- Page 2

  • Les vacances commenceront sous le soleil avec une semaine caniculaire et plus de 30 degrés

    Le soleil sera généreux vendredi, bien que parfois masqué par des voiles nuageux. Le vent sera faible, voire modéré au sud du pays. Les maxima atteindont 27° dans le Condroz

    DSC_3217.JPG

    La matinée de samedi sera nuageuse, mais le ciel se dégagera dans le courant de l’après-midi. Un vent modéré de secteur ouest soufflera sur le territoire. Les maxima atteindront 18° en Ardenne, 20° au littoral et 22° dans les autres régions.
    Dimanche, le temps sera généralement sec et de belles périodes ensoleillées seront entrecoupées de champs nuageux. Le mercure tournera autour des 25°. La semaine prochaine, le temps sera radieux. Les températures augmenteront pour dépasser les 30° en milieu de semaine.

    (La Meuse en ligne)

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Louis Machiels de Soheit-Tinlot

    capture ecran 2015-06-26 à 10.55.11.jpgNous apprenons le décès, ce 24 juin et à son domicile de Soheit-Tinlot, de monsieur Louis Machiels. Il était âgé de 63 ans.

    Le défunt repose au funérarium TANIER à Soheit-Tinlot où les visites sont souhaitées à partir de ce vendredi 26 juin de 17 h à 19 h.
    L'enterrement aura lieu le lundi 29 juin 2015.
    L'absoute sera célébrée en l'église de Soheit-Tinlot à 14h, et sera suivie de l'inhumation au cimetière de  Soheit-Tinlot à 14h30.
    Nous présentons à ses proches nos sincères condoléances.

     

    capture ecran 2015-06-27 à 10.33.04.jpg

     

  • 60 ans de mariage (noces de diamant) pour Marie-Antoinette Noël et Guy Evrard

    DSC_6873.jpg

    C’est le 25 juin 1955, il y a 60 ans  que Monsieur Guy EVRARD et Madame Antoinette NOEL se sont dit « OUI » à l’administration communale de SCRY.
    Leurs noces de diamant ont été fêtées samedi dernier à l’administration communale de Tinlot en présence de nombreux proches et amis.
    En l’absence de la Bourgmestre, c’est le premier échevin, Pascal Lejeune qui a présidé la cérémonie.

    DSC_6881.jpg

    Marie Antoinette NOEL est  née à SCRY, le 16 mars 1934, dans une famille de 7 enfants dont elle était l’aînée. Ses parents travaillent durement pour élever les enfants et dès le plus jeune âge, chacun doit participer aux tâches du ménage. Elle deviendra une excellente couturière, métier qu'elle exercera durant 30 ans.
    Guy Evrard provient d’OCQUIER, où il voit le jour le 09 février 1934, dans une famille de 6 enfants : 4 garçons et 2 filles. Dès 14 ans, ils devront tous travailler. Sur le tas, il apprendra le métier de peintre en bâtiment. A 18 ans, il s’engage pour 3 ans dans l'aviation.  Finalement il y fera une carrière de 8 ans, comme peintre-entoileur-bâcheur sur les avions. Après avoir peint des avions à l’armée, il entrera à Cockerill, mais cette fois pour peindre … des locomotives.

    capture ecran 2015-06-24 à 20.17.49.jpg

    En 1966, il deviendra le cantonnier-fontainier-fossoyeur du village de Soheit-Tinlot. Seul homme  avec pour tout matériel, une houe, une pelle et … une brouette ! Il peut ainsi encore nous raconter comment être prêt, sans camion, en cas de verglas : des tas de sable tous les x mètres rue du Centre ou de l’église, près à être épandu à la pelle en cas de gel).
    A la fusion des communes, il est nommé chef du personnel ouvrier, fonction qu’il assumera jusqu'en 1991, année de sa mise à la pension, après 46 années de travail.

    DSC_6886.jpg

    35 neveux et nièces, 35 petits neveux et nièces, et … 40 arrières-petits neveux et nièces !
    Rendez-vous, même heure, même endroit dans 10 ans pour les noces de Platine !
    Photos Pierre Darmont.

