Hippopassion - Page 3

  • Le 20e anniversaire d'Hippopassion fêté à Fraiture ce vendredi 20 mai

    capture ecran 2016-05-21 à 20.56.53.jpg

     

    Hippopassion fête son 20e anniversaire cette année, et ce vendredi, la fête battait son plein sur le site de Fraiture.

    capture ecran 2016-05-21 à 21.07.17.jpg

    Madame Santerre retraçait les grandes étapes de l'histoire de ce centre.
    Lancé à Baugnez en 1996, le centre s'est installé définitivement à Fraiture en 2000, en collaboration et sur le site du Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle.
    Les infrastructures se sont développées. Activités et animations avec le cheval pour tous les enfants. C'est ainsi que valides et moins valides découvrent et apprivoisent leurs différences.
    Chaque semaine plusieurs centaines d'enfants fréquentent le centre, vivent au rythme et côtoient les chevaux. Une thérapie éprouvée !

    capture ecran 2016-05-21 à 21.16.24.jpg

    L'équipe pluridisciplinaire travaille en collaboration avec plusieurs centres d'accueil de personnes moins valides, et depuis peu, une collaboration est établie avec l'Université de Liège au Sart-Tilman.
    Un projet d'envergure, reposant sur des valeurs clés telles : le respect, la confiance, le développement de l'autonomie…
    C'est grâce à l'investissement total d'une série de personnes, grâce à une équipe motivée, qualifiée et performante qu'Hippopassion réalise un travail de qualité largement reconnu.

    capture ecran 2016-05-21 à 21.17.05.jpg

    La député fédérale Caroline Cassart a souligné l'impact important pour le Condroz et a apporté son soutien au développement du projet. Cilou Louviaux, la Bourgmestre de Tinlot, accidentée récemment était présente en voiturette dans l'assemblée pour cet évènement "C'est un projet important dont notre commune est fière et que nous encourageons depuis le début. De jeunes Tinlotois participent aux différents stages organisés durant les vacances et partagent ainsi la réalité quotidienne d'autres enfants moins valides. C'est une expérience privilégiée. Handicapée moi-même actuellement, confie-t-elle, j'admire encore plus la volonté, l'énergie dont font preuve ces jeunes pour se dépasser, pour progresser, pour ne pas se laisser abattre".

    La journée s'est terminée sous un immense chapiteau par un repas chaud servi à plus de 300 personnes.

    20 BRAVOS bien mérités pour HIPPOPASSION

  • Fraiture Hippopassion: Guérir grâce aux chevaux

    Hippopassion fête ses 20 ans avec une journée portes ouvertes

    Situé à Fraiture-en-Condroz (Tinlot), Hippopassion propose depuis deux décennies d’associer le cheval à un travail transdisciplinaire au sein d’un cabinet ouvert. L’ASBL ouvrait ses portes ce mardi au public.

    capture ecran 2016-05-04 à 09.51.08.jpg

    Derrière le Centre Neurologique, une ASBL fait les beaux jours de patients atteints de pathologies diverses. «Nous profitons d’une équipe interdisciplinaire pour soigner des patients avec un handicap physique mais aussi mental grâce au cheval», explique la directrice, Géraldine Senterre. Hippopassion se définit comme une relation d’aide par la médiation équine. Le cheval est vu comme un partenaire de travail plus qu’un simple outil vivant. Avec l’équidé, les troupes de Géraldine Senterre peuvent suivre des rééducations moteurs, psychologiques, etc. «Nous avons des patients qui vont de 3 à 77 ans. Pour la plupart, ils viennent d’institutions. Mais il y a aussi des démarches personnelles qui s’effectuent. Nos membres ont tous un point en commun qui est le loisir du cheval», ajoute Sophie Derouaux.
    capture ecran 2016-05-04 à 09.45.14.jpgSi l’idée peut paraître originale,elle a tout son sens tant l’animal propose de multiples possibilités pour amener le patient vers la guérison. «Pour des personnes avec un handicap physique, le cheval nous permet d’étirer le muscle ou de travailler la mobilité», déclare l’ergothérapeute. «De plus, l’animal ressent fort la communication sensorielle ce qui est une plus value pour travailler avec des autistes ou des personnes en recherche de développement personnel.» Ainsi, ce ne sont pas moins de 14 chevaux qui travaillent quotidiennement à ré-éduquer des patients.
    Depuis 1996, l’équipe n’a cessé de grandir tant en infrastructure qu’en personnel. «La clinique neurologique de Fraiture voulait permettre à ses patients de participer à notre programme. Ils ont ainsi construit les installations juste derrière le centre hospitalier. Du coup, notre équipe a grandi pour arriver à 11 membres plus quatre au Sart-Tilman.», ajoute la directrice.

