Méteo - Page 5

  • Attention: de gros orages et des vents allant au-delà de 90 km/h attendus mardi de 0h à 15h

    L’IRM (Institut Royal Météorologique belge) lance un avertissement pour la deuxième partie de la nuit et une bonne partie de la journée de mardi (0h à 15h). De gros orages sont en effet attendus.

    capture ecran 2015-05-04 à 20.12.58.jpg

    « A partir du milieu de la nuit de lundi à mardi et ce jusqu’à mardi en début d’après-midi, des averses parfois soutenues et accompagnées d’orage pourront se produire sur nos régions », indique l’IRM.
    La Meuse en ligne

    « Principalement à partir de mardi matin, des rafales de vent importantes seront également possibles. En effet, le vent se renforcera déjà sensiblement et, combiné à l’instabilité, les coups de vent pourront atteindre les 85 à 90 km/h voire davantage sous un orage. »

  • Météo: fin de semaine chaude avec des températures jusque 22 degrés, vendredi... avant un week-end pluvieux

    La journée de ce vendredi s’annonce chaude et ensoleillée, contrairement au week-end qui sera variable et marqué par des averses.

    capture ecran 2015-04-23 à 20.26.59.jpg
    Photo AL.
    La journée de vendredi sera encore sèche et ensoleillée, mais la nébulosité augmentera progressivement depuis la frontière française en fin d’après-midi. Des averses de pluie voire orageuses ne sont pas à exclure en soirée. Les maxima seront de 17 degrés au littoral et en Ardenne, et de 20 à 22 degrés à l’intérieur du pays. Le vent du sud sera faible à modéré.

    Le temps sera variable de samedi à mercredi avec de la pluie et des risques d’orage. La température à la mi-journée sera proche de 16 degrés durant le week-end, avant de chuter durant les jours suivants à 11 degrés, largement en-dessous des normales saisonnières. (La Meuse en ligne)

    Climat
    Mars 2015 a été le mois de mars le plus chaud sur la planète depuis le début des relevés des températures en 1880, a annoncé vendredi l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). « Pendant le mois de mars, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été de 0,85oC au-dessus de celle du XXe siècle », a expliqué la NOAA dans un rapport. « C’est la température moyenne la plus élevée pour un mois de mars depuis 1880, elle surpasse le précédent record établi en 2010 de 0,05oC. »  La M. du 18/04

  • Météo, un premier bilan de l'hiver. Le printemps approche: on attend 20° dans deux semaines!

    Un premier bilan météorologique: un hiver «normal» mais il a beaucoup trop plu

    DSC_8839.JPG

    Cela fait du bien de se dire que nous sommes le 2 mars. Pour les météorologues, l’hiver est derrière nous. Ils se basent sur trois mois: ceux de décembre, janvier et février pour faire leurs calculs. Pour eux, l’hiver ne s’arrête donc pas au 21 mars. Et que disent-ils pour la saison qui vient de s’éteindre? Qu’elle a été beaucoup trop arrosée. Il a plu,  Uccle, 65 jours sur les 90 que comptait l’hiver 2014-2015! Celar eprésente 7 jours sur 10 alors que,en général, il ne pleut que 5 jours sur 10 durant cette saison. Cela donne 275,6 l/m2récoltés par l’IRM alors que la normale est de220,5 l/m2. La température moyenne a été de 3,7°. C’est pile poil dans la normale qui est de3,6°. Décembre a été le plus «chaud» avec 4,3° devant janvier (3,5°) et février (3,3°). Nous avons eu droit à 160 h et 56minutes de soleil, c’est 20 h de moins que d’habitude. Décembre a été, de loin, le mois le plus sombre. Nous avons aussi eu droit,toujours à Bruxelles, à 11 jours de neige (12,9 pour la normale). Du côté des Fagnes, on se réjouit de l’enneigement: 62 jours de neige au sol au Mont-Rigi, avec une période de 43 jours consécutifs du 17janvier au 28 février. «Cet enneigement devrait se poursuivre en ce début mars», pronostique Philippe Mievis de MeteoBelgique.be. P. N. (La Meuse du 2 mars 2015)

    Enfin, le soleil va bientôt venir réchauffer la Belgique dans les prochaines semaines. 

