Méteo - Page 4

  • Tendances météo: un peu de froid mais surtout de la douceur pour les semaines à venir

    Après avoir vécu un mois de décembre de folie, que nous réservent les trois premiers mois de l’année 2016 ? Philippe Mievis de MeteoBelgique répond à cette question en dévoilant ses tendances saisonnières.

    image (1).jpg

    Photo M.P. (N63 Nandrin, janvier 2016)

    Les chances de revivre un « non-hiver » comme celui de 2013-2014 « sont loin d’être négligeables », avertit le météorologue. Tout en restant prudent : « Les probabilités de connaître un épisode hivernal augmenteront au fur et à mesure qu’on se dirige vers la seconde partie de l’hiver, après le 15 janvier ». Mais si épisode il y a, il devrait être relativement court.

    > Le mois de janvier. La première partie de ce mois sera douce et perturbée. Au programme, de la pluie et du vent parfois soutenu. Les gelées seront rares, voire inexistantes, en Basse et Moyenne Belgique. « Pour la seconde quinzaine, il y a de l’incertitude : la douceur pourrait faire place à des incursions d’air plus froid, et de temps plus hivernal ». Cela se jouera à pas grand-chose.

    > Le mois de février. « Il pourrait connaître quelques périodes de temps plus hivernal en première quinzaine ». Ensuite, on devrait avoir droit au retour de la douceur. « Par contre, contrairement à ce que j’avais annoncé le mois dernier, cette période de temps doux de la seconde partie du mois ne devrait pas être aussi sèche que prévu ».
    Les ingrédients de cette fin de mois devraient être un temps perturbé, de la pluie, du vent et une douceur humide.

    > Le mois de mars. « Il devrait être doux et pluvieux. On ne devrait pas s’attendre à une période hivernale sur le tard, mais pas de temps printanier pour autant. Maintenant, cela reste à confirmer car l’indice de confiance n’est que de 55%».
    PIERRE NIZET (La Meuse du 6 janvier)

  • Des voeux 2016 également pour... notre planète. Nous n'en avons qu'une, préservons-la

    capture ecran 2015-12-31 à 04.05.08.jpg

    Le climat exceptionnel du mois de décembre 2015 nous a valu des couchers de soleil magnifiques, comme celui du mardi 29 décembre à Tinlot.
    Malheureusement, l'émerveillement d'un jour ici peut correspondre à un drame ailleurs et inversement le lendemain. 2015 aura fait progresser la prise de conscience d'une planète à sauver de toute urgence, pour, si c'est encore possible, limiter les dégâts d'une exploitation séculaire débridée.
    Souhaitons pour 2016, des engagements concrets, individuels et collectifs avec des comportements qui puissent protéger et faire respecter notre bonne vieille terre!

    DSC_0179.jpg

    DSC_0178.jpg

    Chaussée Romaine Ramelot 29/12/2015, 17h55.

  • Météo, des températures de 15° jusqu'à la St Sylvestre. Attendez-vous peut-être à tondre votre pelouse pour le Nouvel An!

    DSC_9917.jpg
    Il ne s'agit pas de photos de printemps mais bien du mois de décembre 2015 à Tinlot!

    capture ecran 2015-12-22 à 17.01.50.jpg

    Des marguerites, des pâquerettes, des pissenlits, sans compter les bourgeons qui éclosent sur tous les arbustes, ce mois de décembre 2015 est surprenant. Il en sera ainsi au moins jusqu'au Nouvel An!

    Mercredi, il fera encore fort nuageux avec de légères pluies dans un premier temps. Ensuite, le soleil fera son apparition mais le risque d’averse persistera. Il soufflera toujours un vent de sud-ouest modéré. Le mercure atteindra les 13°.
    Jeudi, la nébulosité augmentera encore et la pluie tombera dans le courant de l’après-midi et dans la soirée, avec des températures de 13°. De vendredi à lundi, le temps sera variable mais les précipitations ne seront pas abondantes. Les températures à la mi-journée seront de 9° vendredi et de quelque 13° samedi. Les 10° seront de mise pour les jours suivants.
    Dans l’ensemble, les températures resteront douces jusqu’à la Saint-Sylvestre au moins.

