- Page 9

  • 8 mars, journée de la femme. Huy: focus sur les femmes aux métiers d’hommes

    A l’occasion de la Journée internationale de la femme, ce dimanche, huit associations féminines hutoises ont décidé de mettre en avant les femmes qui exercent un métier d’homme. "Les droits économiques des femmes ne sont pas encore égaux à ceux des hommes, elles gagnent 10 à 15% en moins, en Belgique", rappelle le mayeur Alexis Housiaux.

     

    capture ecran 2015-03-05 à 10.38.17.jpg
    Photo: http://www.unwomen.org/fr/news/in-focus/international-womens-day

     "Dimanche, nous rassemblons les associations de femmes de Huy sous un chapiteau chauffé, Grand’Place. Chacune tiendra un stand où le public pourra découvrir une expo photos sur le thème "Métier d’hommes, boulot de femmes." Soit des femmes qui ont fait le choix de l’émancipation. Dans le texte qui accompagne ces clichés, elles expliquent les freins rencontrés, l’accueil reçu par leurs homologues masculins", explique Françoise Kunsch, échevine de l’égalité femme-homme. Outre les images, vous pourrez rencontrer des dames au métier atypique, issues de la région. Plusieurs associations en ont effectivement conviées. Le Collectif des femmes en invite aussi 3 à son petit déjeuner à la galerie CAD, samedi à 9h.
    QUOI D’AUTRE ?
    capture ecran 2015-03-05 à 10.55.57.jpgUn photographe de l’Espace public numérique prendra et offrira des portraits aux femmes.
    L’animation sera assurée par Mlle Joséphine et son accordéon. Vous pourrez vous faire relooker gratis chez Infor Jeunes grâce aux Femmes solidaires. 20 femmes dans la précarité seront sélectionnées. Inscription obligatoire au 0477/98.69.04. Samedi 11h, il y aura une heure du conte pour les jeunes, sur le genre, à la bibliothèque. Le programme complet sur www.huy.be.
    A.G. La Meuse du 5 mars.

  • Voyage du Télé-Service du Condroz à Saint Malo du 29/04 au 4/05/15: il reste quelques places, urgent !

     

    capture ecran 2015-03-06 à 11.32.11.jpg
    Site de la ville de Saint-Malo

     

    Voyage du Télé-Service du Condroz à Saint Malo du 29/04 au 4/05
    Au programme :
    Voyage en car
    Logement dans un hôtel 3 étoiles en B and B ( intra-muros),
    5 repas dans un restaurant (hors boissons) + 1 pique-nique boissons comprises
    Les visites:
    Visite guidée de Saint Malo intra-muros,
    Le tour des remparts,:
    Visite guidée de la demeure de corsaire hôtel Magon de la Lande,
    Découverte de Dinan et la Rance ou du Cap Frehel (bateau)
    D’autres visites et/ou balades sont encore à finaliser.
    Ce programme n’est pas clôturé, je suis seulement pressée par le temps et dois confirmer ma réservation à l’hôtel Cartier pour le 2 mars. J’ai pris option sur 15 chambres.
    Le prix du voyage sera de 650 €/pers. (single + 200 €)
    Un minimum de 26 participants est nécessaire pour organiser ce voyage.
    Si vous désirez y participer  un acompte de 200€/pers. est à verser sur le compte du TSC pour le 1/03/15
    N° de cpte BE96 0680 5592 8005 avec en communication "voyage du 29/4 au 4/5"
    Plus d’info : Patricia 0479/298118

  • La solderie du Télé-Service à Ouffet, panier à 5€ durant tout le mois de mars

    La solderie du Télé-Service à Ouffet

    Durant tout le mois de mars, venez découvrir notre boutique "solderie" : vêtements, brocante… où vous pourrez remplir un  panier pour 5€.
    Découvrez également le "nif’tout" :vêtements dames et enfants.
    Nous avons également  à prix modique du matériel de puériculture : lit bébé, matelas, relax, chaise pliante…

    Les boutiques du Télé-Service sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et le mardi de 8h30 à 16h00.

    capture ecran 2015-03-06 à 11.18.34.jpg

    N’hésitez pas à venir nous rendre visite…
    Plus d’infos :086/36.67.18 ou 0479/298118 

     

    capture ecran 2015-03-06 à 12.37.54.jpg

  • Tinlot. Méfiez-vous encore du verglas!

