- Page 4

  • Mobilité. "le Taxi Condruses devient T’Condruses". Trois nouveaux "taxis" dont un adapté aux PMR

    Le T’Condruses c’est un service de transport social qui couvre les sept communes rurales au sein du GAL Pays des Condruses (Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot) destiné aux habitants qui ne possèdent pas de moyen de transport individuel.

    19417315_131787374066346_2722695518398293076_o.jpg

    Lancé en 2010 avec l’aide des communes partenaires, aujourd’hui le service vient d’investir dans l’achat de trois véhicules neufs (un 8 places, deux 5 places dont un a été aménagé pour les déplacements de personnes à mobilité réduite).

    Le public utilisant essentiellement le service actuellement sont des personnes âgées de plus de 65 ans, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires du revenu d'intégration sociale, des familles, ou toute personne isolée au sein des ruralités en manque de transports collectifs. Plusieurs associations font également appel au service pour organiser diverses activités sociales, culturelles…

    En quelques chiffres, le service T’Condruses en 2016 a parcouru un peu plus de 68.500 kilomètres avec environ 3.670 prises en charge pour une moyenne de 5.000 usagers dont 2.800 en courses individuelles et 2.200 en courses collectives, (dont plus de 1.200 personnes de plus de 65 ans). Notre service dessert une zone rurale de 300 kilomètres carrés où habitent 30.000 personnes.

    Le service fonctionne à partir des villages du Condroz mais permet aux utilisateurs de se rendre vers les centres urbains tels que Liège, Namur, Huy et Marche, tout comme permettre à des personnes hors des 7 communes du GAL de s’y rendre soit pour des formations, un travail, des rendez-vous médicaux ou simplement permettre de maintenir un lien social.

    Quand c'est possible, notre service propose de déposer l'usager à un arrêt de bus ou à une gare. Par ailleurs, lorsque nous ne pouvons répondre aux demandes, nous orientons vers nos partenaires en matière de transport social.
    Le prix du trajet est démocratique : 35 cents le kilomètre, (avec un forfait de 3,5 euros qui couvre les 8 premiers kilomètres et/ou une participation aux frais pour se rendre au lieu de prise en charge.)

    capture ecran 2017-06-21 à 15.46.59.jpg

    Lorsque les 3 véhicules de T’Condruses sont complets, le T’Condruses réoriente les demandes de prise en charge vers TinlotBus et OuftiBus ou lorsque les demandes des utilisateurs concernent des publics spécifiques (handicapés moteurs par exemple), vers Bon’pied bon’œil, esquissant de la sorte les bases d’une centrale de mobilité.

    A l’avenir, une « Centrale de la Mobilité » sera mise en place afin de coordonner l’ensemble des offres de transport sur l’ensemble du territoire du GAL, mais également d’autres communes limitrophes afin de pallier au manque de mobilité dans nos communes rurales.

    Fort de l’expérience du service, T’Condruses portera ce projet pilote dans les mois qui viennent. C’est donc une réelle coordination en matière de mobilité qui va voir le jour sur notre territoire au bénéfice des personnes précarisées et/ou isolées socialement.

    Source : communiqué de presse du Pays des Condruses

    Pour tous renseignements, le service T’Condruses peut être contacté via ;

    • le site internet : tcondruses.be
    • la page Facebook : T’Condruses
    • Notre numéro de téléphone : 085/274610
      Par mail : info@taxicondruses.be

    Voir également l'article de J.G dans la Meuse du 15 juin

  • Vers un mois de juillet caniculaire et orageux. En attendant, retour de la chaleur dès dimanche

    capture ecran 2017-06-16 à 20.14.18.jpgChaud en juillet et 15 jours en juin, selon MeteoBelgique, on va avoir droit à une voire à deux canicules cet été !  Les prévisions de MétéoBelgique de début juin semblent bien se confirmer et nous allons vers un mois de juillet caniculaire.

