières, N638 entre Plainevaux et Ouffet, N88 à Ferrières, Chaussée de Waremme à Huy.

  • Jumelage Tinlot-Tantonville, invitation à tous les Tinlotois. Programme des 26 et 27 avril 2014 à Tinlot

    Capture d’écran 2014-04-15 à 12.19.12.png
    Photos de  la rencontre 2013 à Tantonville. Un week-end de convivialité toujours fort apprécié.

    Samedi  26 avril 2014
    11 h:
    arrivée de nos amis français à la Maison Communale de Tinlot. Accueil par les autorités communales – dépôt de fleur au monument – mot de bienvenue – échange de cadeaux - apéritif offert par l’Administration communale.

    15h précises: départ pour la visite des ateliers d’Upignac. Explication de l’élevage des canards suivie de la découpe d’un canard et dégustation (verre de vin + quelques mises en bouche).  Upignac est renommé pour sa production de foie gras.

    Soirée libre dans les familles.

    Dimanche 27 avril 2014
    12h:
    repas préparé par un traiteur à la Salle le Blé qui lève.

    Apéritif
    Frisée aux lardons
    Buffet Tournebroche (2 sortes de viande – agneau-porcelet)
    Légumes de saison – gratin dauphinois
    Tiramisu du Chef
    Café accompagné de mignardises
    Le petit réconfort pour les amateurs

    PRIX : 25 € par personne.

    Retour de nos amis français, à leur convenance.

    Le Comité tient à vous signaler que les manifestations organisées par le Comité de Jumelage avec l’aide de l’Administration Communale de Tinlot, sont ouvertes à tout le monde. N’hésitez pas à amener vos amis ou connaissances.

    RESERVATIONS : pour le souper et la visite  auprès de Jeannine Millet au 085/511083 ou par mail jeanninemillet@skynet.be pour le 22 avril 2014 au plus tard (date limite)