- Page 5

  • Tinlot, une action d'écolo en soutien à la ligne expresse Marche-Liège

    Nous vous l’annoncions cette semaine, la fameuse navette de la régionale d’Écolo Huy-Waremme allait être de sortie. Celle-ci, peinte spécialement pour l’occasion aux couleurs de la TEC, a roulé ce vendredi matin sur un itinéraire de la TEC «souhaité par tous», explique Rodrigue Demeuse, secrétaire régional Ecolo Huy-Waremme. C’est ainsi qu’elle a relié Marche à Liège en faisant un arrêt à Tinlot. Commune dans laquelle une riveraine (Pascale Javaux) a réalisé une pétition qui a recueilli 700 signatures pour soutenir le projet de création d’une ligne TEC Express Marche-Liège.

    capture ecran 2016-04-17 à 20.40.54.jpg

    Cilou Louviaux (Tinlot), Jeanne Defays (Modave) Anne De potter (Nandrin) étaient au rendez-vous de la "fausse" navette du projet en construction.(AL)

    Une initiative visible d’Écolo pour la toute première fois! «C’est un bon projet puisqu’il s’agirait d’une ligne très dense qui pourrait accueillir pas mal de monde», explique Philippe Henry, député wallon. «Tous les matins, il y a des embouteillages sur la route du Condroz. Ce projet reste donc pertinent et justifié puisqu’il répond à un réel problème de mobilité, notamment celui de la route du Condroz.

    capture ecran 2016-04-17 à 20.41.58.jpg

    Une action bien médiatisée, notamment par les TV communautaires TvLux et RTC Télé Liège (Voir les liens ci-dessous) AL.

    De plus, cette ligne est fortement soutenue.» Les communes concernées par cette ligne TEC seraient Marche-en-Famenne, Somme-Leuze, Havelange, Hotton, Durbuy, Marchin, Clavier, Ouffet, Modave, Tinlot, Anthisnes, Nandrin et Neupré. Cette ligne pourrait intéresser des milliers de personnes. «Il y a 3.522 salariés, travaillant à Liège et résidant dans l’une des communes du couloir, qui pourraient être intéressées», précise Anne de Potter, échevine de l’enseignement à Nandrin. «Cette ligne s’arrêterait à l'ULg et au CHU, ce qui pourrait concerner 705 élèves pour les communes de Marchin, Somme-Leuze, Havelange, Clavier, Tinlot, Nandrin et Neupré.»
    Pour rappel, l’argent serait le nœud du problème et empêcherait, selon le ministre des transports, Carlo Di Antonio, au projet de voir le jour. «Il ne s’agit que d’un argument politique, d’autres lignes Express ont déjà vu le jour, pourquoi pas ici?», ajoute Philippe Henry. Malgré ce frein les autres acteurs du projet continuent à croire à ce projet. «La ligne devrait être exploitée par des bus de type autocar, confortables avec des soutes et d’une capacité de 60 places. Elle emprunterait la N63 vers Liège avec un arrêt par commune traversée.»
    C.L. (La Meuse du 16 avril)

    Voir le reportage de RTC Télé Liège et de TvLux

  • Souper Rallye à Fraiture, un bel encouragement pour Loïc et Kevin

    capture ecran 2016-04-17 à 21.03.58.jpg

    Près de 180 personnes samedi soir au d'Zy pour le souper de soutien aux deux équipages des jeunes Tinlotois qui financent ainsi leur prochaine saison de rallye.
    Après leurs bons résultats notamment au Condroz en 2015, ils continuent patiemment leur préparation avec un sérieux et un professionnalisme exemplaires, soutenus par tous leurs proches et leurs amis.

    capture ecran 2016-04-17 à 21.01.28.jpg

    Prochaine échéance: le rallye de Wallonie à Namur et ensuite Haillot à l’Ascension pour François Sottré et Loïc Ponthir (photo du haut). Le rallye de Haillot uniquement  pour Kevin Ponthir et Marie Septon (en dessous). Après ce seront les rallyes en province de Liège.

    capture ecran 2016-04-17 à 20.59.30.jpg

    Un menu pâtes sympa, tombola, soirée dansante et une belle ambiance de soutien à ce projet sportif.
    Rendez-vous maintenant dans les spéciales!