    DE NOUVEAUX PARTENAIRES

    En 2014, l’Université de Liège se joint au projet de l’ASBL. La faculté vétérinaire participe activement à l’épanouissement d’Hippopassion. «L’ULg savait qu’on était crédible dans notre démarche. On a trouvé une synergie avec les autres facultés paramédicales», déclare Sophie Derouaux. Avec ce partenariat universitaire, l’ASBL bénéficie d’une piste supplémentaire au Sart-Tilman ainsi que l’accès à la ferme expérimentale de Colonster.
    MICHAEL SCHOLZE

    Ambition: théoriser l'apprentissage pour organiser des formations
    Comme tout projet de cette envergure, Hippopassion entend se pérenniser financièrement sur le long terme. L’ASBL a l’ambition de pouvoir donner des formations. Pour cela, elle aimerait théoriser son apprentissage accumulé sur ces 20 années de fonctionnement.
    «Avec ce qu’on a appris sur le terrain et les nombreux colloques auxquels on a la chance de participer,ce serait intéressant de pouvoir mettre sur papier toutes ces connaissances», affirme Géraldine Senterre. Le sujet est encore une niche trop peu exploitée jusqu’ici. «Il n’y pas de formations reconnues. Nous sommes encore loin d’un Master dans le domaine. Mais nous avons des stagiaires qui se forment dans le domaine», conclut la directrice.

    Voir les autres activités pour les 20 ans d'Hippopssion

  • Invitation: Hippopassion fête ses 20 ans (28 avril, 3 et 20 mai, 17 novembre 2016)

    capture ecran 2016-04-26 à 10.18.13.jpg

    capture ecran 2016-04-26 à 10.16.11.jpg

    Téléchargez le pdf

  • Hippopassion, les stages d'été sont ouverts aux inscriptions...

    capture ecran 2016-03-31 à 17.35.20.jpg

    - Du 04 au 08 juillet
    o À Fraiture en C. (150 €) : confirmés 3 allures dès 8 ans. Les jeunes pourront perfectionner leurs apprentissages équestres, prendre soin des chevaux et aborder l’ensemble des tâches liées à la détention d’un équidé. Ils devront apprendre à se dépasser, mieux connaitre les besoins de leur partenaire et travailler en autonomie; cela en toute sécurité. Il est nécessaire d’avoir un bon équilibre aux allures et d’avoir déjà pratiqué le galop.
    o Au Sart Tilman (100 €) : "à la découverte du cheval" dès 5 ans. Les enfants découvriront l’éthologie de la race équine (observation des chevaux en prairie, travail en corps à corps, longe, liberté), apprendront à prendre soin de lui, joueront avec le cheval tenu à la corde dans des circuits de psychomotricité, partiront en balade pique-niquer, entretiendront le matériel de harnachement, travailleront aux longues rênes et à la monte, seront sensibilisés à la personne en situation de handicap ou en difficultés, apprendront à coopérer,...

    - Du 11 au 15 juillet
    o À Fraiture en C. (80 €) : psycho mot. pour les 3 – 4 ans. Les Tout-petits partiront à la découverte de poneys en explorant ce nouvel univers avec leur corps, le tout dans un environnement adapté et sécurisé. Le stage n’est ouvert que les matinées de 9h à 13h.

    - Du 18 au 22 juillet (4 jours)
    o À Fraiture en C. (120 €) : les 5 sens au pays des poneys (5 – 8 ans). Chaque sens (ouïe, vue, goût, odorat et toucher) sera abordé, exploré et développé durant les 5 jours du stage. Ils le seront au travers de notre propre expérience humaine mais aussi au travers du cheval. Un stage basé tant sur la découverte sensorielle que sur celle du partenaire cheval.