  • Engis, le Festival des Tchafornis les 4 et 5 juillet prochains

    capture ecran 2015-06-18 à 09.00.51.jpgLe Festival des Tchafornis, c’est reparti ! Pour la 18e fois, les Arts du cirque et de la rue reprendront possession du parc du même nom situé en plein coeur d’Engis, le premier weekend de juillet (4 et 5).
    Durant deux jours, les Tchafornis accueilleront une centaine d’artistes en tous genres -troubadours, baladins, acrobates, jongleurs, danseurs, musiciens, bonimenteurs ou même menteurs- pour des spectacles inédits, des démonstrations de haut vol, des créations et des numéros étonnants, dans un cadre apaisant et verdoyant, riche en histoire et patrimoine. Au rayon des nouveautés, place aux compagnies régionales. Les Liégeois de Zü Klub viennent présenter leur dernier spectacle : Los Heroes del Viento, dans lequel ils inventent un langage imaginaire. Venue d’encore plus près, de Clermont- sous-Huy, la Compagnie du Caniveau prépare une surprise dont elle a le secret : une déambulation poétique !
    > 2,50 euros par jour et par adulte (gratuit pour les moins de 18 ans). Boissons et restauration sur place.
    > Infos : Centre culturel d’Engis (7, rue du Pont à Hermalle-sous-Huy) au 085/82.47.60.
    > Programmation complète sur www.ccengis.be.

  • PCS Condroz, qu'est-ce qu'un ticket article 27 et qui y a droit?

    capture ecran 2015-06-15 à 22.47.36.jpg

    Qu'est-ce qu'un ticket article 27 et qui y a droit?
    Voici une petite information qui pourrait vous aider.
    Pour plus d'infos, RDV sur la page http://www.article27.be/

    capture ecran 2015-06-15 à 22.51.15.jpgLe PCS Condroz dispose de tels tickets et propose des activités spécialement en lien avec l'ASBL art.27.
    Si vous voulez être tenu au courant de celles-ci, vous pouvez envoyer un mail à l'adresse chefdeprojet@pcs-condroz.be
    Source: facebook PCS Condroz

     
  • Anthisnes, Vien. Il manque quatre enfants pour que l’école survive !

    Avec seulement huit élèves de maternelle prévus pour la rentrée scolaire de 2015, l’établissement manque cruellement d’enfants. "En septembre, nous arrêterons déjà l’enseignement primaire à cause du manque d’élèves. Il y en avait juste assez pour faire une seule classe de la 1re à la 6e année. Les parents n’ont pas voulu", nous explique l’enseignante. Elle poursuit : "Les maternelles, elles, peuvent survivre, mais pour cela, il nous faut douze élèves, car nous avons obtenu une dérogation. Idéalement, il en faudrait 14. Or, nous n’en avons que 8 actuellement".
    Et pour trouver ses 4 jeunes enfants, Jacqueline peut compter sur le
    soutien des parents d’élèves. "Si l’école ferme, je serais vraiment très embêtée. Ma petite fille a quatre ans et j’habite dans ce village. Ici, il y a un réel projet pédagogique", explique Catherine.

    capture ecran 2015-06-24 à 09.07.39.jpg
    Il faut dire que pour ces parents, l’école de Vien ne manque pas d’atouts. Bien localisée, grandes salles de cours, local avec des ordinateurs, deux cours de récréation, elle a tout pour séduire. "Nous mettons beaucoup de projets en place. Par exemple nous travaillons sur l’intergénérationnel.
    Les enfants prennent des cours de gym avec les personnes âgées, organisent des chasses aux oeufs etc. Nous avons aussi décoré le sapin du village, organisé des ateliers culinaires…" Un panel d’activités, qui font de cette institution « une école de vie », comme l’indique l’enseignante.
    "Puis, à Vien, il n’y a pas de commerces. L’école fait vraiment vivre le village. C’est pour cela qu’il faut lui donner une chance", poursuit l’Anthisnoise, qui, avec ses élèves, a également réalisé des cartes de visite pour promouvoir établissement. "Je compte également créer un local de psychomotricité, car l’école a beaucoup d’espaces vides". Des espaces que l’enseignante et les parents souhaiteraient combler dès septembre en accueillant assez de têtes blondes pour faire survivre l’école. V.D (La Meuse du 24 juin)

  • Communes voisines: les cinq éoliennes de Strée refusées

    Les cinq éoliennes de Strée refusées. La décision ravit Huy, mais déplaît à Modave.

    La Région Wallonne a refusé le permis de bâtir relatif à l’implantation de 5 éoliennes sur le site des Trinitaires à Strée. Le Collège hutois est satisfait de cette décision, par contre Modave est déçu. "Nous allons sans doute introduire un recours contre ce refus" annonce le premier échevin Eric Thomas.

    capture ecran 2015-06-23 à 16.24.14.jpg

    Les deux communes ne sont pas du tout sur la même longueur d’onde. Pour le même projet éolien, elles ont des avis diamétralement opposés. Huy est contre. "L’impact sur le paysage de ce projet serait dommageable" affirme l’échevin de l’urbanisme Joseph George (cdH), alors que Modave est pour : "Il faut bien trouver une alternative énergétique à la fermeture des centrales nucléaires, déclare l’échevin Eric Thomas (Ose) Et à proximité du site, il y a une kyrielle de pylônes électriques liés au poste Gramme, je ne trouve pas ça vraiment plus joli..."