    Si l’on en croit les tendances saisonnières de MeteoBelgique, notre pays ne va pas échapper à quelques vagues de chaleur. «La sécheresse se poursuit et l’été qui arrive ne s’annonce pas idéal pour combler le déficit hydrique», annonce Philippe Mievis, le météorologue qui ose se mouiller depuis quelques années.
    «Les précipitations, quand elles seront présentes, prendront surtout un caractère orageux, ce qui n’est bon pour personne».
    La fin du mois présentera un temps lourd et… désagréable. Les orages seront, selon MeteoBelgique, plus attendus à l’est et au sud du pays.

    CANICULAIRE ET ORAGEUX
    Le mois de juillet devrait poursuivre sur la lancée de juin. «Le début du mois pourrait être fort chaud, caniculaire, avant une nouvelle dégradation orageuse.
    Mais les températures, si elles fléchissent quelque peu, devraient rester supérieures aux normales durant tout le mois».
    Malheureusement, les orages resteront présents.
    L’indice de confiance est de 60% pour le mois d’août.
    «Il devrait être moins estival que les deux mois qui l’ont précédé. Après une transition orageuse, les températures devraient reprendre leurs valeurs saisonnières».
    La pluie devrait –«enfin», pour les agriculteurs – apparaître de manière continue.
    «Elles perdront progressivement leur caractère orageux».
    Extraits de l'article de PIERRE NIZET. La Meuse du 3 juin

    Des températures records en mai
    Le printemps 2017 a connu une moyenne de maxima «très anormalement élevée» de 15,9° (normale de 14,2°) et peu de précipitations

    capture ecran 2017-06-16 à 20.55.41.jpgDes températures élevées ont été mesurées à Uccle en mai. La température moyenne du mois était de 15,5° (normale de 13,6°), la moyenne des maxima de 20,5° (18,1°) et la moyenne des minima de 10,3° (9,2°). Les deux premières valeurs sont «anormalement élevées».
    Sur la troisième décade, une température moyenne exceptionnellement élevée de 19,3° (normale de 14,6°) a été relevée, battant le record précédent pour la période de référence 1981-2016, qui était de 19,1° en 1992. Une valeur encore plus importante avait toutefois été mesurée en 1922, avec 20,3°.
    Sur l’ensemble du mois de mai, sept jours d’été ont été comptabilisés (maxima de 25° ou plus), pour une normale de trois jours, soit un nombre équivalent au record de 2008, ainsi que deux jours tropicaux (30° ou plus, contre une normale de 0,2 jours).
    Le 29 mai, le mercure a grimpé jusqu’à 33,8° à Korbeek-Lo (Bierbeek - Brabant flamand). Il a fait le plus frais le 10 mai, avec jusqu’à -4,5° à Elsenborn (Bütgenbach).
    De faibles quantités de précipitations ont par ailleurs été mesurées et le nombre de jours d’orage est qualifié de normal. Le soleil, quant à lui, a brillé à Uccle pendant 205 heures et 31 minutes, soit une durée normale.
    Extrait de La Meuse en ligne

    Pour ce week-end et la semaine prochaine, retour de la chaleur et toujours pas de pluie à l'horizon!

    IMG_1297.PNG

  • Coup d'oeil sur l'agenda des 17 et 18 juin 2017

     

    Peu d'activités ce week-end à Tinlot, retenons les quelques manifestations  présentées cette semaine:

     

     

     

    Avourie d'Anthisnes. Quinze bières vieillies en fût de chêne à découvrir

    Voir l'article

    capture ecran 2017-06-14 à 19.52.14.jpg

    Le K-Porsche évent du 18 juin 2017 à Huy, est organisé au profit de l'Asbl "Do Mi Si La Do Ré"

    18011148_442136216132285_4222157864297409710_n.jpg

     

    Petit Déjeuner Santé, le 17 juin: Comment accompagner et soutenir un aidant proche au quotidien?


    https://static.blogs.sudinfo.be/media/150/513782450.png 

     
  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal du jeudi 22 juin à 19h

    Invitation à la séance du Conseil Communal du jeudi 22 juin à 19h, à la maison communale.
    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    capture ecran 2017-06-15 à 15.10.00.jpg

