- Page 5

  • Le bilan effrayant des conducteurs de moins de 25 ans

    200.000 crashs, 864 morts en 5 ans! Heureusement les chiffres sont à la baisse chaque année!

    La distraction, les excès de vitesse, le manque d’expérience… Autant de facteurs évoqués encas d’accident de la route impliquant un conducteur de moins de 25 ans. Selon le bilan exclusif de la police de la route, les jeunes restent une catégorie à risque. En cinq ans, près de 200.000 accidents impliquant de jeunes conducteurs ont été enregistrés au cours des-quels 864 personnes ont trouvé la mort. Heureusement ces faits n’ont fait que dégringoler année après année comme le montre le tableau ci-dessous.
    (YOLANDE NIMY. Extrait du dossier de La Meuse du 9/2).

    capture ecran 2016-02-10 à 20.45.54.jpg

  • Appel à tous ceux qui souhaitent soutenir le projet du foot (Royal Fraiture Sport) à Tinlot et dans le Condroz

    Invitation le JEUDI 18 FEVRIER 2016 à 19h30 à la buvette du Royal Fraiture Sport

    A toutes celles et ceux qui souhaitent soutenir et faire durer encore longtemps le projet du foot (Royal Fraiture Sport) dans notre commune et région

    Ce n’est un secret pour personne, la crise des bénévoles et des personnes investies dans des projets sociaux, éducatifs, culturels est criante et alarmante.

    Le Royal Fraiture Sport est confronté à cette situation et recherche activement des soutiens des disponibilités et des investissements même limités mais fiables pour permettre au club dans l’urgence de se pérenniser et ensuite de se développer.

    Aujourd’hui toutes équipes confondues, c’est plus de 200 joueurs dont près de 140 jeunes qui foulent les terrains 6 jours sur 7.

    2713707815.jpg

    C'est un Club avec plus de 200 jeunes qui a besoin de votre soutien

    Nous vous invitons à une soirée rencontre ce jeudi 18 février 2016 à 19h30 à la buvette du club.

    Nous vous présenterons la situation actuelle, nos réflexions, nos questionnements mais serons aussi à l’écoute des propositions/suggestions et ce, dans un échange serein et positif.

    Afin d’éviter toute confusion, nous précisons qu’il ne s’agit d’aucune manière d’un cadre où la situation financière serait au rouge, car nous avons résorbé à ce jour et ce, en 4 ans, entre 80 et 90% de la dette dont nous avons hérité.

    Ce sont des petits investissements de disponibilité mais aussi des idées qui sont nécessaires pour soutenir ce projet sportif et social du village et son évolution.

    Il n’est pas trop tard mais bien temps de nous rassembler autour du projet.
    Merci pour votre attention et l’intérêt que vous y porterez.
    Le Comité du Royal Fraiture Sport

  • Le Modavien Pierre Lizée aux duels The Voice, RTBF mardi

    photolouviaux.jpg

    Pierre Lizée va se battre en duel ! Et, s’il n’aura pas de gants de boxe pour se défendre, c’est bien avec sa voix qu’il devra sauver sa peau lors des duels de The Voice de ce mardi, à 20h15 sur «La Une».
    Pour mettre toutes les chances de son côté, il a travaillé dur avec les Cats On Trees, ses coaches. «J’espère ainsi avoir amélioré ma justesse au niveau de la tenue des notes et du rythme», explique le jeune chanteur. Une préparation qui s’avère nécessaire même si Pierre Lizée débute cette première session des duels avec un certain avantage. « Le registre pop/rock de la chanson anglaise que je vais devoir interpréter me réconforte. C’est une chanson qui me plaît. » Mais ce n’est pas pour autant que ce chanteur au style britannique ne craint pas les duels. « Cela change des blinds, je vais devoir me battre avec quelqu’un de la même équipe et ce, devant le jury qui, cette fois-ci, nous verra. C’est une double pression.» D’ailleurs, le Modavien admet avoir un point faible qui, il l’espère, ne fera pas perdre sa place dans l’émission. « Je ne suis pas habitué à occuper la scène. J’ai peur de perdre mes moyens et d’oublier les paroles, ça m’est déjà arrivé. » Néanmoins, Pierre Lizée est confiant. « J’ai décidé de m’ouvrir un peu plus et être plus extravagant envers le public. Je pense que cela va aller, j’ai moins peur des gens sur scène. » C.L. (La Meuse du 15/2). Photo P.Lizée pour Tinlot Blog.

