Ecole Ste-Reine - Page 8

  • Fraiture, 300 petits déjeuners Oxfam servis à l'école

    capture ecran 2015-05-21 à 16.28.32.jpg

    Une action de sensibilisation au commerce équitable, bien organisée par les enseignants et bien suivie par les familles. Bravo !

    capture ecran 2015-05-21 à 16.39.35.jpg

    300 personnes sur les 2 jours pour le petit déjeuner Oxfam... organisé jeudi (pour les classes primaires) et vendredi (pour les classes maternelles). Une occasion bien sympathique de partager un moment convivial tout en favorisant un commerce plus équitable.

    capture ecran 2015-05-23 à 19.00.33.jpg

  • Sainte-Reine, départ en classes vertes ce 5 mai 2015

    capture ecran 2015-05-05 à 12.57.54.jpg
    Départ en classes vertes de ce matin pour les élèves de l'école Sainte-Reine.
    Ils ont donc parcouru 31 kms à vélo à partir de Soheit-Tinlot. Bravo!

    20150505_111117.jpg
    Et déjà une photo de bonne arrivée!
    (Transmis par J-C.W)

  • Tinlot, école Ste-Reine. Le 3ème JT des élèves de 5 et 6 année est en ligne

    capture ecran 2015-05-04 à 11.11.09.jpg

    Au sommaire de ce JT: le tri des déchets, le forage d'un puits géothermique à Abée, la boutique des 4 Saisons, l'aménagement d'un ancien chemin communal à Soheit-Tinlot, un projet peinture à l'école Sainte-Reine...

    https://www.tumblr.com/blog/jtinlot

  • Le Tinlotois N°3 est sorti...

    Le Tinlotois N°3, réalisé par les élèves de l'école Ste-Reine est sorti...
    Disponible à l'école et à la bibliothèque...
    Contact: Paul Eloy, 085512836 / 0479348702

    page_1.jpg

     

  • Tinlot, Tambours pour la Paix "un nuage de bulles" spectaculaire!

    capture ecran 2015-03-19 à 22.20.03.jpg

    Voir la vidéo: http://youtu.be/MSAXG2Kw2vM

    Tous les deux ans, les écoles de Tinlot et la commune s’associent pour manifester bruyamment leur volonté de vivre en paix. Ce jeudi 19 mars, entre 11h30 et 12h, ont donc eu lieu les Tambours pour la Paix sur la place de Fraiture. Il s’agit d’une manifestation internationale crée en 1977. En battant Tambour, les enfants de toute la planète font entendre leur appel pour un monde moins cruel, leur appel pour la paix, à la société civile toute entière.

    capture ecran 2015-03-20 à 11.32.46.jpg

    Tous les élèves de l’école Sainte-Reine (50 élèves) et les 3èmes maternelles, 1-2-3-4èmes années primaire de l’école communale (110 élèves), notre Bourgmestre, nos Echevins, les Directeurs d’école, les Enseignants et une quinzaine de personnes se sont réunies pour manifester dans la bonne humeur.

    capture ecran 2015-03-20 à 11.34.07.jpg

    Ensemble, tous les enfants ont battu tambours à plusieurs reprises. Les chants « Tambours battants », « Change le monde » et « on a tous le même soleil » ont été repris en cœur par tous les participants.

    capture ecran 2015-03-20 à 11.40.00.jpg

    Les enfants des deux écoles sont intervenus alternativement pour nous délivrer leurs messages de respect, de partage, de dialogue, de tolérance et de liberté.

    Petit morceau choisi : Des graines de paix

    Je crois aux mots d’amour pour embellir les jours
    Je crois aux mots d’espoir trouvés dans un regard
    Je croix aux mots d’amitié quand on s’est réconciliés
    Je crois aux mots d’encouragements pour sortir des tourments
    Je crois aux mots jolis pour repeindre la vie
    Je crois aux mots de Paix pour des lendemains dorés
    Tous les mots sont des petites graines de paix qui germent dans nos cœurs

    Les élèves de troisième maternelle et première primaire de l’école communale ont alors distribué aux autres participants des petits sachets contenant une graine de soleil pour embellir leur vie et leur apporter la paix.

    capture ecran 2015-03-20 à 11.51.44.jpg

    Les enfants ont clôturé la manifestation en soufflant dans les airs des milliers de bulles de savon, comme autant de message de paix à semer aux quatre vents. LB.

    capture ecran 2015-03-20 à 11.56.10.jpg
    Un "lâcher de bulles" spectaculaire qui a ravi les enfants et tous les participants !