    Ce mercredi, vers 7h45, les policiers de la zone Condroz sont intervenus sur la N66. Une conductrice, venant de Tinlot et se dirigeant vers Huy, a été surprise par une plaque de verglas, à la sortie d’un virage. Elle a perdu le contrôle de son véhicule et effectué un tonneau avant d’arrêter sa course dans un pré.
    Si la voiture (R. Clio) est détruite, il n’y a pas blessé. (La Meuse du 5 mars). Le véhicule a été enlevé par le dépannage du Condroz. (Photos Olivier Lallemand)

    capture ecran 2015-03-06 à 10.28.04.jpg
    Malgré le retour de journées ensoleillées, les nuits restent fraîches et le risque de verglas n'est pas à exclure. Ne vous laissez pas surprendre!

  • Ecole communale à Fraiture. Leur défi: lire 50.000 pages en… 3 mois !

    L’école communale de Fraiture s’est lancé depuis dimanche un challenge colossal : celui de lire pas moins de 50.000 pages en 3 mois. L’idée a en fait été lancée par l’école communale de Villers-aux- Tours (Anthisnes) et Bernard Spineux, aujourd’hui directeur. "Il y a quelques années, les élèves y avaient lu 100.000 pages en un an. Ça avait très bien marché. Bernard Spineux m’en a parlé et j’ai décidé de reprendre le concept à l’échelle de notre école (200 élèves)", souligne la directrice de Fraiture, Geneviève Filée.

    capture ecran 2015-03-05 à 12.11.56.jpg
    Le coin lecture aménagé en château fort dans la classe de première année pour la rentrée en septembre 2014

    Tous les petits sont mis à contribution : les plus grands qui lisent en classe mais également le soir et le week-end avec leurs parents, mais aussi les maternelles qui écoutent des contes à l’école et en dehors. "Le but, c’est de faire lire les enfants. On constate aujourd’hui qu’ils passent plus de temps devant la télévision que devant un bouquin."

    DSC_0150.JPG

    Même les petits sont mis à contribution (Photo M V-H)

    Concrètement, comment cela se passe-t-il ? "Nos élèves prennent des livres ou des bandes dessinées de la bibliothèque de l’école (on a sélectionné des lectures récréatives) ou lisent ceux qu’ils ont à la maison.
    Tous les jeudis, nous faisons le point et totalisons le nombre de pages lues sur la semaine. Dès que nous atteindrons 1.000 pages, nous collerons un livre peint aux couleurs de notre établissement sur notre totem de
    sorte de parvenir à 50 étages de bouquins", indique la directrice qui fait confiance à ses protégés. "On ne peut évidemment pas vérifier qu’ils disent la vérité mais on leur a dit qu’il ne fallait pas tricher. J’ai confiance."

    capture ecran 2015-03-05 à 12.12.42.jpgLancé le 1er mars dernier, le défi a démarré sur les chapeaux de roues. "Ça démarre très bien, confirme la directrice (photo). Les familles jouent le jeu et les enfants sont très motivés. La preuve : l’autre jour à la garderie, ils ne se sont pas précipités sur les jeux mais sur la bibliothèque ! Au rythme où vont les choses, nous devrons viser plus loin que 50.000 pages d’ici le 31 mai, car les enfants ont déjà beaucoup lu," se réjouit Geneviève Filée.
    À l’occasion de la semaine "Je lis dans ma commune" en avril, les classes mettront encore davantage l’accent sur la lecture. "Ça tombe vraiment bien ! On va rassembler tous les livres de l’école, dispersés dans les classes, pour créer une bibliothèque géante dans la salle de gymnastique," annonce- t-elle.
    Les petits connaissent la récompense: une journée récréative, organisée le lundi 1er juin avec un spectacle, des conteurs… ANNICK GOVAERS  (La Meuse du 5 mars)

  • Tinlot Sudinfo, les brèves

    Les inscriptions dans le secondaire ont débuté depuis le 23 février
    Les inscriptions pour la rentrée en première année secondaire du mois de septembre prochain ont débuté depuis le 23 février. L'époque des files devant certaines écoles est bien révolue : les parents ont 3 semaines pour aller déposer leur formulaire dans l'établissement qui a leur préférence. L'ordre de réception des demandes n'intervient pas dans l'attribution des écoles….

    capture ecran 2015-03-05 à 11.38.49.jpg

    Le point sur les inscriptions dans le secondaire
    Voir le reportage de RTC Télé Liège

     

    Le lave-vaisselle peut être dangereux pour la santé de vos enfants

    capture ecran 2015-03-05 à 11.49.46.jpg

    40% de risques d'allergie en moins si on fait la vaisselle à la main
    Selon une étude suédoise, les enfants vivant dans une famille où la vaisselle est faite à la main ont 40% de risques en moins de développer des allergies. Notre environnement se veut de plus en plus hygiénique. Notre système immunitaire est de moins en moins tolérant, estime Charles Pilette. "Ce qui est constaté de manière épidémiologique, c’est une augmentation de la fréquence de patients qui consultent pour des problèmes d’hypersensibilité et d’allergies alimentaires et respiratoires, et non seulement de la fréquence de ces problèmes, mais aussi de leur sévérité, de leur gravité notamment chez l’enfant."

