- Page 2

  • Fraiture. Les locaux du RFS labellisés comme endroit de camps "Stade Jean Leclère"

    capture ecran 2018-12-26 à 13.41.55.jpg

    Voir tous les détails sur le site: atoutscamps.be

    capture ecran 2018-12-26 à 13.41.20.jpg

    capture ecran 2018-12-26 à 13.49.33.jpg

     

  • Tout le réseau TEC gratuit les 31 décembre et 1er janvier!

    capture ecran 2017-12-26 à 11.51.57.jpg

    Pensez dès lors au TEC pour réaliser vos derniers achats en toute tranquillité, pour aller souhaiter « la bonne année » à vos proches ou encore pour rejoindre vos lieux de festivités en toute sécurité.

    Bien que le transport à bord des véhicules soit gratuit les 31 décembre et 1er janvier, la validation reste obligatoire.

    – Vous disposez d’un titre valide sur votre carte MOBIB/MOBIB basic ou sur votre ticket sans contact ? Validez-le lors de votre montée dans le bus comme d’habitude : aucun trajet ne sera décompté !

    – Vous ne disposez pas de titre de transport valide ? Adressez-vous au chauffeur qui vous délivrera un billet gratuit.

    Consultez nos horaires et itinéraires sur l’application du TEC ou sur le site infotec.be pour préparer votre déplacement. Le TEC souhaite également à ses clients d’excellentes et joyeuses fêtes de fin d’année !

    La Meuse digitale

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 29 déc. au 4 janv. 2019

    Actualité

    capture ecran 2018-12-23 à 16.25.34.jpg

    Prêtre, écrivain et ancien vice-recteur de l’UCL, Gabriel Ringlet est l’invité du Grand Oral RTBF/Le Soir ce samedi 22 décembre sur La Première. En cette fin d'année, il pose un regard introspectif, philosophique et théologique sur l’actualité.

    À travers ce mouvement des gilets jaunes, Gabriel Ringlet voit avant tout une frange de la population absente des rues : "celle qui n’est pas allée manifester, qui ne s’est pas manifestée. Les personnes âgées par exemple, chez qui la solitude est terrible. Elles n’étaient pas dans la rue".
    À côté d’elles, une autre catégorie de souffrants silencieux existe, selon lui : "Ceux qui sont en burnout, des gens qui sont en immense souffrance, parce que le rythme est devenu infernal. Qui eux non plus ne manifestent pas, qui eux aussi sont gilets jaunes symboliquement mais de manière silencieuse".
    Il a dit (quelques extraits):
    À propos de la démission du gouvernement : "Je suis heureux que ce gouvernement soit tombé sur la question migratoire, car c’est vraiment la question clé."
    Sur la pédophilie dans l’Eglise : "Le célibat imposé aux hommes d’Eglise explique en grande partie le phénomène de la pédophilie."
    Concernant le Pape François : "Qui ose s’attaquer à sa propre administration comme lui le fait avec la curie romaine ? Qui ose tenir le discours qu’il tient sur l’économie qui écrase ? Mais je pense que ce pape reste extrêmement classique sur les questions éthiques comme l’avortement, la pédophilie ou l’euthanasie par exemple."
    Regarder la vidéo de l'émission "Le Grand Oral"

    capture ecran 2018-12-23 à 16.38.57.jpg

    capture ecran 2018-12-23 à 16.40.15.jpg

    capture ecran 2018-12-19 à 12.56.44.jpg

    Les brèves
    Dim. 30 déc. à 10h30 à l’église de Fraiture :Messe en Unité pastorale (5ème dim. du mois).
    Eucharistie animée par les chorales suivie d’un apéritif convivial. Répétition des chants prévue à 9h30.
    Collecte au profit de la conférence St Vincent de Paul de Nandrin-Tinlot.
    Le dim. 30 déc. à 10h30 au home d’Ochain : Eucharistie animée par la chorale d’Ocquier et suivie d’un apéritif convivial.
    Le mardi 01 janv. à 10h30 à la chapelle de Xhos : eucharistie suivie d’un apéritif convivial.
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 29 décembre

    18h00 Ellemelle
    Dimanche 30 décembre

    09h00 Ouffet
    10h30 Fraiture (messe en Unité pastorale)
    10h30 Home d'Ochain
    11h00 Fraiture (clinique) : ADAP
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 29 déc. au 4 janv. 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Tinlot. L'allocation de chauffage

    capture ecran 2018-12-23 à 16.57.34.jpg

    Le Fonds Social Chauffage offre un soutien financier sous forme d’allocation de chauffage à toutes les personnes qui rencontrent des difficultés à payer leurs factures de chauffage.