  • Tinlot. Travaux d'enduisage terminés

    Les travaux d'enduisage se sont bien déroulés comme prévus cette semaine. Ils se sont terminés ce jeudi à Fraiture et à Ramelot. Attention maintenant aux gravillons !

    capture ecran 2017-06-15 à 15.44.38.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 17 au 23 juin 2017

    Actualité juin 2017.

    capture ecran 2017-06-14 à 09.49.26.jpgLe secret professionnel chez les prêtres

    Depuis début mai, les travailleurs sociaux sont légalement obligés de sacrifier le secret professionnel en cas de suspicion de terrorisme. Cette nouvelle loi a fait réagir d’autres métiers concernés, tels que les prêtres. Gabriel Ringlet, qui s’est exprimé dans un colloque sur ce thème, nous a autorisés à reprendre l’essentiel de son intervention. 

    Il y a au moins deux secrets à distinguer dans le domaine que je représente ici: le secret professionnel et le secret sacramentel.
    Le secret professionnel, pour le prêtre, je pense qu’il est fort proche de celui du médecin, du psychologue, de l’assistant social, de l’avocat… Il concerne ce vaste domaine de ce qu’on peut appeler l’accompagnement ou la guidance spirituelle.
    Quand je reçois, comme prêtre, des victimes de pédophilie ou des personnes, sur un tout autre plan, habitées par une demande d’euthanasie, je me trouve très clairement dans ce domaine de l’accompagnement spirituel qui exige, bien entendu, le secret le plus strict. L’interlocuteur doit avoir toute garantie qu’il peut déposer, en pleine confiance, ses confidences les plus lourdes, les plus douloureuses, les plus intimes.
    Le code de droit canonique — le droit interne à l’Eglise catholique — évoque dans son canon 220 l’interdiction « de violer le droit de quiconque à préserver son intimité« , ce qui fait dire au canoniste belge Alphonse Borras que la finalité première de tout secret professionnel est de protéger la relation de confiance établie entre les usagers.
    Le professeur Damien fait un pas de plus en montrant l’intérêt social du secret professionnel, qui établit un subtil équilibre, dit-il, entre le bien individuel et le bien commun. Non seulement « ce secret protège l’individu, fût-ce contre la société« , mais il est « connaturel à la conscience« . Ce secret, plus essentiellement encore, défend et "fonde la possibilité d’une vie spirituelle et morale" . Toucher à ce secret, c’est "rompre le lien qui s’est établi au plus profond de l’être ".
    Voir la suite sur: cathobel (Gabriel Ringlet, extrait du colloque « le secret professionnel démantelé » à l’ULB, le 6 mai 2017). Photo Gabriel Ringlet.be

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes offices du week-end
    Fermeture provisoire de l’église d’Ouffet
    Suite à un début d’incendie à la chaudière de l’église d’Ouffet survenu ce vendredi 13 janvier, l’église est provisoirement fermée. Les messes prévues tous les 3èmes dimanches du mois à 10h30 à l’église d’Ouffet auront lieu désormais à l’église de Warzée. Les messes prévues tous les dimanches à 9h à l’église d’Ouffet auront lieu désormais au presbytère d’Ouffet.

    Samedi 17 juin
    18h00  Bois
    18h00  Hody

    Dimanche 23 juin
    09h00  Les Avins
    09h00  Ouffet
    10h30  Warzée (à la place de l’église d’Ouffet, fermée pour travaux) 10h30  Tinlot
    10h30 Saint-Séverin
    11h00  Fraiture (clinique) ADAP.

    Les brèves de l'Unité Pastorale

    Nous accueillerons dans la joie du baptême :
    Le dim. 18 juin à 14h à l’église de Villers-le-Temple : Lena DE LA LUZ, Dalyana JANSEN et Lola LANNOY.

