Loisirs - Page 3

  • Comité Culturel Tinlot, désolé...

    Capture d’écran 2020-07-27 à 22.00.30.png

    Pour votre sécurité, celle de nos bénévoles et du comité, c'est avec regret que nous vous confirmons l'annulation de nos activités jusqu'au 31 août 2020 (sous réserve). Nous espérons vous retrouver à la rentrée... Prenez soin de vous ! #COVID19 #comitecultureltinlot #prenezsoindevous
     
  • Deux Ours fait sa Jam ! La soirée de ce jeudi 30 est annulée

    Capture d’écran 2020-07-28 à 22.05.33.png

    Après juillet… TOUS les DERNIERS JEUDIS du mois, "Deux Ours fait sa Jam!"… Malheureusement l'actualité liée au Covid-19 nous oblige à éviter actuellement tous les rassemblements. L’évènement est donc annulé. 
    Facebook

     

  • Découvrez les brochures de la Maison de tourisme Terres-de-Meuse

  • Huy-Waremme. Des cailloux voyageurs colorés se cachent dans nos villages

    Avec la pandémie, les parents ont dû redoubler d’efforts pour trouver des activités pour occuper les enfants et ils ont encore énormément d’énergie à dépenser. La Hutoise Cindy Burlet (39), cette maman de 4 enfants a trouvé une activité originale pour occuper son fils cadet, Ethan (7) : les cailloux voyageurs.

    Posé sur un banc.
    Posé sur un banc. - DR

    « J’ai par hasard découvert le concept sur les réseaux sociaux et en cherchant un peu j’ai trouvé l’idée hyper originale pour les enfants », souligne la maman. « On prend souvent le temps de se balader mais il est vrai que les enfants perdent vite patience. Ici, les cailloux voyageurs donnent une autre dimension à la promenade. Cela leur donne un objectif, ça développe leur curiosité et leur attention. C’est lui qui réclame les balades maintenant. C’est un concept aussi créatif que ludique auquel on se prend nous-même au jeu ».

    Une dizaine de cailloux
    Le principe des cailloux voyageurs est simple et consiste à peindre des pierres avec de jolis motifs pour ensuite les dissimuler dans des endroits clés du paysage. « On utilise de la peinture et du vernis, de la peinture acrylique ou encore des marqueurs indélébiles. Les enfants signent de leur prénom et leur code postal. Ensuite, durant une promenade, on les dépose pour qu’ils soient trouvés et on partage les photos sur le groupe Les Cailloux Voyageurs », explique Cindy dont le fils a déjà confectionnés une dizaine de cailloux.

    "La chasse aux cailloux des petits loups" fait fureur à Fraiture
    (Blog Tinlot, 17 juin)

    Capture d’écran 2020-06-16 à 15.57.30.png
    Voir les articles sur Tinlot:
    "La chasse aux cailloux des petits loups" fait fureur à Fraiture
    Fraiture. "La chasse aux cailloux des petits loups": mode d'emploi !

    Oreye, Marchin, Huy, Ben-Ahin, Amay, Oteppe, Geer, Waremme et dans de nombreuses communes de l’arrondissement (voir l'article sur Fraiture), des cailloux attendent d’être trouvés pour voyager. « Le but une fois qu’on trouve un caillou, c’est de le prendre en photo et de le cacher dans un autre endroit, une autre commune, ville ou même un autre pays », complète la Hutoise. Certains voyagent déjà du côté de Spa et même en France.

    Un groupe régional
    Sur Huy-Waremme, on compte même notre propre groupe où partager les aventures des pierres voyageuses, Les Cailloux Voyageurs d’Amay. Ouvert en juin dernier, il compte déjà près de 200 membres et de nombreux partages de destinations. « C’est plaisant pour les enfants de voir tout le chemin que parcoure leur caillou », conclut Cindy.

    La.Ma. La Meuse

  • Des chats customisés par les artistes vont bientôt envahir Huy

    Rappelez vous, la Ville de Huy lançait un appel aux artistes au début du mois de juin pour un projet destiné à égayer le centre-ville pendant l’été. À l’époque, l’échevin de la culture Etienne Roba souhaitait garder secret les détails de cette opération artistique à grande échelle, dans le but de conserver l’effet de surprise jusqu’au moment du dévoilement des oeuvres.
    Attention, spoiler ! Dès le 15 juillet, le centre-ville devrait être envahi par 67 structures 3D en forme de chat, fabriquées en panneaux MDF. C’est un employé de la commune, Alain Robert, qui a réalisé les assemblages avant qu’ils ne soient confiés aux artistes, libres de les customiser comme bon leur semble. Certains chats sont petits, entre 20 et 30 cm de haut, et d’autres atteignent les 1,50m !