    DSC_6788.JPG

    Bientôt le retour du soleil et des températures printanières !
    « Il semble qu’on aille vers une saison aux températures légèrement supérieures aux normes ». Mars devrait être plutôt sympathique avec l’arrivée, en seconde décade, d’un bel anticyclone. « Cela devrait amener un ensoleillement généreux. La barre des 20 degrés pourrait être atteinte à certains endroits privilégiés, comme en Campine ». Les dix derniers jours pourraient récolter plus de précipitations. (La Meuse en ligne d'après MeteoBelgique)
  • Douceur, faibles gelées nocturnes, et de belle périodes ensoleillées cette semaine.

    Coup d'oeil sur la météo de cette semaine

    capture ecran 2015-02-15 à 14.23.17.jpg

    La matinée de lundi sera grise par endroits, avec de la brume ou des nuages bas. Le soleil viendra toutefois reprendre sa place un peu plus tard, avec un vent faible, modéré à la Côte, soufflant depuis le sud. Les maxima seront de 8º environ.

    Mardi, les nuages domineront dans le ciel, avec de temps en temps une bruine légère. De mercredi à vendredi, le temps devrait rester sec avec de larges périodes ensoleillées. Durant la nuit et en matinée, il pourrait légèrement geler. Les températures atteindront 8 degrés en milieu de journée.

    Le week-end sera accompagné du retour d’un vent plus présent et d’un risque de pluie accru.

    Prévisions à 3 mois: La pluie sera présente
    de février à avril 2015

     capture ecran 2015-02-03 à 10.03.50.jpg

     

    Prévisions de Philippe Mievis (meteobelgique.be). La Meuse.

  • Prévisions: Il va encore neiger sur toutes le Belgique. Le mois de février devrait être le mois le plus froid de cet hiver

    L’année 2014 est à peine terminée avec son record de température de 11,9 degrés que voici  les prévisions de Philippe Mievis de MeteoBelgique.be
    À quoi ressembleront les trois premiers mois de l’année 2015, au niveau de la météo ?

    métreo.jpg

    «Nous connaîtrons un hiver 2014-2015 aux températures légèrement supérieures aux normales et excédentaires en précipitations. « Plus on s’avancera dans l’hiver, plus les chances de vivre des périodes froides et hivernales augmenteront».
    Lors des dix derniers jours de janvier, le temps devrait se rafraîchir. « Tout en restant perturbé. Ce qui permettra le retour de précipitations hivernales sur la majeure partie du pays ».
    Le pompon, ou plutôt le bonnet, sera donné au mois de février. I devrait être le mois le plus froid de cet hiver. « Même s’il sera plus arrosé que ce que nous pensions au départ.

    météo 3.JPG
    Chaussée Romaine à Ramelot, janvier 2015

    Des épisodes neigeux, mais cependant jamais fort longs, devraient concerner une nouvelle fois la majeure partie de notre pays ». Extraits de l’article de Pierre Nizet dans la Meuse du 3 janvier 2015.

  • Météo: la neige tombera samedi sur presque tout le pays et tiendra en raison de températures basses jusqu' au 4 janvier 2015

    Cette fois ça y est, la neige arrive. Elle a fait son apparition dans la nuit de jeudi à vendredi sur les hauteurs des Fagnes. Ce vendredi, il fera d’abord lumineux sur une grande partie du pays, avec des températures plus basses. Dans l’après-midi, des champs nuageux envahiront à nouveau le pays.

    DSC_3842.jpg
    Entre Tinlot et Seny

    Vendredi matin, les températures varieront entre 3 et 5 degrés dans le Condroz. L’après-midi, ça va se couvrir et les précipitations arriveront. Sur les Ardennes, ce sera de la neige, sur le centre du pays, de la neige fondante. Les températures nocturnes varieront entre 2 et 3 degrés.