  • Football P3B. Fraiture Sport 4-0 Esneux

    DSC_2969.jpg

    Quelques belles occasions manquées lors du dernier quart d'heure auraient pu encore alourdir le score.

    Belle prestation des Fraiturois pour le dernier match à domicile. Les  buts: Louis Prevot, Aubin Grandhenry (2) et Maxime Bottin.

  • Tinlot, grand nettoyage de printemps, les enfants de l'école ont pris de l'avance ! Rendez-vous dimanche matin à la maison communale

    Le grand nettoyage de printemps organisé en Wallonie ce week-end aura lieu à Tinlot ce dimanche matin. Rendez-vous à 10h devant la maison communale! Au programme, notamment le nettoyage du ruisseau de Tillesse de 10 à 12h.

    capture ecran 2016-04-16 à 17.59.47.jpg

    Les élèves des classes supérieures de l'école communale à Fraiture n'ont pas attendu dimanche pour participer à l'opération. Vendredi après-midi, ils ont sillonné plusieurs rues du village et le chemin de remembrement du Fond de Soheit.
    Le nombre de sacs ramassés en dit long sur la quantité de déchets récoltés et les comportements inacceptables de tous ceux qui utilisent la nature comme dépotoir. Ci-dessous les cannettes dans la Bonne.

    capture ecran 2016-04-16 à 17.58.16.jpg

    capture ecran 2016-04-16 à 19.34.37.jpg

  • Combien d'habitants à Tinlot dans 20 ans?

    A quoi ressembleront la Wallonie et Bruxelles en 2035 ? Pour en savoir un peu plus, il faut connaître le nombre d’habitants qu’accueilleront les communes dans près de 20 ans. Et surtout le nombre de ménages qui aura tendance à fortement augmenter.

    capture ecran 2016-04-15 à 12.11.47.jpg

    Vous allez dire : « encore des statistiques relatives à la population belge ! » Mais, cette fois, elles vont plus loin. Elles permettront aux communes d’adapter leur politique de logement et d’aménagement du territoire pour les 20 années à venir. En partant des chiffres donnés le mois dernier par le Bureau fédéral du Plan, l’Institut wallon de l’évaluation de la prospective et de la statistique (Iweps) a demandé à une équipe de l’UCL de mettre à jour les perspectives de population et de ménages au niveau communal. « C’est une démarche scientifique originale qui prend en considération, non seulement les spécificités locales des phénomènes de fécondité, de mortalité et de migration, mais aussi la transformation de la structure des ménages », précise l’Iweps.
    L’EXIL DES JEUNES
    La croissance de la population s’explique surtout par les migrations internes de jeunes adultes en âge d’avoir un enfant. « Les prix élevés des logements et des terrains à bâtir les poussent à chercher des résidences pour s’installer dans des communes de plus en plus éloignées de leur pôle d’emploi bruxellois, de Luxembourg-ville ou même de Liège et de Namur ». La composition moyenne des ménages wallon va à nouveau diminuer, entre 2015 et 2035. D’un taux de 2,31 personnes par ménage, elle va descendre à 2,26 habitants. Il y a deux explications à cela : le vieillissement de la population et l’augmentation des familles monoparentales ou de personnes séparées vivant seules. Cela va provoquer une hausse du nombre de ménages. La quasi-totalité des communes wallonnes verront leur nombre de ménages augmenter. « Les croissances relatives les moins rapides sont observées à Charleroi, Thuin, Boussu, ainsi qu’à Gedinne ». Deux communes auraient moins de ménages en 2035 qu’en 2015. Il s’agit de Saint-Hubert et de Bütgenbach. 
    PIERRE NIZET (extrait du dossier dans la Meuse du 15 avril)

    Tinlot avec 17,9% d'augmentation atteindrait 3.124 habitants. Il s'agit d'un des plus hauts taux d'augmentation.

