- Page 8

  • Tinlot, championnat Eurégio d'Acrogym

    capture ecran 2015-03-11 à 10.14.24.jpg

    Les juges au travail et remerciés ensuite par André Peters, le président du BQL.

    Une compétition "Eurégio" avec 5 clubs représentés était organisée dimanche au Blé Qui Lève à Tinlot. Acrogym en matinée et Aérobic l'après-midi.

    capture ecran 2015-03-09 à 12.17.07.jpg
    L'Acrogym avec des figures spectaculaires toujours appréciées par les spectateurs.

    capture ecran 2015-03-09 à 12.15.43.jpg

    capture ecran 2015-03-09 à 12.08.54.jpg

    Des tinlotoises  sur le podium, félicitées par André Peters et la bourgmestre, Cilou Louviaux.
    Chloé Latour et Lucine Pierre terminent 2e. Manon Latour et Juliette Sibourg termient 3e.

    Téléchargez ici tous les résultats du championnat d'Acro

  • Tinlot, salle du D'Zy à Fraiture, samedi 14 mars dès 18h, souper de l'école communale

    capture ecran 2015-03-10 à 18.41.10.jpg

    capture ecran 2015-03-10 à 18.40.12.jpg
    Infos, réservations: 085/51 18 77 - 085/51 11 95 - 085 51 33 13

  • Incivilités: indignation à Fraiture !

    capture ecran 2015-03-09 à 11.00.38.jpg
    Plusieurs fraiturois nous ont fait part de leur indignation devant les tags qui prolifèrent depuis peu sur la route menant au Centre Neurologique de Fraiture. 
    Après la dégradation des chemins dans les bois, après les dépôts clandestins ou le fléau des canettes dans les champs, c'est une maladie citadine qui arrive malheureusement dans nos villages. Révoltant!
    (Photos M.P.)
    Vol à signaler
    À Fraiture, signalons encore une tentative de vol, vendredi 6 mars en pleine journée, rue Croix-Rouge. C'est grâce à la vigilance d'un voisin que 2 voleurs qui tentaient de s'introduire dans une habitation ont été mis en fuite!

  • Tinlot Télévie, succès pour le souper du Télévie 2015

    capture ecran 2015-03-09 à 11.50.14.jpg 
    Plus de 200 soupers servis samedi soir au d'Zy à Fraiture pour le traditionnel souper du Télévie.

    Depuis 2003 et ce jusque 2014, c’est un montant total de 56.317€ que le comité a récolté (soit 2.271.822 FB pour les nostalgiques). Cette somme représente le bénéfice des soirées (les repas, l’incontournable tombola de Suzanne et la soirée dansante), la vente des produits Télévie, les dons versés sur le compte et les dons anonymes.

    capture ecran 2015-03-09 à 11.42.14.jpg

    C’est une vingtaine de bénévoles de tous les âges et de toute l’entité de Tinlot qui participent à la bonne organisation de ce souper.

    Cathy Fraiture, la présidente du comité actuel (photo du haut), a voulu mettre à l’honneur et remercier  les jeunes de Tinlot, d’Ellemelle et d’Ouffet qui ont rejoint l'organisation et qui donnent un fameux coup de main; sans oublier bien sûr les moins jeunes qui se reconnaîtront !

    La présidente a également rappelé l'historique du Télévie à Tinlot qui a vu le jour en 2003 à l’initiative de Pol Hartog qui en est resté le président jusqu’en 2006. En 2007, le comité a fonctionné de façon transitoire et dès 2008, Freddy Prouveur en a repris le présidence et a décidé d’organiser le souper à la salle du D’Zy à Fraiture  pour une facilité d’organisation. Depuis 2012, Cathy Fraiture en a repris  la présidence car "je suis très sensible à cette maladie, véritable  fléau qui nous touche tous, petits et grands de près ou de loin" a-t-elle expliqué.

    capture ecran 2015-03-09 à 11.45.25.jpg
    "l'incontournable tombola de Suzanne", avec, sur la photo du bas, la gagnante des 250 € de mazout offert par l'entreprise Prévot.
    Tous les fidèles commerçants qui contribuent à la réussite du Télévie chaque année, soit par la vente des produits, la fourniture des repas, des desserts ou encore  par des dons de lots de tombola, ont été chaleureusement remerciés.