    Eviter le lave-vaisselle, les aérosols, le tabac et les produits ménagers trop agressifs
    Les chercheurs suédois ont analysé la santé de 1029 enfants entre 7 et 8 ans. Si le lave-vaisselle est un facteur qui peut augmenter les risques, ce n’est pas le seul. "Ce qu’on peut conseiller c’est de ne pas appliquer trop d’hygiène de manière agressive dans une maison que ce soit au niveau des produits qu’on utilise. C’est d’éviter aussi les toxiques dans l’environnement intérieur, non seulement le tabagisme bien sûr, mais aussi les aérosols de manière générale."
    Utiliser des assiettes nettoyées à la main, c’est apprendre à son corps à tolérer son environnement et à s’habituer aux bactéries. 
    Voir la vidéo de RTL-TVI

     

    Météo: les prévisions de Météo Belgique pour les 3 prochains mois

    capture ecran 2015-03-03 à 21.02.11.jpg

  • Vols, Neupré : lancement d'un Partenariat Local de Prévention

    capture ecran 2015-02-25 à 14.11.40.jpg

    C'est une première en province de Liège : la commune de Neupré se dote d'un Partenariat Local de Prévention pour les indépendants et les commerçants. Il leur permettra d'être simultanément informés par la police d'agissements frauduleux ou de présences de personnes suspectes, et ce quasi en temps réel. Une présentation technique avait lieu ce mardi 24 février.

    capture ecran 2015-02-25 à 14.17.05.jpg

    Voir la vidéo sur RTC Télé Liège

  • Eglise de Seny: La valse des arts, concert chant et piano, 6-7-8 mars

    Eglise de Seny: La valse des arts,
    concert chant et piano, 6-7-8 mars
    Vernissage, vendredi 6 mars à 19h
    Exposition samedi 7  et dimanche 8 mars

    Concert dimanche 8 mars

    seny11.jpg

    seny2.jpg

  • Deux Ours: succès pour l'appel au financement du projet. 6 mars: Acoufun. 7 mars: Dying For A Kiss.

    capture ecran 2015-03-05 à 09.39.43.jpgPari gagné pour les deux Ours

    L'appel au financement lancé par l'ASBL est réussi. A 3 jours de l'échéance. La somme de 6555 €  a été récoltée. L'objectif à atteindre était de 6000 €.
    (En savoir plus)

    capture ecran 2015-03-05 à 09.16.32.jpg
    Acoufun : Giovanni Rizzuto, Nathalie Darimont et Fabrice Merny. Ce trio est en route depuis 6 ans et se balade dans les bars, festivals, events, anniversaires !
    Empreint d'influences pop blues , jazzy, rock, folk... Acoufun reprend des titres qui traversent les époques (de 1960 avec les Beatles jusqu'à aujourd'hui avec Jason Mraz ou Alanis Morissette)
    Cette petite formule efficace est fondée avant tout sur des relations d’amitié et a l’habitude d’inviter des potes musiciens et chanteurs à les rejoindre pour partager ces moments magiques que nous offre la musique ! Ce sera à nouveau l’occasion pour ce concert !!
    A l’occasion de ce concert, Nathalie présentera quelques compos qu’elle travaille depuis un bon moment avec son complice Giovanni Rizzuto (guitariste de The Voice)

    capture ecran 2015-03-05 à 09.20.29.jpg

    Dying For A Kiss est composé de 5 membres : Dyonissis chanteur et guitariste, Denis guitariste, François bassiste et Chris batteur. A l'origine, Dyonissis, Denis et François formaient un autre groupe.
    Après plusieurs années de bons concerts, ils décident de reprendre tout à zéro en invitant un super musicien : Christophe. Une alchimie se dégage alors du groupe , ce qui leur permet de mettre au point des compositions très spéciales, produites par Rudy LENNERS by « Scorpions ».
    https://www.facebook.com/DyingForAKiss?fref=ts
    Pour ceux qui désirent manger avant le concert Le Resto L'Industrie de Nandrin, au rez-de-chaussée des Deux Ours, est ouvert à partir de 18h30. Entrée:8€
    Pour réserver vos places !!!
    https://docs.google.com/forms/d/1999KP03UM8O2zqK0U-1a-5gRs6H4iDapSPT0wzxHAVM/viewform

  • Modave: attention aux batraciens !

    capture ecran 2015-03-01 à 22.02.43.jpg

    Depuis plusieurs années les ouvriers communaux de Modave placent ces panneaux dans la vallée du Hoyoux et dans le fond d'Oxhe. Ici dans le bois entre Ramelot et le Pont-de-Bonne. Une bonne raison supplémentaire pour roulez prudemment !