    Les ateliers du Cwèrneu ont participé
    Les ateliers du Cwèrneu ont pris part à l’opération et se sont vu confier une douzaine de chats personnalisables. « Ce sont 7 participants de l’atelier peinture qui ont fait le travail, » explique Cynthia Evers, artiste responsable de l’atelier. « Les ateliers sont à l’arrêt, mais on s’est réuni exceptionnellement pour customiser les chats. On disposait d’un délai très court car la Ville veut que ça soit visible très vite. »

    67 félins de 30cm à 1,50m.
    67 félins de 30cm à 1,50m. - FB

    Le support a été étonnement inspirant pour les artistes, apprentis comme confirmés, qui ont déjà fait sortir leurs animaux une première fois pour un shooting photo sur les quais de la Meuse. Lundi, la Ville récupérera les 67 œuvres et les répartira à divers points d’intérêt destinés à guider les touristes vers les commerçants locaux, qui auront bien besoin de clients cet été pour rattraper la période difficile du confinement.
    Les chats seront exposés du 15 juillet au 15 septembre et une brochure sera bientôt proposée par la Ville, reprenant le circuit à suivre pour découvrir les 67 chats. Espérons que l’opération donnera le sourire aux touristes de passage et aux Hutois.
    La Meuse H-W

  • Deux Ours, c'est reparti ! Rendez-vous samedi dès 17h

    106421788_2951339131629957_7251447475218741861_o.jpg

     
    Deux Ours reprend ses activités culturelles dès le 4 juillet… 4 juillet, Independance Day aux USA, la musique sera donc lâchée en toute liberté ce samedi au Deux Ours
    C’est une vinyles Jam qui ouvrira le tir de la reprise des activités culturelles de Deux Ours
    Il va de soi que cette activité sera proposée dans le respect de la distanciation sociale. Les tables de Deux Ours ont été espacées de 1M50 minimum. La jauge actuelle est donc de 70 personnes. Si vous désirez assister gratuitement à cette 1er Vinyles Jam post Corona, réservez votre table via ce formulaire (réservation obligatoire, il risque de ne pas y avoir de place pour tout le monde)
    Si vous ne connaissez le principe d’une Vinyles Jam, voici:
    Des amateurs de vinyles se relayent aux platines d’époque pour y jouer à bas volume leurs meilleures plaques.
    A chaque Vinyles Jam son thème. Ce samedi, le thème sera en lien avec le redémarrage, nous avons choisi « Calmos Amigos ». Les Vinyles Jameurs vont donc chercher dans les disques des morceaux cool, tranquilles pour passer un moment soft en votre compagnie.
    Si vous êtes Vinyles Jameur, c’est le moment de vous manifester pour jouer 1 heure ce samedi entre 17h et 1H du matin (grand max). Contactez Gabrielle Davroy en MP via messenger, elle vous donnera une heure de passage en fonction de votre disponibilité ce jour là.
    Vivement vous revoir et partager ce moment ensemble.
    Plus d'infos

     

  • Fraiture. "La chasse aux cailloux des petits loups": mode d'emploi !

    L'aventure se poursuit à Fraiture pour "La chasse aux cailloux des petits loups!"
    Voici l'affiche "mode d'emploi" à partager...

    105597510_555466158461941_5047586958656818535_n.jpg

    Voir l'article de présentation sur ce blog

    Capture d’écran 2020-06-16 à 15.57.30.png

  • Nouveau départ pour «La Roseraie», à Modave, avec des chalets haut perchés

    Avec sa haute toque et son regard perçant, Vincent Trignon règne sur la Roseraie à Modave depuis 38 ans. Une adresse haut de gamme appréciée par les gastronomes.

    À 69 ans, il se devait cependant de penser à sa succession. C’est sa fille, Marie Trignon-Whymark qui prend le relais. Même si elle a grandi au milieu des casseroles de cuivre, elle n’était pas prédestinée à diriger l’établissement. Après des études de langues, elle s’est installée en Angleterre où elle a épousé un Anglais et a travaillé dans le secteur de l’événementiel.

