- Page 2

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 22 au 28 février 2020

    Affiche conférence G Ringlet 2-3-20.jpg

    536794986.13.jpgLes célébrations  du week-end
    Samedi 22 février
    18h00 Clavier-Village
    18h00 Seny
    Dimanche 23 février
    09h Ouffet
    09h Hody
    10h30 Terwagne
    10h30 Villers-Le-Temple

    11h00 Fraiture Clinique ADAP
    Mercredi 26 février
    (Mercredi des cendres)
    10h30 Ouffet : Messe supprimée.
    15h00 Tinlot (Seniorie)
    18h00 Scry : Messe supprimée.
    19h00 Seny : Célébration d’entrée en Carême (avec imposition des cendres)
    Les brèves
    Le dim. 22 février à 15h à l’église de Bois :Gaspard TRINON recevra le sacr. du baptême.
    Une « Conférence St Vincent de Paul »
    existe au cœur de nos villages condruziens pour soutenir les personnes en difficulté. Un don est possible sur les n° de compte suivants : BE 31 1030 3712 0655 (conférence de Saint- Séverin), BE 91 7326 1625 3276 (conférence de Nandrin-Tinlot) et, pour les personnes qui souhaitent obtenir la déduction fiscale (don supérieur à 40 €), BE 02 3100 3593 3940 (conférence de Bruxelles) (indiquer le nom de la conférence en communication).
    Pèlerinage à Taizé pour les jeunes de notre UP du dim. 22 février au merc. 26 février. Inscriptions : Anne-Marie et Jean-François Dedave 085 51 25 31 dedavejf@belgacom.net

    Restauration de la tour de l’église de Scry
    Depuis 2008, la tour de l’église est en attente de restauration. De nouvelles dégradations sont apparues dernièrement. Le site a dû être sécurisé et l’église fermée. Un appel aux dons est lancé pour conserver ce patrimoine sachant que le temps qui passe ne fait qu’accentuer les dégâts. Vos dons peuvent être versés au compte de la Fabrique d’église de Scry (BE 87 7426 1611 1194) ou remis de manière anonyme, sous enveloppe fermée, au presbytère de Scry avec la mention : « Restauration tour de l’église ».
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du Condroz du 22 au 28  février 2020 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Déchets ménagers. Collecte et recyclage des capsules de café Nespresso

    5-alternatives-economiques-aux-capsules-nespresso-960x480.jpg

    Dans l'article publié mardi: "Top 10 des déchets ménagers", nous vous indiquions que les capsules de café de type Nespresso et Dolce Gusto étaient à jeter dans le sac poubelle pour déchets ménagers résiduels, ou à ramener dans un point de collecte Nespresso.
    Suite à cet article, Nespresso nous a fait parvenir quelques compléments d’information au sujet de Nespresso et du recyclage des capsules.

    2793843133.png

    Concernant le recyclage:

    • Grâce à son propre système de recyclage mis en place il y a 25 ans, Nespresso a la capacité de recycler 100% de ses capsules en Belgique et au Luxembourg et développe continuellement de nouvelles initiatives pour faciliter le recyclage des capsules des consommateurs, notamment via l’ouverture de nouveaux points de collecte pour les capsules en aluminium : 11 Boutiques Nespresso, via les services de livraison DPD, dans plusieurs enseignes Delitraiteur et stations Q8, ou encore via les projets pilote dans les parcs à conteneur du Brabant wallon.
    • Une fois les capsules de café collectées, elles sont acheminées vers le centre de recyclage de Nespresso à Lichtenvoorde, aux Pays-Bas. Le marc de café (représentant 90% de la capsule) est réutilisé pour créer un compost riche en nutriments et du biogaz. En ce qui concerne l’aluminium, il est fondu et soit réutilisé pour fabriquer de nouvelles capsules soit réintégré dans la filière industrielle pour fabriquer par exemple des moteurs de voitures, des vélos, des ordinateurs, etc. Nous vous invitons à visionner la vidéo suivante qui vous donnera davantage d’informations sur le recyclage des capsules Nespresso.
    • Aujourd’hui, une capsule sur quatre en Belgique et au Luxembourg est ramenée par les consommateurs pour être ensuite recyclée. Nous tenons bien entendu à voir ce chiffre augmenter, c’est pourquoi nous investissons dans des campagnes de sensibilisation et nous continuons à essayer de trouver des solutions pour faciliter le dépôt des capsules.
    • Notre vision à long-terme est de permettre aux citoyens de recycler leurs capsules en aluminium via le circuit de recyclage collectif existant (le sac PMC), comme c’est déjà le cas en Allemagne et dans certaines régions de France.

