- Page 2

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 10 au 16 octobre 2020

    Projet affiche  invitation Conférence M Tonus 12-10-20.jpgCliquez pour agrandir

    Ordination diaconale d’Ignace AMETONOU

    DSCN0016.jpg

    Le dimanche 4 octobre à 15h a eu lieu la célébration d’ordination diaconale en vue du sacerdoce de Cocou Ignace Ametonou en l’église Saint-Martin à Nandrin en présence de sa famille, de Mgr Jean-Pierre Delville ainsi que des représentants du Séminaire épiscopal de Liège et de l’Unité pastorale du Condroz dans laquelle Ignace a vécu son stage pastoral.
    Cliquez ici pour consulter une sélection d’images de la célébration.
    (photos: Luc Herwats).

    En route vers le sacrement de la confirmation !

    536794986.13.jpgLes célébrations  du week-end

    Samedi 10 octobre
    18h00 Fraiture
    18h00 Vien

    Dimanche 11 octobre
    09h00 Waezée
    10h30 Ocquier
    10h30 Nandrin
    Les brèves
    Modification dans l’horaire provisoire des eucharisties
    A partir de début octobre, l’eucharistie célébrée habituellement le 2ème dimanche du mois à 9h à Warzée et déplacée provisoirement à l’église d’Ouffet aura lieu à nouveau à l’église de Warzée.
    Nous accueillerons dans la joie du baptême
    Le samedi 10 octobre à 14h à l’église de Vien : Manon MERTENS.
    Mini festival à l’église de Saint-Séverin
    • Le jeudi 15 octobre à 20h : Elodie Vignon (piano).
    Petite maison à louer remise à neuf
    disponible à partir du 1 novembre.
    Rue du Village n°45 (à côté de la chapelle)
    à Villers -aux-Tours (visites à partir du 15/10). Logement pour 1 à 2 personne(s).
    Loyer : 425 € Contact : 0497 78 13 43 ASBL « Œ
    uvres paroissiales de Villers-aux-Tours »

    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du Condroz du du 10 au 11 octobre 2020 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Soheit-Tinlot. RN66, trou sur la chaussée !

    120997979_3170687739707856_7044158684054911769_o.jpg

     
    Trou sur la chaussée 
    Automobilistes soyez vigilants,
    devant le bureau de police ici à TINLOT (RN 66 Bk 12.0) un trou sur la chaussée s’est formé.
    Le SPW a été prévenu.
  • Tinlot Covid-19. Le nombre de cas a triplé depuis le 1er septembre ! Les nouvelles mesures du CNS

    La situation est extrêmement préoccupante. Les chiffres sont en constante augmentation chez nous ainsi que dans les communes voisines.
    La commune rappelle à nouveau les dispositions prises et les mesures élémentaires à respecter pour chacun d'entre nous.
    Le comité de concertation de mardi a recadré, précisé et imposé de nouvelles mesures.

    Capture d’écran 2020-10-06 à 12.10.09.png

    Capture d’écran 2020-10-06 à 12.33.00.png

    Le nombre moyen de nouvelles infections au coronavirus s’élevait à 2.309 par jour entre le 26 septembre et le 2 octobre, soit une augmentation de 48 % par rapport à la période de sept jours précédente, selon les chiffres provisoires de la dernière mise à jour, mardi, du tableau de bord de l’Institut de santé publique Sciensano.
    Le nombre de contaminations pour 100.000 habitants calculé sur la période de 14 jours allant du 19 septembre au 2 octobre s’établit désormais à 235,9 (+76 %) pour l’ensemble du territoire.
    Dans la grande majorité des communes, le nombre de cas de coronavirus continue de grimper. Dans notre carte et notre tableau ci-dessous, vous pouvez trouver le nombre de cas recensés hier, depuis la rentrée scolaire le 1er septembre et depuis le début de l’épidémie.
    Par ailleurs, le nombre de décès quotidien était de 10,3 en moyenne entre le 26 septembre et le 2 octobre. Le virus Sars-CoV-2 a causé la mort de 10.078 personnes en Belgique depuis le début de la pandémie. Enfin, pas moins de 81 de malades sont toujours admis en moyenne chaque jour dans les hôpitaux belges. En date du 5 octobre, 937 patients souffrant de la Covid-19 étaient hospitalisés, dont 195 aux soins intensifs et 83 sous respirateur.
    Article complet et carte interacrive à lire dans La Meuse