    • Sur quels combustibles ?
      L’intervention porte sur la facture payée pour l’achat d’un combustible domestique (gasoil de chauffage) à la pompe ou en vrac (dans l’optique de remplir une citerne à domicile), de pétrole lampant à la pompe et de gaz propane en vrac livré à domicile en grosses quantités (dans une citerne, pas en bonbonnes).

    • Qui a droit à cette intervention financière ?
      -    Catégorie 1 : les bénéficiaires d’une intervention majorée d’assurance soins de santé (statut BIM).
      -   Catégorie 2 : les personnes à revenu limité, c’est-à-dire les ménages dont le revenu annuel brut imposable est inférieur ou égal à 18.363,39 €, majoré de 3.399,56 € par personne à charge.
      -  Catégorie 3: les personnes surendettées qui bénéficient d’une médiation de dettes conformément à la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation ou d’un règlement
      collectif de dettes en vertu des articles 1675/2 et suivant du Code judiciaire et qui sont dans l’incapacité de payer leur facture de chauffage.

    • A combien s’élève l’intervention ?
    Pour les combustibles livrés en grande quantité le montant dépend du prix facturé du combustible et de la quantité livré.

    Le Fonds intervient pour un maximum de 1500 litres par période de chauffe et par famille.
    Pour les personnes qui se chauffent au mazout ou au pétrole lampant acheté à la pompe, le Fonds a prévu une intervention forfaitaire de 210 € annuelle. Un seul ticket suffit pour prétendre à l’allocation forfaitaire.
    • Comment réclamer cette intervention ?
    Vous devez introduire votre demande auprès du CPAS de votre commune dans les 60 jours suivant la livraison ou l’achat à la pompe.
    Le CPAS vous demandera de présenter les documents suivants:
    - Une copie de la facture, du bon de livraison ou du ticket de caisse
    - Une copie de votre carte d’identité
    Si vous faites partie de la catégorie 2:
    - la preuve des revenus du ménage (dernier extrait de rôle, dernière fiche de paie...)
    Si vous faites partie de la catégorie 3:
    - la décision d’admissibilité du règlement collectif de dettes ou une attestation émanant de la personne qui effectue la médiation des dettes.
    Si vous habitez dans un immeuble à plusieurs appartements, vous devez demander au propriétaire ou au gérant de l’immeuble une copie de la facture et une attestation avec mention du nombre d’appartements auquel se rapporte la facture.

    capture ecran 2018-12-23 à 16.59.45.jpg

    • Où trouver des informations complémentaires ?
    - auprès de votre CPAS

    sur le site www.fondschauffage.be
    - au numéro gratuit 0800/90 929

    Source: T4 Saisons.

  • Tinlot. Attention "micros-coupures" d'électricité

    capture ecran 2018-12-26 à 12.17.49.jpg

    capture ecran 2018-12-26 à 12.19.33.jpgORES recherche des pertes sur le réseau dans différents villages. A cet effet, des "micros-coupures" sont nécessaires.
    Ne vous étonnez donc pas si vos appareils se déconnectent...

  • Verre de fin d'année à Seny

    capture ecran 2018-12-23 à 19.40.53.jpg

    Malgré la pluie, le chapiteau s'est vite rempli, dimanche soir à Seny pour le verre de fin d'année sur la place du Baty. A quelques heures du réveillon de Noël, ce rendez-vous est toujours un bon moment de convivialité entre villageois.
    Boudins de Noël, soupe à l'oignon, chocolat et vin chaud, brasero... et la présence du père Noël ! Pas besoin de grand chose pour savourer le plaisir de se retrouver et de boire un verre !

    capture ecran 2018-12-23 à 19.44.29.jpg

  • Déchets: 2019 sera l’année du sac mauve

    capture ecran 2018-12-18 à 19.35.41.jpgDans quelques mois, l’ensemble des ménages passera au sac P+MC dans lequel l’on pourra ajouter des emballages plastiques rigides et souples.

    Introduit durant les années 90, le sac bleu fait partie des habitudes. Canettes, bouteilles en plastique, barquettes métalliques... Tous ces déchets vont directement dans ces sacs « PMC » direction le recyclage. Hélas, certains emballages en plastique en sont toujours exclus.

