- Page 5

  • 2 accidents mortels sur 5 ont lieu le week-end

    capture ecran 2018-06-07 à 17.14.20.jpg

    L’AWSR lance une campagne et propose des chèques taxi BackSafe pour un retour en sécurité les soirs de week-end

    En Wallonie, 42% des accidents mortels ont lieu le week-end et ce sont principalement des jeunes qui en sont victimes. L’AWSR s’attaque à cette problématique avec le lancement d’une campagne de sensibilisation et d’un projet pilote de chèques taxi pour rentrer en sécurité à prix réduit. Les résultats d’une toute nouvelle étude sur les sorties de week-end des jeunes Wallons sont dévoilés à cette occasion.

    Les accidents de week-end en chiffres
    En 2016, 124 personnes ont perdu la vie en Wallonie dans un accident de week-end dont près de la moitié (45%) survenu pendant la nuit. Les jeunes sont particulièrement touchés. 68% des conducteurs impliqués dans un accident mortel survenu pendant une nuit de week-end sont en effet âgés entre 18 et 34 ans. C’est en partie dû au fait qu’ils sont davantage présents sur les routes les nuits de week-end qu’aux autres moments de la semaine.
    Un cocktail explosif
    La conduite sous l’influence d’alcool et/ou de drogue, à laquelle s’ajoute la fatigue des retours de sorties, est largement en cause dans les accidents survenant le week-end. Mentionnons également l’usage détourné de certains médicaments en association avec de l’alcool, dont les effets sont aggravants.
    Les nuits de week-end, 1 conducteur sur 2 testé à la suite d’un accident corporel est positif à l’alcool et 1 conducteur sur 4 a consommé de la drogue. L’AWSR souhaite sensibiliser les conducteurs et leur entourage aux dangers de la conduite sous influence.


    Campagne accidents de week-end

    image012.jpg

    On a trop souvent tendance à ne pas oser faire de remarque à ses proches ou à ses amis à propos de leur incapacité à reprendre le volant tant qu’ils ne présentent pas vraiment de signes extérieurs « extrêmes », comme par exemple le fait de ne plus pouvoir marcher. Pourtant, empêcher un ami qui n’est pas « en état » reprendre la route peut lui sauver la vie. Dans le cadre de cette nouvelle campagne de sensibilisation, l’AWSR souhaite mettre en exergue le rôle que peut jouer l’entourage et l’encourager à s’exprimer.
    A partir du 6 juin, deux affiches seront présentes le long des autoroutes et des routes secondaires en Wallonie.

    image013.jpg

    Avec une touche d’humour noir, la première rappelle aux usagers de la route que si le conducteur n’est pas en état, la fin d’une super soirée peut vite se transformer en un véritable cauchemar. La seconde affiche montre que l’entourage peut éviter une fin de soirée tragique en empêchant un conducteur sous influence de reprendre le volant. Des mini films de sensibilisation soulignant ce rôle protecteur des proches ainsi que des spots radio humoristiques seront également diffusés pendant tout l’été.

    Les sorties de week-end des jeunes Wallons : étude de l’AWSR
    L’AWSR a pour la première fois interrogé 500 jeunes Wallons âgés entre 18 et 30 ans sur leurs habitudes de sorties le week-end. (lire l'étude ci-dessous)

    Lire la suite

  • Nécrologie. Décès de Madame Juliette Leboutte, veuve de Monsieur Albert Simonet, la doyenne de Ramelot.

    Nous apprenons avec tristesse le décès de Madame Juliette Leboutte, veuve de Monsieur Albert Simonet.  Elle était la doyenne de Ramelot.
    Âgée  de 95 ans, elle est décédée à la Séniorie de Tinlot, le 11 juin 2018.
    La défunte repose au funérarium TANIER à Tinlot où les visites sont souhaitées à partir de ce mardi 12 juin de 16h à 19h.    
    La messe de funérailles aura lieu le vendredi 15 juin en l’église de Ramelot à 10H30. Elle sera suivie de l'inhumation au cimetière de Ramelot vers 11H15.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    capture ecran 2018-06-12 à 18.39.48.jpgExtrait de l'article publié sur ce blog:
    Petite dame menue, dynamique et toujours souriante, Madame Simonet est la doyenne du village de Ramelot.
    Elle est née le 1er septembre 1923.
    Si sa santé ne lui permet plus désormais de participer aux activités de son village, elle ne l'empêche pas de s'intéresser de près à tout ce qui se passe à Ramelot, de prendre des nouvelles des uns et des autres et de rester une passionnée de lecture ! L'hiver, elle  fait du crochet qu'elle a appris à l'école : de la dentelle, des napperons, tout en finesse ! Bien qu'elle ne soit allée à l'école que jusque 14 ans comme les enfants de cette époque, elle a une culture générale impressionnante et s'intéresse à tout.

    Image.jpg

  • Le Ministre Collin à Strée: coup de pouce pour la plantation de haies

    34088195_1802848709782419_7519958758533890048_o.jpg

    Au Centre des Technologies Agronomiques à Strée, annonce d'un coup de pouce à la plantation de haies... Des primes et un encadrement de qualité.