    RECHERCHONS un piano digital (synthé) pour l’église de Scry. Contacts :
    J. Delmelle (085 51 11 36) ou M. Deflandre (085 51 23 05).

    Le secrétariat vous accueille au presbytère de SCRY (entrée par l’oratoire) les mardi et jeudi de 14h30 à 17h,les vendredi et samedi de 9h30 à 11h30 (085 51 12 93) cathocondroz@hotmail.com   www.cathocondroz.be

    Les intentions de messes dans l'unité pastorale  du 17 au 23 juin 2017 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Avourie d'Anthisnes. Quinze bières vieillies en fût de chêne à découvrir

    capture ecran 2017-06-14 à 19.45.07.jpgC’est exclusif et c’est à l’Avouerie d’Anthisnes que ça se passe ! «Nous proposons un évènement unique au monde grâce à l’accord passé avec 14 brasseries artisanales de Wallonie. Chacun a mis 220 litres de leur bière à notre disposition afin de la faire vieillir en fût de chêne et de la soutirer le temps d’un week-end au Château», explique Eric Hendrikx, chef de projet à l’Avouerie d’Anthisnes.

    L’originalité du projet réside dans le fait que c’est la première fois que 14 brasseries sont invitées à réaliser un soutirage public commun de leur bière vieillie pour la première fois en fûts de chêne. Si cette technique est particulièrement prisée des amateurs de ce breuvage houblonné c’est parce que «les arômes sont largement amplifiés, les aspérités des saveurs gommées, la bière gagne en profondeur, le vieillissement procure un caractère chaud et boisé aromatisé de l’ancien contenu du tonneau». «Nous utilisons des tonneaux qui ont contenu du rhum, du whisky ou encore du Bourgogne blanc ou rouge. Nous avons fait le choix du tonneau en fonction des qualités de la bière pour assurer une découverte gustative agréable et surprenante qui apporte une vraie plus-value.»
    Ainsi près de 200 bières seront présentées à la dégustation en sus des protagonistes du week-end. «Les bières seront aussi présentées en bouteille, non vieillies. Ce sera donc facile de faire les comparaisons.»
    Un événement qui a tout de familial avec des animations pour enfants, des dégustations de produits du terroir. Bières et Saveurs, ce sera ces 17 et 18 juin de 11 à22h. www.bieres-et-saveurs.be
    E. Tissot (La Meuse du 13 juin)

    La brasserie de Bastogne (La Trouffette - Philippe et Catherine Minne, de Fraiture) sera présente avec une bière travaillée pour la circonstance!

    capture ecran 2017-06-14 à 19.52.14.jpg
    Photo facebook

     

  • Fête de la Ruralité. Dimanche 2 juillet à Vyle-Tharoul. Entrée gratuite

    Dimanche 2 juillet à Vyle-Tharoul
    -
     à partir de 10 h- entrée gratuite
    Chaque année, le premier dimanche de juillet, la Fête de la ruralité de Vyle-Tharoul a pour objectif de mettre en valeur tout ce qui fait notre ruralité, réunir les générations, favoriser les échanges, mieux connaître le monde agricole... et passer un bon moment tous ensemble !
    Au programme : les animaux de la campagne (concours de beauté et d'allure de chevaux de trait, petit élevage,..), les vieux tracteurs en fête, un marché des Saveurs et de l'Artisanat (orienté commerce équitable nord-sud), des stands découverte (agriculture, environnement, four à pain collectif, produits naturels, savoir-faire locaux,...), beaucoup d'activités pour les enfants et aussi des spectacles et de beaux moments de convivialité !
    Au plaisir de vous y rencontrer !
     
     
     
     

    A4_Affiche2017.jpg

  • Tinlot. Attention travaux sur les nationales ce jeudi 15 juin

    images-1.jpgLa société YVAN PAQUE va effectuer les travaux d’entretien des équipements électriques et électromécaniques des routes nationales de la Commune de Tinlot, pour le compte de la SOFICO et de l’assistance technique de la Région Wallonne.
    Ces travaux peuvent nécessiter l’ouverture du trottoir, et/ou de la voirie suivant leur localisation et gêner la circulation des véhicules.

