- Page 2

  • Tinlot. Recrutement d'un(e) assistant(e) de vie / assistant(e) social(e) au service ainés à temps plein H/F

    Capture d’écran 2020-09-22 à 15.56.56.png

    Téléchargez l'annonce complète ci-dessous:
    Annonce recrutement.doc

  • AP Modave Run, 27 septembre 2020

    AP Modave Run: le jogging convivial organisé par l'Association de parents de l'école communale de Modave.
    Au programme :
    10h30 : 10 KM (5 euros)
    11H15 : 5KM (4 euros)
    12H30 : Course enfants (gratuite)
    14h00 : Grand jeu de piste familial (gratuit)
    INSCRIPTIONS EN LIGNE OBLIGATOIRE POUR CHAQUE EPREUVE.
    Limitées à 400 places
    Inscription à la course : goaltiming.be
    Nombreux beaux lots pour les podiums (hommes - femmes - juniors).
    Bar et pain saucisse pendant la journée
    Port du masque obligatoire sur tout le site. Le coureur est autorisé à enlever son masque, une fois qu'il a pris le départ et devra le remettre dès la ligne d'arrivée franchie.

    120040563_3409714795757068_3541007716645099967_o.jpg

  • Retrouvailles villageoises à la brocante de Ramelot

    Capture d’écran 2020-09-21 à 15.26.13.png

    Quel plaisir de se promener dans le village et de "papoter" avec tous les voisins et toutes les connaissances présentes à Ramelot! 
    Les commentaires étaient unanimes ce dimanche. Merci à tous les bénévoles du comité qui se sont mobilisés pour relancer une activité dont tout le monde avait le plus grand besoin après les difficiles périodes de confinement et l'inquiétude actuelle devant l'évolution du Coronavirus!
    La météo s'y prêtait à merveille de même que l'organisation des emplacements et les sens giratoires mis en place par le comité du village.
    Le risque était bien réel de s'engager dans une telle activité mais toutes les précautions avaient été prises et le nombreux public présent dimanche a bien respecté le protocole mis en place pour garantir les gestes barrières et la distanciation sociale.

    Capture d’écran 2020-09-21 à 13.54.30.png

    Près de 80 exposants avaient ainsi pu prendre place dans le village et le public a répondu présent tout au long de la journée. Beaucoup d'ailleurs effectuaient le parcours brocante de Marchin, brocante du dimanche à Nandrin et celle de Ramelot !

    Capture d’écran 2020-09-21 à 15.24.28.pngQue du positif !
    Du côté des exposants: la satisfaction est bien présente, les ventes ont été bonnes! Côté public: on savourait l'ambiance d'un dernier dimanche de cet été bien ensoleillé ! Côté comité: de nouveaux couples du village étaient présents pour assurer le barbecue, le bar et les coups de main. Cette activité permet  ainsi de resserrer les liens entre les habitants et de soutenir les projets du comité du village.

     

  • 40% de femmes dans les collèges communaux de Huy-Waremme, et seulement 3 bourgmestres

    Le Crisp a sorti il y a peu un rapport sur « La présence équilibrée de femmes et d’hommes dans les collèges communaux et provinciaux de Wallonie ». Il s’avère que les exécutifs locaux comptent 37,9% de femmes, dans les postes d’échevines, de bourgmestres ou de présidentes de CPAS. Un chiffre en nette augmentation par rapport à 2012 (26,8 %).

    Notre rédaction a voulu faire le compte pour Huy-Waremme. Dans l’arrondissement, 40,46% des postes dans les collèges sont occupés par des femmes (70 sur 173). « Dans cet arrondissement, on est très légèrement au-dessus de la moyenne wallonne. De manière générale, il y a une augmentation progressive un peu partout. Pour rappel, en 1994, il y avait 9,4% de femmes dans les collèges communaux... Les mesures qui ont pour objectif de favoriser l’accès des femmes en politique ont donc eu des effets importants », nous explique l’auteur de la publication du Crisp, le politologue Geoffrey Grandjean (ULiège).

     

    Nombre de femmes dans les exécutifs locaux de Huy-Waremme.
    Nombre de femmes dans les exécutifs locaux de Huy-Waremme. - D.R.

    En effet, un décret wallon du 7 septembre 2017 impose (mais sans sanctions…) une présence de minimum un tiers de femmes (ou d’hommes) dans les exécutifs locaux. Un chiffre qui peut être arrondi vers le bas en fonction de la décimale : ainsi un collège de sept échevins a l’obligation d’avoir au minimum deux femmes. Et c’est d’ailleurs le cas dans la quasi-totalité des grandes communes de l’arrondissement, à savoir Hannut, Huy, Waremme et Wanze !

