- Page 4

  • Tinlot: l'homme qui a renversé le triathlète fraiturois Pierre Beaufort lors d'un entraînement risque 100h de peine de travail

    capture ecran 2016-11-17 à 10.59.17 - copie.jpgLe 16 mars 2014, Pierre Beaufort a été victime d’un accident de la route, à Comblain-au-Pont, alors qu’il s’entraînait avec deux de ses amis. Le triathlète fraiturois de haut niveau roulait à vélo quand un véhicule, une VW Caddie, qui tractait une remorque (d’une capacité de 750 kilos), a frôlé le groupe de quelques centimètres. Pierre Beaufort a alors été percuté par la remorque et a chuté, blessé, dans le bas-côté.

    Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Huy examinait le dossier de celui qui l’a renversé, un Sprimontois de 35 ans, chauffeur professionnel. Ce dernier assure ne pas avoir eu l’intention de blesser ou de gêner le cycliste et ne pas l’avoir touché. Il dit ne pas être sorti de son Caddie pour ne pas faire d’esclandre.

    Pour le parquet, par contre, le caractère volontaire est bel et bien établi : il a voulu faire tomber Pierre Beaufort. La magistrate requiert une peine de 100 heures de travail d’intérêt général à l’encontre du prévenu. Son avocate demande plutôt à ce qu’un sursis lui soit accordé.
    Le jugement sera rendu le 14 décembre prochain. E.D.(La Meuse du 18 novembre)

  • Collecte des déchets de plastiques agricoles non dangereux du 22 au 25 novembre

    La collecte des déchets de plastiques agricoles non dangereux se poursuivra encore du 22 au 25 novembre 2016

    image001 - copie.jpg

  • Fraiture Sport, souper de Saint-Nicolas samedi 26 novembre, dès 18h. Inscrivez-vous et ... appel pour quelques coups de main

    Appel aux coups de main pour la cuisine de 18 à 19h30 et de 19h30 à 21 heures.
    ... et pour la vaisselle à partir de 20 heures .Merci !

    capture ecran 2016-11-06 à 10.12.14 - copie.jpg

    Rendez-vous dès 18h !

  • Huy-Waremme: 18 communes, dont Tinlot, passent au conteneur pour les papiers-cartons à partir de janvier

    Dix-huit communes de Huy-Waremme ont décidé d’adhérer au nouveau système de collecte des papiers-cartons d’Intradel à partir du 1er  janvier 2017. Adieu les piles (mal) ficelées qui prennent l’eau ou s’envolent, place au conteneur jaune. Avantage : il n’y a pas de limite de levées ni de poids. Inconvénient : c’est un conteneur de plus...

     
  • Anthisnes: les sangliers ravagent trois terrains de football

    capture ecran 2016-11-17 à 10.50.43 - copie.jpg

    Les trois terrains de football du RSC Anthisnes sont sans dessus-dessous ! En cause ? Les sangliers. Dans la nuit de vendredi à samedi les sangliers se sont écartés de leur chemin habituel et ont dévasté une partie des terrains B et C. Depuis, ils reviennent tous les soirs pour chercher à manger et ont ravagé une partie du terrain A.

    Les sangliers ont déjà attaqué les terrains d’Anthisnes par le passé, mais c’est la première fois que de tels dégâts sont constatés. Ce mercredi sept ouvriers communaux ont été envoyés sur place pour remettre en état les trois terrains. Une clôture électrique va être installée pour limiter les dégâts à l’avenir.

    Les conséquences sont désastreuses pour le club. Ces terrains ne seront pas praticables avant 2017.