    Trois voiries importantes sont concernées à Tinlot: la N66, la N63 et la N636. Les travaux sont prévus ce 15/06/2017

  • Royal Fraiture Sport. Présentation la saison 2017-2018 (article 2/2)

    Vendredi soir avait lieu la présentation à la presse de la nouvelle équipe de Fraiture Sport pour la saison 2017-2018 (voir l'article d'hier)
    Le Président Raphaël Defgnée a tout d’abord rappelé que la saison 2016-2017 avait été marquée par les travaux réalisés sur les deux terrains maintenant bien en état et par le sauvetage in extrémis de l’équipe fanion. L’objectif minimal de cette nouvelle saison sera donc de faire mieux...

    capture ecran 2017-06-13 à 17.49.16.jpgLe mot du nouveau coach, Fred Legrand. A droite Raphaël Defgnée et Paul Olivier.

    Un nouvel entraineur a pris les rennes du nouveau groupe, il s ‘agit de Frédéric Legrand. Du côté de l’équipe, elle est solidement renforcée avec le retour au bercail d’ancien joueurs du club et quelques nouveaux dont le gardien. La mentalité est excellente et c’est un groupe soudé qui devrait entamer cette compétition.

    DSC_2352.JPG
    Maxime de Brier, Olivier Salée, Nico Van Hee et Guy Deschamps

    Dans les équipes de jeunes le RFS est toujours à la recherche d’un entraineur pour les U7.  Avis aux amateurs!
    Les U8 seront  entraînés par Maxime de Brier,  les U9 par Nico Van Hee, les U10 par Olivier Salée, les U13 par Albert Pirotton et les U17 par Jean-Michel Warin. Le délégué du club et le correspond qualifié (CQ) sont toujours Jean-Luc Troussart et Jean-Michel Warin. Le Club peut toujours compter également sur Guy Dechamps pour l’encadrement général des équipes de jeunes.

    DSC_2347.JPGLe nouveau coach (avec les journalistes sur la photo), a également précisé ses objectifs et son attachement à l’esprit villageois et fraiturois où le foot est avant tout un plaisir. Son job sera de faire progresser chacun. Des choses apparemment évidentes mais malheureusement de plus en plus rares !  Le noyau sera de  25 à 26 joueurs avec Boulou confirmé comme capitaine.

    Reprise de l’entrainement le 21 juillet avec un jogging sur le Ravel et un premier match de coupe le 23 juillet. Quant au premier match de championnat, il aura lieu le 13 août.

    Dans le staff, pas de changement: Président Raphaël Defgnée, coordination Paul Olivier, secrétaire Alex Narinx, trésorier Jean-François Frère. Ce comité est également renforcé avec Jérôme Guilmot, Maxime Ruisseau et Antoine Lambrecht pour la communication, Joël Prévot pour la comptabilité, Xavier Delrée pour l’événementiel et Philippe Poumay pour le lien avec le syndicat d’initiative du village.
    Merci à eux tous ainsi qu’aux bénévoles du club!

    équipe.jpg
    Le noyau de l'équipe avec 23 joueurs, auxquels il faut ajouter J. Degrave et J-C Herck.
    Papia, Olivier, Degraeve, Coulon, Immoser, Dedry, Hassevoet, Poumay, Baltus, Troussart, Legrand.
    Albanèse, Stas, Rouelle, Buron, Troussart, Leclere, Nihon
    Van Hee, Leclere Lio, Poncelet, Grandhenry, Fusin, Bommersomme, Prévot

    capture ecran 2017-06-13 à 17.29.52.jpg

    capture ecran 2017-06-13 à 17.39.30.jpg

  • Fraiture, les panneaux des promenades touristiques installés devant l'école et devant l'église