  • Boucles Claviéroises 2016, résultats et commentaires

    Boucles Claviéroises 13 & 14 février 2016, les classements
    Photos et vidéo (1)
    Photos et vidéo (2)
    article précédent sur ce blog

    Dernières nouvelles:
    Finalement, la seule victime des multiples sorties de route sera le pilote Thierry Gilain (voir l'article précédent) toujours hospitalisé ce lundi au CHU et qui souffre d'une vertèbre brisée. Nous lui souhaitons, bien sûr, un prompt rétablissement.

    DSC_0893.jpg

    Thierry Gilain, à gauche, et son copilote Didier Jacob, qui s'en sort lui, avec de grosses courbatures.
    Photo lors du contrôle de samedi au garage Graindorge à Clavier.

    capture ecran 2016-02-15 à 18.25.04.jpg
    Le contrôle des voitures samedi après-midi avant l'épreuve. 93 véhicules ont été déclarés en ordre de marche pour le départ dimanche matin à 8h.

    DSC_0885.jpgStéphane Horenbach, Directeur de course adjoint (photo) ne cachait pas sa satisfaction: "Le parcours et l'organisation nous ont valu de beaucoup d'appréciations positives. Le parcours d'abord, avec cette année, le retour partiel à un ancien tracé des Boucles de l'Ourthe d'Ocquier vers Sommeleuze et le retour à Clavier par Vervoz. Un circuit vraiment très apprécié par les pilotes.
    A noter aussi l'effort pour vraiment éviter le maximum de zones d'habitations et les problèmes avec les riverains. Pas de problème d'ailleurs de ce côté, grâce à une bonne information. A l'exception de quelques piquets couchés, rien à signaler.
    Quant à l'organisation, c'est la 36e de l'équipe du Club "Les Volants" dont les 4e Boucles Claviéroises. L'expérience est là. Le problème le plus inquiétant est le manque de bénévoles et de bras pour porter une telle organisation. C'est pratiquement un noyau de seulement 5 personnes qui doit assurer l'ensemble de la manifestation.
    Il faut souligner dans l'organisation l'amélioration du site de Clavier station qui permet un travail sur un site unique très appréciable.
    Côté course, 93 voitures au départ, ce n'est pas mal pour le premier rallye de la saison en province de Liège, mais le déchet est énorme avec une quarantaine d'équipages à l'arrivée (on se croirait au Condroz!).
    Mais les conditions climatiques sont imprévisibles et à quelques heures près, on roulait sur la neige et la glace comme ce lundi matin.
    Le suspens a été maintenu jusqu'au bout avec la sortie de route dans la dernière spéciale du deuxième concurrent, Laurent Cravillon classé à ce moment à 35 secondes seulement  du vainqueur.
    En conclusion, nous reprenons dès maintenant les contacts pour la 5e édition et rendez-vous en 2017!"

    capture ecran 2016-02-15 à 18.17.39.jpg

    capture ecran 2016-02-15 à 18.30.22.jpg

    capture ecran 2016-02-15 à 18.22.21.jpgLa voiture du vainqueur en D4, Michaël Albert, et Kevin Ponthir 1e en D2.

     

  • Histoire régionale. Il y a 50 ans, le 16 février 1966, première grève des femmes: "A travail égal, salaire égal"

    Le 16 février 1966, quelque 3.000 ouvrières de la Fabrique nationale de Herstal (FN) arrêtaient le travail pour dénoncer l’inégalité des salaires entre les femmes et les hommes. Leur slogan "À travail égal, salaire égal" sera repris aux quatre coins du monde… Cette grève de douze très longues semaines a ouvert la voie à des revendications toujours d’actualité.

    capture ecran 2016-02-15 à 10.30.20.jpgcapture ecran 2016-02-15 à 10.32.43.jpgOn les appelait les femmes-machines. "Elles étaient deux cents qui travaillaient dans des halls immenses sous de hautes verrières. La chaleur pouvait monter jusque 50°, 60° quelquefois. Elles travaillaient les bras dans une huile extrêmement toxique, avec des projections dangereuses. Pour se protéger, elles devaient mettre de lourds tabliers qui rendaient la chaleur plus pénible encore. Pour avoir un peu de fraîcheur, elles mettaient de l’eau dans leurs sabots. Des courroies pendaient du plafond et provoquaient régulièrement des accidents de travail".
    Ce récit ne date pas du 19e siècle ... Lire la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • Collision dimanche à Saint-Vitu, 4 blessés