    Voici trois ans, son père lui a proposé de lui passer le témoin. « Je lui ai dit, si je reviens, il faut que je sache cuisiner, se souvient Marie. J’ai suivi des cours de cuisine intensives et j’ai fait des stages dans des grandes maisons. Chez Ducasse à Londres notamment (3 étoiles au Michelin) et je me suis rendu compte que mon père cuisinait très bien…, même si chez Ducasse c’est plus rapide car ils ont eu une brigade » sourit-elle. Les débuts père-fille en cuisine ont parfois été tendus « il ne me laissait rien faire » se rappelle Marie et puis le duo s’est accordé. « Un peu avant la fin de l’année, elle m’a proposé ses suggestions. Je n’ai rien dit, mais je l’ai lui offert des fleurs. C’était parfait ! Je suis rassuré » glisse Vincent. Côté cuisine, la transition se fait dans la même lignée « Je veux la même qualité dans l’assiette » insiste Marie.

    Pour le reste, elle chamboule tout et offre un nouveau départ à « La Roseraie ». Depuis quelques semaines, les travaux de rénovation du restaurant sont lancés : « Au départ, nous comptions les entamer en juillet, mais nous avons décidé de profiter du confinement et de la fermeture obligatoire pour démarrer un peu plus tôt, même si ce n’était pas facile de mobiliser rapidement tous les corps de métier. » Le chantier se poursuivra en juillet et août. La cuisine va être agrandie côté jardin et sera en partie ouverte pour permettre l’accueil des clients. Les quatre chambres vont aussi être complètement rénovées. La rénovation du bâtiment doit s’achever à la fin de l’été. La rouverture est prévue pour le 5 septembre.

    En parallèle « La Roseraie » va agrandir son offre d’hébergement en implantant à la lisière du bois voisin quatre chalets hors norme. Ils seront perchés à une dizaine de mètres de haut et construits avec un bardage de verre. « Ce sera quelque chose d’inédit en Belgique. Une expérience cocoon au cœur de la nature » promet Maxime Faniel, l’un des architectes. Les quatre premiers chalets devraient être prêts pour la fin de l’année. À terme une dizaine de modules viendront compléter l’offre.
    ... lire la suite dans La Meuse H-W

  • La Province accorde 80.000€ pour la liaison douce Yvoir-Huy

    C’est une nouvelle qui va réjouir les cyclistes de la Province de Liège ! Le collège provincial a décidé d’accorder 1.150.000€ pour huit projets de mobilité douce. Parmi ces chantiers, le « ViciGAL »(à savoir une « dorsale de mobilité douce et touristique » reliant Yvoir à Huy) recevra la somme de 80.000€.
    Cette voie de cheminement suivra un tracé inspiré du trajet de l’ancien vicinal qui reliait Courrière et Ben-Ahin. Le chemin de 41 km, qui relie donc Yvoir et Huy, passera notamment par la Vallée du Bocq, Crupet, Gesves et Ohey. À Huy, un tronçon concernera principalement la Vallée de la Solières : le tracé existe donc déjà, mais il sera remis en état et aménagé.
    « Il faut vraiment développer le tourisme à travers la mobilité douce (à pied, à vélo ou même à cheval). On veut connecter les différents chemins » assure le député provincial-président Luc Gillard (PS). Notons que c’est la Conférence des Élus de Meuse-Condroz-Hesbaye qui a introduit le dossier auprès de la Province. Si le projet est toujours à ses balbutiements, la date de 2022 est déjà évoquée pour l’ouverture de l’ensemble du tronçon.
    Relier les Provinces
    .... Ce chemin va permettre de relier le Condroz namurois à Huy ». Cette nouvelle liaison va en effet permettre de rejoindre la Province de Namur autrement que par le Ravel de Meuse ou le Ravel de la ligne 126. « On veut se connecter avec tout ce qui est autour de nous. On veut faire en sorte que l’utilisateur ne sente pas le changement entre les provinces, ou entre les régions. On veut empêcher qu’une frontière soit une barrière », souligne le député-président de la Province de Liège.
    Ajoutons aussi que le chemin Huy-Yvoir est parsemé de gares SNCB (Yvoir, Courrières, Statte et Huy), ce qui permettra aux (cyclo)touristes des autres régions d’accéder plus facilement à cette nouvelle liaison.
    Lire l'article complet de Ro.Ma dans La Meuse H-W

  • "La chasse aux cailloux des petits loups" fait fureur à Fraiture

    Capture d’écran 2020-06-16 à 15.57.30.png

    Tous plus mignons les uns que les autres !