    - Du 25 au 29 juillet
    o À Fraiture en C. (150 €) : équitation et multisports dès 6 ans. Les enfants partageront une demi-journée en compagnie des chevaux: une heure de monte quotidienne sera accompagnée d'activités à côté du cheval (soins, travail au sol, voltige, attelage,...). Une seconde partie de la journée sera consacrée à un autre sport (sports de ballons, vélo, gymnastique, athlétisme,...). Dans une ambiance agréable et dynamique, les enfants (re)découvriront les joies du sport avec fair-play et coopération.

    Voir la suite ci-dessous:

     

    Lire la suite

  • Fraiture. "Mieux connaître son cheval": un stage au centre d’équitation adaptée

    Le centre d’équitation adaptée, Hippopassion, situé à Fraiture-en-Condroz, accueillera, dès ce lundi 16 novembre, un nouveau stage. Pendant une semaine, des élèves vont apprendre à mieux connaître et comprendre les réactions du cheval au travers de l’éthologie.

    capture ecran 2015-11-17 à 11.25.33.jpg
    L’équitation est un sport équestre de plus en plus pratiqué. Il demande une certaine rigueur mais offre de fortes sensations. L’homme et l’animal sont donc amenés à travailler de pair et il vaut mieux avoir une bonne relation de confiance mutuelle. Malheureusement, cela demande beaucoup de temps et d’investissement. Temps qui, souvent, manque aux cavaliers occasionnels des manèges. Une fois sur le dos de l’animal, ils ne font pas attention aux signes de frustration envoyés par le cheval.
    «Les élèves apprennent les techniques pour monter à cheval mais ils ne savent pas pourquoi ils font ces gestes. Ils ne savent pas comment et pourquoi il faut fonctionner d’une certaine manière avec un tel cheval ou un autre » explique Sophie Derouaux, spécialiste en éthologie.

    UN TRAVAIL D’OBSERVATION
    Ce sont précisément ces problèmes qui seront traités lors du stage d’éthologie. « Concrètement, cela permet de savoir, par exemple, où se positionner lorsqu’on entre dans le boxe du cheval.»
    Ce stage est accessible à tous, que l’on soit propriétaire ou cavalier de manège. Il s’agit de prendre du recul sur son comportement et observer. «Si on demande quelque chose à un cheval et qu’il ne veut pas, on va essayer de savoir
    pourquoi. » En plus de comprendre comment réagir avec le cheval, cette science vise aussi à observer les réactions de l’équidé. « On va détecter comment l’animal exprime, entre autres, une réaction agressive. » L’éthologie permet donc un travail sur la relation homme et cheval. Cela permet également de connaître le cheval.
    Mais même si cela peut sembler facile pour certains, mieux vaut laisser faire les spécialistes. « Ici, il n’y a pas de méthode d’apprentissage en soi, c’est un travail d’observation.» Mieux vaut donc avoir beaucoup de patience et d’investissement. Pour plus d’informations, contactez Sophie Derouaux au 085/51.29.95.
    Le stage coûte 250 euros/semaine. Il a lieu du lundi 16 au vendredi 20 novembre, de 9h à 11h.
    Rendez-vous sur www.hippopassion.be.
    La Meuse, article de Camille LEVÊQUE

    BIENFAITS THÉRAPEUTIQUES
    Sophie Derouaux, éducatrice hippothérapeute, 15 ans d’expérience

    Les bienfaits thérapeutiques des chevaux sont de plus en plus reconnus. Sophie Derouaux travaille depuis 15 ans comme éducatrice hippothérapeute pour le centre d’équitation adaptée, Hippopassion. Ce centre permet de suivre un accompagnement psychoéducatif et thérapeutique avec le cheval. Concrètement, cela va permettre de développer l’intégration en société mais aussi la mémoire, l’équilibre, le renforcement musculaire etc. Ces séances sont accessibles pour toutes personnes en difficulté.
    Ce centre accueille donc des personnes avec des pathologies diverses (handicap moteur, physique, mental, trouble du comportement, difficulté de socialisation etc.) et chaque prise en charge est individualisée. Le centre organise également des journées spéciales d’animation et de détente mais également des visites informatives et participe à des séminaires. En plus de tous ces services, le centre offre aussi des cours d’équitation organisés le week-end pour les enfants « valides ».

