- Page 2

  • Tinlot. Travaux rue du Centre, suite...

    Capture d’écran 2019-11-05 à 16.21.11.png

    Lundi, première journée bien remplie de la poursuite des travaux rue du Centre, à Soheit-Tinlot. Pose de la signalisation, raclage de l' asphalte et démontage de la fondation en béton.

    Capture d’écran 2019-11-05 à 16.20.51.png

    Les travaux qui nécessitent la fermeture de la chaussée pendant un bon mois avancent bien mais dépendent  de la  météo ! Les déviations sont en place, soyez attentifs! (Photos LW)
    Rappel des déviations: Voir l'article précédent

  • Rappel. Rénov'energie: jusqu’au 14 nov. dans toutes les communes. Ce mercredi à Tinlot !

    Attention changement de salle !
    Suite à la fermeture de la rue du Centre,
    La réunion de ce mercredi soir se tiendra à la Maison Communale
    et non rue Malplaquaye !

    Capture d’écran 2019-11-05 à 20.41.39.png

    Energie-Condruses accompagnement personnalisé et gratuit à la rénovation énergétique des bâtiments

    Suite au succès de l'opération Renov'Energie 2018-2019, celle-ci est reconduite pour une saison 2019-2020. (Voir l'article 2018)

    Capture d’écran 2019-10-29 à 17.57.24.png

    Les soirées d'information communales auront lieu en novembre 2019.
    Vous trouverez plus d'information, ainsi qu'une vidéo de témoignage d'une participante ici : https://www.galcondruses.be/realisations/renovenergie/
    Pour rappel, les bâtiments, et en particulier le chauffage, représentent plus du tiers des émissions de GES (gaz à effet de serre) territoriales : la rénovation énergétique des bâtiments est un levier important pour limiter les changements climatiques, ainsi que la vulnérabilité du territoire aux évolutions de prix des carburants.
    Le pire des scénarios prévoit maintenant une hausse de température non plus de 4,8 mais bien de 7°C d'ici la fin du siècle (https://www.lesoir.be/248032/article/2019-09-17/climat-jusqua-7-degres-de-plus-en-2100-dans-le-pire-des-scenarios-alertent-des). Pour comparaison, il a fallut 20 000 ans précédemment pour augmenter la température moyenne de 5°C.  Il y a 20.000 ans, le niveau de la mer avait baissé de 100 mètres environs (on passait à pied à sec de France en Angleterre), et l'Europe du Nord était recouverte d'un énorme glacier.  Il est difficile de se projeter dans un avenir serein à +7°C.
    Heureusement, il est encore possible de limiter la hausse de température à 2°C.  La rénovation énergétique des bâtiments devra y contribuer.
    Si vous envisagez de rénover, ou que vous connaissez des personnes dans ce cas, n'hésitez pas à venir aux séances d'information.  Il ne s'agit pas de culpabiliser, mais bien d'offrir un accompagnement aux personnes intéressées.  Dans de nombreux cas, la rénovation énergétique est rentable.  Il y aura un temps pour poser des questions et échanger.
     
     
    Contacts: Geoffroy Germeau et Marc Wauthelet
    Chargés de projet Energie
    Gal Pays des Condruses
    16 rue de la Charmille - 4577 Modave
    http://www.galcondruses.be/energie/
    energie@galcondruses.be
    085/274614
  • Rallye du Condroz 2019, spéciale de Ramelot (suite): Thierry Neuville en spectateur à Abée !

    Capture d’écran 2019-11-04 à 17.26.08.png

    Belle surprise samedi après-midi à la buvette du Comité d'Abée, proche de l'arrivée de la spéciale. Thierry Neuville en personne, 4 fois vice-champion du monde de rallye, est venu assister à une spéciale du Condroz. Arrivé en hélicoptère, il a réalisé sur place une séquence du Week-end sportif pour la RTBF. (à regarder sur Auvio - 44e minute sur 53, et suivi d'un focus sur Renaud Verreyd).

    Beaucoup de monde à cet endroit à la grande satisfaction du jeune comité du village, associé avec celui de Ramelot.
    Il faut dire qu'en une journée les comités ont l'occasion de réaliser une belle recette pour financer leurs activités.
    "Pas de problème à signaler cette année", explique Thomas Dehossay, un des organisateur. "L'ambiance était super et les spectateurs disciplinés. Nous avions placé des poubelles dans les champs qui ont été bien utilisées et vidées régulièrement. Je tiens à remercier vivement le groupe de bénévoles qui s'est mobilisé pour assurer l'intendance et le service  ce week-end !"