    Voici les panneaux des promenades de Fraiture placés début juin sous la chaleur par le service des travaux de la Commune.capture ecran 2017-06-13 à 18.52.58.jpg
    Ces promenades avaient été élaborées, il y a plusieurs années par le Syndicat d'Initiative de Fraiture sous la houlette d'Alain DOFFINY. 
    Grâce à la collaboration du SI de la Vallée du Hoyoux, en voici maintenant la présentation réalisée sur des magnifiques panneaux didactiques.
    Deux panneaux sont placés devant l'école et deux autres identiques en face de l'église. 

    capture ecran 2017-06-13 à 18.52.40.jpgLe premier panneau montre une carte globale des promenades, des conseils et des règles à suivre. Le second montre en détail les 10 promenades proposées par le SI de Fraiture. Ces promenades font référence à la légende du D'Zy et chaque promenade a son commentaire. À remarquer également les beaux nouveaux bacs à fleurs sur la place en face de l'Église.
    Marcel Ponthier

  • Soheit-Tinlot, incivilités !

    capture ecran 2017-06-13 à 18.35.21.jpg

    Depuis samedi, plusieurs Tinlotois ont fait part sur facebook de leur indignation à la vue des panneaux de signalisation tagués à l'entrée du village de Soheit-Tinlot, sur la N66, en venant de Huy.

  • Tinlot, des activités communes pour les résidents de la Seniorie (Tinlot) et du Home de Seny

    Les résidents du Home de Seny et de la Séniorie de Tinlot ont pu se rencontrer lundi pour la première fois lors d'une après-midi à Banneux. Ils sont partis à 4 voitures, dont deux camionnettes, vers 14h00. Sur place, les 25 résidents ont pu aller baigner leurs mains dans la Source de Notre-Dame des Pauvres et ensuite se recueillir à la Chapelle. C'est aux environs de 15h30 ensuite qu'ils se sont retrouvés autour d'un morceau de tarte d'un cacao chaud ou un café.

    capture ecran 2017-06-13 à 18.29.07.jpg

    La rencontre entre les deux équipes et les résidents s'est faite tout naturellement. Les directions des deux établissements souhaitent renouveler ce type d'activités plusieurs fois par an. Spectacle, activité florale, pièce de théâtre, après-midi récréative avec les familles... A suivre donc!
    Transmis par Aurélie Hubin

  • Football P3A. Fraiture Sport veut trouver l’équilibre (article 1/2)

    Après une saison à Strée, Florian Olivier retrouve la 3e provinciale et son club de cœur

    Englué dans le ventre mou du classement lors de l’exercice précédent, le club de Fraiture Sport tient à redorer son blason pour la saison à venir. Après une saison à Strée, Florian Olivier veut relancer son club de cœur.

    DSC_2341.jpgAprès s’être exilé une saison du côté de Strée, le probable futur capitaine de Fraiture est prêt à redonner une meilleure image du club. «Je suis parti à Strée car je voulais expérimenter le niveau supérieur», explique Florian Olivier (photo).
    «Mais je suis très heureux de pouvoir revenir dans le club de mon cœur. Cette année, je vais y disputer ma vingtième saison sous les couleurs du matricule 5931. Même si je n’étais plus au club, j’ai très mal vécu la mauvaise saison qui vient de s’écouler. Même si je redescends de catégorie, j’ai de l’ambition.
    Ce sont les joueurs qui m’ont demandé de revenir. D’ailleurs, je ne serais jamais revenu s’il n’y avait pas un projet concret.» Ce nouveau projet a débuté par l’engagement d’un nouvel entraîneur. Le pari Legrand est lancé.
    Très proche du comité, Florian Olivier est parvenu à convaincre le coach de rejoindre Fraiture. «Le club m’a demandé si je connaissais un coach pour la saison prochaine. Sachant que le noyau est assez jeune, j’ai rapidement contacté Frédéric Legrand car c’est un formateur. Je me fie énormément à la première impression, et il m’a laissé un très bon apriori. On a besoin de quelqu’un qui peut encadrer le jeune groupe, tout en s’appuyant sur les cadres. La saison dernière, cela tournait dans le mauvais sens. Il faut parvenir à faire rouler le cuir dans notre sens», explique le médian. Fraiture vient de vivre une saison compliquée.
    Le club aimerait vivre une saison plus tranquille. «Je n’aime pas m’avancer concernant les objectifs de l’équipe», affirme Florian Olivier. «Ce serait mentir que d’annoncer que nous visons le top 5. Le club a, avant tout, besoin de stabilité. L’idéal serait de se sauver le plus rapidement possible. Mais l’objectif est de remporter le premier match de championnat, ensuite on pourra se concentrer sur le second. Et ainsi de suite. Une grosse erreur de l’année dernière fut d’annoncer que Fraiture visait le tour final.»
    Avec 3 équipes condruziennes reversées dans la série B, Fraiture Sport va perdre des derbys. Pour l’équipe de Frederic Legrand, il va falloir remettre le Condroz sur le devant de la scène. «On ne va pas se mentir. Il y 6 ou 7 ans, le Condroz jouait le top 6. Aujourd’hui, il est malade, et le côté hesbignon prend du galon», conclut Florian Olivier, le futur capitaine de Fraiture.
    -GILLES TOMSIN (La Meuse Huy-Waremme du 12 juin)