    CHAUVE-SOURIS
    Le fonctionnaire délégué de la Région Wallonne a tranché dans le sens du Collège hutois : il vient de refuser l’implantation des cinq éoliennes au lieu-dit "Les Trinitaires", à Strée, au-delà du Long Thier. L’impact négatif sur le paysage, tout comme le fait que les éoliennes risquent de perturber les chauves-souris, font partie des arguments. C’est la troisième fois qu’Electrabel introduit une demande pour installer des éoliennes à cet endroit, et c’est la troisième fois que la société essuie un refus.
    Au grand dam de la commune de Modave, qui, depuis le début soutient le projet. "Les avis du Collège, du Conseil et de la CCATM étaient tous positifs, souligne l’échevin Thomas. Et sur les 4.170 habitants de Modave, seuls une vingtaine avait manifesté leur opposition à ce projet lors de l’enquête publique. Nous souhaitions également qu’une des 5 éoliennes soit gérée par une coopérative de citoyens". Le Collège modavien a vingt jours pour décider d’un éventuel recours contre ce refus auprès du ministre Carlo Di Antonio : "Nous allons nous réunir pour en discuter, mais compte tenu de nos positions ultérieures, il est fort probable que nous en introduisions un" commente l’échevin Thomas. Également consulté sur ce dossier, la commune de Marchin avait, tout comme Huy, rendu un avis négatif à propos de ce projet.
    AURÉLIE BOUCHAT
    (La Meuse du 23 juin)

  • Vyle-Tharoul, fête de la Ruralité, dimanche 5 juillet

    Sixième Fête de la Ruralité à Vyle-Tharoul

    C’est reparti pour la Fête la ruralité, le dimanche 5 juillet 2015 à Vyle-Tharoul ! Au programme : concours de chevaux de trait et animaux de la campagne, tracteurs, stands découverte, expos,  jeux et spectacles. Thème particulier cette année : la mémoire !

    capture ecran 2015-06-23 à 12.12.55.jpg

    Après le beau succès des cinq années précédentes (plus de 2500 visiteurs en 2014, plus de 200 exposants et bénévoles impliqués, et une sacrée ambiance !), l’enthousiasme est au beau fixe du côté des organisateurs : le RFC Vyle-Tharoul et le Syndicat d’Initiative de la Vallée du Hoyoux.

    Sensibiliser, apprendre et s’amuser

    L’édition 2015 proposera d’abord une série d’activités et de stands présentant divers aspects de la ruralité : animaux de la campagne (avec notamment la présence du Petit Elevage de Hesbaye), tours en poney, démonstrations de savoir-faire, four à pain, sensibilisation à l’environnement, activités-découvertes… Les vénérables tracteurs seront aussi présents et on redécouvrira les anciens jeux champêtres. Le concours de beauté et d’allure de juments de trait, la messe en wallon et la bénédiction des animaux, trois nouveautés de 2014, seront à nouveau organisés. Sans oublier les concerts, les sonneries de trompe, les contes, marionnettes et autres activités à l’intention du jeune public qui émailleront cette journée festive.

    Un nouveau développement du Marché des Saveurs et de l’Artisanat...

    Le marché prendra une ampleur particulière cette année. Une importante collaboration avec l’Agence de Développement Local de Marchin permettra de proposer un nombre beaucoup plus important d’échoppes. Le tout dans un esprit résolument orienté vers la production locale et le commerce équitable nord-sud. Outre les produits de bouche et les créations des artisans, des activités sympas de réflexion et de sensibilisation y seront organisées. De belles découvertes en perspective !

    Opération Mémoire

    La Fête de la Ruralité 2015 sera aussi l’occasion d’une vaste Opération Mémoire. Le public est invité à amener sur place des photographies ou d’autres documents à portée historique ou symbolique, pour les faire numériser et les mettre ainsi à disposition de la collectivité. Une diffusion sur le site de la Fête de ces documents sera assurée (via des écrans), avant une exploitation plus structurée sur Internet notamment, à travers le projet Facebook ‘Vivre à Marchin’ et le projet collaboratif ‘Wikihuy’. Un recueil de témoignages sera lui aussi mis en oeuvre. Une opération réalisée en collaboration avec l’Espace Public Numérique de Marchin, le Cercle d’Histoire de Marchin et la Bibliothèque Marchin-Modave. A vos documents !

    Sous le signe de la rencontre

    Profondément intergénérationnelle, la Fête de la Ruralité 2015 sera donc une fois de plus placée sous le signe du partage, de la bonne humeur et de la rencontre. Un menu riche et varié, à savourer en famille, entre découverte pour les uns et peut-être nostalgie pour les autres. Un événement hautement convivial rendu possible par la mobilisation spectaculaire de la population et des associations locales mais aussi des autorités communales de Marchin et de Modave et des autres pouvoirs publics, comme la Province de Liège et la Région Wallonne. Une mobilisation qui seule rend possible le maintien de l’entrée gratuite...

