- Page 4

  • 5e week end de confinement ... et toujours le même soleil !

     

    IMG_7250.jpeg

    Pas de virus dans les floraisons.
    Et pour les humains, le soleil sera encore à leurs côtés !
    Photo AL Ramelot 16 avril 2020

     La météo du week end 
     Plus de 20 degrés jusqu'à lundi 
     De la pluie samedi pour arroser les jardins 

    Capture d’écran 2020-04-16 à 19.42.03.png

    Pas d'activités en vue.
    Toujours un seul mot d'ordre
    :
    restez chez vous,  prenez soin de vous et des autres !

     

  • Magasins ouverts ? Horaires adaptés ? Service de livraison ? Les infos de vos commerçants sont sur Moncondroz.be

    Capture d’écran 2020-04-16 à 15.42.45.png

    Consommateurs
    Magasins ouverts ? Horaires adaptés ? Service de livraison ? Les infos de vos commerçants sont sur Moncondroz.be #confinemement
    L'annuaire du secteur alimentation est mis à jour. Les autres secteurs vont suivre en fonction de l'actualité.
    https://moncondroz.be/

    Commerçants
    Horaires modifiés, services traiteur, livraison, ...n'hésitez pas à vous manifester auprès de  MonCondroz.be

    82360165_2628340483913778_9077027000543084544_o.jpg

  • Une échevine de Modave a déjà cousu plus de 200 masques

    Capture d’écran 2020-04-16 à 19.52.57.png

    Depuis 3 semaines, la 2e échevine de Modave, Anne Duchêne, confectionne des masques de protection. Elle en a déjà réalisé plus de 200, principalement au profit du personnel soignant. Depuis ce week-end de Pâques, elle coud également des blouses de protection pour le CHU de Liège.
    Même confinée à la maison, avec une vie politique au ralenti, la 2e échevine de Modave continue à travailler pour la population en réalisant des masques de protection. Elle a commencé ses travaux de couture il y a trois semaines, d’abord pour ses proches, explique-t-elle. « Mon mari souffre d’une maladie dégénérative. J’ai réalisé les premiers masques pour les infirmières qui le soignent et ses garde-malades », retrace-t-elle.
    Depuis lors, elle en a cousu plus de 200 au profit du personnel des Maisons de repos et des hôpitaux de la région mais aussi d’Arlon et de Bruxelles. Parmi les bénéficiaires locaux, elle évoque des citoyens de Modave, de Clavier, d’Ouffet et de Huy, notamment les pompiers de la zone de secours HeMeCo», énumère-t-elle.
    « J’ai aussi réalisé des masques pour les enseignants qui assurent les permanences à l’école communale ainsi que pour les accueillantes de l’extra scolaire pendant les vacances de Pâques », ajoute la Modavienne.

    Bientôt des blouses de protection
    Anne Duchêne ne demande aucune contrepartie financière. C’est cadeau, même lorsqu’elle est contrainte d’envoyer des colis par la poste. Ce qui arrive lorsque les citoyens ne savent pas se rendent celle elle pour les retirer. « Je ne veux pas faire du commerce, j’agis pas solidarité, c’est ma façon d’aider et de me rendre utile », commente-t-elle de sa voix douce.

    Une générosité qui ne s’essoufle pas. Juste avant ce week-end de Pâques, elle a répondu à un appel du CHU qui recherche des couturières pour confectionner des blouses de protection. Elle a reçu par la poste des bandes de tissu pré-découpées, à charge pour elle de les assembler. « Si le résultat est convaincant, ils me rappelleront ».
    Elle a déposé sa première blouse au point-relais des Gottes. Elle attend des nouvelles du CHU et se dit prête à en fabriquer jusqu’à 20/ semaine.
    Un beau geste qui fait chaud au coeur.
    La Meuse H-W

  • Tinlot, achat de masques en tissu homologués pour la population

    Tinlot, achat de masques en tissu homologués pour la population (comme dans les autres communes de l'arrondissement Huy-Waremme)