  • Action de sensibilisation "Stop Violence" dans les parcs Intradel ce samedi suite à l'agression d'un préposé

    Jeudi après-midi, au recyparc de Comblain-au-Pont, trois jeunes débarquent avec une remorque remplie de sacs poubelle fermés. Daniel, un des préposés, leur refuse l’entrée. Résultat: un des usagers a manqué de se faire renverser. Daniel, lui, a été violemment tabassé.
    Intradel a indiqué qu’une procédure judiciaire avait été engagée. Parallèlement, ce samedi, un mouvement de sensibilisation est organisé dans les recyparcs. Ceux-ci sont bel et bien accessibles aux heures habituelles comme ici à Clavier-Station avec une distribution de tracts aux usagers. (Le temps était trop froid pour porter le t-shirt, mais celui-ci est exposé à l'accueil).

    capture ecran 2016-04-16 à 12.14.26.jpg

    capture ecran 2016-04-16 à 12.01.40.jpg

    DSC_2749.jpg«Intradel souhaite rappeler que sites recyparcs sont accessibles à tous, il existe des règles (de sécurité et de tri) que les préposés sont chargés de faire respecter. Les recyparcs restent un lieu accessible au public dans lequel il n’est pas autorisé de faire tout et n’importe quoi. L’action de sensibilisation «Stop violence ! » s’inscrit donc dans ce cadre et est menée conjointement par l’intercommunale, l’ensemble de ses employés et les organisations syndicales.» R.C. (Article complet dans la Meuse du 16/4)
    Photos AL Clavier-Station.

  • Tinlot: les travaux reprennent au home de Seny après la faillite de l’entreprise Moureau et un an de stand-by!

    Le chantier du home de Seny avance enfin. Après un an d’attente dû à la faillite de l’entreprise ansoise chargée des travaux, les ouvriers sont de retour pour finaliser l’extension de la maison de repos. Le directeur croise les doigts pour que tout soit terminé avant juillet.

    Depuis mai 2015, l’agrandissement du home de Seny était au point mort. Le bâtiment est construit, mais à l’intérieur, tout reste à faire. A l’origine, le chantier avait démarré en 2012 et devait être terminé en 2013... La raison de ce retard? La mise en liquidation de la société ansoise chargée des travaux, Etablissements Moureau et fils.

    capture ecran 2016-04-15 à 11.51.55.jpg


    «Le dossier étant subsidié, nous avons suivi la procédure et les recommandations de la Région. Le Centre neurologique et de réadaptation fonctionnelle de Fraiture, dont dépend le home de Seny, a repris le rôle de l’entreprise générale. En tant que maître d’oeuvre, il a réengagé des sociétés pour terminer les travaux. Ce sont souvent d’anciens sous-traitants qui ont déjà travaillé sur le chantier», explique Benoît Jacques, directeur du home de Seny (photo). Pour ce faire, aucun marché public n’a été relancé. «Ce n’était pas nécessaire.»

    capture ecran 2016-04-15 à 11.54.47.jpgLes travaux ont ainsi repris ce lundi. Que reste-t-il exactement à faire au sein des bâtiments en état de gros-oeuvre? «Tous les corps de métier sont mobilisés pour le chauffage, les sanitaires, la climatisation, l’électricité, les peintures... ainsi que l’aménagement des abords», cite-t-il. Une reprise en main qui engendrera des coûts supplémentaires. «Nous avons payé ce qui a été réalisé. Il reste les finitions mais aussi les réparations car en un an d’inactivité, le bâtiment s’est un peu dégradé.»
    Quand il sera fin prêt, le home de Seny passera de 42 à 60 lits. «Dans un deuxième temps, nous espérons obtenir l’agrément pour 15 lits supplémentaires, donc une capacité totale de 75 lits», indique le directeur. Autre futur chantier, indépendant de l’extension actuelle: la transformation en résidence-services (7 unités) d’un autre bâtiment.
    Les nouvelles chambres du home de Seny mesureront 21 m2 et les résidents disposeront d’une salle de bain privative avec douche,WC et lavabo. Ils auront également accès au parc de 3 hectares qui fera l’objet d’un aménagement avec notamment des sentiers de promenade. «nous espérons que les travaux en cours seront achevés avant les congés du bâtiment, en juillet», glisse Benoît Jacques. «Par prudence, nous n’avons pas encore prévenu les personnes intéressées avant d’avoir une date précise.»
    ANNICK GOVAERS (La Meuse du 15 avril)