    Samedi, une dépression traversera lentement le pays. Ce sera la journée la plus perturbée. Cette dépression amènera de la neige particulièrement dans l’après-midi. Les températures à la mi-journée seront de 0 degré et descendront jusqu'à moins 3 durant la nuit. Les conditions de circulation seront difficiles.

    Dimanche, les éclaircies seront de retour sous un fort courant continental. Les températures en profiteront pour chuter largement sous le zéro degré. A la mi-journée, il  fera  moins 5, la neige tiendra donc. Dans la nuit de dimanche à lundi on attend jusqu'à moins 7 à Tinlot.

    Le froid restera sur le pays en début de semaine avec des températures ne repassant pas au-dessus de 0 degré. (D'après la Meuse en ligne et WeatherPro)

  • 21 décembre 2014, solstice d'hiver, enfin les jours vont rallonger...

    Capture d’écran 2013-12-20 à 11.20.46.jpeg
    Dimanche 21 décembre 2014, c’est une journée de lumière – ou de stress, c’est selon… en raison des derniers préparatifs pour la fête de Noël. Mais c’est aussi l’avènement d’un renouveau : après de longs mois où la Belgique s’est enfoncée dans la pénombre, voici venu le moment où, dans la foulée du solstice d’hiver, les jours rallongent. Dans un premier temps, il faut plutôt parler d’une stabilisation. Ce dimanche, le soleil se lèvera à 8 h 36 et se couchera à 16 h 35. Mais dans les jours qui suivent, on mettra le cap sur le printemps.

    capture ecran 2014-12-21 à 10.37.49.jpg
    Date             lever et coucher du soleil (Liège)           durée de la journée

    capture ecran 2014-12-21 à 10.46.42.jpg
    Le 31 décembre, nous aurons déjà regagné 5 minutes de clarté
    http://www.sunrise-and-sunset.com/fr/belgique/liege/2014/decembre/21

  • Attention, premières chutes de neige et du verglas sur nos routes. De -2 à 0 degré, mercredi toute la journée dans le Condroz

    Des chutes de neige et du verglas sont annoncés par l’Institut royal de Météorologie belge (IRM) : il faudra être très prudent sur les routes !

    capture ecran 2014-12-02 à 22.37.00.jpgPremière neige  à Ramelot vers 22h.

    La Cellule d’action routière (CAR) composée du centre régional de crise de Wallonie (CRC-W), du centre Perex et de la police fédérale de la route est activée en raison des prévisions météorologiques, annonce mardi le service public de Wallonie (SPW). Il neige en effet ce mardi soir et dans la nuit, et du verglas pourrait localement se former. Si l’annonce était surtout faite pour le sud du sillon Sambre-et-Meuse, les chutes de neige sont visibles partout en Wallonie, de Liège à Charleroi en passant par Louvain-la-Neuve, Florennes, Verlaine ou Tinlot! La Meuse en ligne

  • Météo: toujours pas d'hiver en vue

    Encore de très belles journées en ce début novembre notamment le mardi 11 novembre. Dimanche après-midi un très bel arc-en-ciel sur nos villages. Pas évident à photographier avec un iphone, même en 3 fois. (Transmis par M.P.)

    capture ecran 2014-11-12 à 18.54.23.jpg

    Pour les 3 prochains mois, voici les tendances et toujours pas de gros hiver en perspective (La Meuse du 10 novembre 2014)

    météo 2014-11-10 à 0.jpg

  • Un beau week-end de Toussaint ensoleillé sur le Condroz

    Le soleil était au rendez-vous ce dernier jour d'octobre. Un ciel bleu et des températures toujours agréables pour la saison accueilleront le mois de novembre.

    capture ecran 2014-10-29 à 14.52.24.jpg
    Photo AL: Le château d'Abée

    Samedi, le temps restera sec et ensoleillé, des nuages arriveront par l’ouest en fin d’après-midi. Les thermomètres afficheront 19 degrés à Tinlot pour le Rallye du Condroz et les activités de plein air.

    Dimanche, on attend une nouvelle journée ensoleillée. La nébulosité augmentera dans l’après-midi ou dans la nuit avec un risque d’averses. Le vent proviendra toujours du sud et les températures seront toujours plus élevées que la normale avec 17 degrés.