    93476651_134480144810272_894620431963652096_o.jpg

    La Première Ministre l’a souligné mercredi soir : « Le port du masque – même dit de confort – jouera aussi un rôle important dans la stratégie de déconfinement ».
    Mais les 31 bourgmestres de Huy-Waremme n’avaient pas attendu cette confirmation pour travailler (voir l'article ci-dessous), depuis plusieurs jours déjà, à une formule permettant à la population (près de 200.000 habitants) de disposer à brève échéance de masques en tissu. Des masques dits « de confort » lavables à haute température et réutilisables.
    Un achat de 200.000 masques en coton, FABRIQUES EN EUROPE par l’entreprise J&Joy, a ainsi été conclu dès le début de la semaine via une SOCIETE WALLONNE, afin de permettre à tous les habitants de l’arrondissement de disposer d’un exemplaire, dans des délais raisonnables (fin avril-début mai).
    Cet achat de masques en coton est une initiative supracommunale qui, bien entendu, s’inscrit dans une stratégie globale de (dé)confinement.
    Le port d’un masque reste, martelons une fois encore ce message, complémentaire des mesures prioritaires liées au combat contre la propagation du Covid-19 : respect de la distanciation sociale, lavage fréquent des mains, limitation stricte des déplacements.
    Christine Guyot, Bourgmestre
    Source

  • Huy-Waremme : les actions et les précisions des 31 Bourgmestres

    1114987565.JPG

    200.000 masques textiles ont été acquis et seront bientôt mis à disposition de la population
    Période de vie exceptionnelle, la crise sanitaire à laquelle nous sommes confrontés est aussi une opportunité de renforcer des liens de solidarité uniques, de plus en plus forts à mesure que la pandémie se prolonge.

    Dans l’arrondissement Huy-Waremme, les 31 villes et communes sont regroupées depuis le début de la crise dans une seule dynamique qui permet d’affronter ensemble, de manière coordonnée et cohérente, ce défi sans précédent. Et de répondre dans des délais minimaux aux problèmes concrets qui peuvent surgir à tout moment, dans une vie quotidienne dont les repères sont forcément chamboulés.

    Plusieurs mesures et actions concrètes ont ainsi été définies et mises en branle par les 31 communes du bassin de vie Huy-Waremme, dans le respect des recommandations énoncées par le Conseil national de sécurité ce mercredi encore.

    1. Achat concrétisé de 200.000 masques en tissu pour la population
    Les 31 bourgmestres de Huy-Waremme n’avaient pas attendu la confirmation de la Première Ministre, mercredi soir, pour travailler à une formule permettant à la population (près de 200.000 habitants) de disposer à brève échéance de masques en tissu. Des masques dits « de confort » lavables à haute température et réutilisables.
    Ce projet, dont la pertinence a été rappelée mercredi par le Conseil national de sécurité (« une barrière de plus »), est une réalité.
    Un achat de 200.000 masques en coton, FABRIQUES EN EUROPE, a ainsi été conclu dès le début de la semaine via une SOCIETE WALLONNE, afin de permettre à tous les habitants de l’arrondissement de disposer d’un exemplaire, dans des délais raisonnables (fin avril-début mai).
    Cet achat de masques en coton est une initiative supracommunale (effort de près de 400.000 euros) qui, bien entendu, s’inscrit dans une stratégie globale de (dé)confinement.
    Le port d’un masque reste, martelons une fois encore ce message, complémentaire des mesures prioritaires liées au combat contre la propagation du Covid-19 : respect de la distanciation sociale, lavage fréquent des mains, limitation stricte des déplacements.
    Parallèlement, chaque commune, depuis plusieurs semaines déjà, rassemble et coordonne les initiatives citoyennes de confection de masques artisanaux, gestes solidaires évidemment essentiels et tout à fait complémentaires.

    2. Depuis la fin mars, 40.000 masques pour les métiers en première ligne
    Pour rappel, dès le 21 mars dernier, toutes les communes de l’arrondissement de Huy-Waremme (au travers de l’ASBL Conférence des élus Meuse-Hesbaye-Condroz) avaient aussi conclu un achat groupé de masques de type KN95, protections répondant aux besoins lancinants d’une série de professionnels de la santé, de l’aide et de la sécurité publiques. Un investissement collectif de plus de 80.000 euros a ainsi permis d’aider en urgence des professions qui avaient alors cruellement besoin d’appui.
    Dans le respect des priorités définies par le SPF Santé, chaque commune de Hesbaye, Condroz ou vallée mosane essaie au quotidien de répondre aux besoins et réalités spécifiques de son territoire. Infirmiers(es) à domicile, kinés, pharmaciens, médecins généralistes, policiers locaux,… ont ainsi reçu 20.000 masques de protection, scientifiquement éprouvés, leur permettant de poursuivre leurs missions vitales.
    Une seconde cargaison de 20.000 masques, identiques, est attendue dans les prochains jours, comme prévu. Les mêmes catégories de métiers seront ainsi desservies, en renforcement des initiatives prises aux niveaux fédéral, régional et provincial ces derniers jours.