    Capture d’écran 2019-11-04 à 17.23.22.png

    Petit pain saucisse à Abée pour Thierry Neuville, invité surprise du W-E sportif pour cette spéciale de Ramelot. Selfie  en prime avec Thomas et Benjamin Dehossay du comité d'Abée. (Photos T.D.)

    Une aubaine pour les comités

    Même son de cloche à Ramelot. Si le rallye comporte des désagréments, les spectateurs qui viennent consommer permettent en une journée de réaliser une bonne partie du budget annuel qui permet de financer la St Nicolas des enfants et des activités à prix démocratiques pour les villageois. "De plus, poursuit Christian Prignon , l'ambiance est vraiment chouette avec des nouveaux cette année dans les deux équipes organisées pour tenir le stand l'après-midi et la soirée. Nous avons vendu un peu moins que l'an dernier, et surtout le soir, à cause de la météo défavorable. Mais tout le monde s'est bien amusé! Il reste maintenant à organiser un dernier nettoyage et à féliciter tous ceux qui ont donné un coup de main fort appréciable !"
    A ne pas oublier non plus les ouvriers communaux pour les préparatifs et l'après rallye (chapiteaux, barrières nadar, poubelles ...) ainsi que tous les bénévoles de l'organisation du rallye qui effectuent toujours un énorme travail souvent peu visible.

    Capture d’écran 2019-11-04 à 17.03.22.png

    Pas le temps de s'ennuyer... (Photos C.P.)

    978e9e8f-ed5d-4bd9-8a07-79da78ae2383.jpeg
    L'équipe du soir pour la fermeture

    Capture d’écran 2019-11-04 à 17.07.05.png

    Rallye du Condroz: 19.000 contrôles de vitesse effectués et 600 PV !

    Cette année, la police avait annoncé des contrôles en matière de vitesse et d’alcool à proximité des spéciales, mais aussi sur les différents axes de liaison. Selon le commissaire de police de Huy, Patrick Jaumotte, le résultat est positif: « C’est une très bonne édition. Aucun incident majeur n’est à souligner. Il n’y a pratiquement pas eu d’intervention dans les buvettes et les échauffourées qui ont pu avoir lieu s’arrêtaient assez rapidement ».
    Environ une centaine de policiers des polices locales et fédérales collaboraient chaque jour pour assurer la sécurité. De multiples contrôles ont été effectués avec quelques chiffres surprenants à la clé : « Il y a eu environ 19.000 contrôles de vitesse et 600 P.V. ont été dressés. Parmi ces P.V., une dizaine d’entre eux concernaient des résultats positifs au test d’alcoolémie et six étaient liés à la consommation de stupéfiants. Ces chiffres pourraient néanmoins augmenter avec la mise en place du Lidar Quai de Compiègne et le radar situé chaussée de Napoléon », ajoute le commissaire de police. Mais pas d’accident grave. Une nouvelle qui soulage quelque peu les autorités...
    Lire la suite dans la Meuse H-W

    Côté course, voici quelques belles photos nocturnes de la spéciale à Ramelot samedi soir sur le coup de 20h. (Photos AL)
    A suivre avec les performances des deux équipages locaux que nous avions présentés.

    Capture d’écran 2019-11-03 à 13.08.41.png

    Capture d’écran 2019-11-03 à 13.17.50.png

    Capture d’écran 2019-11-03 à 13.22.02.png

    Capture d’écran 2019-11-03 à 13.28.18.png

    Voir l'album photo sur ce blog (samedi soir)

    et le précédent (samedi ap-midi)

    Lire la suite

  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal du mardi 12 novembre à 20h

    Invitation à la séance du Conseil Communal
    du mardi 12 novembre à 20h
    à la maison communale.

     

    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    Ordre du jour de la séance publiqueCAPTURE D’ÉCRAN 2019-11-04 À 09.57.34.jpeg

    CAPTURE D’ÉCRAN 2019-11-04 À 09.57.44.jpeg

  • Nécrologie. Décès de Monsieur André Hélas de Ramelot

    Capture d’écran 2019-11-03 à 19.36.18.png

    Nous vous informons avec tristesse du décès de Monsieur André Hélas, survenu ce 2 novembre à son domicile de Ramelot. Il était âgé de 89 ans.
    André était une figure incontournable de Ramelot, toujours présent aux activités malgré son âge et bien apprécié dans son village.
    Repose en paix, André.
    Au nom des lecteurs du blog de Tinlot, nous présentons à sa famille et à ses proches nos sincères condoléances.

    Les visites sont souhaitées ces lundi et mardi de 17 à 19h au funérarium Tanier de Tinlot.
    Les funérailles auront lieu mercredi à 15h30 en l'église de Ramelot.