    Des femmes rarement bourgmestres
    Si le nombre de femmes dans les exécutifs augmente, il reste en revanche de grandes disparités en termes de postes. Force est de constater que les femmes accèdent moins que leurs homologues masculins au poste de bourgmestre. Sur ce point, l’arrondissement de Huy-Waremme n’est d’ailleurs pas exemplaire, avec seulement trois femmes bourgmestres pour les 31 communes : Caroline Cassart (Ouffet), Christine Guyot (Tinlot) et Béatrice Moureau (Berloz). Ce qui représente moins de 10%, un chiffre nettement inférieur à la moyenne wallonne (18,6% de femmes bourgmestres).
    Pour le politologue de l’ULiège, il faut chercher les causes au niveau de la formation des listes : « Dans l’arrondissement, plus de 90% des bourgmestres élus étaient en tête de liste… et il y a eu très peu de femmes en tête de liste. C’est donc une disparité due au rôle des partis, mais aussi au comportement des électeurs ».

    Nombreuses à la tête du CPAS
    Lire la suite de l'article dans la Meuse H-W

  • Prieuré de Scry. La conférence de ce lundi soir est reportée!

    Bonjour à vous tous cher(e)s ami(e)s et connaissances,

    !!! IMPORTANT!!!
    Guillaume Lohest ne peut assurer la conférence ce soir. Il s'en excuse et nous en sommes aussi désolés.
    Ce n'est que partie remise. Veuillez accepter nos excuses.
    Si vous connaissez des personnes qui pensaient venir ce soir, merci de les prévenir
    Au grand plaisir de pouvoir vous accueillir très prochainement.

    Affiche  invitation Conférence G Lohest 21-09-20.jpg

  • Déchets sauvages : la Wallonie double les amendes

    Le Gouvernement wallon a décidé de doubler les amendes en cas d’abandon de déchets sauvages. Mégots, canettes, chewing-gums abandonnés sur la voie publique devraient désormais vous coûter 200 €. Les masques buccaux et les gants font également leur entrée dans la liste des déchets sauvages.

    https://static.blogs.sudinfo.be/media/150/524287376.2.JPG

    Tinlot. Photo d'archive

    Chaque année, en Wallonie, les communes collectent 18.000 tonnes de déchets sauvages. Cela représente un coût important pour la collectivité, estimé en moyenne à 20 € par citoyen. Et c'est sans compter le coût pour l'environnement, les animaux...

    Avec la modification du code de l'Environnement adoptée en première lecture ce jeudi,  le Gouvernement wallon souhaite adresser un message clair : « La Wallonie n'est pas une poubelle ! ».

    La proposition du Gouvernement prévoit :

    • Pour les abandons de mégots, canettes ou chewing-gums, les amendes passeront de 100 à 200 € ;
    • Les masques buccaux et gants seront ajoutés à la liste des déchets sauvages ;
    • Pour les abandons d'un emballage (y compris les bouteilles en plastique ou en verre), d'un sac poubelle, de déchets inertes et de déchets d'amiante, les amendes passeront de 150 à 300 €.

    Lire la suite sur RTC

  • Écluse d’Ampsin-Neuville: fin des travaux de la Nationale 90 pour l’été 2021. La passerelle du barrage surélevée et prolongée jusqu’à la N90.

    Depuis août 2019, la circulation de la RN90 est fortement impactée par les travaux d’agrandissement de l’écluse d’Ampsin-Neuville. Les cyclistes ne peuvent en effet plus passer à certains endroits, et la circulation des véhicules motorisés est fortement impactée.
    Le chantier conséquent de l’écluse devrait d’ailleurs durer jusqu’en 2023… Le député wallon Rodrigue Demeuse (Écolo) a interpellé le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry (Écolo également) sur l’évolution du projet et sur son impact à moyen terme sur la mobilité de la vallée.

    Une passerelle pour les vélos
    Dans sa réponse, le ministre a indiqué que les travaux routiers de la N90 devraient être terminés pour l’été 2021, comme annoncé dans le calendrier du projet. Il n’y a donc pas eu de véritable retard lié à l’épidémie de coronavirus, contrairement à d’autres chantiers (comme la liaison Tihange-Strée-Tinlot).
    Le ministre précise également que, outre le « rétablissement du RAVeL le long de la Meuse en rive droite», la Grand-Route (entre le site éclusier et le village d’Ombret) sera transformée « en un itinéraire exclusivement réservé aux modes doux ».
    De plus, la passerelle du barrage sera surélevée et prolongée jusqu’à la N90 afin de « créer un lien sécurisé entre la piste cyclable longeant cette voirie et la rive gauche ».
    De quoi réjouir le député écologiste hutois qui parle d’un « véritable plus pour la mobilité cycliste dans la vallée ».
    La Meuse H-W