    3. Suppression de tous les événements/rassemblements, jusqu’au 30 juin

    Les 31 bourgmestres de Huy-Waremme ont pris acte des dispositions formulées ce mercredi 15 avril par le Conseil national de sécurité (annulation des événements d’ampleur jusqu’au 31 août). Pour d’évidents motifs de prudence sanitaire, ils précisent cette mesure et sont d’avis que les manifestations publiques (à titre exemplatif, kermesses, fêtes scolaires et de quartier, brocantes,…) doivent être supprimées dans toutes les communes de l’arrondissement de Huy-Waremme, jusqu’au 30 juin 2020.
    Cette mesure pourra être réévaluée, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des recommandations ultérieures du Conseil national de sécurité, dans un temps de déconfinement qui n’est pas encore venu.

    4.Recours au pouvoir judiciaire pour toute infraction aux mesures « Covid-19 »
    Sur base des avis recueillis auprès du pouvoir judiciaire et des Chefs de Corps des diverses zones de police, les 31 bourgmestres de l’arrondissement ont décidé de ne pas se doter de sanctions administratives communales (SAC) face aux infractions aux mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid- 19.

    Pour plus d’efficacité, ce sont donc les sanctions pénales qui seront donc d’application, sur le territoire des 31 communes.
    En clair, le pouvoir judiciaire sera activé pour toute infraction aux mesures hygiéniques et sanitaires permettant de lutter contre la diffusion du virus.

    5. Création d’un groupe de travail « socio-économique » pour envisager le futur
    Dans les prochains jours, un groupe de travail sera créé afin d’envisager l’impact négatif de cette immense crise sanitaire et de tracer des pistes pour l’avenir. En tenant compte des spécificités et réalités propres à chaque commune, ce groupe sera chargé de définir, répertorier et prioriser une série de dispositions, de projets permettant de soutenir les citoyens, les travailleurs, les entreprises, les commerçants, les associations/clubs,… du bassin de vie Huy-Waremme. Dans le respect strict des mesures sanitaires et en complément des dispositions qui seront prises aux niveaux fédéral, régional et provincial.

    5. Réouverture des recyparcs
    Les bourgmestres des 31 communes demandent instamment aux intercommunales chargées de la gestion des recyparcs de déterminer une formule qui en permette la réouverture, même partielle, dans des délais brefs.

    Plus que jamais, les bourgmestres de l’arrondissement de Huy-Waremme rappellent l’importance de rester vigilants, rigoureux et solidaires en cette période exceptionnelle, à plus d’un titre.
    Ils sont aussi convaincus de l’importance de travailler de manière concertée, au sein de la Conférence des élus MCH, pour avancer dans un même élan vers un avenir plus serein.

    La Conférence des élus Meuse-Condroz-Hesbaye

  • Coronavirus: prolongation des mesures jusqu’au 3 mai. Message de la Première Ministre, Sophie Wilmès 

    logo BE-Alert

    Message de la Première Ministre, Sophie Wilmès 
    BE-Alert : Coronavirus : prolongation des mesures jusqu’au 3 mai

    Lors du Conseil National de Sécurité (CNS) de ce mercredi 15 avril, plusieurs décisions ont été prises. Comme à chaque fois, ces décisions reposent sur les avis des experts scientifiques.
    Il a été décidé lors de cette réunion du CNS, en concertation avec les Ministres-présidents, de prolonger les mesures de confinement actuellement en vigueur jusqu’au 3 mai inclus.
    Afin de rendre cette prolongation de confinement plus soutenable, nous avons également décidé que :

    • Les magasins de bricolage et les jardineries pourront rouvrir leurs portes, aux mêmes conditions que les magasins d’alimentation. Les distances de sécurité devront donc être d’application ;
    • Nous autorisons également les résidents des structures d’hébergement – c’est-à-dire les maisons de repos et de soins ou les centres pour personnes avec un handicap par exemple – à recevoir la visite d’un proche désigné. Cela, à condition que le résident en question ne présente aucun symptôme de la maladie depuis deux semaines. Cette personne devra toujours être la même. Les maisons de repos se chargeront de l’organisation de ces visites. Ces règles seront aussi d’application pour les personnes qui vivent seules et qui ne peuvent pas se déplacer.