    Vendredi dernier au CTA (Centre des Technologies Agronomiques) de Strée, le Ministre Collin a présenté un appel à projets pour inciter les agriculteurs à planter plus de haies. Les primes pour les personnes qui planteront des haies seront majorées de 20%. (Source)
    Lire le communiqué complet
    page1
    page1

  • Bien Chez Toit. Petits boulots. Bon à savoir et à faire connaître...

    bien_chez_toit_flyer_R_DEF.jpg

    Bien chez Toit est une entreprise d’économie sociale basée à Barvaux qui travaille sur 11 communes du Nord-Luxembourg et alentours. Ces communes sont Durbuy, Hotton, La Roche, Rendeux, Erezée, qui sont les cinq membres fondateurs, mais aussi Clavier, Ouffet, Tinlot, Ferrières, Manhay et Somme-Leuze avec qui nous avons des conventions de partenariat.

    Nous développons trois activités : un magasin social de meubles, un service de petits travaux à domicile, et un service de déménagements sociaux.

    Le service de petits boulots s’adresse à toute la population. Si vous n’êtes pas trop bricoleur et que vous avez quelque chose à réparer chez vous, faites appel à nous. Nous vous enverrons un technicien qui vous proposera un devis et, si vous acceptez ce devis, ce technicien se chargera de la réparation.

    Nous avons deux tarifs. Le tarif plein est de 15 € de l’heure. Le tarif social (chômage, mutuelle, handicap, CPAS, …) est de 8 € de l’heure. Nous vous demanderons de signer une déclaration sur l’honneur dans laquelle vous attestez de votre situation.

    Nos équipes travaillent généralement à deux ou trois. Le chef d’équipe est un professionnel, les autres sont généralement des personnes engagées dans un contrat d’insertion professionnelle. Ces travailleurs peuvent être plus lents, mais nous ne vous facturerons que le nombre d’heures qu’aurait pris un professionnel pour faire le travail, et non le nombre réel d’heures qui sert aussi à leur apprentissage.

    Des questions ? Appelez-nous au 086.21.06.02 et demandez le service « petits boulots ».
    Rejoignez-nous aussi sur notre page Facebook « Bien chez ToiT – Magasin social de meubles »

    Bannière.jpg

  • Ici commence la mer...

    capture ecran 2018-06-07 à 15.30.23.jpg

    Quelques lecteurs ont relayé cette initiative de sensibilisation qui nous rappelle que la protection des eaux commence à notre porte

    La campagne « Ici Commence la Mer »… bat le pavé !
    200 plaques signalétiques « Ici commence La Mer » sont installées dans le centre-ville de Cannes et à Cannes La Bocca. À terme, il y en aura 800 réparties sur les lieux de passage.
    Un seul but : protéger l'espace public et les fonds marins, avec l'aide de tous

    Comité Départemental de l'Isère de la Fédération Française d'Études et de Sports Sous-Marins
  • Clavier et communes voisines: collecte spéciale de plastiques agricoles du 18 au 22 juin

    cover-plastique-agricole.png

    Grâce à la détermination du collège de CLAVIER, Intradel et son partenaire organisent à CLAVIER du 18/06 au 22/06/2018 la collecte des déchets plastiques agricoles non dangereux.
    Le tri préalable, à la ferme, en trois fractions par les agriculteurs est obligatoire.
    Trois conteneurs seront installés sur la parcelle située Route du Val, à côté du Recyparc :
    Conteneur n°1 : plastiques fins étirables d’enrubannages
    Conteneur n°2 : plastiques épais, bâche de silo
    Conteneur n°3 : cordes et big-bags, ficelles, filets, sacs de farine.
    Un préposé d’Intradel sera sur place pour faire respecter le tri.
    Les agriculteurs des communes pourront également profiter de cette organisation.

    capture ecran 2018-06-07 à 17.00.38.jpg

    Téléchargez ici le document complet

  • Dimanche 10 juin: bonne fête à tous les papas !

    2751257843.jpg

    La date de la fête des pères varie d’un pays à un autre :
En Belgique, elle est célébrée le deuxième dimanche de juin.
    
En France, un week-end plus tard, soit le 3ème dimanche de juin.
En Italie, au Portugal et en Espagne, on fête les papas le jour de la saint Joseph, le 19 mars. 
Au Luxembourg, les pères sont fêtés en même temps que l’automne, c’est-à-dire au mois d’octobre.
En Allemagne, la fête des pères est célébrée le jeudi de l’Ascension, en mai.
En Suède, les papas sont honorés en novembre.
 Chez nos voisins Anglais, les papas sont fêtés le deuxième dimanche de mai.
En Corée du Sud, la fête des pères et la fête des mères sont le même jour, le 8 mai.

    Certains pays ont un ou deux jours de congés par an pour fêter les pères.

