Homes - Page 2

  • Le Home de Seny recrute des étudiants (Job étudiant - Aide-soignant)

    capture ecran 2017-05-19 à 10.43.32.jpgLe Home de Seny recrute des étudiants
    (Job étudiant - Aide-soignant)

    Description de l'entreprise
    Le Home de Seny est une maison de repos et de soins qui dépend du Centre Neurologique de réadaptation fonctionnelle de Fraiture.
    Nous avons 60 résidents.
    L'ambiance y est familliale.
    Description de la fonction
    LE HOME DE SENY RECRUTE DES ÉTUDIANTS !
    Tu as réussi ta première année en soins infirmier et tu as ton visa ?!
    Cet été, tu as envie de le passer avec une super équipe de soins et des résidents extraordinaires ?!
    Alors… n’hésite pas à postuler au Home de Seny via student.Be !

    Cliquer ici pour postuler à cette offre


    Cette annonce est aussi l'occasion de découvrir le site student.be:

    capture ecran 2017-05-19 à 10.45.54.jpg

    http://www.student.be/fr

  • Tinlot, à 27 ans Aurélie Hubin devient directrice du Home de Seny

    Ancienne conseillère, Aurélie Hubin revient à Tinlot

    capture ecran 2017-01-27 à 14.11.36.jpgAssistante sociale devenue assistante de direction, Aurélie Hubin revient dans sa commune d’origine en prenant la tête du Home de Seny. La jeune femme de 27 ans vient en effet d’être nommée directrice de la maison de repos. Jeune mais déterminée, elle devra gérer l’organisation avec l’extension enfin achevée.

    Après 4 ans d’expérience dans une maison de repos d’Oupeye où elle est devenue assistante de direction en charge de 55 lits, Aurélie Hubin regagne ses pénates. Depuis peu Flémalloise, elle a grandi à Scry et a été conseillère communale de 2012 à 2015 (année de son déménagement), elle est revenue à Tinlot depuis 3 semaines, en tant que directrice du Home de Seny. Elle prend la succession de Benoît Jacques, licencié par le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle dont dépend la maison de repos.
    À l’issue d’une procédure de recrutement, la jeune femme a été désignée parmi une dizaine d’autres candidats. Jeune (27)mais expérimentée, Aurélie Hubin compte mettre à profit sa grande organisation et son sens de l’écoute pour gérer les désormais 60 lits (dont 25 en maison de repos et de soins) de l’établissement tinlotois. «J’arrive après l’ouverture de la nouvelle extension du Home. Nous passons ainsi de 42 lits (dont 25 en MRS) à 60 lits (dont 25en MRS). Cette aile était attendue depuis deux ans par le personnel et par les personnes sur liste d’attente. Les résidents y ont emménagé la semaine du premier novembre. Cette augmentation du nombre de lits entraîne l’agrandissement de l’équipe soignante et d’entretien (42membres). C’est une toute nouvelle organisation, qu’il va falloir étudier et améliorer. Je vais voir comment on peut fonctionner avec l’équipe, communiquer et se fixer ensemble des objectifs», commente Aurélie Hubin.

    capture ecran 2017-01-27 à 14.11.43.jpgÀ seulement 27 ans, elle fait partie des plus jeunes directrices de maisons de repos de la province. Une jeunesse qu’elle ne perçoit pas comme un obstacle. «C’est rare de devenir directeur à mon âge, d’autant plus pour une femme. Beaucoup de directeurs sont des hommes car les équipes sont essentiellement féminines. Ça ne m’agace pas qu’on me dise que je suis jeune. Je sais que je suis capable. Les gens le prennent bien et sont très gentils avec moi. Je dois trouver ma place, me faire connaître des résidents qui pourraient se demander qui est la directrice entre la secrétaire, plus âgée, et moi. Je suis justement occupée à rencontrer les membres du personnel, un à un, et à me présenter aux résidents et aux familles.»
    Aurélie Hubin ne manquera pas de travail dans les années à venir. Le Home, avec son extension,pourrait accueillir, à terme, 75 résidents, mais n’est pour l’instant agréé que pour 60. Il est aussi prévu d’aménager le grand parc de la maison de repos. Un bâtiment mitoyen a par ailleurs été racheté pour y créer 7 appartements en résidence-services.
    ANNICK GOVAERS (La Meuse du 27 janvier)