    Dimanche en fin d'après-midi une violente collision s'est produite un peu avant le carrefour de  St-Vitu sur la N66 (Huy-Hamoir) en direction de Huy. Une Nissan et une Golf se sont percutées lors d'un dépassement. Les trois passagers de la Nissan ont été emmenés en ambulance au CHRH ainsi que la conductrice de la Golf, leurs jours ne sont pas en danger.
    C'est le dépanneur Lallemand (Dépannage du Condroz), qui a procédé à l'enlèvement de la Nissan. Les deux véhicules sont fortement endommagés.

    capture ecran 2016-02-15 à 09.57.56.jpg

  • Hécatombe aux Boucles Claviéroises et belle victoire des jeunes Tinlotois en D2, Kevin Ponthir et Marie Septon

    DSC_0936.jpgSur les 93 voitures au départ, 42 seulement étaient toujours en course pour la dernière boucle dimanche en fin d'après-midi! Énormément de casse dès le matin sur un terrain gras et extrêmement boueux.
    Un temps glacial et humide proche de la neige qui a découragé de nombreux spectateurs pour cette première épreuve provinciale de la saison.
    Michaël Albert N°2 s'est imposé en division 4 avec sa Mitsubishi, tandis que Raphaël Beaufort (N°19) arrivait en tête de la D3 sur une Skoda Fabia.
    Belle surprise ensuite, en D2, avec la belle victoire à la régularité des 2 jeunes Tinlotois, Kévin Ponthir et de sa copilote Marie Septon au volant d'une Opel Corsa GSI. Il n'y avait que deux Tinlotois en course et ils ont signé une belle performance en terminant 10èmes au général. Partis en 60ème position, leur sans-faute est d'autant plus remarquable.

    DSC_0945.jpg

    DSC_0882.jpg

    Les Boucles avaient pourtant mal débuté pour le jeune Tinlotois.  Samedi, après le contrôle au garage Graindorge, sa voiture avait dû être remorquée suite à un problème de pompe.
    Voir l'article précédent sur Loïc et Kevin Ponthir à l'occasion du Rallye du Condroz.

    De nombreux incidents donc et une  spectaculaire sortie de route en pleine vitesse pour Thierry Gilain et  Didier Jacob dont la course a été bloquée par un tas de fumier. Si Didier a pu rejoindre Clavier dans l'après-midi après une échographie, Thierry Gilain touché au dos, est resté au CHU pour d'autres examens ce lundi.
    A suivre.

    Côté sécurité et organisation, le Bourgmestre Philippe Dubois tirait déjà un bilan positif dimanche soir, après la remise des coupes. "L'organisation semble maintenant bien rodée et le site de Clavier-Station s'est nettement amélioré depuis la disparition des hangars. Rien à déplorer du côté des riverains et un état des lieux sera opéré dès lundi pour les quelques dégâts éventuels causés par les nombreuses sorties de route".
    Heureusement, il n'y a que des dommages matériels connus ce soir, à l'exception de la situation de Thierry Gilain cité ci-dessus. 93 véhicules au départ avec de très nombreux équipages locaux, les Boucles Clavieroises ont encore de belles perspectives. AL, dimanche 21h.

     

  • Fraiture, le radar continue de sourire...

    Fin septembre 2015, nous avions publié l'article ci-dessous:

    capture ecran 2016-02-13 à 14.18.48.jpg

    4 mois plus tard,  le radar continue de sourire allègrement jusqu'à 70 km/h, alors que la vitesse dans le village est limitée à 50 et à proximité d'un carrefour avec peu de visibilité. (Rue Croix-Rouge)
    Son hilarité persistante peut amuser certains, mais elle peut surtout être dangereuse pour la sécurité !