    Hommage à Jean Leclère

    Lors de son petit mot en cours de soirée, Cathy Fraiture a voulu dédier la soirée 2015 à Jean Leclère, cofondateur également du comité  et qui, chaque année,  se faisait un plaisir d' accueillir personnellement  chacun (avec un petit mot gentil et toujours avec le sourire)  aux entrées. Il nous a quittés brutalement sans crier gare. "Son épouse Florine et son fils Pierre ainsi que Geneviève sa compagne sont absents ce soir car Florine est malheureusement souffrante mais ils sont de tout cœur avec nous ce soir", a précisé la présidente.

    capture ecran 2015-03-09 à 17.09.03.jpgA vos agendas pour 2015

    L'année prochaine le samedi 5 mars 2016: même heure, même endroit pour le traditionnel souper « Télévie ». Et ensemble, nous ferons gagner la vie !

  • Football, Fraiture Sport: les résultats, classements et commentaires du week-end

    capture ecran 2015-03-08 à 22.19.51.jpg

    Momalle 2-1 Fraiture Sport.
    Attention, les défaites s’enchainent

     Nouvelle défaite ce dimanche après-midi à Momalle 2-1,  pour des fraiturois un peu abattus à la fin du match. Après le match de dimanche dernier perdu 2-0 à Wanze Bas–Oha, Fraiture affrontait une équipe de Momalle convalescente.

    Hélas, une nouvelle fois, l’arbitre ne s’est pas présenté au match. Conséquenses, un arbitre local a pris les commandes de ce match.

    Disons le de suite, son arbitrage ne fut pas outrancièrement tendancieux mais de nouveau les circonstances et les décisions ne sont pas tombées du bon coté de la pièce ou et l’hypothèse a autant de valeur que la précédente, l’équipe fraituroise  dans son ensemble n’a pas réussi à influencer les circonstances  pour la faire basculer du bon coté.

    Et pourtant bien en place, Fraiture a monopolisé le ballon en première mi-temps se créant au passage trois occasions franches qu’il n’a pu concrétiser. Malheureusement, Boris Bomersomme auteur d’une saison régulière et sans doute un des seuls joueurs en forme à l’heure actuelle, s’est blessé après 20 minutes. Nouvelle tuile pour Fraiture qui perdait un peu de son organisation sans cependant subir les assauts d’un adversaire physique, roublard mais pas dangereux. Mais,  comme régulièrement cette saison (cela fait partie d’un apprentissage mais bon dieu qu’il est long), sur son premier tir cadré, Momalle ouvrait le score en fin de première mi-temps.

    capture ecran 2015-03-09 à 12.49.14.jpg
    (Match du 22 février, Fraiture en bleu)

    La seconde période démarrait de nouveau de façon difficile puisque sur le second tir cadré des adversaires (magnifique il faut le souligner), Momalle doublait le score. La tâche devenait ardue et il fallait attendre le dernier quart d’heure pour voir une réaction soutenue des fraiturois. D’abord Albanèse trouvait le poteau, puis Malengreaux filant seul vers le but fut  arrêté à l’entrée du rectangle de manière illicite. Tout le monde y compris les spectateurs momallois s’attendait au carton rouge logique : le référée quant à lui restait impassible et  fuyait véritablement  ses responsabilités. Les échanges se durcissaient et  Fraiture devenait entreprenant : il réduisait le score via Malengreaux à la 88ième minute.

    L’arbitre décidait alors de manière surprenante d’arrêter le match alors qu’il restait au moins 1 minute plus les 3 minutes généralement  accordées lors de 5 changements effectués lors de cette période. Fraiture se voyait ainsi  empêché de  jeter ses dernières forces dans la bataille pour tenter de ramener un point.

    Néanmoins, cette accumulation de  circonstances défavorables et répétées  ne doivent pas cacher une autre réalité. L’équipe est aujourd’hui barragiste, les derniers résultats  et la manière sont décevants. Il est nécessaire maintenant que chacun retrousse ses manches et se surpasse : davantage d’engagement, davantage de qualités, d’implications et de remises en question et sans doute davantage d’audace dans la manière d’aborder ou de s’adapter au déroulement des matchs sont indispensables pour assurer l’objectif du maintien.