  • 22 décembre 2015, solstice d'hiver, enfin les jours vont rallonger...

    DSC_8790.jpg
    La campagne entre Abée et Ramelot, décembre 2015. AL.

    Mardi 22 décembre 2015, c’est une journée de lumière – ou de stress, c’est selon… en raison des derniers préparatifs pour la fête de Noël. Mais c’est aussi l’avènement d’un renouveau : après de longs mois où la Belgique s’est enfoncée dans la pénombre, voici venu le moment où, dans la foulée du solstice d’hiver, les jours rallongent. Dans un premier temps, il faut plutôt parler d’une stabilisation. Mais dans les jours qui suivent, on mettra le cap sur le printemps

    Le solstice d'hiver aura lieu cette année le mardi 22 décembre à 05h47.

    Le 27 décembre nous aurons déjà regagné 2 minutes de clarté et le 31 décembre 5 minutes.

    capture ecran 2015-12-19 à 15.23.21.jpg
    http://www.sunrise-and-sunset.com/fr/belgique/liege/2014/decembre/21

  • Soyez prudents sur les routes: risques de neige et de verglas durant ces prochaines 24 heures

    La Cellule d’action routière invite d’ores et déjà tous les automobilistes « à adapter leur vitesse, éviter toute manœuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède, prévoir les équipements nécessaires (pneus hiver), bien vérifier l’état de leur véhicule, ne pas dépasser les épandeuses ».

    capture ecran 2015-11-24 à 15.45.22.jpg

     

    Elle recommande également à ceux qui prennent le volant de se renseigner auparavant sur les sites internet trafiroutes.wallonie.be ou www.inforoutes.be.

    De faibles chutes de neige sont prévues ce mardi après-midi et ce soir, dans l’est de la province du Hainaut et dans les provinces de Namur, Liège et Luxembourg. Une accumulation de quelques centimètres de neige est possible, principalement en Ardenne. (La Meuse en ligne)

  • Météo: un début novembre record et un hiver qui s’annonce bien ! Des prévisions à court et moyen terme

    capture ecran 2015-11-05 à 10.08.58.jpg

    Le départ de la spéciale Tinlot-Terwagne, sera donné samedi, rue Botteresse, près du château d'Abée.

    Nous vivons un début de mois de novembre idyllique, au niveau de la météo.
    Après avoir enregistré un 1er novembre historique (20,80 à Uccle), on pourrait connaître une première décade « record », pronostique le météorologue David Dehenauw.
    « Le record date de 1977 avec 11,4 degrés enregistrés en moyenne pour les 10 premiers jours. Il y a une forte probabilité qu’il soit battu car les températures nocturnes seront très élevées ». Ce week-end, on pourrait à nouveau atteindre les 20 degrés en divers endroits, ce qui est très rare. « Il y a beaucoup de nébulosité, pas mal de vent et le flux arrive toujours de secteur sud ». Bref, c’est tout bon pour les températures !
    HIVER AU BALCON ?
    Du côté des tendances à long terme, c’est vers Philippe Mievis de Meteo Belgique que nous nous tournons. Il n’avait pas vraiment prévu un octobre froid et sec. « Il semble que novembre, contre toute attente, s’ajoutera à la liste des mois à déficit pluviométrique qui est de mise depuis février ». Depuis le 1er janvier, il n’a été récolté que 579 mm de pluie à Uccle. C’est très peu.
    D’un autre côté, l’année est fort ensoleillée avec 1.621h et 23 minutes enregistrées cette année jusqu’au 3 novembre. «Nous avons déjà plus d’heures qu’une année normale », corrobore David Dehenauw. Pour Mievis, l’hiver qui s’annonce devrait être globalement assez doux et, malgré tout, humide. « Des incursions froides pourraient quand même être à l’ordre du jour. Cet hiver ressemblera sans doute à celui de l’année dernière mais avec une fin de saison probablement plus froide que son début ».
    > Novembre 2015.
    « Les anticyclones devraient garder le pouvoir tout au long de ce dernier mois de l’automne météorologique ». Le temps devrait être un peu plus mitigé en seconde décade. Mais, en dernière partie de mois, on pourrait assister à un gros rafraîchissement couplé au retour d’un temps à nouveau sec. « La toute fin de mois devrait revoir l’arrivée d’un temps plus doux et progressivement plus perturbé ».
    > Décembre 2015. Il sera dans la continuité de la fin novembre : il commencerait sous un mode doux et graduellement de plus en plus perturbé. « Ce type de temps vaudrait pour la première quinzaine du mois… avant le retour d’un temps plus sec mais aussi un peu plus froid. Quelques épisodes neigeux ne sont malgré tout pas à exclure ».
    > Janvier 2016.
    Il sera un mois plutôt doux, entrecoupé de temps plus frais.« Surtout en seconde décade… mais ce mois est encore loin. La fiabilité est donc faible ».
    PIERRE NIZET.  La Meuse du 5 novembre.