    Les consignes de base restent inchangées jusqu’au 3 mai et doivent impérativement être respectées. Les forces de l’ordre continueront à s’en assurer.
    Un nouveau Conseil National de Sécurité sera organisé la semaine prochaine et aura pour objectif d’élaborer de manière plus précise la prochaine étape du déconfinement. Notre objectif est de pouvoir organiser le déconfinement progressif pour le début du mois de mai. A noter qu’il s’agira d’un processus évolutif et basé, comme toujours, sur les travaux des scientifiques.
    Cette stratégie reposera sur plusieurs piliers, à savoir les distances de sécurité, le dépistage à grande échelle mais aussi le tracing, et le développement de nouvelles règles à appliquer dans le monde du travail. 
    Il est clair que le port du masque – même dit de confort – jouera aussi un rôle important dans la stratégie de déconfinement. Un premier rapport nous a été remis par les scientifiques et les représentants fédéraux et régionaux de la santé. Il nous indique que, lorsque les mesures de confinement seront levées progressivement, les masques en tissu seront conseillés pour toute situation où les distances de sécurité ne peuvent être respectées. Cela passera notamment par une production nationale. Néanmoins, les masques ne remplaceront pas les mesures d’hygiène et les distances de sécurité. 
    A court-terme, le Conseil National de Sécurité se prononcera sur les analyses et propositions du groupe en charge de l’Exit Strategy, notamment sur le timing adéquat et les conditions de réouverture progressive d’une part, des commerces et d’autre part, à terme, des cafés, restaurants et bars mais aussi sur la situation des écoles, des stages et des mouvements de jeunesse et les voyages. Il est déjà acquis qu’aucun événement de masse tels que les festivals ne pourront être organisés avant le 31 août inclus.
    Concernant le monde du travail, les règles actuelles resteront d’application jusqu’à ce que des protocoles d’accord puissent être scellés, secteur par secteur. L’objectif de ces protocoles sera de permettre aux entreprises de reprendre le plus rapidement possible une activité normale, tout en garantissant les conditions adéquates de travail de leurs employés et qui devront être adaptées aux circonstances. Le télétravail devra, quant à lui, continuer à être privilégié pendant un certain temps encore.

    Capture d’écran 2020-04-15 à 21.34.12.png

    Voir également la vidéo de la conférence de presse de Sophie Wilmès sur Sudinfo

    Capture d’écran 2020-04-15 à 20.24.15.png

  • Inondons les maisons de repos du Condroz de cartes et de dessins

    En complément de l'article précédent "Le PCS Condroz «offre des couleurs» aux aînés et aux malades", voici les adresses des différentes institutions condrusiennes.

    Les temps étant durs dans les maisons de repos et de convalescence actuellement, le PCS Condroz lance un projet pour redonner un peu de gaieté aux résidents et aux membres du personnel.

    L'idée est d'envoyer le plus possible de cartes et de dessins dans ces institutions. Ce sont de petits gestes mais nous espérons qu'ils pourront les aider à mieux vivre le confinement et l'isolement.
    Enfants, parents, grands-parents,... Tout le monde peut s'y mettre !

    Les participants peuvent nous envoyer leurs créations et nous nous chargerons de les redistribuer
    (Rue de la Gendarmerie, 3 - 4560 Clavier ou via chefdeprojet@pcs-condroz.be)

    S'ils le préfèrent, ils peuvent aussi les envoyer directement dans les maisons de repos et de convalescence.
     