    Mais cela va changer. Le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio (cdH) l’avait annoncé : il voulait généraliser à l’ensemble de la Wallonie le concept du sac poubelle mauve P+MC. La différence avec le sac bleu ? les emballages en plastique rigide et ceux en plastique souple peuvent être ajoutés.

    Un concept déjà testé dans trois entités du sud du pays.
    En 2017, Flandre, Wallonie et Bruxelles ont demandé à FostPlus, l’organisme de gestion des déchets d’emballages ménagers, de proposer un plan de mise en œuvre pour l’ensemble du territoire.

    Et à bonne source, on apprend aujourd’hui que les délais seront tenus. Une communication officielle devrait intervenir dans les prochaines semaines. Mais toutes les communes ne passeraient pas d’un coup du «PMC» au «P+MC». Il faut, en effet, s’assurer que les unités de tri peuvent prendre en charge ces nouvelles fractions que représentent les emballages en plastique. « On travaille pour respecter les délais », nous confirme de son côté le porte-parole du ministre wallon Carlo Di Antonio. « En 2019, les ménages wallons passeront progressivement au sac mauve. Et l’ambition est de le généraliser à l’ensemble du territoire. Nous discutons encore des modalités avec les intercommunales en charge de la collecte, mais aussi avec les centres de traitement et Fost Plus. »
    Voir l'article complet dans la Meuse du 18/12.

  • Le désherbage des espaces publics au Pays des Condruses

    capture ecran 2018-12-23 à 15.31.14.jpg

    Zéro Phyto dans les communes.
    Les communes s'adaptent à la nouvelle législation en mutualisant du personnel et des outils de désherbage. Commune d'Anthisnes, La Commune de Marchin, Commune d'ouffet, Tinlot Sudinfo
    Voici une vidéo explicative du désherbage des espaces publics du Pays des Condruses:
    https://www.facebook.com/513992958688371/videos/2119783931666332/

  • Joyeuse fête de Noël 2018

    2243483144-1.jpeg
    Photo d'archive AL

    Noël est fêté dans la nuit du 24 au 25 décembre et le 25 toute la journée. En tant que fête chrétienne, elle commémore chaque année la naissance de Jésus de Nazareth.
    À l'origine, il existait à cette date des festivités païennes marquant le solstice d'hiver, symbole de la renaissance du soleil. La fête chrétienne a été positionnée à la même date dans le but de remplacer ces fêtes et, symboliquement, pour associer la naissance du Christ à la notion de lumière croissante. 

    La période entourant Noël est appelée « temps des fêtes » quand on y inclut les célébrations du Nouvel An.
    Depuis le milieu du XXe siècle, cette période perd son aspect religieux tout en maintenant vivante la tradition de la fête. Dans cet esprit, Noël prend une connotation folklorique, conservant le regroupement des cellules familiales autour d'un repas et l'échange de cadeaux autour du sapin traditionnel.

    La première crèche aurait été réalisée par François d'Assise en 1223 à Greccio, en Italie; ç'aurait été une crèche vivante, c'est-à-dire incarnée par de vraies personnes. Depuis le XVIIIe siècle, la tradition de la crèche s'est perpétuée dans tout le monde catholique et en a largement débordé au cours du XIXe siècle.
    En Provence, des personnages nouveaux ont été ajoutés : les santons. Ils figurent souvent les métiers traditionnels du XIXe siècle ou les scènes de la vie quotidienne de la région. Les rois mages Gaspard, Melchior et Balthazar, trois érudits de l'époque de Jésus, sont représentés en route vers cette même étable, mais leur arrivée n'est célébrée qu'à l'Épiphanie. Ils symbolisent l'universalité de l'événement qu'est la naissance de Jésus.


    DSC_1676.jpgPère Noël
    Chargé d'apporter des cadeaux, il est représenté comme un vieil homme pourvu d'une longue barbe blanche et d'une houppelande rouge. Cette image est accompagnée de tout un folklore : traîneau volant tiré par des rennes, lettres de demande de cadeaux à son intention, son sac rempli de jouets, etc.
    Personnage d'invention anglo-saxonne et protestante au XIXe siècle, de Charles Dickens notamment avec ses cinq Livres de Noël, dont la publication du premier, Un chant de Noël (A Christmas Carol, dans sa version originale), remonte à 1843.
    La première mention du « père Noël » en français est trouvée en 1855 sous la plume de George Sand. Une de ses premières représentations date de 1868, dessinée par Thomas Nast pour Harper's Weekly.
    À l'origine le personnage est habillé soit en vert soit en rouge, au gré de la fantaisie des illustrateurs
    S'il est inspiré du saint Nicolas chrétien, notamment par ses habits, il peut également être assimilé à Julenisse, un lutin scandinave qui avait la même fonction à la fête de la mi-hiver.