    Pour ce week-end et la semaine prochaine:

    capture ecran 2015-11-05 à 10.15.39.jpg

  • Le 1er novembre le plus chaud jamais enregistré ! Une belle semaine pour les congés d'automne

    ALORS QU’OCTOBRE A BATTU DES RECORDS DE… FROID !
    Ce dimanche 1er novembre a été le plus chaud depuis le début des mesures de températures, avec un thermomètre ayant culminé à 20,8 degrés Celsius à Uccle. Le précédent record datait du 1er novembre de l’année dernière, avec 20,0 C degrés, a annoncé le météorologue de l’IRM, David Dehenauw.

    DSC_8149.JPG

    Le château de Ramelot, 1/11/2015 A.L.

    QUEL DRÔLE D’OCTOBRE…
    L’institut royal météorologique a également publié son bilan climatique pour octobre 2015. Il révèle que le mois écoulé a été le mois d’octobre le plus froid depuis 2003 avec une température moyenne de 10,2 degrés Celsius, contre une valeur mensuelle normale de 11,1 degrés.
    «Nous avons eu en octobre une semaine très froide au cours de laquelle quelques records ont été battus », souligne le météorologue.
    La quantité de précipitations a été anormalement faible avec un total de 40,9 mm sur le mois contre des normales de 74,5 mm. Le mois d’octobre a également été marqué par une direction du
    vent le plus souvent de nord est contre une direction  plus fréquente de sud-sud-ouest habituellement, ce qui explique la faiblesse des températures. Enfin, la durée d’ensoleillement s’est élevée à 106 heures et 10 minutes, ce qui correspond dans ce cas aux normales de saison (112 heures et 38 minutes).

    Un coup d'oeil ensoleillé sur cette semaine et le prochain week-end

    capture ecran 2015-11-02 à 21.21.55.jpg

  • Météo: après une journée pluvieuse, le beau temps revient... et ça va durer!

    DSC_7430.jpgJeudi matin, la brume et les nuages bas se partageront le ciel, avant que le soleil s’impose. Localement, le brouillard et les nuages pourraient toutefois être plus tenaces. Le temps restera sec. Le vent sera faible à modéré et soufflera de secteur sud.
    Les maxima atteindront 15 degrés dans le Condroz.
    De vendredi à mercredi compris, le temps sera sec et ensoleillé. Du brouillard pourrait se former pendant la nuit et le matin.
    Les températures à la mi-journée grimperont  jusqu’à 18 degrés, avant de retomber progressivement après le week-end. (D'après la Meuse en ligne)
    C'est donc un beau week-end de Toussaint et un beau début des congés d'automne qui nous attendent!
    (Photo AL Tilleul de Ramelot 26/10)

  • La Belgique aux portes du froid!