    Depuis le début du mois de juin, un chouette projet a vu le jour dans le village de Fraiture, à l'initiative d'une famille soutenue par le syndicat d'initiative du village.
    "La chasse aux cailloux décorés par les enfants est venue des Etats-Unis, puis d'Allemagne notamment, et chez nous ensuite dans la région germanophone ainsi que dans la province du Luxembourg", explique Olivia Solheid l'initiatrice de cette belle aventure. 
    "Lors de nos balades durant le confinement, nous avons rencontré beaucoup d'enfants et de familles qui se promenaient. Ma maman, qui habite un petit village luxembourgeois, nous a alors donné l'idée de lancer ce projet à Fraiture".

     

    IMG_2920.JPG

    Olivia et ses enfants. A Fraiture, elle est devenue "Madame Cailloux" !

    Olivia et son mari Michaël, membre du Syndicat d'initiative, ont alors pensé à s'adresser à celui-ci afin d'avoir un cadre et un soutien pour lancer leur projet. "Les  enfants ont d'abord commencé par faire le tour des copains, et des copains des copains, en déposant des cailloux à proximité des maisons les uns des autres.
    J'ai ouvert alors le groupe facebook, intitulé "La chasse aux cailloux des petits loups de Fraiture", qui a connu un engouement extraordinaire avec 85 fans enthousiastes en quelques jours.
    Lorsqu'un caillou est découvert, une photo et un commentaire sont postés, ce qui permet des échanges bien sympathiques et une belle émulation dans les décorations et les cachettes"

    Capture d’écran 2020-06-16 à 15.59.49.png

    Le principe de la chasse aux cailloux est d'amener les enfants à décorer des galets.
    Les galets peints sont déposés le long des promenades de Fraiture (ou ailleurs). Au dos de chacun est inscrit son village d'origine. Ainsi, nous pourrons nous rendre compte de l'ampleur de leurs voyages.
    Le galet déposé sera trouvé par un autre enfant, d'une autre famille, lors d'une autre promenade.
    L'enfant prendra le galet et le remplacera par un qu'il aura peint lui-même (sauf s'il n'en a pas sur lui évidemment).
    Ainsi, il y aura toujours des galets à Fraiture, lieu de départ de cette tournée.
    L'enfant se prendra ensuite en photo avec le caillou décoré et la postera sur le groupe facebook crée à cet effet.
    Le galet trouvé sera ensuite placé ailleurs, lors d'une promenade suivante et ainsi de suite ...
    Il est évident qu'une attention particulière sera portée sur le choix des matériaux employés et le respect de notre belle nature.

    Cailloux.jpg

    Du côté du Syndicat d'initiative on est impressionné par l'engouement suscité dans le village. "Les enfants adorent décorer et chercher des cailloux", explique Philippe Poumay, le Président actuel de l'association fraituroise.
    "Pour démarrer cette aventure, des flyers ont été déposés dans les boîtes aux lettres invitant les familles à se connecter à la page facebook. Ils ont été mis
    également dans les cartables à l'école, et des affiches vont être placées sur les panneaux publics à Fraiture. Ils inviteront notamment les personnes extérieures au village à être attentifs à ces petits trésors".

    Capture d’écran 2020-06-16 à 15.57.56.png

    Partager et propager l'aventure.
    "L'aventure est bien sûr ouverte à tous.
    La zone géographique va s'étendre progressivement", conclut Olivia. "A Fraiture, il n'y a pas de circuit organisé comme tel dans le village, mais n'hésitez pas à parcourir les balades bien connues comme le bois de l'Herberain ou celui entre Fraiture et Favence. N'importe qui peut démarrer dans un village voisin, il suffit de s'inscrire dans le groupe".

    Capture d’écran 2020-06-16 à 15.59.14.png

    Pas besoin de cachette compliquée, mais il ne faut pas que ce soit trop facile non plus! Vous pouvez donner des indices en prenant la photo près d'un endroit identifiable !

    20200604_144356.jpg

    Voilà donc une superbe activité de vacances, qui permet de décorer, de se balader, de rechercher,  d'échanger et de susciter la créativité de tous !
    Rendez-vous au détour d’un chemin parsemé de cailloux colorés...

    Pour s'inscrire:  La chasse aux cailloux des petits loups de Fraiture