    Des averses sont attendues dès lundi avec le retour à des températures de saison au environ de 12 degrés dans le Condroz.

    capture ecran 2014-10-29 à 14.55.24.jpg

    Attention les récoltes ne sont pas terminées partout et pas de jour férié pour les agriculteurs qui peuvent en plus profiter du beau temps!

    Et un petit clin d'oeil de circonstance, à nos amis agriculteurs avant le Rallye du Condroz:

    capture ecran 2014-10-31 à 21.18.12.jpg
    Un fermier occupe toute la largeur de la route avec son tracteur.  Ça énerve un pilote qui le suit dans une superbe voiture course et qui, l'occasion se présentant, met les gaz et double le tracteur en trombe en hurlant et en montrant son capot : "il y a 200 chevaux là-dessous"!
    Il va si vite qu'il loupe un virage un peu serré et tombe dans un étang....
    Quelques minutes plus tard, le tracteur du fermier arrive à sa hauteur :

    capture ecran 2014-10-31 à 21.22.18.jpg
    "Alors, on fait boire ses bêtes ???".

  • Météo: un temps sec et assez ensoleillé mais frisquet. 20 degrés le week-end prochain

    capture ecran 2014-09-22 à 22.31.04.jpg
    Ramelot, automne 2014. Photo AL
    La journée de mardi sera plus ensoleillée avec des températures oscillant entre 12 et 15 degrés dans le Condroz La nébulosité augmentera mercredi, accompagnée de quelques averses.
    De jeudi à dimanche, le temps sera généralement sec et se partagera entre périodes nuageuses et ensoleillées. Les températures diurnes afficheront 17 degrés mercredi et environ 21 degrés durant le week-end.

  • Prévisions météo: un automne plus sec que l’été

    Septembre et octobre pourraient faire oublier l’été pourri que nous avons eu.
    Les prévisions à long terme pour les trois mois de l’automne météorologique sont encourageantes. Les mois de septembre et d’octobre, selon meteobelgique.be, devraient connaître de beaux passages ensoleillés. Et l’hiver ne devrait pas être précoce. Enfin, croisons les doigts.
    À l’heure actuelle, l’automne 2014 s’annonce comme supérieur aux normales au niveau des températures et aux précipitations sinon légèrement déficitaires, sinon proches des normales saisonnières.

    capture ecran 2014-09-11 à 20.35.20.jpg
    Pierre Nizet (La Meuse du 3 septembre)

  • 2014: le 6e été le plus humide en 181 ans

    Près de 340 litres/m2 sont tombés à Uccle. Cela ne vous étonnera pas : les précipitations tombées cet été sont déjà qualifiées de très anormales par l’IRM. Un exemple qui en dit long ? En 45 minutes, le 29 juillet à Knokke, il est tombé 75,5 litres/m2… soit plus qu’un mois de juillet entier !

    capture ecran 2014-09-02 à 21.42.31.jpg

    Les malheureux qui sont restés cet été en Belgique ont dégusté. On parle de la météo pourrie qui a fait oublier que le printemps, lui, avait été beau. Nous avons demandé à Marc Vandiepenbeeck, météorologue à l’IRM, de dresser un bilan de la saison qui se termine, pour la météo, le 31 août et pas le 21 septembre. Il a donc additionné les données du mois de juin, de juillet et des 28 premiers jours du mois d’août. Pour avoir le bilan final, il faut attendre quelques jours.
    Mais nous pouvons déjà dire que l’été 2014 est l’un des plus pluvieux depuis 1833, date des premiers relevés effectués de manière scientifique à Uccle. « C’est en effet le 6e été le plus mouillé », confirme le Brabançon. « Au 28 août, il est tombé 338,7 mm… et il a encore un peu plu ce vendredi. La normale pour un été en Belgique est de 224,6 mm. »
    L’IRM considère ces précipitations comme très anormales. Pour qu’elles soient « exceptionnelles», il faudrait qu’il soit tombé 341 mm d’eau. On n’en est pas très éloigné .
    Le record date de l’été 1992 avec 364,88 mm. « Ce qui est surprenant, c’est le nombre de jours de pluie. Sans compter le vendredi, il y en a eu 46… soit seulement deux jours de plus que la normale. » Cela veut dire que quand il a plu, il a plu beaucoup. « Le 29 juillet, entre 5h30 et 6h15 du matin, il est tombé 75,5 ml à Knokke. À Ittre, lors de l’inondation, on estime à 80 litres/m2 tombés en 1h20 ». C’est énorme. Quant aux jours d’orage, on en a comptabilisé 46 jusqu’ici, soit 9 jours de plus que la normale. "C’est très anormal".
    Au niveau de la température, on avoisine les 17,3o (la normale, c’est 17,5o). « C’est le 31e été le plus frais depuis 1833 ». PIERRE NIZET (La Meuse du 30/8)