    COVID-19 et port du masque en Province de Liège
    La propagation du COVID-19 étant particulièrement forte et continue en Province de Liège, il est apparu nécessaire de clarifier et harmoniser les règles relatives au port du masque sur l'ensemble des communes.
    ✅ ABORD DES ÉCOLES
    Le port du masque est obligatoire une heure avant et une heure après les heures d'entrée et de sortie habituelles de tous les établissements scolaires (maternel, primaire, secondaire, supérieur).
    ✅ MARCHÉS, BROCANTES...
     Le port du masque est obligatoire sur les marchés, brocantes, fêtes foraines etc.
    ✅ FILES D'ATTENTE
    Le port du masque est obligatoire
    ✅ÉVÉNEMENTS, ACTIVITÉS ORGANISÉES ET MANIFESTATIONS
    Le port du masque est obligatoire lors de tous les événements et activités organisées (y compris lors des mariages civils, enterrements etc.)
    Le port du masque est également obligatoire lors de tout événement sportif, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, pendant toute la durée de l'événement. Cette obligation s'applique aussi aux participants à l'activité sportive tant qu'ils ne l'exercent pas.
    ✅ BÂTIMENTS PUBLICS
    Le port du masque est obligatoire dans toutes les parties accessibles au public.
    Merci pour votre collaboration.
     
     


    BE-Alert: Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes
    et désigne un commissaire COVID-19

    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo 

     
    Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont aujourd'hui penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

    Renforcement des mesures
    L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.
    • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
    • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
    • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
    • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
    • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
    • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
    • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine
    • Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.
    Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.
    Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

    Plus d’information : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-decide-de-mesures-plus-strictes-et-designe-un commissaire COVID-19.

     
  • Tinlot. La conseillère communale Catherine Fraiture aux soins intensifs

    La Meuse H-W a relayé l'information concernant la santé de notre conseillère communale, Cathy Fraiture, suite à son hospitalisation d'urgence vendredi dernier:

    Capture d’écran 2020-10-06 à 21.05.13.png

    En ce début de semaine, la vie politique tinlotoise est marquée par l’inquiétude et par un élan de soutien envers une de ses élues. En effet, la conseillère communale Catherine Fraiture (Intérêts Communaux) a été victime d’un infarctus vendredi dernier. Des rumeurs se sont rapidement propagées dans la commune, évoquant le décès de la conseillère de l’opposition.

    Sa fille, Justine Fréhisse, a donné des nouvelles de sa maman sur Facebook ce dimanche en fin d’après-midi. « Elle est actuellement en soins intensifs au CHU. Le pronostic est toujours réservé. Elle se bat. Il faut croiser les doigts. Toute sa famille est derrière elle. Merci pour vos messages de soutien », a-t-elle indiqué.

    Présidente du comité Télévie

    En plus d’être une maman et une citoyenne engagée, « Cathy » Fraiture est connue pour sa solidarité. Elle gère le comité du Télévie de Tinlot. Mercredi dernier, elle communiquait d’ailleurs le bilan 2020 du comité avec une belle somme de 8.000 € récoltée pour l’opération caritative de RTL-TVI. L’édition 2020 du Télévie s’était déroulée les 7 et 8 mars à Tinlot, juste avant le confinement, et fût une belle réussite. Le souper du samedi a réuni 182 convives autour du traditionnel boulets-frites. Le comité soufflera d’ailleurs ses 18 bougies lors du week-end du 6 et 7 mars 2021.

    « Elle est proche des gens »

    D’après la bourgmestre Christine Guyot (MR), Cathy Fraiture est une personne avec qui il est impossible de se disputer, qui a toujours été au service de la collectivité. « Elle est très proche des gens et profite de sa proximité avec les citoyens pour relayer les problèmes de vécu dans la commune, comme les inquiétudes par rapport à l’agrandissement de l'hôpital de Fraiture », explique la bourgmestre. « Elle joue également un rôle très important dans le comité du Télévie et participe au café tricot et aux cours de couture de la commune ».

    Depuis hier, les témoignages sont nombreux pour soutenir la conseillère communale, ainsi que ses proches, dans ce combat difficile.