    166829876.jpgLa fête des pères français Qui l’aurait cru ! En France, ce n’est ni un maréchal ni un traité qui a lancé la première fête des pères. Il faut remercier Flaminaire, une marque bretonne de briquets, qui est à l’origine de la première journée pour les papas français. 
Ce n’est qu’en 1952 que la fête des pères a été instaurée en France. 

    Attention, on a bien dit instaurée car la fête des pères, contrairement à celle des mamans, n’a jamais été officialisée. Elle a pris sa place dans nos calendriers et nous la célébrons chaque année mais ce n’est pas une fête officielle.
    Souvent considérée comme une fête commerciale comme la fête des grands-mères, la fête des pères a du mal à prendre autant d’ampleur que la fête des mères.
    
La première fête des pères a donc été célébrée deux ans après l’officialisation de la fête des mères. En France, les papas sont fêtés le troisième dimanche de juin. 

    Quelle que soit la date officielle de la fête des pères, dans tous les pays du monde, nous disons à nos papas que nous les aimons tous les jours !

    source, momes.net

  • Fraiture. Le souper de la fête est remplacé par un diner le dimanche midi. Inscrivez-vous avant le 18

    capture ecran 2018-06-07 à 14.35.24.jpg

    Au milieu de la première quinzaine de retransmission du mondiale de football sur la place du village de Fraiture aura lieu la fête du village avec la retransmission du match Belgique - Tunisie le samedi 23 juin.
    Le souper de la fête du samedi soir se transforme cette année en un diner de la fête le dimanche midi. 
    Buffet barbecue au prix de 16 € après l'apéro toujours offert par la commune.
    Merci de le faire savoir et espérons vous compter parmi nous ce dimanche 24 juin pour diner

    A vos agendas!

    Affiche fête du village 2018.jpg

    capture ecran 2018-06-07 à 14.39.25.jpg

    AfficheMondial_2018_XavierLeGraphiste.jpg

     

  • Fête de l'école communale à Fraiture le week-end dernier

    Avec un peu de retard, voici un petit aperçu, en image, de la fête de l'école communale

    capture ecran 2018-06-05 à 11.38.29.jpg

    Malgré de temps un peu maussade, mais heureusement sans pluie, la fête de l'école a rassemblé beaucoup de monde samedi dernier dès 16h pour une après-midi bien animée et une soirée et qui s'est terminée avec le match Belgique-Portugal et le traditionnel feu d'artifice.capture ecran 2018-06-05 à 11.43.55.jpg

    capture ecran 2018-06-05 à 11.35.07.jpg

    En cours de soirée, un magicien, avec des numéros impressionnants, a séduit les enfants les spectateurs rassemblés dans le préau.

  • Tinlot. La commune rejoint le réseau fédéral "be alert". Inscrivez-vous en ligne

    capture ecran 2018-06-07 à 14.00.27.jpg

    Le Conseil communal du 6 mai a décidé de signer la convention be alert avec le Ministère de l'intérieur et de la sécurité.

    Cette affiliation (abonnement de 1.100 € par an plus le coût de be alert) permet à la Commune, lorsqu'elle est confrontée à une situation d’urgence, de lancer rapidement l’alerte à la population via les canaux disponibles en bénéficiant des conditions identiques aux conditions obtenues par le Centre de crise dans le cadre du marché public.
    Cela concerne notamment les récents événements d’inondations, de privation d’électricité et d’eau constatés durant les intempéries. Le système Be Alert est un système efficace, rapide pour informer dans de brefs délais la population.

    A Tinlot, depuis 2013, les citoyens pouvaient déjà communiquer leur numéro de GSM pour être prévenu par la Commune en cas de problème. (Voir l'article sur ce blog)
    Il convient donc maintenant, pour les Tinlotois, de s'inscrire directement en ligne sur le réseau be alert. Vous pourrez ainsi recevoir les alertes concernant Tinlot mais également les alertes concernant d'autres endroits que vous aurez choisis (votre lieu de travail, l'école de vos enfants, vos parents...) N'hésitez pas à inscrire rapidement et même avant les vacances si vous voulez être informé en direct! Si vous étiez déjà inscrit, vous recevrez directement ce que votre commune diffusera sur be alert.
    Voir le site http://www.be-alert.be/

    capture ecran 2018-06-07 à 14.07.18.jpg

    http://www.be-alert.be/fr/inscrivez-vous

  • Chemical Love, le premier single de Pierre Lizée

    capture ecran 2018-06-07 à 11.22.18.jpg

    En 2016, Pierre Lizée s'inscrit un peu par hasard à The Voice. Il atteint la demi-finale et surtout il acquiert pas mal d'expérience.
    Pourtant, ce jeune homme de 22 ans qui habite Modave est déjà habitué à la scène. Passionné par la musique, il a déjà eu plusieurs petits groupes.
    Auteur, compositeur, interprète, il lance aujourd'hui son propre projet et prépare un album.
    Son premier single, Chemical Love, est un titre assez joyeux et enlevé alors qu'il se dit d'un naturel plutôt réservé.
    F.Bonivert
    Reportage à voir sur RTC