    capture ecran 2015-03-01 à 22.09.08.jpg
    La migration nocturne des batraciens

    A la fin de l’hiver, lors des premières soirées douces et pluvieuses, des milliers de batraciens entament leur migration printanière. Destination: les mares et les étangs qui les ont vus naître afin de s’y reproduire à leur tour. Ces déplacements débutent généralement fin février - début mars, à la tombée du jour. Mais les batraciens affrontent bien des obstacles afin d’aller se reproduire et les routes constituent un piège mortel.
    En divers endroits, des opérations de sauvetage de batraciens s'organisent : des bénévoles se mobilisant pour aider les grenouilles à traverser sans y laisser leur peau ! (Source wanze.be)

    Voir aussi la liste des opérations en Province de Liège sur le site www.batraciens.be

  • Les cambrioleurs préfèrent les bijoux et les ordinateurs

    capture ecran 2015-02-19 à 10.55.54.jpg42.183 objets volés au cours des vols dans habitation, annonce la police fédérale pour le premier semestre 2014.
    Mais ces objets de valeur pourraient être plus nombreux car ces chiffres ne tiennent compte que du nombre de faits enregistrés dans les p.-v. La seule certitude demeure à propos des marchandises recherchées par les cambrioleurs. Qui, pour commencer, sont attirés par tout ce qui brille comme nos bijoux. 9.916 dossiers ont été ouverts le six premiers mois de 2014.
    En Wallonie et en Flandre, le vol de bijoux se hisse en tête du classement, mais le phénomène est légèrement dépassé par celui du vol d’ordinateur en région bruxelloise. Avec 7.083 cas procès-verbaux, nos ordinateurs et autres gadgets informatiques sont devenus les chouchous des adeptes de la cambriole. «Nous avons constaté qu’il y avait un effet de mode lorsque l’on parle d’ordinateurs portables et de tablettes», explique l’inspectrice principale à la direction des vols organisés de la police fédérale. «Il faut savoir que ces objets sont faciles à transporter. Un avantage que recherchent les voleurs», qui ne veulent pas s’attarder sur les lieux de leur crime. Le temps, c’est aussi de l’argent et c’est bien pour cela que nos billets occupent la seconde place du classement. 8.151 p.-v.ont été dressés par les policiers pour de l’argent et autres moyens de paiement volés.

    Précaution à prendre:

    «Il faut systématiquement photographier ses biens de valeur après l’achat. Pour son ordinateur, par exemple, on peut demander le numéro de série au commerçant. Ce qui permettra une meilleure identification pour la police», indique l’inspectrice, rappelant que certaines applications, comme Prey, ont fait leur preuve pour localiser votre ordinateur après un vol.
    Y.N.  La Meuse du 19 février 2015

  • Travail étudiant: surveiller ses jours prestés sur son GSM

    Voila une nouvelle qui ravira les 450.000 étudiants concernés. Désormais, surveiller où ils en sont dans le nombre de jours de travail autorisé sera simple comme bonjour. Il leur suffira de consulter une application qu’ils auront préalablement chargée sur leur portable ou sur leur tablette. La ministre fédérale des Affaires sociales, Maggie De Block (Open VLD) l’a dévoilée hier devant des étudiants de la VUB, où elle a elle-même étudié.

    capture ecran 2015-02-10 à 20.37.20.jpgLa démarche n’a rien d’anodin. Les students ont, en effet, droit à un maximum de 50 jours de travail par an à des conditions sociales avantageuses. Passé ce cap, ils sont soumis à des cotisations sociales classiques, comme n’importe quel travailleur, ce qui s’avère moins intéressant pour leur employeur.
    Les auteurs de l’application y ont pensé. Raison pour laquelle elle leur permettra de créer une attestation destinée à ces mêmes employeurs afin qu’ils puissent contrôler de façon sûre et rapide leur nombre de jours restant. Cerise sur le gâteau, l’application est dite intelligente : elle garde en mémoire le nom d’utilisateur et le mot de passe de l’étudiant qui n’a donc pas chaque fois à les réencoder, sauf s’il n’a plus donné signe de vie pendant trois mois.
    CALCUL EN HEURES
    Par sécurité, il faudra se munir de sa carte d’identité électronique pour créer son premier identifiant. Et ceci n’est que la première étape d’une profonde modernisation en cours. La plus fondamentale reste à venir : un calcul des jours prestés qui ne se fera bientôt plus en jours mais en heures. Cela permettra aux étudiants de maximiser le temps presté à des conditions sociales avantageuses.
    CH.C.  La Meuse du 10 février 2015