    C’est aussi maintenant particulièrement que ceux qui croient en cette jeune équipe inexpérimentée doivent se mobiliser et se manifester pour les soutenir et les pousser à prendre les points nécessaires au sauvetage.
    Un nouveau déplacement difficile est fixé  dimanche prochain à Braives avant deux matchs importantissimes fin du mois qui verront Fraiture accueillir Fumal avant un déplacement à Horion. Allez, c’est  le moment  d’être solidaires et de mettre partager son énergie maximale.
    Paul Olivier

    capture ecran 2015-03-09 à 10.45.15.jpg

  • Huy-Waremme, le classement de nos écoles

    La ministre de l’Enseignement a rangé les établissements selon l’indice socio-économique (Extraits du dossier à lire dans la Meuse du 6 mars)

    Pour simplifier, disons que ce classement économique épingle les écoles accueillant des jeunes très favorisés et celles au public plus précarisé. L’indice socio-économique de l’élève est en effet calculé à partir du revenu par habitant, du niveau de diplôme, du taux de chômage, des activités professionnelles et du confort des logements de ses parents, en fonction du secteur de résidence. La moyenne des indices de ses élèves donne l’indice socio-économique de l’école (qui n’est donc pas forcément liée au quartier où se situe l’implantation!). Les établissements scolaires sont alors classés sur une échelle de 20, de la classe 1 (indice socioéconomique le plus faible) à la classe 20 (le plus élevé).
    Si ces indices ont tendance à renforcer les clichés, ils ont surtout pour objectif de déterminer quelles écoles ont le plus besoin de subsides… À Huy-Waremme, aucune de nos 26 implantations secondaires n’obtient une classe inférieure ou égale à 5, synonyme de moyens complémentaires (périodes-professeurs et budgets de fonctionnement). L’école la plus « mal » classée est l’Athénée royal de Saint-Georges, avec un indice socio-économique de 7.

    capture ecran 2015-03-07 à 11.59.13.jpg

    Attention, l’indice socio-économique de ces écoles n’a rien à voir avec la performance ou la qualité de l’enseignement dispensé.

    Et dans l'enseignement primaire ?

    Il en ressort que cinq écoles de notre arrondissement relèvent de l’encadrement différencié. Trois écoles communales engissoises, rue Joseph Wauters, rue du Parc et rue des Prés, obtiennent respectivement une cote de 5, 4 et 2 tandis que l’école communale du Rivage, à Amay, récolte 3 et l’école communale d’Outre-Meuse de Huy, 5. Rappelons que l’indice socio-économique de ces écoles n’a rien à voir avec la performance ou la qualité de l’enseignement dispensé.
    «Outre-Meuse est la seule école hutoise à obtenir un surplus de subventions et un calcul préférentiel du nombre d’élèves. Cela sert à des cours de remédiation, à l’intervention d’une logopède et à la culture », souligne Christophe Collignon, l’échevin de l’enseignement. Huy- Sud n’est pas loin (7). «Elle a bénéficié de l’encadrement différencié mais ce n’est plus le cas. Je signale qu’au-delà de l’argent de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le PO communal remet des sous pour des projets dans les écoles. À Huy-Sud, on finance l’immersion », précise-t-il.

    capture ecran 2015-03-07 à 12.20.59.jpg
    À l’autre bout de l’échelle, trois écoles obtiennent 20 : St-Martin de Nandrin, l’école communale de Villers-le-Temple et école communale de Tavier. «Je suis directeur de 4 implantations anthisnoises et toutes n’obtiennent pas le même résultat, ces statistiques sont surprenantes.
    La réussite scolaire est en tout cas identique dans toutes mes écoles », insiste Bernard Spineux, directeur de Tavier. (Article d' Annick Govaers la Meuse du 6 mars)