    DSC_2290.jpgFraiture Sport conserve une bonne partie de son effectif de la saison passée. © Alain Louviaux

    CARTE D'IDENTITE
    Matricule :059312
    Couleurs :Gris et orange
    Stade :RUE DE LIEGE, 1 4557 FRAITURE(TINLOT)
    Président :RAPHAEL DEFGNEE. CQ :JEAN-MICHEL WARIN 0471023360
    PROVINCIALE 3
    LE STAFF
    Coach :Frédéric Legrand (1 ère SAISON)
    LE NOYAU
    Gardiens :Tom Nihon, Jean-Charles Herck, Carmelo Papia
    Défenseurs :Yves Troussart, Ronan Baltus, Gilles Grifnee, Martin Poumay, John Degrave, Pierre Dedry, Florent Leclere, Alexandre Rouelle, Jerome Haesevoets, Gerald Poncelet, Thibaut Degrave.
    Médians :Renaud Imhauser, Boris Bomersomme, Benjamin Fluzin, Dominique Albanese, Lionel Leclere, Nicolas Van Hee, Florian Olivier.
    Attaquants :Aubin Grandhenry, Louis Prevot, Mathieu Stasse, Geoffrey Coulon, Olivier Buron.
    LES MOUVEMENTS
    Arrivées :Alexandre Rouelle (Strée), Geoffrey Coulon (Strée), Olivier Buron (Ouffet), Jerome Haesevoets (Vyle-Tharoul), Carmelo Papia (Bergilers), Gerald Poncelet (Ouffet), Florian Olivier (Strée).
    Départs :Maxime Gaspard (Templier).

    DSC_2350.jpgNe pas revivre la même saison
    Legrand s’installe sur le banc
    Après une expérience en tant que T2 sur le banc de Templier la saison dernière, Frédéric Legrand retrouve un poste d’entraîneur principal à Fraiture. «Soit je me relançais en tant que T1, soit j’arrêtais», avoue le nouvel entraîneur.«Je me dirigeais vers un arrêt du foot jusqu’au coup de fil du président de Fraiture. Il m’a expliqué ce qu’il attendait de son équipe à la saison à venir, et j’ai été choisi pour relancer la machine.»
    Frédéric Legrand a donc décidé de s’inscrire dans le projet. «Je pense que Fraiture à besoin de retrouver de la confiance, et il va falloir se mettre à l’abri tôt dans la saison.» La saison dernière, Fraiture n’a assuré son maintien que lors d’un test match face à Anthisnes. «Les joueurs auraient très bien pu partir après une telle saison, mais c’est le contraire qui s’est produit. D’ailleurs, ce sont eux qui ont demandé des arrivées afin d’amener de la concurrence.» -G.T
    A suivre avec les photos des joueurs.