    De l’air de plus en plus froid envahit actuellement le territoire belge, et des précipitations sont à craindre ces prochaines heures. Du coup, il ne sera pas surprenant de voir des flocons de neige tomber dès 300 voire 200 mètres d’altitude avec une faible couche de neige sur l’est de la Belgique, à plus de 400 mètres. Les Hautes-Fagnes seront donc blanchies par ces précipitations hivernales dnas la nuit de mercredi à jeudi.
    Pour le reste du territoire, les températures ne dépasseront pas les 6°C en matinée et 8°C ces mercredi à jeudi. Il ne faudra donc pas hésiter à se couvrir face à cet air froid inhabituel pour un mois d’octobre. La Meuse en ligne)

    capture ecran 2015-10-13 à 14.29.24.jpg

    Dans le Condroz le mercure ne sera pas loin du zéro degré la nuit avec de la pluie jusqu'à vendredi.

    capture ecran 2015-10-05 à 11.20.07.jpg
    Quant aux prévisions à plus long terme de Ph. Miévis, un temps bien belge: de la pluie et l’automne... même en décembre Au menu : de fortes précipitations, de la grisaille et du vent. (La Meuse du 4/10)

    capture ecran 2015-10-13 à 14.45.43.jpg

    Mais le mauvais temps et la pluie font les affaires de certains, comme Phèdre, le magnifique cygne noir du presbytère de St-Severin, qui a bien voulu poser hier pour quelques photos d'automne. (A.L)

  • Le réchauffement climatique se poursuit, août 2015 a été le plus chaud depuis 1880

    Le mois d'août 2015 a été le plus chaud que la planète ait connu depuis 1880

    DSC_3489.JPGLe mois d'août 2015 a été le mois d'août le plus chaud que la planète ait connu depuis le début des mesures en 1880, a indiqué lundi le service météorologique américain National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).
    L'année 2015 dans son ensemble pourrait d'ailleurs devenir l'année la plus chaude que la planète ait connue, selon des scientifiques.
    La température moyenne à la surface des terres et des océans était en août dernier de 0,88° plus élevée que la moyenne de 15,6° de tous les mois d'août du 20ème siècle. Le précédent record, d'août 2014, a été dépassé de 0,09°.
    Cette année, les mois de février, mars, mai, juin et juillet ont également battu chacun leur record mensuel.

    Pas de ralentissement dans le réchauffement climatique depuis 1998

    capture ecran 2015-09-23 à 20.28.07.jpgDes chercheurs de l'université de Standford affirment, dans une étude publiée le 17/9, qu'il n'y a pas eu de ralentissement entre 1998 et 2013 dans le réchauffement de la planète, contrairement à de précédents travaux ayant alimenté de nombreux débats.
    "Nos résultats montrent qu'au niveau des statistiques portant sur les données de long terme sur la température mondiale, il n'y a jamais eu de hiatus, de pause ou de ralentissement dans le réchauffement", indique dans un communiqué Noah Diffenbaugh, chercheur à l'Université de Standford (Californie) et l'un des auteurs de l'étude publiée dans la revue Climatic change. "L'apparente pause dans le rythme récent du réchauffement, qui a largement été accepté comme un fait, est en réalité un signal artificiel créé par des biais dans les méthodes statistiques", écrivent les chercheurs.
    Ces dernières années, des travaux avaient mis en évidence depuis 1998 non pas une pause dans le réchauffement de la planète mais un ralentissement de celui-ci, en dépit de la concentration de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère qui ne cesse de croître.  Le Sillon Belge

    capture ecran 2015-09-23 à 20.27.17.jpg

  • Météo: amélioration en vue pour le week-end avec des maxima de 18 degrés

    DSC_5647.JPG

    Un beau w-e d'automne en vue semblable à la journée de dimanche dernier.
    (Photo AL Ramelot 20/9)
    Le temps sera idéal pour le jogging de l'école à Fraiture, samedi et pour la marche Adeps à l'Hippopassion, dimanche !

    capture ecran 2015-09-23 à 17.40.48.jpg

    WeatherPro Tinlot

  • Météo: un mois d'août chaud, entrecoupé d'orages !

