- Page 2

  • Les dons de masques sont déductibles de vos impôts

    Exemple : si vous avez donné des dispositifs médicaux ou de protection nécessaires pour la prévention de contaminations virales et maladies infectieuses, ainsi que pour le diagnostic et le traitement des patients souffrant de pathologies ou présentant des symptômes de celles-ci. Des dons effectués aux établissements de soins de santé, aux organismes qui ont pour mission de prendre soin des personnes âgées ou handicapées, aux crèches et pouponnières, aux institutions qui offrent un enseignement scolaire ou universitaire, aux autorités publiques, aux organismes d’aide humanitaire, etc.
    Alors, vous pouvez en déduire le montant de vos impôts. Il faut que cela ait été fait entre le 1er mars et le 1er septembre 2020 et que vous puissiez justifier la réalité et le montant des frais au moyen de documents probants.

    Masques : de 1 à 3 €
    La mesure vaut aussi pour le don de matériels médicaux ou de produits utiles dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 aux hôpitaux universitaires, aux centres publics d’action sociale et à leurs hôpitaux, à la Croix-Rouge ou aux institutions qui assistent des personnes handicapées, des personnes âgées et des mineurs d’âge protégés.
    La loi précise, qu’à défaut de facture d’achat, la valeur est fixée de manière forfaitaire pour les biens suivants :

    – masque buccal jetable 3 couches avec sangles élastiques : 1 euro ;

    – masque buccal réutilisable en tissu : 1,5 euro ;

    – masque jetable FFP2 : 3 euros ;

    – écran facial PET : 1 euro.

    Dons d’ordinateurs
    La loi vise aussi des dons d’ordinateurs aux écoles.
    On parle ici d’un don effectué entre le 1er mars et le 30 juin 2020, aux conditions suivantes :
    1) des libéralités faites à des écoles sises en Belgique ; 2) il s’agit de dons d’ordinateurs utiles pour l’enseignement à distance et reconnus comme tels par le donataire.
    Celui-ci se basera sur la facture d’achat de l’ordinateur offert, le prix d’achat étant réduit de 25 % par année complète écoulée à compter de la date d’achat.
    A défaut de facture d’achat, on se fiera à l’évaluation de la valeur du matériel offert, réalisée par le donataire, et basée sur la valeur de marché des biens donnés au 29 février 2020.
    La Meuse

  • Le "Blé Qui Lève" de Tinlot recherche un moniteur (h/f) pour un contrat AMGS (Association des Moniteurs de Gymnastique Sportive).

    Capture d’écran 2020-08-24 à 15.46.30.png

     
    Le "Blé Qui Lève" de Tinlot recherche un moniteur (h/f) pour un contrat AMGS (Association des Moniteurs de Gymnastique Sportive).
     
    Il s'agit de cours de psychomotricité, de gymnastique (GAF; sections non-compétitives et compétitives), de renforcement musculaire pour un remplacement du 08/09 au 30/09/20.
    L'emploi proposé est un contrat de remplacement de 38h/semaine, en horaire extra-scolaire.
    La commission paritaire est la 329.02
    Le candidat doit être en possession d'un passeport APE (obligatoire) !
    Un diplôme pédagogique, une formation dans la discipline ou une expérience utile dans la gymnastique
    artistique est un atout.
    Envoi du CV et de la lettre de motivation : petersandre@hotmail.be
    Contact: Peters André au 0478/39.11.48
  • PCS Condroz. Petit déjeuner santé, le samedi 12 septembre à Ouffet

    Le prochain petit déjeuner santé du PCS Condroz aura lieu le samedi 12 septembre à Ouffet (salle aux oies).
    Mme Sabine Henry, Présidente de la ligue Alzheimer, nous fera l'honneur d'intervenir pour nous expliquer cette maladie, ses conséquences et les façons de mieux vivre avec.
    Réservations indispensables avant le 7 septembre au 0474 77 51 46.

    Petit dej santé Ouffet 2020 image.png

  • Covid-19. Le Moniteur belge apporte des précisions aux mesures prises jeudi dernier

    Magasins
    – Les magasins peuvent rester ouverts aux jours et heures habituels. Les magasins de nuit peuvent rester ouverts à partir de leur heure d’ouverture habituelle jusqu’à 22 heures.

    – Les achats sont effectués soit seul, soit, sauf décision contraire de l’exploitant du magasin, en compagnie d’une personne et ce, dans le respect de la distance de 1,5 mètre si celle-ci ne fait pas partie du même ménage ou des cinq personnes de la bulle. Par dérogation, un ou deux adultes peuvent accompagner les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance.

    Rassemblements
    – Sauf disposition contraire prévue par le présent arrêté, les rassemblements de plus de 10 personnes, les enfants de moins de 12 ans non-compris, sont uniquement autorisés dans les conditions prévues et pour les activités autorisées par le présent article. Sous « rassemblements » l’on entend également les réceptions et banquets à caractère privé.