    92971699_2955178227906539_4087192433375313920_o.jpg

    CHÂTEAU D'OCHAIN : Rue du Château 1, 4560 Ochain

    SENORIE DE NANDRIN: Rue de la Haie Monseu 21, 4550 Nandrin

    JOUR DE MAI : Route du Condroz 331, 4550 Nandrin

    SENIORIE DE TINLOT : Rue du Centre 16 4550 Soheit-Tinlot

    HOME DE SENY (CNRF): Place du Baty, 10  4557 Tinlot

    CENTRE NEUROLOGIQUE DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE (CNRF) : Rue Champ des Alouettes 30, 4557 Fraiture-en-Condroz

    Les personnes atteintes d'un handicap dans des centres d'hébergement souffrent aussi du confinement. Il est donc possible de leur écrire aux adresses suivantes :

    FOYER LE CALYDON : Rue des Trihettes 10, 4550 Yernée-Fraineux

    LA CAPONNIÈRE : Rue Fecher 20, 4161 Villers-aux-Tours

    LES LOTUS D'OCQUIER : Grand'Rue 62, 4560 Ocquier

    HOME DE FAVENCE : Rue de Favence 18, 4550 Nandrin

    PARENTHESE II : Thier des Raves, 2 4550 Nandrin

    LES COQUELICOTS : Rue sur Haies, 35 4550 Nandrin

  • Mission Régionale Huy-Waremme. OFFRES D'EMPLOI : aide-soignant

    93594164_2654666138096150_4798534430291394560_o.jpg

    En cette période, de nombreux postes sont à pourvoir dans le secteur de la SANTE. Des offres sont actuellement publiées par le Forem pour la Région de : Waremme, Hannut, Huy et Condroz. Intéressé·e? La Mirhw vous aide! Contactez Christelle Behiels au 0474/04.43.03.

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 18 au 24 mars mars 2020

    Actualités religieuses: situation inchangée ce jeudi concernant la vie de l'unité pastorale.
    Toutes les infos dans les "Brèves spéciales" publiées les semaines précédentes.

    Les Brèves spéciales N°4 du 7 avril 2020

    Les Brèves spéciales N°3 du 31 mars 2020

    Les Brèves spéciales N°2 du 24 mars 2020

    Les Brèves spéciales n°1 du 19 mars 2020

    couverture.jpg

    Téléchargez le "Condr'aujourd'hui" d'avril 2020 en pdf

  • Le Covid-19 expliqué aux enfants et aux adolescents

    Capture d’écran 2020-04-14 à 13.41.14.png

    En cette période inédite, les enfants et les adolescents se posent évidemment beaucoup de questions. Dès le début de la crise, le service de Psychiatrie infanto-juvénile du CHU a lancé un call-center destiné aux enfants du personnel soignant. Avec un constat rassurant, les appels ont finalement été très peu nombreux.

    En parallèle, les 11 hôpitaux de la province de Liège, ont participé à lédition de deux plaquettes, l’une destinée aux enfants, l’autre aux adolescents, rédigées par Dominique Costermans, spécialiste en vulgarisation et illustrées par la graphiste du CHU, Béatrice Duculot. 

    Selon le Professeur Alain Malchair, Chef du service de psychiatrie infanto-juvénile du CHU Liège, c’est la question de l’école qui revient le plus souvent. Les enfants s’inquiètent de savoir s’ils devront passer leurs examens, s’ils pourront obtenir leur certificat d’étude pour ceux qui sont en dernière année.
    Pour le pédo-psychiatre, le message à faire passer est qu’il faut continuer à travailler, à suivre les cours et activités proposés en ligne par les enseignants.

    Par ailleurs, le confinement est difficile à accepter pour les jeunes. La notion de porteur sain passe mal chez les ados. Pour eux qui se sentent en pleine forme, il est difficile d’imaginer qu’ils peuvent être porteurs de la maladie et qu’ils peuvent donc la transmettre à leur proche.

    Chez les plus petits, l’incompréhension est encore plus grande....Lire la suite et regarder le reportage vidéo de RTC.