    Et pour le début de l’automne, le météorologue Philippe Miévis nous annonce un mois de septembre «agréable»

    capture ecran 2015-08-03 à 11.25.22.jpg

    En août, on sera au-dessus des normales saisonnières. Des jours de canicule, supérieurs à 30°C, sont encore prévus. Mais le scénario de juillet ne se répétera pas. «Si les indicateurs montrent toujours une tendance pour une relative sécheresse pour ce mois d’août », poursuit le prévisionniste, «des intermèdes orageux devraient être plus présents ce mois-ci qu’ils ne l’ont été en juillet ».
    En fait, jusqu’au 20 août, on devrait connaître une

    alternance de périodes chaudes et de périodes orageuses, avec, lors de celles-ci, une baisse des températures.
    RENTRÉE EN DEMI-TEINTE
    Et ces orages accompagnés de températures plus fraîches devraient être plus nombreux durant la seconde décade. « À ce moment-là, les températures seront plus conformes aux moyennes saisonnières, avant une nouvelle amélioration en début de dernière décade. La toute fin de mois pourrait, par contre, être temporairement plus perturbée », annonce le météorologue.
    Fin août perturbée et premiers jours de septembre en demi teinte, annonce Météo Belgique. Soit une rentrée des classes sans doute plutôt grisâtre. Par la suite toutefois, les conditions atmosphériques deviendront plus sèches et plus douces jusqu’à la moitié du mois. Ensuite, elles se dégraderont quelque peu, mais les perturbations resteront assez timides, en deçà des normales saisonnières. «C’est donc un mois somme toute assez agréable qui se dessine pour ce début de l’automne météorologique», prévoit Philippe Miévis.

  • Juillet, le mois le plus chaud

    Comme nous vous l’avions annoncé il y a quelques mois déjà, le mois de juillet 2015 sera à la hauteur de toutes nos espérances estivales. Philippe Mievis, météorologue à MeteoBelgique.be le confirme une nouvelle fois.

    capture ecran 2015-07-04 à 22.14.36.jpg

    Il vient de dévoiler sa tendance saisonnière. "Nous avions évoqué, lors de nos précédentes analyses, la probabilité importante d’une vague de chaleur, courant juillet. Celle que nous vivons actuellement n’est donc pas vraiment une surprise", explique-t-il. "Mais, c’est vrai, nous l’attendions une dizaine de jours plus tard. Parmi les modèles de prévisions à long terme, tous ou presque semblent indiquer une anomalie chaude pour les prochains mois, et plus secs sans doute".
    Cette vague de chaleur ne pourrait donc pas être la seule de l
    ’été. "Nous pourrions encore en avoir une, sans doute en fin juillet ou plus vraisemblablement en début août", poursuit le météorologue. Concrètement, on peut affirmer que le mois de juillet connaîtra des températures bien supérieures à la moyenne: de 2,1° ! "Au début de ce mois, les températures dépassent les 35° à plusieurs reprises et le minimum des nuits sera supérieur aux 20 degrés. On peut qualifier ces nuits de tropicales. Le summum semble être le samedi 4 juillet, avec des températures qui pourraient ci et là battre des records".
    UNE VAGUE AUSSI EN AOÛT?
    Août s’annonce sympathique, du moins pour le début du mois "où nous pourrions avoir une nouvelle vague de chaleur. Après une transition orageuse, la fin de mois devrait connaître un temps plus à la belge". Une fois encore, on aura un excédent thermique et d’insolation et un déficit de précipitations.
    "Mais ce sera moins marqué qu’en juillet", prévient Mievis.
    PIERRE NIZET (La Meuse du 3 juillet)

  • Attention aux fortes chaleurs, la canicule est annoncée chez nous à partir de mercredi

    Attention: Fortes chaleurs, soyez attentifs aux personnes à risques !

    19079806.jpgCompte tenu des prévisions météo, la phase d'avertissement - niveau 2 du plan " ozone & vague de chaleur " est activée pour la période s'étendant du mercredi 1er juillet 2015 jusqu'au week-end. Le SPF Santé Publique, invite chaque citoyen à se montrer attentif aux personnes sensibles que sont les enfants, les personnes âgées ou malades et isolées. Voici le site officiel du SPF santé pubique avec tous les conseils et tous les renseignements utiles.
     
    En cette période de chaleur accablante, ce qui importe le plus, c'est de rester au frais et de ne pas s'exposer aux excès de chaleur qui mettent le corps à l'épreuve.