  • Fraiture (Hippopassion): Marche ADEPS, dimanche 27 septembre

    capture ecran 2015-09-14 à 10.51.24.jpg

    Deux Clubs du KIWANIS de Liège s’associent pour cette belle journée !
    Rejoignez-nous pour ce moment de santé et de convivialité.
    Une participation pour l’aide aux enfants.

  • Tinlot Sudinfo, les brèves

    Un Hamoirien trouve une huître géante !
    Longue de 38 centimètres, ce serait la plus grosse huître du monde.
    La famille Lechat, originaire de Hamoir, rentrera de ses vacances au Zoute avec un souvenir des plus originaux : une huître géante ! Longue de 38 centimètres, elle pourrait bien rentrer dans le Guinness Book des records…

    capture ecran 2015-08-30 à 10.33.50.jpg
    Selon Jan Saeys, de l’Institut de la Nature du Zwin, une trouvaille telle que celle de la famille Lechat est tout bonnement exceptionnelle. «Il s’agit vraisemblablement d’une huître géante japonaise. D’ordinaire, elles peuvent atteindre entre 8 et 15 centimètres de long... pour avoir atteint une taille pareille, on peut estimer que cette huître a probablement une vingtaine d’années »

    capture ecran 2015-08-30 à 10.44.45.jpgInsolite:  on recherche des chats donneurs de sang !
    À la manière des hommes, les chats ont eux aussi besoin de transfusions sanguines pour venir à bout de problèmes de santé. Et en ce moment, le cabinet Vétérinaire du Marco Polo, au Sart- Tilman, a cruellement besoin de donneurs ! Les réserves sont à sec. Un appel a l’aide a été lancé. La difficulté avec les félins, c’est que très peu de sang peut être prélevé à la fois (10 à 40 ml), à l’inverse des chiens (400 ml). Il faut donc de nombreux donneurs pour avoir assez de réserves. «Jusqu’à présent, on faisait les prélèvements sur nos animaux, explique Virginie Rodriguez, responsable du cabinet.Mais ils deviennent trop vieux… »
    Infos : 04/239.24.34. A.F. (La Meuse du 29 août)

    capture ecran 2015-08-30 à 10.09.45.jpg

    Fin du stage Hippopassion à Fraiture
    Et pour terminer avec ces infos animalières insolites, quelques images de la petite fête de clôture du stage Hippopassion à Fraiture, ce vendredi  28 août (Photos M.D.)

  • Tinlot, stages d'été: une vidéo du Jumping de Liège sur le stage "Hippopassion" à Fraiture

    Après les animations d'été en juillet, différents stages sont proposés en août aux jeunes à Tinlot. Parmi ceux-ci, le stage "Hippopassion" à Fraiture connait toujours un vif succès. Jump'in, le site du jumping international de Liège a consacré tout un reportage, ce vendredi,  à cette activité. (8'48)

    jumping de Liège, hippopassion

    jumping de Liège, hippopassion

    jumping de liège,hippopassion
    Photo S.L.

    Voir la vidéo:

    https://www.youtube.com/watch?v=RIzk5Mtkr2k#action=share

    Voir aussi le site:

    jumping de Liège, hippopassion

    http://www.jumpingdeliege.be/fr/

  • Marche Adeps du 28 septembre au profit d'Hippopassion à Fraiture

    capture ecran 2014-09-29 à 13.03.59.jpg

    Une journée vraiment idéale dimanche pour la marche Adeps organisée par le Kiwanis Liège- Condroz au profit de l'ASBL Hippopassion.
    Plus de 520 marcheurs ont défilé toute la journée pour parcourir les différents circuits. Une belle organisation dans un cadre magnifique à découvrir l'année prochaine à la prochaine marche!

    capture ecran 2014-09-29 à 13.04.50.jpg
    L'ASBL organise des séances d'équitation pour valides, en semaine et le week-end. Une vingtaine de cours sont ainsi répartis en dehors de l'horaire journalier du centre.
    Photo: la préparation des chevaux pour les cours d'équitation du dimanche matin.