    – Un maximum de 50 personnes peut assister aux activités suivantes : les activités dans un contexte organisé, en particulier par un club ou une association, toujours en présence d’un entraîneur, encadrant ou superviseur majeur ; les camps et les stages d’été dans le respect des règles prévues ; les réceptions se déroulant après les funérailles, dans le respect des règles prévues
    – Un maximum de 200 personnes peut assister aux activités suivantes : les mariages civils ; les enterrements et les crémations, sans possibilité d’exposition du corps ; l’exercice collectif du culte et l’exercice collectif de l’assistance morale non confessionnelle, ainsi que les activités au sein d’une association philosophiquenon-confessionnelle, dans le respect des règles prévues
    – Un public de maximum 200 personnes peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public, des cours en auditoire et compétitions, pour autant qu’ils soient organisés en intérieur, dans le respect des modalités prévues.
    – Un public de maximum 400 personnes peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public, et compétitions, pour autant qu’ils soient organisés en extérieur, dans le respect des modalités prévues.
    – Lorsqu’un événement, une représentation, une réception ou un banquet assis accessibles au public, ou une compétition est organisé sur la voie publique, l’autorisation préalable des autorités communales compétentes conformément à l’article 13 est requise.
    – Un maximum de 400 participants peut assister à des manifestations statiques qui se déroulent sur la voie publique, où la distanciation sociale peut être respectée, et qui ont été préalablement autorisées par les autorités communales compétente.

    Centre commerciaux
    Dans les centres commerciaux, au moins les modalités spécifiques suivantes s’appliquent à l’accueil des clients :

    – un client est autorisé par 10 m2 ;
    – le centre commercial met à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains à l’entrée et à la sortie ;
    – le centre commercial facilite le maintien d’une distance de 1,5 mètre par des marquages au sol et/ou des signalisations ;
    – les courses sont effectuées soit seul, soit sauf décision contraire de l’exploitant du centre commercial, en compagnie d’une personne et ce, dans le respect de la distance de 1,5 mètre si celle-ci ne fait pas partie du même ménage ou des cinq personnes de la bulle. Par dérogation, un ou deux adultes peuvent accompagner les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance.

    Marchés et brocantes
    Les autorités communales compétentes peuvent autoriser des marchés, en ce compris les brocantes et les marchés aux puces, et des fêtes foraines selon les modalités suivantes :

    – le nombre maximum de visiteurs autorisés dans un marché, les marchés annuels non-compris, s’élève à un visiteur par 1,5 mètre courant d’étal ;
    – le nombre maximum de visiteurs autorisés dans une fête foraine ou dans un marché annuel, s’élève à 200 jusqu’au 31 août 2020 inclus et 400 à partir du 1er septembre 2020 ;
    – les marchands, les forains et leur personnel sont, pour la durée d’exploitation d’un étal, tenus de se couvrir la bouche et le nez avec un masque, toute autre alternative en tissu ou, lorsque cela n’est pas possible pour des raisons médicales, avec un écran facial ;
    – les autorités communales compétentes mettent à disposition les produits nécessaires à l’hygiène des mains, aux entrées et sorties du marché ou de la fête foraine ;
    – les marchands et les forains mettent à la disposition de leur personnel et de leurs clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains ;
    – les marchands et les forains peuvent proposer à la consommation sur place de la nourriture ou des boissons dans le respect des modalités prévues
    – une organisation ou un système permettant de vérifier combien de clients sont présents sur le marché ou la fête foraine est mis en place ;
    – un plan de circulation à sens unique est élaboré, avec des entrées et des sorties distinctes sur le marché ou la fête foraine, sauf dérogation motivée accordée en cas de circonstance exceptionnelle par les autorités locales compétentes qui déterminent une solution alternative.
    – les courses sur le marché sont effectuées soit seul, soit, sauf décision contraire de l’autorité communale compétente, en compagnie d’une personne et ce, dans le respect de la distance de 1,5 mètre si celle-ci ne fait pas partie du même ménage ou des cinq personnes de la bulle. Par dérogation, un ou deux adultes peuvent accompagner les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance.

    Foire commerciale
    A partir du 1er septembre 2020, l’organisateur de foire commerciale :

    – prend les mesures nécessaires de contrôle des foules, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments, en ce compris sur le parking ;
    – met en place un système de billetterie en ligne ou par téléphone ;
    – n’accueille pas plus d’un visiteur par 10m².

    Culte
    Sont autorisés, l’exercice collectif du culte et l’exercice collectif de l’assistance morale non confessionnelle et des activités au sein d’une association philosophique-non confessionnelle, ainsi que les visites individuelles des bâtiments de culte et des bâtiments destinés à l’exercice public de l’assistance morale non confessionnelle. Les organes représentatifs des services de culte et des organisations qui fournissent une assistance morale selon une conception philosophique non-confessionnelle adoptent les mesures nécessaires, et prévoient les lignes directrices, dans le respect des conditions suivantes :

    – le respect des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, sauf pour les personnes qui vivent sous le même toit ;
    – le respect du nombre maximum, fixé au préalable, de personnes par bâtiment, avec un maximum de 200 personnes par bâtiment ;
    – l’interdiction de contacts physiques entre personnes et d’objets par plusieurs participants
    - la mise à disposition, à l’entrée et à la sortie, des produits nécessaires à l’hygiène des mains.

    La Meuse H-W

  • Covid-19 Huy-Waremme. Des dérogations « possibles » pour certains événements

    Idem pour le mayeur de Hannut, Manu Douette (MR), qui n’est a priori pas contre les dérogations. « Il faut retrouver un peu de l’animation. On va analyser chaque dossier en fonction des obligations sanitaires, à savoir de la distanciation sociale et du port du masque ». Selon lui, il faudrait cependant davantage privilégier les petits événements en plein air, comme le « dévernissage » du Centre culturel qui aura lieu le mois prochain devant la maison communale.
    Pour rappel, on ne compte plus les annulations d'événements de la région (festival Les Granges, Nandrin festival, Modave September Fest'…)… et le doute semble déjà planer autour des festivités de fin d’année.

    Ro.Ma. La Meuse H-W