  • Huy-Waremme, le classement de nos écoles

    La ministre de l’Enseignement a rangé les établissements selon l’indice socio-économique (Extraits du dossier à lire dans la Meuse du 6 mars)

    Pour simplifier, disons que ce classement économique épingle les écoles accueillant des jeunes très favorisés et celles au public plus précarisé. L’indice socio-économique de l’élève est en effet calculé à partir du revenu par habitant, du niveau de diplôme, du taux de chômage, des activités professionnelles et du confort des logements de ses parents, en fonction du secteur de résidence. La moyenne des indices de ses élèves donne l’indice socio-économique de l’école (qui n’est donc pas forcément liée au quartier où se situe l’implantation!). Les établissements scolaires sont alors classés sur une échelle de 20, de la classe 1 (indice socioéconomique le plus faible) à la classe 20 (le plus élevé).
    Si ces indices ont tendance à renforcer les clichés, ils ont surtout pour objectif de déterminer quelles écoles ont le plus besoin de subsides… À Huy-Waremme, aucune de nos 26 implantations secondaires n’obtient une classe inférieure ou égale à 5, synonyme de moyens complémentaires (périodes-professeurs et budgets de fonctionnement). L’école la plus « mal » classée est l’Athénée royal de Saint-Georges, avec un indice socio-économique de 7.

    capture ecran 2015-03-07 à 11.59.13.jpg

    Attention, l’indice socio-économique de ces écoles n’a rien à voir avec la performance ou la qualité de l’enseignement dispensé.

    Et dans l'enseignement primaire ?

    Il en ressort que cinq écoles de notre arrondissement relèvent de l’encadrement différencié. Trois écoles communales engissoises, rue Joseph Wauters, rue du Parc et rue des Prés, obtiennent respectivement une cote de 5, 4 et 2 tandis que l’école communale du Rivage, à Amay, récolte 3 et l’école communale d’Outre-Meuse de Huy, 5. Rappelons que l’indice socio-économique de ces écoles n’a rien à voir avec la performance ou la qualité de l’enseignement dispensé.
    «Outre-Meuse est la seule école hutoise à obtenir un surplus de subventions et un calcul préférentiel du nombre d’élèves. Cela sert à des cours de remédiation, à l’intervention d’une logopède et à la culture », souligne Christophe Collignon, l’échevin de l’enseignement. Huy- Sud n’est pas loin (7). «Elle a bénéficié de l’encadrement différencié mais ce n’est plus le cas. Je signale qu’au-delà de l’argent de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le PO communal remet des sous pour des projets dans les écoles. À Huy-Sud, on finance l’immersion », précise-t-il.

    capture ecran 2015-03-07 à 12.20.59.jpg
    À l’autre bout de l’échelle, trois écoles obtiennent 20 : St-Martin de Nandrin, l’école communale de Villers-le-Temple et école communale de Tavier. «Je suis directeur de 4 implantations anthisnoises et toutes n’obtiennent pas le même résultat, ces statistiques sont surprenantes.
    La réussite scolaire est en tout cas identique dans toutes mes écoles », insiste Bernard Spineux, directeur de Tavier. (Article d' Annick Govaers la Meuse du 6 mars)

  • Tinlot, activités de printemps 2015 pour les 2,5 à 12 ans

    capture ecran 2015-03-08 à 23.01.56.jpg

  • Soheit-Tinlot: Le "JTinlot" 2 des élèves de Sainte-Reine est en ligne

    capture ecran 2015-02-25 à 17.23.05.jpg

    Le deuxième Journal Télévisé  "JTinlot" réalisé par les élèves de 5ème et 6ème de l'école Sainte-Reine est en ligne. 8 minutes 14 de la vie de nos villages à regarder.

    capture ecran 2015-02-25 à 18.16.20.jpg

    http://jtinlot.tumblr.com/

    Les séquences à découvrir:

    capture ecran 2015-02-25 à 18.22.28.jpg

     

     

  • Blind-Test, Saint-Martin Nandrin, 7 février 2015

    capture ecran 2015-01-14 à 21.19.53.jpg

    Venez tester vos connaissances en famille ou entre amis par équipes de 6.Garderie et Blind-Test pour enfant organisés pendant la durée du jeux.
    École Saint-Martin
    Rue de la Rolée - 4550 Nandrin
    Paf : 5 €/ personne
    Ouverture des portes à 20h.
    Renseignements et inscriptions : comite.saintmartin@gmail.com

  • Le JT des 5e et 6e primaires de Ste-Reine est en ligne

    capture ecran 2014-11-30 à 19.06.38.jpg

    capture ecran 2014-11-30 à 20.38.25.jpgComme nous vous l'avions annoncé lors des commémorations patriotiques du 11 novembre, les élèves de 5e et 6e de l'Ecole Ste-Reine préparaient un JT Tinlot.
    Il est aujour'hui terminé et à découvrir en ligne sur
    le site de l'école Ste-Reine ou sur le lien direct: http://jtinlot.tumblr.com/
    Bravo à nos reporters en herbe
    !

    capture ecran 2014-11-30 à 19.11.20.jpg

    Au programme, les commémorations patriotiques du 11 novembre, les travaux Chemin de Messes à Soheit-Tinlot, le projet "d'aménagement piétons" entre le Fond de Soheit et le Chemin de Messes expliqué par l'échevin des travaux, le Bus Beauté...