    « Le Covid-19 expliqué aux enfants » et le « Le Covid-19 expliqué aux ados » sont mises à disposition dans les hôpitaux de la province ou via le site du CHU www.chuliege. be

  • Condroz. Quelques brèves

    Capture d’écran 2020-04-14 à 12.21.04.png

    Prudence route de Limet. Effondrement de chaussée. Adaptez votre vitesse et soyez prudents
    Commune de Modave

    B9723204411Z.1_20200413173458_000+GH7FSEEHE.1-0.jpg

    Une voiture s’encastre dans un poteau à Clavier

    Lundi, aux alentours de 14 heures, une voiture de modèle Suzuki Swift de couleur rouge a dévié de sa trajectoire en voulant emprunter la sortie vers Terwagne (Clavier) sur la nationale N63 (route du Condroz), avant de s’encastrer dans un panneau de signalisation et ensuite dans un poteau d’éclairage public situé sur l’espace de séparation des voies.
    L’accident n’a pas provoqué de blessures graves chez la conductrice, originaire de Noiseux, près de Durbuy. Le dépanneur Lallemand a été appelé sur place pour récupérer la voiture. Selon lui, le véhicule n’est pas réparable. Avec le confinement et la baisse du trafic, l’activité du dépanneur ouffetois a chuté de 90%. La Meuse H-W

    IMG_3864.jpg

    Un coussin berlinois joliment décoré

    Tinlot. Confinement et "street art"...

    Le confinement donne des idées à certains pour pratiquer du street art comme ici rue Tilleul, à la  sortie de Fraiture vers Seny... (Transmis par M.P.)
     
    A Tinlot, ne pas oublier jeudi, ramassage des sacs transparents contenant les plastiques souples...
     
     
    Réunion du collège
    Grâce aux nouvelles technologies, le travail continue ! Mardi matin, réunion de Collège, en respectant les mesures de distanciation !

    Capture d’écran 2020-04-14 à 20.37.27.png

    Le collège tinlotois en vidéo conférence !
    Commune de Tinlot

  • Anciennes photos des équipes de football du Condroz suite (de 1916 à 1968)

    Capture d’écran 2020-04-14 à 12.09.15.png

    Un de nos lecteurs assidu, Marcel Ponthier, a mis la main sur une cinquantaine de photos d'époque de différentes équipes de la région.
    En voici un inventaire partiel. Vous pouvez les retrouver dans l'album publié sur ce blog.
    Une première partie a été publiée le 5 janvier 2020, en voici une deuxième série.
    Vous pouvez également contacter Marcel à l'adresse suivante si vous êtes intéressé : marcel.ponthier@gmail.com

    Voir l'album 

    Capture d’écran 2020-01-04 à 10.10.37.png

    club foot Bonsin 2e équipe 1916.png

    club foot Bonsin-Chardeneux +:- 1943.png

    club foot Borlon +:- 1942.png

    club foot Cercle Sportif Ocquier 1953-1954.png

    club foot Condruzien 1961-1962.jpg

    club foot CS Neuvillois  1946.png

    club foot Étoile Bleue Pair-Clavier 1942.png

    club foot Étoile Nandrinoise 1940.png

    club foot Étoile Nandrinoise 1941.png

    club foot FC Évelette 1931-1932.png

    club foot FC Fraiture 1967.png

    club foot FC Jenneret 1957.png

    club foot FC Maffe 1942.png

    club foot FC Maffe 1943 - copie.png

    Voir l'album complet

  • Le PCS Condroz «offre des couleurs» aux aînés et aux malades

    Capture d’écran 2020-04-13 à 14.42.17.pngLes œuvres seront ensuite redistribuées par le PCS dans les différentes maisons de repos ainsi que dans les hébergements pour personnes atteintes d’un handicap. Le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle (CNRF) de Fraiture, touché de plein fouet par le Covid-19, recevra lui aussi une partie des dessins.
    L’idée est venue de la présidente du CPAS d’Anthisnes, Yolande Huppe. L’équipe du PCS a tout de suite accepté. « La mission du PCS étant de favoriser la solidarité entre les citoyens et les générations, cela a beaucoup de sens, surtout en ce moment, explique François Cornet, chef de projet du PCS. Nous avons téléphoné à quelques institutions pour voir si cela pourrait être profitable aux résidents et on nous a répondu que c’était une excellente idée. »

    Penser aussi aux personnes handicapées
    À l’origine, le projet du PCS ne s’adressait qu’aux aînés des maisons de repos. Ils se sont rendu compte que les personnes atteintes d’un handicap dans les centres d’hébergement pouvaient également se sentir isolées. « Tous ces résidents sont confinés et ne peuvent plus bénéficier des visites de leurs proches. On se dit donc qu’un peu de gaieté et de couleurs pourraient leur faire du bien au moral. »
    Les dessins peuvent être envoyés par mail à chefdeprojet@pcs-condroz.be ou par courrier au numéro 3 de la rue de la Gendarmerie, 4560 (Clavier).