    Image.jpg

  • Anthisnes. L’agriculteur cherche ses dix génisses

    Capture d’écran 2019-11-03 à 14.12.04.pngÉtrange mésaventure survenue la semaine dernière à un agricul- teur du Condroz liégeois : 18 de ses vaches, des génisses laitières, ont disparu ! S’il en a finalement retrouvé huit, dans un bois, dix manquent toujours à l’appel.
    MALVEILLANCE
    Les dix-huit vaches, des Holstein à la robe noire et blanche, ont disparu samedi dernier, alors qu’elles se trouvaient dans une prairie située à Anthisnes. « Il s’agit d’un acte malveillant car les barbelés de leur pâture ont été coupés » précise l’agriculteur. En patrouillant dans la campagne et après avoir sollicité différents villageois, l’agriculteur est parvenu à remettre la main sur huit de ses vaches.
    Elles se trouvaient à proximité du château d’Anthisnes. Mais où
    se trouvent les dix autres ?
    « Je ne sais pas si la personne qui a coupé les fils barbelés a commis un simple acte de vandalisme ou s’il a embarqué une partie du troupeau » commente-t-il. Des traces des génisses auraient cependant été observées dans le bois côté Comblain-au-Pont. Pour les retrouver, l’agriculteur lance un appel à témoins (0470/ 68.50.57) et promet même une récompense à la personne qui pourra lui dire où les génisses se trouvent.  "Pour nous, c’est une grosse perte, n
    ous espérons vraiment les retrouver !" Conclut-il.

    A. Bt. La Meuse H-W

  • Le 1er train Alibaba venant de Chine est arrivé à Liège Airport

    Capture d’écran 2019-11-03 à 14.22.55.png

    Ce 25 octobre après-midi, c’est un train de marchandises affrété par Alibaba Cainiao, parti de la ville de Yiwu, qui est arrivé en terres principautaires après 17 jours de voyage. « Il faut savoir que la capacité d’un avion pour le transport de marchandises est d’environ 100 tonnes, détaille Bert Sélys, responsable Cargo & Logistique de Liège Airport. Un train tel que celui que nous accueillons ici est chargé avec 800 tonnes. L’avion n’est donc qu’une partie du flux dans les mouvements de marchandises. Ici, nous offrons les deux : l’aérien et le ferroviaire. Je dirais même les trois, puisque nous avons également les conteneurs maritimes via le Port autonome de Liège. »
    3e liaison hebdomadaire
    On l’a donc bien compris, Liège Airport ne mise pas que sur l’aérien. Ainsi, il y a déjà deux lignes par semaine qui arrivent et démarrent de Bierset en direction de la ville de Zhengzhou pour le transport de marchandises de différents opérateurs. Depuis ce vendredi, une troisième liaison hebdomadaire est donc lancée, entre Liège Airport et Yiwu. La particularité étant que, dans ce cas-ci, c’est réellement Alibaba Cainiao qui en est le fer de lance. « C’est vraiment eux qui ont lancé l’impulsion, auprès de l’opérateur, pour créer la ligne, appuie le responsable Cargo & Logistique de l’aéroport principautaire. Alibaba occupe d’ailleurs la grande majorité du train avec ses marchandises. »

    Pour le géant chinois du commerce de marchandises en ligne, la région liégeoise est d’une importance stratégique. « Liège avait lancé le premier train à destination de la Chine (Zhengzhou) en 2018. Un an plus tard, voici donc une deuxième liaison avec Yiwu, qui n’est autre que le cœur de l’industrie du commerce électronique », pointe Bram Amkreutz, directeur général de Liège Logistics Intermodal.

    « La ligne de train Yiwu-Liège est initialement prévue pour fonctionner une fois par semaine et devrait raccourcir les délais de livraison pour les marchandises circulant entre l’Europe et la Chine », ajoute pour sa part Christian Delcourt, communication manager de Liège Airport. Qui renchérit : « En raison de la connectivité de transport élevée de Liège en Europe, les marchandises en provenance de Chine peuvent être acheminées par Liège pour être expédiées à des acheteurs de toute l’Europe. »
    Trajet de 17 jours
    Très concrètement, le train Alibaba Cainiao de la compagnie « China Railway Express » Yiwu-Liège est arrivé Bierset après avoir traversé le Kazakhstan, la Russie, la Biélorussie, la Pologne, l’Allemagne et enfin la Belgique. Et ce, après un voyage long de 17 jours.

    Gaspard Grosjean
    Article complet à lire dans La Meuse H-W