     

     

  • Home de Seny. Conférence du vendredi 27 janvier

    capture ecran 2017-01-24 à 09.42.52.jpg

    Conférences 2017 programmées :
     
    Jeudi 23 Février : « Liège d’hier et d’aujourd’hui »
                           M.CHARLIER 14H
    Vendredi 17 Mars : « Le Cambodge : la renaissance d’un peuple. »
                           M.KURTS 14H

  • Noël au Home de Seny

    capture ecran 2016-12-17 à 11.44.43 - copie.jpg

    Ambiance chaleureuse, avec le vin chaud, les articles de Noël confectionnés par les résidents, les tenues de fête et le Père Noël qui est venu en personne rendre visite aux familles et amis des résidents du Home de Seny. Le personnel du CNRF de Fraiture était venu en renfort pour assurer l'accueil et l'organisation de cette soirée de fête et de rencontre. Belle collaboration entre les deux sites.

    Cette année, le très long week-end qui précède Noël a débuté à Seny avec le Marché de Noël organisé au Home, suivi par celui de l'école communale, puis par celui de Scry et le verre de Noël à Ramelot le samedi et enfin par la balade gourmande autour des braseros à Fraiture le dimanche soir (A suivre).

  • Marché de Noël et visite de Saint Nicolas à la Seniorie de Tinlot

    capture ecran 2016-12-07 à 19.11.43 - copie.jpg

    Signe des temps sans doute, mais le Père Noël a précédé Saint-Nicolas à la Seniorie cette année! Les 3 et 4 décembre en effet,  à l'occasion du Marché de Noël, il était présent samedi et dimanche après-midi. Une animation bien ménée par les infatigables animateurs,  Henri et Nelly!

    capture ecran 2016-12-07 à 19.21.36 - copie.jpgAccueil du grand Saint-Nicolas à la Seniorie ! Petits et grands au rendez-vous et tous sur ses genoux !

    Et rebelote 3 jours plus tard, avec cette fois une belle activité intergénérationnelle en partenariat avec les enfants de Récréa+ venus en visite auprès des résidents pour accueillir le Grand Saint

    Photos C.L et A.H

  • Seny, Le home agrandi fin septembre. La maison de repos disposera de 18 nouveaux lits

    C’est fin septembre que l’extension du home de Seny devrait se terminer. Les travaux, qui ont débuté en 2012, avaient été retardés suite à la mise en liquidation de la société chargée de la réalisation des travaux. Un projet qui s’élève à tout de même minimum 3 millions d’euros. En tout, le home comportera désormais 42 chambres.

    capture ecran 2016-08-17 à 16.02.34.jpg
    L’extension du home de Seny, dont le maître d’ouvrage est le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle (CNRF) de Fraiture, va finalement voir le jour à la fin du mois de septembre. Pour Benoît Jacques, directeur de l’établissement, c’est la fin d’une épopée qui s’annonce. Les travaux pour cet agrandissement avaient en effet été lancés en 2012. Mais alors qu’ils devaient se clôturer un an plus tard, la société chargée des travaux, les «Établissements Moureau et fils », a entre-temps été mise en liquidation.
    C’est en avril dernier que le chantier a repris. L’extension prévoit 18 lits en plus, ce qui élèvera la capacité totale du home à 42 chambres. «Nous avons un agrément pour ces nouveaux lits »., explique le directeur. De plus, 11 chambres situées dans l’ancien bâtiment seront réaménagées dans la nouvelle infrastructure. Un parking de 35 places verra aussi le jour.
    Les anciennes chambres mesuraient entre 12 et 15 m2. Les nouvelles seront dotées d’une superficie de 21m2. Elles posséderont une salle de bain avec WC, douche et lavabo. Globalement, l’extension est plus moderne. «Pour accéder à certaines chambres de l’ancien bâtiment, il fallait monter cinq marches. Les résidents devenant de moins en moins autonomes ou étant en chaise roulante, cela n’était plus possible pour leur confort. » Les nouvelles chambres seront mieux adaptées aux personnes à mobilité réduite.
    UNE RÉSIDENCE SERVICE
    Benoît Jacques ne compte pas s’arrêter là en termes de croissance immobilière. «Un étage est en attente d’un accord pour 15 lits supplémentaires », dit-il.
    Une résidence service de sept unités, composée d’appartements de 60m2, verra également le jour. «Nous avons acheté le bâtiment à côté, mais rien n’est encore fait. Aucune date précise n’est arrêtée pour les travaux », précise le directeur.