    3623412394.jpegLa Trêve de Noël est un terme utilisé pour décrire plusieurs et brefs cessez-le-feu non officiels qui ont eu lieu pendant le temps de Noël et le Réveillon de Noël entre les troupes allemandes, britanniques et françaises dans les tranchées lors de la Première Guerre mondiale, en particulier celles entre les troupes britanniques et allemandes stationnées le long du front de l'Ouest en 1914. En 1915, il y eut une trêve de Noël similaire entre les troupes allemandes et françaises. 

    (D'après Wikipédia)

  • Tinlot. Cadeau du Comité Culturel pour les fêtes: des "Boîtes à livres" dans nos villages

    capture ecran 2018-12-23 à 15.09.55.jpg

    capture ecran 2018-12-23 à 15.18.55.jpg
    Ce 23 décembre, les boîtes à livres étaient déjà installées dans 4 des 6 villages
    (à suivre)

     Des boîtes à livres dans nos villages… presque toutes installées pour les vacances de Noël

    IMG_0241.jpgLe concept n’est pas nouveau. Partout dans le monde, des boîtes à livres sont apparues dans les espaces publics et permettent d’offrir, emprunter, échanger librement !
    Le principe est de faire circuler des livres pour qu'ils puissent être retrouvés et lus par d'autres personnes, qui les relâcheront à leur tour. Et cela près de chez soi !
    Partager, échanger et ainsi créer du lien social !
    Cela fait quelques mois que le projet a été relancé au sein du Comité Culturel et il aboutit  pour cette fin d’année ! L’occasion de découvrir des trésors peut-être, durant ces vacances de Noël !

     

    A découvrir :
    sur la place du Baty à Seny,
    au hameau de Coënhez,
    sur la placette devant l’église à Fraiture,
    devant la salle « La Tinloise » à Soheit-Tinlot,
    à la plaine de jeux à Abée,
    sur la place de l’étang à Ramelot ,
    devant l’église de Scry.

    Une personne de référence a été proposée pour chaque village
    A Seny :Rita Kersten; à Ramelot : Denis Craisse; à Fraiture : Cathy Fraiture; à Abée, Scry et Soheit-Tinlot : André Dumont.

    La charte du « Bon Usage » de la boîte à livres vous aidera dans le fonctionnement de cette mini-bibliothèque qui existera «  pour les gens et avec les gens » !
    Merci aux membres du CCT , à notre ami Henri, à Philippe Hocks et au service communal de la voirie pour le travail réalisé !
    André DUMONT président du CCT.

    capture ecran 2018-12-23 à 14.38.29.jpg

     

  • Tinlot aux 4 saisons, hiver 2018-2019

    Téléchargez ici le Tinlot au 4 saisons, HiVER 2018-2019

    capture ecran 2018-12-23 à 14.01.44.jpg

  • Fraiture-Ellemelle, n'empruntez plus la route interdite, le danger est sérieux!

    capture ecran 2018-12-25 à 02.20.24.jpg

    Voici une photo des accotements et des trous creusés sous la route entre Fraiture et Ellemelle. Le service technique provincial souligne la gravité du risque d'effondrement de la chaussée !
    Respectez donc la déviation, évitez cette route et soyez conscient du danger signalé!
    Transmis par L.W., responsable du service travaux à Tinlot.

    capture ecran 2018-12-24 à 18.31.40.jpg

     

  • Repas de fin d'année du PCS Condroz

    capture ecran 2018-12-23 à 13.26.13.jpg

     Il ne fallait surtout pas rater ça, le mardi 18 décembre, de midi à 16 heures, le PCS Condroz invitait les personnes participant régulièrement à leurs activités.
    C'était une septantaine de convives qu'il fallait recevoir dignement!
    Au programme, un plantureux repas avec, en entrée, l'historique du PCS Condroz, par son gestionnaire Mr François Cornet, avec à la clé une bonne nouvelle à annoncer: la prolongation du PCS ! Ensuite un quizz de connaissances sur le territoire couvert par les activités du PCS et en dessert, une remise de cadeau à chaque personne présente.
    Dans le bar et à la cuisine : Inès, la doyenne accompagnée de Mélody, Meriem, Laure-Anne, François; quelques bénévoles assuraient  le service aux tables rondes pour nous servir.
    La première échevine de Nandrin, Mme Béatrice Zucca, a également pris la parole pour remercier l'équipe du PCS Condroz pour le travail accompli depuis sa création.