    «Il faudra au minimum trois jours pour les remettre en état.» Par chance, le plus grand terrain a été le dernier touché et n’a été que relativement peu labouré. «Je suis passé aux alentours de 21h mardi et les sangliers étaient encore là. Dans le noir, je n’ai pas pu voir combien ils étaient.» Selon le président, si ces sangliers sont sortis de leurs sentiers habituels pour envahir ces terres privées, c’est à cause de la battue organisée vendredi par le baron du Château d’Ouhar.  «Depuis, les sangliers reviennent puisqu’il y a à manger.»
    Ce mercredi, sept ouvriers communaux ont été envoyés surplace pour remettre en état les trois terrains. «On tient absolument à aider les clubs et associations. On leur apporte notre aide comme on peut. Dans ce cas-ci, j’ai demandé que des ouvriers communaux aident à la remise en état des lieux», déclare l’échevin Francis Hourant. Et cette aide est la bienvenue, «on manque cruellement de bénévoles et tout ceci va encore nous coûter très cher, approximativement 5.000€ », intervient le trésorier du club, Jean-Luc Hallard.
    Les jeunes se voient contraints de jouer ailleurs en attendant que les terrains soient à nouveau praticables. «On attend la visite d’un représentant de l’Union belge, pour qu’il constate les faits et puisse reporter éventuellement les matches qui étaient prévus chez nous», explique le président.
    Même les mottes de terre remises, les jeunes ne pourront fouler les terrains B et C avant l’an prochain, le temps que tout cela se consolide. En attendant, il leur faudra aller ailleurs, au grand dam du club anthisnois.-
    CY.C. La Meuse du 18 novembre

  • Tinlot, soutenez le club de Gymnastique en présentant cette carte chez Delhaize

    Document1 - copie.jpg

    Voici une copie de la Gymweek cards que vous pouvez utiliser

    capture ecran 2016-11-17 à 18.51.42.jpg

    3780207207.2.jpg

     

  • L’emploi près de chez vous et à Tinlot

    Combien d’emplois par rapport au nombre d’habitants dans votre commune ? Une nouvelle carte répond à cette question

    L’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de statistique (Iweps) vient tout juste de sortir une nouvelle étude sur le rapport entre le nombre de postes de travail dans une commune et la population en âge de travailler (15 à 64 ans). Ce que l’on appelle le « ratio d’emploi intérieur ». La carte que nous publions révèle d’énormes différences entre les communes. (Article de B. Jacquemart La Meuse du 6 septembre)

    capture ecran 2016-11-16 à 17.09.29 - copie.jpg

    capture ecran 2016-11-16 à 17.14.10 - copie.jpg


    La plus grande partie des postes sont des salariés (1.017.000 en 2014), devant les indépendants (248.822 postes) et les aidants (16.741). Les hommes sont majoritaires, grâce aux postes d’indépendants (deux fois plus d’hommes que de femmes).

    Les gros pourvoyeurs. Casernes, hôpitaux, firmes pharmaceutiques

    Les communes (wallonnes) qui offrent le plus d’emplois relativement à leur population en âge de travailler sont, en ordre décroissant, Wavre, Seneffe, Marche, Libramont, Nivelles (ratio supérieur à 100%) », explique Laurence Vandendooren, de l’Iweps. « À noter que si les ratios observés dans les centres urbains sont tous supérieurs à la moyenne, ils ne sont pas tous dans le haut du classement, en particulier à Charleroi (67,6%) et Verviers (64,4%). »
    Mais comment expliquer les pourcentages élevés de certaines communes ? Wavre, par exemple, bénéficie de la présence d’un très gros employeur, la firme pharmaceutique GSK. À Marche-en-Famenne, on peut compter sur la présence d’une grosse base militaire. À Seneffe, le zoning pétrochimique, le verre, voire le pain et la pâtisserie offrent des milliers d’emplois. Libramont bénéficie d’une importante présence de l’industrie cosmétique. Ottignies-Louvain-la-Neuve est le siège d’une grosse université et d’un hôpital.
    L’Iweps constate aussi que des communes wallonnes peuvent accueillir de nombreux emplois tout en affichant un taux d’emploi relativement faible. On parle ici de villes comme Liège, Mons, Charleroi. Là, les emplois bénéficient aux habitants des communes périphériques. 
    B.J. La Meuse

    Et à Tinlot ?

    Malgré le petit nombre d'habitants, la commune dispose de deux gros pôles d'emplois, le CNRF (plus de 300 personnes), les entreprises du Zoning de Soheit-Tinlot (plus de 100 personnes).
    A noter aussi la Station Provinciale d'Analyses Agricoles et le Centre de Réadaptation au Travail à Scry. 

  • Ramelot, Chaussée Romaine, attention élagage ce samedi matin

    capture ecran 2016-11-17 à 11.37.42.jpgRamelot. Attention !