  • Communes voisines, les brèves

    Nandrin: l'échevine Charlotte Tilman quitte Ecolo
    Le 30 décembre dernier, Charlotte Tilman, l’échevine nandrinoise de l’aménagement du territoire, défendait le Schéma de développement territorial au conseil communal. Un point qui avait été rejeté, faute d’une majorité de voix positives. « Mes colistiers écologistes ne m’ont pas soutenue : l’un était absent, l’autre s’est abstenu. Au niveau local, je ne me retrouvais plus dans le parti », confie-t-elle.

    capture ecran 2015-03-05 à 20.40.51.jpg
    Voir la Meuse en ligne et le blog de Nandrin

     

    Modave, souper de printemps du groupe OSE

    capture ecran 2015-03-03 à 14.21.26.jpg

     

    Anthisnes: les travaux débutent à la ferme d'Omalius

    Le centre d’Anthisnes va connaître une nouvelle vie avec les travaux de revitalisation autour de la ferme d’Omalius. Les bâtiments classés vont abriter la nouvelle maison communale et des logements vont être créés. Les travaux devraient être terminés pour la fin de l’année 2016. (lire l'article complet sur La Meuse en ligne)

    capture ecran 2015-03-05 à 20.45.11.jpg

     

    CLAVIER. Vol d’argent et de cigarettes au Spar
    Jeudi, à 4 heures 40 du matin, des voleurs se sont introduits dans le Spar de Clavier en fracturant la porte d’entrée. Ils ont emporté des cigarettes et de l’argent. La police du Condroz enquête. (L. M. 6 mars)

    Un couple de castors tout mignon filmé dans l'Ourthe à Esneux (video)

    Ce sont des images exceptionnelles qu’a réussi à prendre Philippe Brusten, un ornithologue amateur, qui traque chaque jour la présence de castors dans la vallée de l’Ourthe. On y voit un couple s’égayer dans l’eau, à proximité de leur hutte. (Voir l'article et la vidéo)

    capture ecran 2015-03-05 à 20.48.42.jpg

  • Tinlot, activités de printemps 2015 pour les 2,5 à 12 ans

    capture ecran 2015-03-08 à 23.01.56.jpg

  • Seny, la valse des arts: à découvrir encore ce dimanche de 14 à 19h

    capture ecran 2015-03-07 à 13.10.44.jpg

    Vendredi soir a eu lieu le vernissage des sculptures d'Ursula Förster Monteforte et des peintures de Françoise
    Viatour accompagnées des "mignardises musicales" de Favian Jardon au piano.
    Le président de Saint Séverin Musique, Caiixte Bayrou, et l'Echevine de la Culture de Tinlot, Christine Guyot, ont accueilli les artistes et les participants.

    capture ecran 2015-03-07 à 13.12.02.jpg
    La nandrinoise Françoise Viatour et la Senytoise Ursula Förster ont pris la parole pour expliquer leur démarche artistique, à l'occasion du vernissage de leurs œuvres.

    capture ecran 2015-03-07 à 13.27.22.jpg

    capture ecran 2015-03-07 à 13.29.37.jpg
    Des sculptures et des peintures qui ont séduit petits et grands. Le mixage des oeuvres des deux artistes et le cadre de l'église de Seny permettaient une mise en valeur intéressante pour cette exposition.

    capture ecran 2015-03-07 à 13.17.55.jpg

    Dimanche 8 mars: concert chant et piano à 17h
    Exposition de 14 à 18h samedi et dimanche

    Signalons également que les rentrées de ce week-end contribueront à la restauration des orgues de l'église de Seny.

    D'autres dates à découvrir sur le site de St Sévrin Musique

  • "Autonomisation des femmes – Autonomisation de l’humanité : Imaginez !" 8 mars 2015, journée de la femme

    En 2015, la Journée internationale de la femme, célébrée chaque année le 8 mars, mettra l’accent sur la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, une feuille de route historique signée par 189 gouvernements il y a 20 ans qui établit le programme d’action pour la réalisation des droits des femmes. Bien que des progrès considérables aient été accomplis depuis, beaucoup de graves lacunes subsistent.