    Le PCS distribue aussi des masques
    À la mi-mars, le PCS Condroz a lancé un appel aux couturier(e)s pour fabriquer des masques. L’opération a porté ses fruits puisque Jeannine, Francine, Paul, Cathy, Claudine et Annick ont cousu près de 150 masques en tissu. « Nous sommes occupés à les redistribuer aux infirmières indépendantes, aides soignantes, médecins, chauffeurs du T-Condruses, et personnes immunodéprimées ou gravement malades habitant une commune du Condroz hutois et à leurs familles. »
    Pour plus d’infos : 0474 77 45 10.
    La Meuse H-W

  • Augmentation du nombre d’appels au Centre antipoisons

    Le centre remarque que les savons, les détergents et les gels à main sont utilisés plus souvent depuis le début de l’épidémie. Ceux-ci peuvent toutefois devenir dangereux lorsqu’ils sont ingérés. En raison du confinement, la population est par ailleurs davantage susceptible d’utiliser d’autres produits (dont les médicaments) dans la maison et le jardin, qui peuvent causer des problèmes en cas d’utilisation inappropriée, incorrecte ou excessive.

    La tendance à la hausse du nombre d’appels se poursuit d’ailleurs en avril, avec une progression de 20% lors de la première semaine. «Une augmentation aussi forte n’a jamais été mesurée auparavant», ajoute Patrick De Cock, coordinateur de la communication.

    Le Centre antipoisons constate notamment une forte augmentation du nombre d’appels pour des intoxications dues à l’exposition ou à l’ingestion d’un produit. Le nombre de demandes d’information a également progressé de plus d’un tiers, avec 842 en mars 2020 contre 621 un an auparavant.

    Le nombre d’appels pour l’exposition à l’eau de Javel a été multiplié par douze, pour les gels à main par six, pour les désinfectants à usage non humain par quatre et pour les huiles essentielles par trois.

    Le centre fournit des informations et des conseils de prévention sur son site web (www.centreantipoisons.be).
    Il est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au numéro gratuit 070 245 245.

    La Meuse

  • Province de Liège Tourisme. Quiz de culture générale

    39980f4f-41dd-4168-87d647b6b493a2e4.png

    Vous avez envie de vous divertir un peu durant cette période de confinement en voyageant virtuellement en province de Liège ? Et pourquoi pas en vous amusant via un Quizz ludique et divertissant ? Participez à ce jeu et tentez votre chance en répondant chaque jour à une question qui vous sera ainsi posée quotidiennement jusqu’au 30 avril

    Les dix gagnants seront les participants qui auront accumulé le plus de points tout au long du concours en répondant correctement à la question posée chaque jour et qui seront les plus proches de la bonne réponse à la question subsidiaire. Ils remporteront un package exclusif composé de nombreux lots* dont des entrées dans des sites touristiques, aux thermes de Spa ou encore un Guide du routard "Ardenne".

    Bonne chance à tous et surtout bon amusement ;)

    *Le package à remporter se compose des lots suivants : 

    •    1 Guide du routard « Ardenne »
    •   2 bons pour 3h aux Thermes de Spa (accès aux piscines intérieur et extérieur, jacuzzi, sauna, hammam et espaces de repos)
    •    2 croisières «Maastricht Découverte» (Liège Maastricht-Liège)
    •    2 entrées pour le Domaine de Wégimont
    •    2 entrées pour le Château de Jehay
    •    2 entrées pour Source O Rama (WaterHouse & ArtHouse)
    •    2 entrées pour le Monde Sauvage Safari Park d’Aywaille
    •    2 entrées pour les Grottes de Remouchamps
    •    2 entrées pour le Château de Modave
    •    2 entrées pour Blegny-Mine
    •    2 « Pass musées »

    Participer!

    Capture d’écran 2020-04-13 à 14.46.46.png