    Dans le virage de la Chaussée Romaine après le carrefour du monument en direction de Terwagne, l'élagage d'un arbre devenu menaçant aura lieu ce samedi 19 novembre à partir de 9h. 
    Une signalisation sera mise en place et la route sera fermée! Fin prévue vers 14h.
    L'endroit est particulièrement dangereux, attention!

    capture ecran 2016-11-17 à 11.23.17 - copie.jpg

  • Tinlot. Nouvelle formule pour les stages d'hiver au "Blé Qui Lève": matinée ou journée complète

    stage hiver affiche_Page_1.jpg

  • Coup d'oeil sur l'agenda des 19, 20 et 21 novembre 2016

    Tinlot, samedi 19 novembre, salle la Tinlotoise,
    "Les dessous chics"

    Voir l'article

    304727344 - copie.jpg

     

    Fraiture Salle du D'Zy, samedi 19 novembre dès 18h30.
    Souper spectacle de Manon Lepomme

    Voir l'article

    2539288735.jpg

     

    Le souper-concert de Jali à l'école Saint-Martin
    pour soutenir les enfants du Rwanda

    Voir l'article

    capture ecran 2016-11-17 à 10.10.28 - copie.jpg

     

    Galerie le d'Zy  exposition de novembre 2016

    Vous êtes cordialement invité au vernissage de ce vendredi 4 à 19h
    à la galerie le D' Zy.

    Affiche galerie novembre 2016.jpg

     


    L'Atelier(s)

    3400967673.jpg

     

    Condroz Energies Vertes

    Dimanche 20 novembre, visite du chantier de biométhanisation d’Ochain.
    Voir l'article

    capture ecran 2016-11-17 à 09.46.30.jpg

     

    capture ecran 2016-10-13 à 11.32.16.jpg

    Football P3A. Dimanche 14h30

    Fraiture Sport - Faimes

    capture ecran 2016-11-17 à 09.08.32 - copie.jpg

     

     Abée chapelle Saint-Remy, Messe Grégorienne, dimanche 20 novembre

    Voir l'article

    capture ecran 2016-11-17 à 10.14.35 - copie.jpg


    Clavier 19 novembre
    Voir l'article

    capture ecran 2016-11-17 à 09.56.23 - copie.jpg


     


    Fraiture. Dégustation gratuite du Juliènas, St Amour, Bourgogne blanc

    leo.2 - copie.jpg

    Samedi 19 novembre de 11 à 16h
    Chez Mr & Mme Leclere-Demeuse
    Fraiture, Rue Croix Rouge, 20
    085/51 19 37
     

  • Tinlot. Ouverture de l'exposition itinérante Exploratemporium

    Depuis lundi, les enfants de l'enseignement primaire de plusieurs écoles de la région viennent visiter cette exposition sur la chapiteau dressé devant la salle polyvalente "La Tinlotoise". Ce projet du service Jeunesse Culture de la Province de Liège est arrivé à son terme puisqu'il s'agira de la dernière présentation. Après cinq années d'existence elle a attiré près de 25.000 enfants. A Tinlot, ce sont près de 1200 élèves qui sont attendus.
    Le calendrier est déjà pratiquement complet avec des écoles d'Engis, Marchin, Clavier, Nandrin, Anthisnes, Stoumont, Tinlot... (Voir l'article précédent sur ce blog)

    capture ecran 2016-11-15 à 10.19.42 - copie.jpg

    Lundi soir, c'était l'ouverture officielle en présence de différents mandataires communaux et de responsables d'écoles soit près de 50 personnes qui se sont "prêtées au jeu" avec beaucoup d'application.
    Accompagnés de mademoiselle Joyce, assistante du professeur Artémus, les participants répartis en 3 groupes ont réalisé les animations proposées. Ils ont ainsi voyagé dans le temps à la découverte de nos pratiques quotidiennes et de leur impact sur l'environnement. Animations, jeux, vidéos avec des mises en situation très concrètes, toutes interpellantes et destinées à imaginer notre futur proche de manière réaliste.

    capture ecran 2016-11-15 à 10.19.57 - copie.jpg

    La phase de "décompression" avant le voyage dans le temps qui ne poursuit  qu'un seul objectif: Le Développement durable!

    capture ecran 2016-11-15 à 10.20.08 - copie.jpg

    capture ecran 2016-11-15 à 10.20.19 - copie.jpg

    La démarche imaginée se termine par la rédaction d'un rapport des élèves sous forme d'une grande fresque dessinée qui sera poursuivie en classe et dans les comportements quotidiens.