    Pierre Targnion. La Meuse H-W

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Gustave Maes de Fraiture

    Nous vous informons du décès de  Monsieur Gustave Maes de Fraiture à l'âge de 87 ans. Il s'agit d'une figure bien connue au plus haut niveau sportif avec dans ses enfants et petits-enfants 4 champions cyclistes (Enduro), "une cuvée familiale exceptionnelle" (lire l'article sur ce blog)
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    120899591_1235192236857005_672945256796957586_o.jpg

    351016.jpg

    Un bel hommage lui est rendu sur la page GT Cannondale Belgium Enduro:
    Gustave nous a quittés samedi, pas besoin de dire à quel point il va nous manquer. Son énergie, son humour, sa disponibilité, sa gentillesse … et là il me dirait « …ça va hein, arrête ton char !».
    Dans le cadre de notre sport, quand on voit les masses de jeunes de la région s’amuser comme des fous avec leurs VTT, en essayant d’imiter les grands ou répéter ce qu’ils ont appris chez Patric, on n’imagine pas que tout ça, à l’origine, n’aurait peut-être jamais existé ou pris autant d’ampleur sans le dévouement inconditionnel de Gustave (et Yvette bien entendu). Je pense que de « là-haut » il est heureux d’avoir participé quelque part aux bonheurs de tous ces jeunes.
    Ce fameux « bonheur » dont il m’avait parlé un jour en disant « évidement je suis content des bons résultats de chacun, ce n’est pas de la fierté mal placée, c’est juste que moi ce qui me rend heureux c’est de les voir heureux ». Et ce jour-là, qu’est-ce qu’il faisait? …des « shuttles », toute la matinée, remonter l’équipe en pickup pour qu’il puisse un peu s’entrainer un dimanche d’hiver. Une journée mémorable pour moi, il m’a vanné comme jamais avec son humour dévastateur.
    Je vous préviens « là-haut », prenez en soin de notre Gustave, et surtout ne vous prenez pas au sérieux avec lui parce qu’il va vite vous le faire regretter.

    Articles à lire sur ce blog:

    Capture d’écran 2020-10-06 à 11.39.06.png

    Le "Clan Maes" :Papy Gustave, Patrick, Camille, Christelle et Martin

     
  • Tinlot. Gros succès de participation pour la marche Adeps du club de gymnastique

    Capture d’écran 2020-10-05 à 14.06.37.png

    L'organisation de notre marche ADEPS de ce dimanche 04/10/20 s'est merveilleusement déroulée et l'événement en lui-même a rencontré un vif succès ! 
    Notre club a eu l'immense plaisir d'accueillir 1300 marcheurs !

    Capture d’écran 2020-10-05 à 14.03.56.png

     Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cette belle journée par leur présence, leur participation, leur aide, .... 
    - La commune de Tinlot pour son soutien (prêt du matériel,...)
    - Les élus communaux présents à cette activité et qui n'ont pas hésité à retrousser leurs manches pour compléter notre équipe. 
    - Les gymnastes, les parents, les sympathisants, toutes les personnes ... qui ont parcouru notre belle région. 
    - Les bénévoles qui ont consacré leur temps et leur énergie à notre club avant, pendant et/ou après ce dimanche. 
    - ...

    120997466_3611876475513038_3211635951757698791_o.jpg

    MERCI à tous pour cette belle aventure !
    Rendez-vous le 03/10/21 pour notre prochaine marche !
    Transmis par Audrey Anciaux
    Photos C.G et A.D. Blé qui lève, Tinlot
  • Coronalert, une application gratuite à télécharger pour vous protéger et protéger les autres !

    Capture d’écran 2020-10-04 à 12.03.37.png

    Pourquoi une app Coronalert ?

    Capture d’écran 2020-10-04 à 12.03.56.png

    Coronalert est une app mobile gratuite et conviviale.
    Elle peut :

    • vous avertir si vous avez été en contact étroit avec une personne testée positive au coronavirus, sans que vous sachiez qui, où et quand ;
    • vous conseiller quant aux étapes à suivre pour vous protéger et protéger les autres ;
    • avertir anonymement les autres utilisateurs de l’app avec lesquels vous avez eu un contact étroit, si vous avez été testé positif au coronavirus.

    Avec Coronalert, vous vous protégez et protégez les autres
    Avec qui avez-vous été en contact avant-hier ? Et les jours précédents ? Quelles personnes se trouvaient autour de vous dans le train ? Ou dans le bus, dans le métro, dans un café ou sur la plage ? Souvent, vous ne les connaissez pas personnellement. Or, tout contact étroit représente un risque.