    Lire la suite

  • Tinlot. 6.000.000 € sont prévus pour les deux ronds-point sur la route du Condroz

  • Tinlot, les travaux après la tempête...

    Pas de dégâts majeurs à signaler concernant le passage de la tempête Dennis ce dimanche à Tinlot.
    Lundi, avec l'aide des pompiers,  le service des travaux a dû évacuer un arbre qui menaçait de tomber sur la voirie, à la sortie de Ramelot, dans le bois sur la Chaussée Romaine vers Terwagne.
    Photos L.W.

    Capture d’écran 2020-02-17 à 20.22.44.png

  • Tinlot. Ré-ouverture du magasin Extra le 14 mars

    Capture d’écran 2020-02-18 à 16.43.11.png

    Notre magasin Extra de Nandrin ré-ouvre ses portes le 14 mars prochain dès 9h30.
    Merci pour tous vos messages de soutien
    Facebook Extra

    2459068858.png

    Un incendie avait détruit la réserve du magasin le 14 janvier dernier
    Voir l'article précédent sur ce blog

  • Fermeture de nombreux recyparcs ce jeudi 20 février

    Capture d’écran 2020-02-18 à 16.41.19.png

    Le syndicat CGSP a convoqué une assemblée générale de ses affiliés ce jeudi 20 février après-midi. Cela entraîne la fermeture de nombreux recyparcs (39 sur 49) à partir de 12h30.

    Les recyparcs suivants devraient rester ouverts dans l'arrondissement de H-W:
    - Recyparc de Ferrières (Xhoris) : Route de Marche 48 - 04 369 37 88
    - Recyparc de Huy: Chaussée de Dinant - 085 23 32 17
    - Recyparc de Saint-Georges: Rue Rodge Mâle - 04 388 46 58
    N'hésitez pas à contacter ces recyparcs avant votre visite pour vérifier la disponibilité des conteneurs et vous assurer qu'ils seront en mesure d'accueillir vos déchets. Ils risquent de connaître une forte affluence.
    Nous vous remercions de votre compréhension.
    Source Intradel

  • Elya, le foodtruck mobile pour vos événements et tous les mercredis sur la place de Fraiture

    Capture d’écran 2020-02-17 à 19.21.46.png

    Depuis octobre 2019, tous les mercredis soir de 18h à 20h sur la place de Fraiture (rue Gommeray), vous pouvez découvrir le sympathique foodtruck mobile de Gérald et Manon (Gérald Poncelet et sa compagne Manon Houmard).
    Elya (mix des prénoms de leurs enfants Eléa et Yanis), propose un burger classique et un burger du mois. Actuellement pour février c'est le Croq’cheese (Pain, viande, double bacon, 2 croquettes de fromage, oignons cuits caramélisés, salade/tomates, sauce au choix). Rien que des produits frais et locaux.
    Avec le retour de la belle saison, n’hésitez pas à réserver leurs services pour vos événements privés (anniversaire, communions, baptême, pensions,.... )
    Le succès est garanti ! Ne vous y prenez pas trop tard.
    Infos: 0474 33 93 21
    Facebook
    A mercredi soir dès 18h, avec à la carte : "Le classique" et "le Croq'cheese"

  • Intradel. Le top 10 des déchets problématiques. 1ère collecte des nouveaux sacs, jeudi 20 fév.

    Comme le souligne Jean-Jacques De Paoli, porte-parole d’Intradel, plus de deux mois après son lancement, le nouveau système de tri des déchets suscite encore de nombreuses interrogations.
    En un mois, 10.000 questions ont été posées à Intradel sur sa page Facebook. Pour y remédier, l’association intercommunale a établi un top 10 des déchets problématiques.

    Capture d’écran 2020-02-02 à 18.53.18.png


    1) Opercules en aluminium recouvrant les pots de yaourts ou barquettes : sac PMC
    2) Opercules en plastique recouvrant les pots de yaourts ou barquettes : sac transparent
    3) Barquettes de frigolite : sac PMC
    4) Carton alimentaire recouvert d’aluminium (ex : carton pour saumon fumé) : poubelle pour déchets ménagers résiduels
    5) Capsules de café de type Nespresso et Dolce Gusto : poubelle pour déchets ménagers résiduels (ou à ramener dans un point de collecte Nespresso)
    6) Sachets de chips : sac transparent
    7) Sacs à pellets : sac transparent
    8) Pochons de caprisun, compotine ou pâté pour chat : poubelle pour déchets ménagers résiduels
    9) Tubes de dentifrice, de mayonnaise, de pâte d’ail... : sac PMC
    10) Gobelets et assiettes en plastique : sac PMC (mais pas les couverts en plastique)