    capture ecran 2015-03-05 à 10.47.14.jpg
    Dans le cadre de cette célébration, il est approprié d’évoquer l’acquis des femmes, d’avoir conscience des défis qui restent à affronter et de porter une plus grande attention aux droits des femmes et à l’égalité entre les sexes, afin que tous soient mobilisés et apportent leur contribution. Le Programme d’action de Beijing est axé sur 12 domaines critiques, et il comporte une vision d’un monde où chaque femme et chaque fille peuvent exercice leurs choix. Par exemple, elles doivent pouvoir participer à la vie politique, acquérir une éducation, bénéficier de revenus, et vivre dans des sociétés exemptes de violence et de discrimination.

    capture ecran 2015-03-05 à 10.50.22.jpgÀ cette fin, le thème de la Journée internationale de la Femme cette année-ci sera l’appel vibrant lancé par ONU Femmes dans le cadre de sa campagne Beijing+20 : "Autonomisation des femmes – Autonomisation de l’humanité : Imaginez !" Joignez-vous aux gouvernements et aux militantes et militants à travers le monde pour commémorer la conférence d’avant-garde de 1995, pour célébrer les nombreux résultats qui ont été obtenus depuis, ainsi que pour renforcer l’action visant à combler les écarts qui subsistent afin que  l’égalité des sexes devienne une réalité. (En savoir plus)

  • Tinlot, le feuilleton des éoliennes se poursuit. La commune perd une bataille

    Dans le dossier des éoliennes route de Marche à Tinlot, la commune de Tinlot vient d’être déboutée devant le Conseil d’État. Elle demandait que le permis unique délivré par le Ministre wallon de l’Environnement en juillet 2014, à Luminus, pour l’implantation de 7 éoliennes, soit suspendu le temps que le Conseil statue en annulation.

    capture ecran 2015-03-07 à 11.08.56.jpg
    Cette requête a été rejetée. Le Conseil d’État estime qu’il n’y a pas d’urgence, laquelle est requise pour pouvoir suspendre une décision.
    «Considérant que les éoliennes ne seront pas installées avant un délai de 62 à 88 semaines (14,5 à 21 mois) et que le projet éolien ne serait pas exploité avant un délai de 85 à 111 semaines (20 à 26 mois), il n’est pas établi, à l’heure actuelle, qu’une procédure en annulation ne puisse suffire à éviter les atteintes aux intérêts mis en avant par la commune », peut-on lire dans les attendus de l’arrêt rendu récemment.

    capture ecran 2015-03-07 à 11.12.46.jpg
    Le tumulus de Ramelot près de la Chaussée Romaine, dans la zone choisie pour l'implantation des éoliennes. (AL
    L’avocat de la commune de Tinlot avait notamment fait valoir la menace qui pesait sur le patrimoine archéologique très important dans la zone convoitée par Luminus. «Cette zone a été très densément occupée, particulièrement à l’époque romaine, à proximité de deux tumulus romains et de quatre sites non encore déterminés. » L’avocat déplorait à cet égard que le permis ait été octroyé sans la connaissance exacte du potentiel archéologique. En réponse, le Conseil d’État réplique qu’il est prévu que le service d’archéologie procède à des sondages avant les travaux.  M-CL.G. (La Meuse du 7 mars)
    A Suivre.

  • Week-end des 7 et 8 mars 2015

    6-7-8 mars église de Seny

    capture ecran 2015-03-05 à 20.24.38.jpg
    Voir article ci-dessous

    8 mars: Journée de la femme

    capture ecran 2015-03-05 à 20.27.15.jpg
    L'Atelier(s), détails

    capture ecran 2015-03-05 à 20.30.37.jpg8 mars. Huy: focus sur les femmes aux métiers d’hommes
    Voir l'article ci-dessous

     

    7 mars, Tinlot:  Souper Télévie

    capture ecran 2015-03-05 à 20.08.24.jpg

     

    Dimanche 8 mars. Gymnastique:
    Championnats Eurégio, salle du Blé qui Lève.

    capture ecran 2015-03-05 à 20.22.33.jpg

     

    Football, les matchs de Fraiture Sport ce w-e

    capture ecran 2015-03-05 à 20.18.56.jpg

    2 ours: Acoufun. Samedi 7 mars.
    Détails

    capture ecran 2015-03-05 à 20.05.45.jpg