    C’est pourquoi Coronalert aide à suivre vos contacts beaucoup plus étroitement, sans aucun effort de votre part. Et ce de façon totalement anonyme. Vous préservez ainsi à la fois votre santé et votre vie privée.
    Lorsqu’un utilisateur de l’app est contaminé par le coronavirus, il peut faire envoyer une alerte à tous les contacts étroits qu’il a eus au cours des derniers jours. Cette méthode est plus rapide que la détection classique des contacts assurée par le centre de contact. Elle fonctionne également pour les contacts que vous ne connaissez pas personnellement.
    La rapidité est importante pour vous protéger et pour protéger vos proches. Nous pouvons ainsi suivre le virus de plus près.
    Site officiel https://coronalert.be/fr/
     

    Capture d’écran 2020-10-04 à 12.17.55.pngcopies d'écran de l'application

    Coronalert comment marche? (Extrait de Sudinfo)

    Coronalert fonctionne avec des écrans vert et rouge. Si l’on n’a pas été en contact avec une personne infectée, l’écran reste vert. Si, dans le cas contraire, on a été en contact avec une personne testée positive au coronavirus, et que cette personne a transmis son résultat à l’application, l’écran deviendra rouge. Un écran rouge, cela signifie un risque important d’être potentiellement contaminé.

    Si notre écran devient rouge, pas de panique : l’application envoie des instructions pour savoir quoi faire. Si l’on présente des symptômes, l’app nous recommandera de contacter notre médecin, de lui signaler nos symptômes et de lui dire qu’on utilise Coronalert. Il faudra ensuite lui donner un code à 17 chiffres qui se trouve dans notre app.

    Si l’on ne présente pas de symptômes, l’app nous recommandera de contacter le centre de contact tracing, qui nous donnera un code d’activation pour pouvoir se faire tester dans un centre de prélèvement.

    Si on est soi-même testé positif, et que l’on indique le résultat dans Coronalert, l’app va nous demander si on souhaite informer les personnes avec qui l’on a été en contact de manière anonyme. Evidemment, le Centre de crise recommande qu’on le fasse : cela permet aux personnes avec qui on a été en contact de savoir qu’elles ont côtoyé une personne infectée.

    Et notre vie privée dans tout ça ? Une app qui nous géolocalise en permanence, ça peut faire peur. Mais le Centre de crise rassure : l’application ne sait pas qui on est, ni qui sont les personnes avec qui on a été en contact. Elle fonctionne avec des codes : chaque utilisateur en a un, et ces codes vont être échangés entre les personnes qui ont été proches. Ces codes sont stockés dans notre smartphone pendant 14 jours, avant d’être supprimés.

    Seule la date de contact est transmise : cela permettra de connaître la période de contamination possible et de prévoir la quarantaine de 7 jours à partir du jour où le contact a eu lieu.

    Coronalert est téléchargeable via Google Play Store et App Store, il suffit d’activer le mode Bluetooth de son smartphone pour qu’elle fonctionne.

    Cet outil ne sera efficace que si un nombre suffisant de personnes l’installe et l’utilise, c’est pourquoi le Centre de crise encourage tous les Belges qui ont un smartphone à la télécharger, pour lutter encore plus efficacement contre le coronavirus. Source

  • GAL Condroz-Famenne, soutien aux indépendants. Enquête pour aider l’économie locale

    Vous êtes commerçant, artisan, producteur, indépendant... ? N’hésitez pas à répondre à l’enquête des GAL pour faire connaître vos besoins. 

    Capture d’écran 2020-10-04 à 12.36.48.png

    Les GAL (Groupe d’Action Locale) Pays des Condruses et Condroz- Famenne couvrent un territoire composé des communes d’Anthisnes, Ouffet, Clavier, Tinlot, Nandrin, Marchin, Modave, Havelange, Hamois, Ciney et Somme-Leuze. Ensemble, ils viennent de lancer une enquête sur les difficultés et les besoins des indépendants, artisans et commerçants du Condroz. Sur base des informations récoltées, les GAL veulent développer des actions de soutien aux acteurs de l’économie locale.

    Cette enquête intervient deux ans après la création de la plateforme "moncondroz.be", destinée à renforcer la visibilité des commerces locaux sur le Web. Elle tombe à un moment crucial du calendrier des GAL, puisqu’ils arrivent à la fin du programme 2014-2020 et il va être temps de rentrer les fiches projet pour le programme suivant.