  • Ouffet. Découvrez "Créanim": création et organisation d'événements pour enfants

    Rachel Biondolillo habite à Ellemelle depuis 2 ans et est institutrice maternelle à Flémalle. Il y a quelques mois, elle a ouvert une agence événementielle pour enfants qui propose des animations pour les particuliers (anniversaires, mariages, communions,…) et des animations pour les professionnels (journées portes ouvertes, family day,…).
    Elle crée elle-même toutes les animations et les décors.
    A découvrir sur le site http://www.creanim.be/

    capture ecran 2016-04-13 à 18.24.44.jpg

    Forte d'une expérience de plus de 10 ans dans l'animation pour enfants, notre agence est celle qu'il vous faut pour mettre du piment à vos évènements!

    Minus Party s'occupe de vos évènements privés (anniversaires, mariages, communions,...) afin que ces moments deviennent des souvenirs inoubliables!
    Pour les professionnels, CréAnim vous propose des animations interactives et un encadrement des enfants autour de diverses activités amusantes, créatives et éducatives
    CréAnim 0496/49.56.22
    Minus Party 0493/63.83.84
    http://www.creanim.be/

  • Le Fraiturois Fabrice Piters change de province. Il entrainera Marloie la saison prochaine

    capture ecran 2016-04-15 à 20.15.43.jpgFootball. Le Fraiturois Fabrice Piters, ancien T1 de Fraiture Sport puis de Ivoz et de Templiers-Nandrin en P2A, émigrera en province du Luxembourg la saison prochaine avec son adjoint Philippe Di Stefano.
    Il entraînera Marloie, club de première provinciale.
    (Photo tinlotblog)

  • Condroz: pharmacies et Poste Médical de Garde, les 16 et 17 avril 2016

    capture ecran 2016-03-26 à 15.40.17.jpg

    Depuis le 12 mars, le rôle de garde des médecins est organisé au poste médical de garde du Condroz pour les habitants des communes de : ANTHISNES, CLAVIER, MARCHIN, MODAVE, NANDRIN, NEUPRE, OUFFET, TINLOT.

    Il est disponible uniquement sur rendez-vous les samedis, dimanches et jours fériés de 8.00 hrs à 22.00 hrs.

    Il se situe rue de Dinant 106 à 4557 ABEE-SCRY : suivre fléchage poste médical de garde (bâtiment du CRT).

    Téléphone : 0471/75.02.68

    Des visites à domicile sont toujours possibles pour les personnes totalement incapables de se déplacer.

     

    Quelques rappels importants :

     

    Un poste de garde c'est : des médecins disponibles pour les soins non urgents ne pouvant attendre 24 ou 48 hrs pour être pris en charge.

    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.

     

    Un poste de garde ne peut assurer les services suivants :

     

    * Rédaction de certificat d'aptitude sportive.

    * Rédaction d'ordonnance ou tout document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end.

    * Consultation de "confort" (par facilité par rapport à la semaine).

     

     Pour les pharmacies de garde proches de chez vous,
     consultez le site   pharmacie.be

    capture ecran 2016-03-26 à 15.41.27.jpg

  • Tinlot Sudinfo, les brèves

    Soheit-Tinlot. Accident avec délit de fuite
    Un Anthinsois au volant d'une Renault Twingo a terminé sa course sur un poteau à Tinlot, mercredi à 15h50.
    Alors qu’il roule vers Huy,l’homme voit débouler une Mercedes qui quitte la route du Condroz ne marque pas l’arrêt en s’engageant sur le N66. La Mercedes lui coupe la route et l’envoie sur un poteau avant de prendre la fuite. (La M du 15/4)

    DSC_2705.jpg

    La Mercedes venant de la route du Condroz a coupé la route à la Twingo venant du pont de Soheit -Tinlot. (AL)

    Seny. Tentative d'effraction
    Rue de Terwagne à Seny, une porte de garage a été enfoncée apparemment par un véhicule.
    Pas de trace d'effraction et rien n'a été dérobé.