    capture ecran 2018-12-23 à 13.33.47.jpg

    Un bon moment de convivialité partagé qui s'est terminé par les cadeaux distribués par les mères noël.
    À bientôt en 2019 pour d'autres réalisations du PCS Condroz.
    Régis Hubin. Photo Mère Adika.
  • Tinlot. Noël au théâtre, mercredi 26 décembre à 17h

    capture ecran 2018-12-23 à 13.56.42.jpg

    capture ecran 2017-12-27 à 11.29.23.jpg
    Noël au théâtre, toujours un grand succès à Tinlot! (Photo 2017)

  • Natagora. Cet hiver, je plante des haies !

    capture ecran 2018-12-23 à 20.40.27.jpg

    Planter des haies, c’est positif. Cela contribue à embellir les paysages et renforce le maillage écologique.
    À condition de bien choisir ses essences et de prendre des espèces indigènes, naturellement présentes chez nous. Parce que les animaux d’ici ont évolué avec les plantes d’ici : exit les thuyas, les lauriers cerises et autres exotiques qui envahissent et stérilisent l’espace public. La haie vivante est toujours locale. Une haie indigène, c’est en effet une véritable autoroute pour la biodiversité, un lieu d’échange permanent où la vie foisonne, discrètement.
    Au printemps, la haie indigène offre des fleurs aux butineurs, attire les oiseaux qui y nichent. Elle sert de refuge au hérisson. Elle est squattée par le muscardin. Elle est le métro de la chauve-souris qui emprunte chaque jour la même ligne. À ses pieds se déplacent crapauds, grenouilles et tritons. Bref, grâce à une haie indigène, pendant que nous vaquons à nos occupations, la nature vaque à la sienne.

    À vos bêches

    Lorsqu’on dispose d’un peu de terrain, le premier aménagement à adopter, c’est une haie indigène. Et cette saison est propice au projet. On peut en effet planter de novembre à mars, hors période de gel et neige bien sûr. Le choix est vaste, et en indigène, on veillera à mélanger les espèces locales. Cela fait plus naturel et on protègera plus d’animaux en retour.
    Aubépine, bourdaine, prunellier, églantier, néflier, cornouiller sanguin, sureau, fusain, noisetier, viorne ou troène sont autant d’essences possibles, en fonction de la nature de votre sol. Vous ne le connaissez pas et vous redoutez de planter "inadapté" ? Pas grave, adressez-vous au Réseau Nature de  Natagora pour connaître le type de sol de votre région et les essences typiques. Cela permet d’intégrer  parfaitement votre haie au paysage et de garantir sa pousse optimale.

    Usage infini
    Parlez de la haie autour de vous. C’est en effet le premier dispositif agro-forestier (cette pratique qui mélange agriculture et arbres) et il n’y en a jamais assez. Vous connaissez un agriculteur, un propriétaire de terres ? Motivez-le à planter cet hiver. Des aides existent (voir ci-dessous) et les avantages de la haie indigène sont multiples.
    Ainsi, le bois de taille pourra servir à enrichir l’humus d’un potager ou chauffer un bâtiment pour les plus grosses haies. La haie cassera les bourrasques froides et agira comme un amortisseur du vent en cas de tempête, limitera le dessèchement des cultures lors des canicules ou lissera le contraste entre température nocturne et diurne. Elle contribuera à assainir l’air en piégeant les particules et poussières en suspension.
    Qu’il s’agisse encore d’érosion des sols ou d’infiltration de l’eau, la haie n’a que des vertus. Vous avez le choix : planter une haie indigène peut être votre cadeau de Noël à la Nature, ou faire partie de vos bonnes résolutions pour 2019.

    Au-delà des haies, si vous voulez ramener de la vie dans votre jardin, les possibilités sont nombreuses : creuser une mare, installer un hôtel à insectes, une prairie fleurie, une spirale à plantes aromatiques… Une faune et une flore spontanée s’y installeront rapidement. Pour un maximum de conseils, visitez le site www.natagora.be/reseaunature

    Des aides financières pour planter pas cher
    Lire la suite