    « On a envie d’avoir un contact avec les indépendants pour comprendre comment ils ont géré la crise et comment ils voient leur futur », explique Kathleen Vanhandenhoven, en charge de l’économie au Gal Pays des Condruses. « On veut savoir comment on peut les aider en mettant en place des actions comme les formations, le réseautage ou les campagnes de communication. On est ouvert à toute autre idée à laquelle personne n’aurait pensé avant ».
    Cette enquête est aussi l’occasion de faire le point sur la plateforme "moncondroz", de voir ce que les commerçants en pensent et éventuellement recenser les non-inscrits.
    « On pensait peut-être développer des nouvelles fonctionnalités sur le site, comme l’e-commerce ou les offres d’emplois », détaille Kathleen Vanhandenhoven.
    « Le commerce en ligne s’est fort développé pendant la crise, beaucoup d’indépendants ont bricolé des solutions rapides sur Facebook. On se demande si ça serait pertinent de développer un module d’e-commerce où chacun resterait gestionnaire de son commerce en ligne ».
    P.TAR. La Meuse H-W

    Pour accèder à l'enquête

    Capture d’écran 2020-10-04 à 12.42.51.png

     

  • Tinlot. Séances d'information pour le passage aux conteneurs à puces dès ce 6 oct. Attention: s'inscrire !!

    Tinlot rappel.
    Séances d'information pour le passage aux conteneurs à puces
    N'oubliez pas de vous inscrire!
    120552892_180907320167554_9094270691269213280_n.png

  • Vallée du Hoyoux ATTENTION: fermeture de la Ch. des Forges prolongée jusqu'au 27 nov.

     

    Capture d’écran 2020-10-04 à 11.55.05.png

    La fermeture de la chaussée des Forges est prolongée jusqu'au 27 novembre 2020.
    Cette voirie fait actuellement l'objet d'un chantier consistant en la pose de collecteurs des eaux usées pour le compte de l'A.I.D.E. et en la pose de nouvelles conduites de gaz pour le compte de RESA GAZ.
    Le chantier a pris du retard en raison de la nature rocheuse du sous-sol qui ralentit fortement sa progression.
    Ville de Huy (Officiel)
  • La semaine du numérique se tiendra du 12 au 23 octobre.

    MobiTIC participe à la semaine du numérique qui se tiendra du 12 au 23 octobre.
    Pour cette occasion particulière, nous offrons la possibilité d’assister à des conférences que nous organisons de manière exceptionnelle dans nos locaux. Ces activités sont proposées en plus de nos activités quotidiennes sur le territoire de la province, c’est une opportunité rare !
    Pour couronner le tout, nous y proposerons en primeur trois toutes nouvelles thématiques, fruit de notre travail des derniers mois. Elles sont donc en lien étroit avec l’actualité et ce sont des sujets qui ont été particulièrement mis en avant depuis le début de la crise sanitaire que nous traversons.
    Nous y traitons des enjeux qui nous préoccupent depuis toujours: garder un lien social via le numérique et surmonter les difficultés rencontrées au quotidien par la numérisation de certains services.
     
    Ce cycle de 3 après-midi se compose comme suit : 
    Le vendredi 16 octobre, de 13h à 15h30 : TikTok, Instagram… on en entend parler partout. Mais qu’est-ce que c’est ?
    Le mercredi 21 octobre, de 13h à 15h30 : Payer, acheter, vendre, transférer… on peut vraiment tout faire de son argent sur le Web ?
    Le vendredi 23 octobre, de 13h à 15h30 : Les visioconférences, outils incontournables de demain, comment bien s’y prendre ?
     
    Puisqu’il s’agit d’avant-premières, vous êtes, vous-mêmes et vos collègues, cordialement invités, autant que le sont vos participants à nos activités habituelles. Cette invitation s’adresse à vous autant qu’elle peut être librement diffusée auprès de votre public.
     
    De manière assez exceptionnelle, ces conférences se donneront dans les murs de la Maison provinciale de la formation, l’occasion aussi de découvrir pour certain le siège de notre équipe. L’adresse exacte est le 101 rue Cockerill à Seraing (un parking est accessible et le plan d’accès est en annexe).
     
    Envie de vous joindre à nous ?
    La participation y est, comme pour toutes nos activités, gratuite mais l’inscription est obligatoire. Tenez compte que, vu le contexte sanitaire et pour des raisons logistiques, les places seront limitées !
     
    Les inscriptions sont possibles jusqu’au 14 octobre via :
    Tel : 04/237 34 90
    Les geste barrières restent de mise, nous vous rappelons que le port du masque sera obligatoire dans tous les locaux de la Maison provinciale de la Formation.