    Strée, une voiture bélier pour voler dans une maison

    C’est à un vol avec effraction des plus violents que la police du Condroz a eu affaire ce mercredi. Entre 8h30 et 18h30, une voiture a foncé directement dans la porte en PVC d’une habitation située route de Strée à Modave. Le véhicule a défoncé l’entrée de la maison. Les individus ont ensuite fouillé la maison, en l’absence des propriétaires. Les voleurs ont emporté des bijoux. Le préjudice ne se limite pas au simple vol des bijoux, puisque la devanture du bâtiment a subi d’importants dégâts causés par la voiture bélier.Si la police est intervenue par la suite, elle n’a pas encore retrouvé le véhicule, puisque les voleurs sont repartis à bord de leur voiture bélier.

    DSC_2707.jpg
    UN MODE OPÉRATOIRE RARE
    Si les vols dans les habitations demeurent réguliers un peu partout dans le pays, le mode opératoire de Modave demeure unique pour un banal vol dans une habitation. Comme l’explique un agent de police, ce phénomène s’avère plutôt rare dans la région. Il s’agit ici, d’après la police,d’un cas isolé ou alors d’un mode opératoire amené à se développer, car ce phénomène n’est pas survenu récemment dans la région et se cantonne généralement aux vols dans les commerces.
    Outre la violence particulière de ce type de fait, utiliser une voiture bélier augmente aussi le montant du préjudice pour les victimes. En plus des objets dérobés, les dégâts occasionnés à l’habitation sont plus importants.
    J.M.(La M du 15/4)

  • Coup d'oeil sur le week-end des 15, 16 et 17 avril 2016

    Tinlot: Grand nettoyage de printemps
    Voir l'article

    capture ecran 2016-04-14 à 10.05.02.jpg

      


    Samedi 16, Fraiture.  Fête de la Nature
    Voir l'article


    capture ecran 2016-04-14 à 09.58.42.jpg

     

    capture ecran 2016-03-08 à 18.37.36.jpg

    Football


    Fraiture Sport - Esneux     
    dimanche 15h

    P3B.jpg

    Seny. Concert d'orgues

    Voir l'article

    capture ecran 2016-04-13 à 13.20.51.jpg

    Abée, journée portes ouvertes chez Phytésia

    capture ecran 2016-04-14 à 10.01.58.jpg

    Ramelot, excursion du village à Pairi Daiza, samedi 16

    capture ecran 2016-04-14 à 10.11.55.jpg


    Affiche galerie avril 2016.jpg

    capture ecran 2016-04-07 à 13.20.01.jpg

    Michel Mellery (à droite) , initiateur de la galerie avec Fabienne Jacobs expose ce mois-ci.  A découvrir dans ses toiles, des paysages de Tinlot, comme ici le château d'Abée

    Jogging de Terwagne

    Voir l'article

    capture ecran 2016-04-14 à 20.33.06.jpg

    Modave samedi 16 avril

    Souper du groupe Ose

    capture ecran 2016-04-14 à 10.07.21.jpg

     

    Ouffet, PCS Condroz samedi
    Les premiers soins pour les enfants

    Voir l'article

    capture ecran 2016-04-14 à 10.03.44.jpg

    Fraiture, samedi. Souper-rallye
    Salle du d'Zy

    Voir l'articlecapture ecran 2016-04-14 à 10.08.57.jpg

     Deux Ours 15 et 16 avril


    capture ecran 2016-04-14 à 20.42.00.jpg

    capture ecran 2016-04-14 à 20.42.16.jpg

     

  • Jean-Claude Wilmès, directeur de St-Martin Nandrin et de Ste Reine Tinlot, quitte ses fonctions pour devenir inspecteur

    Camille Leveque, dans la Meuse H-W de mardi, consacre un article (voir ci-dessous) au départ de Jean-Claude Wilmès directeur de l'école St Martin Nandrin.