    P1180987.JPG

  • Région wallonne: Le permis de pêche disponible en ligne à partir d'aujourd'hui!

    capture ecran 2016-02-14 à 18.44.45.jpgJusqu’à ce jour, il fallait se rendre dans un bureau de poste pour pouvoir acquérir un permis régulier pour la pêche dans les eaux soumises à la loi sur la pêche. Cela pouvait engendrer certaines difficultés pratiques, notamment pour les pêcheurs étrangers. Le ministre de la Nature, de la chasse et de la pêche, René Collin annonce la mise à disposition,dès ce lundi 15 février, d’un nouvel outil internet permettant d’acquérir ce permis de manière simple et sécurisée, via: www.permisdepeche.be.

    capture ecran 2016-02-14 à 18.45.16.jpg
    Il est donc désormais possible de l’acheter en ligne et de l’imprimer directement. Le permis est authentifié par un QR code reprenant une série d’informations relatives à son titulaire, ce qui permettra de faciliter les contrôles par des agents équipés d’un appareil mobile.
    capture ecran 2016-02-14 à 18.45.33.jpgPar ailleurs, chaque pêcheur recevra en même temps que son permis un dépliant reprenant la réglementation simplifiée sur la pêche en Wallonie. Il peut également choisir de figurer dans une base de données afin d’être tenu informé des évolutions dans le domaine de la pêche.
    Cette procédure simplifiée permettra aussi aux touristes d’acquérir facilement un permis,même un dimanche ou un jour férié, de chez eux, depuis un magasin d’articles de pêche ou encore à l’office du tourisme. Il est à préciser que l’obtention d’un permis de pêche dans un bureau postal est toujours possible actuellement. Le ministre rappelle que la pêche, activité sportive et de loisir, participe également à la gestion écologique de nos cours d’eau. (La Meuse du 14 février)

  • Alerte neige et verglas, des chutes de neige attendues sur toute la Wallonie

    capture ecran 2016-02-14 à 22.29.39.jpgL’IRM a publié ce dimanche après-midi une alerte visant à prévenir les automobilistes de la formation possible de plaques de verglas, voire de chutes de neige. On pourrait connaître des difficultés sur les routes jusqu’à ce lundi matin.
    Dans la moitié est du pays, nous verrons apparaître de la neige sur les hauteurs de l'Ardenne et de la neige fondante ailleurs. Plus tard dans la nuit, la limite pluie-neige s'abaissera et le risque de neige tenant au sol sera possible ailleurs aussi. Sur les hauteurs de la province de Liège, on pourra avoir une accumulation de 3 à 5 cm et localement un peu plus. (La Meuse en ligne)

    Coup d'oeil sur la météo de la semaine dans le Condroz

    IMG_0523.PNG

  • Football P3: Fraiture Sport 1-1 Roclenge

    capture ecran 2016-02-14 à 17.08.27.jpg

    Photo: l'ouverture du score en deuxième mi-temps (65e Coulon 1-0) pour les Fraiturois qui seront rejoints à dix minutes de la fin du match par Roclenge.
    Un temps glacial proche du gel et un terrain gorgé de boue ont rendu les conditions de jeu particulièrement difficiles ce dimanche après-midi.

  • Cambriolée, la Teignouse (Aide en Milieu Ouvert) à Comblain a besoin de vous

    La Teignouse est une association partenaire de la commune de Tinlot dans différents domaines: médiation, travail de quartier, assuètudes, prévention à l'école, aide à la jeunesse, accompagnement individuel et familial...

    Dans la nuit de mercredi à jeudi, le service de prévention La Teignouse Association Milieu Ouvert à Comblain au-Pont a été cambriolée. Les ordinateurs du personnel ont notamment été dérobés. Ils contenaient tous les documents et outils nécessaires au travail des équipes. L'association lance un appel à l'aide pour se rééquiper, et un message aux voleurs.

    Voir le reportage de RTC Télé Liège

    capture ecran 2016-02-13 à 18.35.03.jpg
    Images RTC

    Voir le site de la Teignouse et contact

  • 14 février 2016, Joyeuse Saint-Valentin

    Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour.

    3056339752.jpgÀ l’origine une coutume païenne, cette fête a finalement été assimilée par l'Église catholique romaine par la désignation de saint Valentin comme saint patron des amoureux. 
Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l'amour physique. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles.


    Capture d’écran 2014-02-11 à 17.45.00.jpegFêtes de la fertilité du mois de février

    Dans la Rome antique, le 15 février étaient fêtées les Lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fécondité. Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. 
Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des Lupercales). À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages.

    Époque médiévale.
    
La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVe siècle en Angleterre, où l’on croyait que le 14 février était le jour où les oiseaux s'appariaient. Il était courant durant cette période que les amoureux échangent des billets et s’appellent chacun leur Valentin. Il est probable que nombre de légendes sur la Saint-Valentin ont été inventées pendant cette période. D'après Wikipédia.

    Quoiqu'il en soit, 
 "Joyeuse St Valentin" et n'oubliez pas de de fêter qui de droit ! 

    Lire la suite