  • Ecole St-Martin samedi 15 novembre: souper et soirée liégeoise

    Un souper tout en convivialité avec comme thème Liège et ses fameux boulets.
    Mais aussi un Quizz liégeois animé par des élèves et une partie de la chorale qui chantera en wallon. Et enfin une fin de soirée à la Cave à Bières avec DJ Tawfik bien connu, mais aussi papa dans notre école.

    capture ecran 2014-11-12 à 18.29.14.jpg
    Voir tous les détails sur le blog de Nandrin

  • Tinlot, manifestation et grève du 6 novembre. Garderie à l'école communale. Situation normale à Ste-Reine, St-Martin

    capture ecran 2014-11-05 à 10.51.57.jpg

    Les enseignants de l'école communale participeront à la manifestation nationale le 6 novembre à Bruxelles, mais une garderie sera organisée à l'école.
    Ce ne sera pas le cas à Ste-Reine (St-Martin) où les cours devraient être assurés normalement.
    Comme annoncé ci -dessous,  vérfiez quels  bus du TEC circuleront dans le Condroz.
    Infotec.be ou le 04/361 94 94.

  • Soheit-Tinlot, les élèves de l'école Ste-Reine à la rencontre des seniors

    capture ecran 2014-10-22 à 13.52.41.jpg

    Mardi dernier les élèves de 5e et 6e primaire de l'école Ste-Reine ont rendu visite aux résidents de la Seniorie de Soheit-Tinlot, à deux pas de leur école. Ils avaient préparé une animation composée de chansons, de poésies, de scénettes et d'histoires.

    capture ecran 2014-10-22 à 14.02.28.jpg
    Avec le retour de la pluie et de la grisaille, l'initiative a bien été appréciée par les nombreux séniors privés cette semaine, par la météo, des possibilités de promenades dans le village.

    capture ecran 2014-10-22 à 13.48.40.jpg
    Après la finale et la présentation des artistes, un petit goûter était prévu et les enfants avaient ainsi l'occasion de faire connaissance avec leur public d'un jour ! Mais le clou du spectacle fut sans doute l'histoire, jouée par les enfants, d'un fait de guerre qui s'est déroulé en 1914 dans le village de Soheit-Tinlot et qui a replongé, avec beaucoup d'émotion, les spectateurs dans leur histoire (voir ci-dessous).

  • L'histoire des otages de Soheit-Tinlot, sauvés grâce à Soeur Huberta en 1914

    capture ecran 2014-10-22 à 14.10.40.jpg

    Lors de leur spectacle-rencontre à la Seniorie de Soheit-Tinlot, les élèves de Paul Eloy, 5e et 6e primaire, avaient préparé une belle surprise à leurs aînés. Ils avaient préparé une scénette reconstituant un fait de la guerre 1914 qui s'est déroulé il y a exactement cent ans, et qui raconte l'histoire d'une religieuse, soeur Huberta. De plus, l'ancienne école des soeurs de Soheit-Tinlot, est devenue aujourd'hui, la seniorie !

    capture ecran 2014-10-22 à 14.08.55.jpg

    Dès l’occupation par l’armée allemande du village, plusieurs personnes seront détenues au château pendant plusieurs jours et elles serviront d’otages en cas d’incident contre l’ennemi.

    Après les accrochages du Doyard, des renforts français sont arrivés d’Havelange et de nouveaux affrontements se produisent dans le village de Soheit-Tinlot. Au carrefour formé par les rues du centre et de l’église, un officier allemand est grièvement blessé.

    DSC_6173.JPGIl est transporté à l’école des Religieuses. Des soldats allemands accusent la population de se livrer à des actes d’hostilité contre leur armée.

    La vérité sera rétablie grâce à sœur Huberta, de nationalité luxembourgeoise et connaissant la langue allemande qui fera comprendre aux officiers ennemis que des soldats alliés étaient postés à cet endroit.

    Questionné, cet officier blessé donna raison à la religieuse.

    Cet acte de courage sauva certainement la vie des plusieurs habitants de Soheit-Tinlot. L’officier devait rendre l’âme quelques heures après.

    Mais déjà les troupes françaises se retirent et les forces ennemies arrivent et occupent la région. Un grave accident a lieu au Rahieux, actuellement le Coq aux champs. Madame Lisin habitant cet endroit remarque l’étrange manège d’un soldat ennemi tuant son cheval ; puis, partant en direction du château de Tinlot, il en revient aussitôt avec une patrouille en armes. Il avait accusé la population de ce délit. La maison fut incendiée. Par la suite, malheureusement trop tard, l’état-major reconnut l’erreur.

    DSC_6179.JPGParmi l'assemblée, Madame Bouchat de Tinlot, a bien connu Soeur Huberta et peut témoigner de la forte personnalité de la religieuse. Ce témoin privilégié apporte bien sûr une autre dimension à cette histoire. En cette année de commémorations, voilà un bel exemple de transmission de l'histoire vécue et de la réappropriation par des jeunes du travail de mémoire.