    capture ecran 2016-08-17 à 16.02.56.jpg

    Les prix des nouvelles chambres, par personne et par jour, sont les suivants : 48 euros pour une chambre seule, et 45 euros pour une double. «Par double, il s’agit de deux chambres seules mais contiguës, avec une porte entre les deux », conclut Benoît Jacques. Un projet qui s’élève à plus de 3 millions d’euros.
    J.G. (La Meuse du 17 août)

  • Tinlot: les travaux reprennent au home de Seny après la faillite de l’entreprise Moureau et un an de stand-by!

    Le chantier du home de Seny avance enfin. Après un an d’attente dû à la faillite de l’entreprise ansoise chargée des travaux, les ouvriers sont de retour pour finaliser l’extension de la maison de repos. Le directeur croise les doigts pour que tout soit terminé avant juillet.

    Depuis mai 2015, l’agrandissement du home de Seny était au point mort. Le bâtiment est construit, mais à l’intérieur, tout reste à faire. A l’origine, le chantier avait démarré en 2012 et devait être terminé en 2013... La raison de ce retard? La mise en liquidation de la société ansoise chargée des travaux, Etablissements Moureau et fils.

    capture ecran 2016-04-15 à 11.51.55.jpg


    «Le dossier étant subsidié, nous avons suivi la procédure et les recommandations de la Région. Le Centre neurologique et de réadaptation fonctionnelle de Fraiture, dont dépend le home de Seny, a repris le rôle de l’entreprise générale. En tant que maître d’oeuvre, il a réengagé des sociétés pour terminer les travaux. Ce sont souvent d’anciens sous-traitants qui ont déjà travaillé sur le chantier», explique Benoît Jacques, directeur du home de Seny (photo). Pour ce faire, aucun marché public n’a été relancé. «Ce n’était pas nécessaire.»

    capture ecran 2016-04-15 à 11.54.47.jpgLes travaux ont ainsi repris ce lundi. Que reste-t-il exactement à faire au sein des bâtiments en état de gros-oeuvre? «Tous les corps de métier sont mobilisés pour le chauffage, les sanitaires, la climatisation, l’électricité, les peintures... ainsi que l’aménagement des abords», cite-t-il. Une reprise en main qui engendrera des coûts supplémentaires. «Nous avons payé ce qui a été réalisé. Il reste les finitions mais aussi les réparations car en un an d’inactivité, le bâtiment s’est un peu dégradé.»
    Quand il sera fin prêt, le home de Seny passera de 42 à 60 lits. «Dans un deuxième temps, nous espérons obtenir l’agrément pour 15 lits supplémentaires, donc une capacité totale de 75 lits», indique le directeur. Autre futur chantier, indépendant de l’extension actuelle: la transformation en résidence-services (7 unités) d’un autre bâtiment.
    Les nouvelles chambres du home de Seny mesureront 21 m2 et les résidents disposeront d’une salle de bain privative avec douche,WC et lavabo. Ils auront également accès au parc de 3 hectares qui fera l’objet d’un aménagement avec notamment des sentiers de promenade. «nous espérons que les travaux en cours seront achevés avant les congés du bâtiment, en juillet», glisse Benoît Jacques. «Par prudence, nous n’avons pas encore prévenu les personnes intéressées avant d’avoir une date précise.»
    ANNICK GOVAERS (La Meuse du 15 avril)