    Mais le directeur de St-Martin est également le directeur de l'école Ste-Reine de Soheit-Tinlot. En effet les deux écoles ont fusionné en 1976 après la fusion des communes. Une seule école donc, avec le même pouvoir organisateur (dont 1 membre minimum de Tinlot), une direction unique, le même projet pédagogique mais deux implantations géographiques différentes.
    DSC_4351.JPG
    Dernière rentrée des classes le 1 septembre 2015 à l'école Ste Reine pour le directeur J-Cl Wilmès

    "Après 22 ans comme instituteur à St Martin, devenir directeur des deux écoles n'était pas évident, confie Jean-Claude Wilmès. Saint Martin compte aujourd'hui 273 élèves et Tinlot 60 !
    "A Soheit-Tinlot, le style de la petite école de village et sa mentalité n'ont rien à voir avec ce que j'avais connu à Nandrin. Mon objectif a été d'y être le plus présent possible et de rapprocher les deux équipes enseignantes. Des formations, des projets, un calendrier en commun avec une feuille d'info commune chaque quinzaine, voilà quelques exemples sans oublier des activités comme les classes vertes, les cross, etc...
    Après les difficultés de recrutement rencontrées les dernières années, Sainte-Reine est maintenant bien stabilisée avec une équipe renouvelée et un projet d'école familiale de village bien implanté".

    capture ecran 2016-04-13 à 11.58.50.jpg

    Bien connu des Tinlotois
    capture ecran 2016-04-13 à 12.09.56.jpgAvant de s'installer à Ellemelle en 2013, J-CL Wilmès a habité Fraiture de 1984 à 2013.
    Avec ses voisins et amis Florence et Jean-Marc Delbovier, il est devenu une cheville ouvrière de l'ASBL "Pour Eux" dont le prochain Blind Test aura lieu ce 29 avril, à St-Martin bien évidemment ! Avec Myriam Dosimont, on le retrouve dans de nombreuses animations musicales à Tinlot et ailleurs. C'est donc également une figure importante de la vie associative qui deviendra au 31/8, inspecteur épiscopal de l’enseignement libre. Nous lui souhaitons bon vent dans ses nouvelles fonctions.
    AL.

    Ecole Ste Reine. Journées Portes Ouvertes, dimanche 22 mai dès 10h30
    Fête de l'école, les 4 et 5 juin

    Lire la suite

  • Avec le printemps, la saison des allergies aux pollens a démarré

    Avec l'arrivée du printemps, la saison des allergies aux pollens a débuté. Les premières fortes concentrations de graines de pollen de bouleaux ont été observées samedi dernier. "Nous avons relevé 89 graines par mètre cube", indique Lucie Hoebeke, collaboratrice scientifique au service mycologie-aérobiologie de l'Institut Scientifique de Santé Publique.

    capture ecran 2016-04-08 à 09.17.15.jpg"Le seuil de sensibilité commence à 80 grammes par m³ pour 90 % des allergiques. Les personnes souffrant d'allergie ont donc déjà ressenti les premiers signes de la saison". Ce premier type d'allergie s'étend de la fin du mois de mars au début du mois de mai.

    "Et ensuite, débute la saison des allergies aux pollens de graminées, plus connue sous le nom de rhume des foins. Il s'agit d'une autre allergie qui peut toucher les personnes sensibles jusqu'au mois d'août. Il faut bien distinguer les deux. Quelqu'un peut être allergique aux bouleaux et pas aux graminées, et inversement", précise Lucie Hoebeke.

    13% des Belges

    Le seuil de sensibilité est beaucoup plus bas pour les graminées. "Il est de 50 grammes par m³", précise la collaboratrice scientifique. Rappelons que, selon une étude menée il y a quelques années par l'Université de Gand, 13 % de la population belge est allergique aux pollens de bouleaux et 25 % aux pollens de graminées. "Il s'agit des deux principales allergies dont souffrent les Belges", indique Lucie Hoebeke.

    Voir l'article complet Sudinfo