    Quelques conseils méritent d’être suivis :

    Lors d’une journée de forte chaleur :
    - Exposez-vous le moins possible au soleil ;
    - Protégez-vous par l’application d’une crème solaire ;
    - Buvez suffisamment, de l’eau de préférence ;
    - Signalez au CPAS de votre commune les cas isolés qui nécessiteraient le passage d’une assistante sociale.

    Lors d’une journée caractérisée par un dépassement du seuil des concentrations d’ozone :

    Pour les personnes les plus sensibles (les personnes asthmatiques, les personnes qui ont des problèmes respiratoires, les personnes âgées et les enfants en bas âge), le SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement recommande dans la mesure du possible :
    - De rester à la maison ;
    - De ne pas fournir d’efforts physiques ;
    - De ne pas ouvrir les fenêtres pendant la période la plus chaude de la journée soit entre 12 et 22 heures. Il faut ouvrir les fenêtres de préférence très tard le soir ou le matin, quand les concentrations sont retombées au plus bas.

    Enfin, une série de conseils à l'attention des vacanciers afin que les vacances ne soient que plaisir.

    Il est vivement conseillé dans l'intérêt de la santé de ne pas se mettre en route pour de longs trajets, entre 11h et 17 heures les jours de grand beau temps et de rester à l'écoute des informations à la radio pour connaître l'état de fluidité du trafic. Il y a lieu de se munir de provisions en nourriture et boissons qui assurent aux occupants du véhicule, une autonomie de quelques heures, en cas d'immobilisation forcée. L'eau et les boissons rafraichissantes peu sucrées seront les plus utiles; on évitera bien sûr les boissons alcoolisées.

  • Alerte météo: la canicule arrive sur la Belgique, avec des maxima pouvant atteindre les 36 degrés en deuxième moitié de semaine

    capture ecran 2015-06-28 à 10.09.28.jpg

    Après une belle journée dimanche (jusqu'à 24 degrés à Tinlot pour la fête à Fraiture ), le temps devrait rester sec lundi , avec des champs nuageux progressivement chassés par le soleil depuis l’ouest. Un vent faible à modéré d’ouest souffle, qui tournera ensuite vers le nord. Les maxima prévus vont de 21 à 25°.

    Le mercure devrait grimper mardi, avec des températures atteignant 24 à 29 degrés. De mercredi à samedi, la chaleur s’accentuera encore, avec des maxima pouvant aller localement jusque 36°. En fin de semaine, une averse locale est toutefois possible. (La Meuse en ligne)

    capture ecran 2015-06-28 à 10.07.58.jpg
    Il va faire trop chaud pour travailler, les horaires devront être adaptés.

    Plan Canicule pour les fonctionnaires wallons : 1 heure de travail en moins

    Et cela devrait encore monter au cours de la semaine jusqu’à 33 voire 35° C. En conséquence, l’horaire des fonctionnaires wallons qui travaillent en extérieur est déjà officiellement adapté. À partir de mardi, ceux qui effectuent des travaux en extérieur dits « lourds » travailleront une heure de moins. Pour les autres, une décision sera prise en début de semaine prochaine en fonction de l’évolution de la température.
    « Les prévisions indiquent que l’indice de contrainte thermique sera supérieur à 20 dès mardi prochain.
    En conséquence les personnes qui effectuent des tâches lourdes d’extérieur verront leur journée adaptée à partir de ce mardi et ce jusqu’à la fin de cette semaine au minimum.
    Ils commenceront plus tôt et travailleront une heure de moins » détaille Christophe Corouge porte-parole du Service public de Wallonie. La mesure qui vise des métiers comme les ouvriers des routes ou les gardes forestiers pourrait s’étendre à d’autres secteurs.
    « Pour le personnel qui travaille dans des locaux ou qui effectue des travaux en extérieur moins physiques, l’horaire pourrait également être adapté à la canicule de la semaine prochaine. Il faudrait, et ce sera vraisemblablement le cas, que pendant trois jours l’indice thermique dépasse les 24 ce qui correspond raisonnablement à une température de 29- 30 degrés». À noter que les mesures de canicules ne concernent pas les employés travaillant dans des bureaux qui disposent de la climatisation.  B.D.(La Meuse du 27 juin)