    « Quand les citoyens ont un doute, ils peuvent se poser ces trois questions :
    - Est-ce un emballage ?
    - Est-il souple ?
    - Est-il est vide ?
    Si le plastique répond à ces critères, alors il doit être jeté dans le sac transparent », précise Jean-Jacques De Paoli.
    Si des doutes subsistent, les citoyens peuvent consulter un guide du tri sur www.intradel.be ou poser leurs questions sur la page Facebook « Intradel ».
    F.S. La Meuse H-W

    Tinlot: Rappel

    Les rouleaux de sacs poubelles blancs pour 2020 sont disponibles à la commune.
    Pour rappel, le nombre de rouleaux dépend de la composition de votre ménage, reprise dans les registres officiels.
    Vous pourrez bientôt également vous procurer les nouveaux sacs transparents pour la collecte des plastiques souples.

    Capture d’écran 2020-01-28 à 20.23.48.png

    Ces sacs seront ramassés toutes les 8 semaines, en même temps que les sacs PMC bleus (au contenu élargi) et que les conteneurs jaunes à papiers/cartons.
    Selon le calendrier Intradel, la 1ère collecte des sacs transparents aura lieu le jeudi 20 février à Tinlot.
    Les rouleaux de sacs transparents seront disponibles fin janvier 2020 dans les supermarchés. Les rouleaux seront également disponible à l'Administration communale à partir du 15 février 2020.
    Un rouleau de 5 sacs transparents coutera 1€.

    Plus d'informations sur le site d' Intradel : www.intradel.be
    Source : site communal tinlot.be

  • Tinlot: il fait des tonneaux et s’en sort miraculeusement

  • Liaison Tihange-Tinlot. Modave, les agriculteurs expropriés sont furieux

    « Le SPW a pensé aux grenouilles et aux vélos, mais pas aux agriculteurs ! Vous pouvez le noter ça, c’était n’importe quoi leur réunion. » En sortant de l’administration communale, cet agriculteur était en colère. Et il n’était pas le seul. La rencontre entre les représentants du SPW et les propriétaires terriens a tourné court.

    Aucun accord, aucune signature apposée sur les 13 avis d’expropriation envoyé par le SPW et un sentiment de découragement. Arrivera-t-on un jour à concrétiser la phase 3 et plus globalement cette fameuse liaison Tihange-Tinlot dont le chantier a été entamé en 2004 et qui a déjà coûté des millions d’euros ?

    « Cette réunion, c’était un coup dans l’eau, se désole le bourgmestre Eric Thomas (Ose). Il y avait un manque évident de préparation. Il manquait des informations précises, relatives notamment aux plans des parcelles concernées. Et le SPW ne disposait d’aucun montant à proposer aux agriculteurs. » « On ne va pas leur signer un chèque au blanc, commentait un participant. La Région veut avoir accès à nos terres pour pouvoir commencer les travaux au plus vite, mais ils ne font aucune proposition de dédommagement. C’est inacceptable » Autre reproche : la Région n’a pas tenu compte des remarques faites en… 2012 par les agriculteurs.
    Le tronçon 3 de la liaison Tihange-Tinlot, doit relier les Gottes à Strée au carrefour Saint-Vitu, en passant à travers les campagnes qui bordent notamment les rues des Aubépines, Elmer et Bois Rosine. La nouvelle route va couper certaines terres agricoles et, du coup, modifier voire empêcher leur accès. Jean-François Cassart, l’un des agriculteurs les plus concernés a fait ses comptes : si le permis n’est pas modifié il y aura 1.000 à 1.500 passages supplémentaires d’engins agricoles à travers le village par an. « Il va falloir des détours énormes, la vie du village sera fortement impactée. »
    En 2012, les agriculteurs avaient proposé de réaliser un tunnel destiné aux tracteurs à hauteur de la vieille carrière. « La Région ne nous a pas écoutés, regrette Jean-François Cassart, elle soutient que ce n’est pas possible à réaliser. Ils ont juste réalisé un passage pour les grenouilles. Et le pont aérien, c’est uniquement pour les cyclistes. »
    Désabusés, les agriculteurs et le Collège attendent désormais d’autres solutions du SPW : « Les remarques doivent être entendues. Pour les agriculteurs, mais aussi pour la sécurité des villageois » conclut le bourgmestre.
    Lire la suite dans la Meuse Huy-Waremme