    Un événement organisé par le RFC Vyle-Tharoul  et le Syndicat d'Intitative de la Vallée du Hoyoux, avec le soutien des  Communes de Marchin et de Modave,  de la Région Wallonne et de la Province de Liège (Services Tourisme, Agriculture et Culture), en partenariat avec l'asbl Devenirs, le Centre culturel de Marchin et le Contrat Rivière du Hoyoux.

    Contact presse : Syndicat d’Initiative de la Vallée du Hoyoux – 085/41.29.69 - info.sivh@gmail.com

    capture ecran 2015-06-06 à 10.07.54.jpg

    Cliquez sur l'image pour agrandir.
    Source, syndicat d'initiative Clavier, Modave, Marchin.

  • Ecole Saint-Martin, barbecue de la Fancy-Fair, samedi 27 juin 2015

    Le comité de parents Saint-Martin Nandrin vous convie à son traditionnel barbecue de la Fancy-Fair ce samedi 27 juin 2015 à 18h30.

    Voir tous les détails

    capture ecran 2015-06-24 à 19.41.12.jpg

  • Nécrologie. Décès de Madame Rose Tillier (épouse Dedave) de Seny

    capture ecran 2015-06-24 à 12.21.22.jpgNous apprenons le décès ce 24 juin à Tinlot de Madame Rose Tillier. Elle était âgée de 88 ans

    La défunte repose à la chapelle du home de Seny où les visites de 16h à 19h.
    L'enterrement aura lieu le vendredi 26 juin à 2015.
    La m
    esse de funérailles sera célébrée en l'église de Seny à 12h.

    Nous présentons à sa famille nos sincères condoléances.

  • 24 juin. Les feux de la St-Jean

    La fête de la Saint-Jean d'été, traditionnellement accompagnée de grands feux de joie, est la fête de Jean le Baptiste, le 24 juin.

    capture ecran 2015-06-24 à 09.22.08.jpg

    Elle est proche du solstice d'été dans l'hémisphère nord, qui a lieu le plus fréquemment le 21 juin, exceptionnellement le 19 juin (prochaine occurrence en 2488), rarement le 20 juin (occurrences en 1896, 2008 et 2012) et le 22 juin (occurrences en 1975, au début du XXIIIe siècle puis en 2302).

    Le solstice d'été est fêté depuis longtemps. L'origine de cet évènement est lié au culte du soleil. Les feux de solstices étaient à l'origine des fêtes païennes. L'église catholique a ensuite christianisé la pratique païenne, selon sa politique traditionnelle. (D'après Wikipédia)

  • Tinlot sudinfo,les brèves

    Tinlot, sortie de route N63.
    Lundi en fin d'après-midi, probablement à cause des fortes pluies un conducteur a perdu le contrôle de sa voiture. Plus de peur que de mal et seulement des dégâts matériels.

    capture ecran 2015-06-23 à 12.22.40.jpg

    TINLOT. Un dealer appréhendé gare des Guillemins
    Un individu domicilié à Auderghem, qui habiterait en réalité chez sa petite amie à Tinlot, a été appréhendé samedi près de la gare des Guillemins, à Liège. Des agents ferroviaires l’ont interpellé après une brève course-poursuite à pied. L’homme était porteur de 77 gr. de marijuana. Il a été déféré dimanche au parquet de Liège. Le magistrat a mis le dossier à l’instruction et requis la délivrance d’un mandat d’arrêt pour trafic de stupéfiants.
    (D.DH.)  La Meuse du 15 juin.

     

    capture ecran 2015-06-23 à 12.28.03.jpg

     

    FRANCE Le permis belge est bien valable.
    Les autorités policières qui estiment, en France particulièrement, que les permis de conduire belges délivrés avant 1989 ne sont plus valables font une « interprétation erronée » de la situation selon la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant (MR), qui a signalé le problème au ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, ainsi qu’aux communes et policiers belges. L’autorité française compétente lui a confirmé que l’information avait bien été transmise à ses services de police pour mettre fin à ces « rares excès de zèle malencontreux », selon un communiqué de la ministre belge. (La Meuse du 23 juin)

  • Fraiture, Hippopassion: une centaine de cavaliers pour le concours d'équitation adaptée ce 24 juin

    Ce mercredi, le 24 juin, aura lieu le 15ème concours d’équitation adaptée. Une centaine de cavaliers y participeront de 10 à 16h.
    Voir l'article complet sur ce blog

    capture ecran 2015-06-22 à 12.06.25.jpg
    Photo AL édition antérieure