  • Ces 20 dernières années en Belgique, 114 calamités, 223 millions de dégâts

    capture ecran 2014-08-03 à 19.00.42.jpg

    Les inondations du  mardi 29/7 dans le Brabant wallon seront-elles reconnues comme calamités ? Ce sera le premier dossier à examiner par la Région wallonne, puisque cette matière est régionalisée depuis le 1er juillet de cette année.
    Jusqu’ici, c’est le Fédéral (SPF Intérieur) qui avait la mainmise sur cette matière, une affaire de gros sous, à lire les chiffres de la direction des calamités.
    En 20 ans (les premières stats ne sont disponibles que depuis 1993), 114 catastrophes ont été reconnues comme calamités. Elles ont débouché sur 222.991.795 euros d’indemnisation par l’État ! Les calamités les plus fréquentes sont : les pluies intenses (59), suivies des tornades (16), les inondations (10), les pluies de longue durée (10), les pluies intenses avec grêles (10), les tempêtes (3), les grêlons (3), les mouvements tectoniques (2 : la chute du rocher de Dinant en 1995 et le glissement de terrain du Mont de l’Enclus), les chutes de neige (1 : en décembre 2010).
    SURTOUT LA PLUIE
    L’ensemble de ces calamités a endommagé un total de 71.445 biens, à savoir : 29.336 maisons, 7.693 véhicules, 11.561 cultures et machines agricoles, 17.497 meubles, 3.693 biens utilisés comme matériel professionnel… « Depuis 2007, l’assurance incendie qui couvre votre maison doit aussi intervenir pour les inondations, les débordements d’égout, etc. Le Fonds n’intervient plus alors que pour les cas sociaux, les dégâts aux
    cultures, etc. », précise Georges Pletinckx, responsable à la Direction des calamités.
    La plus grosse calamité en terme d’indemnisation ? Les pluies intenses des 13, 14 et 15 septembre
    1998, avec une facture de 42,5 millions d’euros. La répartition géographique montre que Bruxelles, les provinces du Luxembourg et du Brabant sont relativement épargnées par rapport aux provinces flamandes et aux provinces de Liège et de Namur. F. DE H. (La Meuse du 31 juillet)

  • Météo: les mois d'août et septembre s'annoncent doux, sans vague de chaleur

    capture ecran 2014-07-04 à 21.47.43.jpg

    capture ecran 2014-07-04 à 21.47.53.jpg« Le mois de juillet risque fort de ressembler au mois de juin que nous venons de connaître », écrit Philippe Mievis. « Mais la tendance orageuse devrait être un peu moins présente qu’en juin. La dernière partie du mois devrait, par contre, nous gratifier d’un temps plus stable et plus chaud ».

    Le mois d’août devrait lui être plus clément que prévu il y a un mois. C’est une bonne nouvelle pour les Belges qui resteront au pays !« Il s’annonce en effet un peu plus doux que lors de nos précédentes analyses, même si cela est encore à confirmer le mois prochain », poursuit Philippe Mievis qui ne se trompe que très rarement. « Dans un premier temps, c’est une météo à tendance estivale qui semble se dessiner. Sans parler de vague de chaleur, à l’heure actuelle, c’est cette période, avec celle de la fin du mois de juillet, qui devrait voir les jours les plus chauds de cet été 2014 ».

    Cette tendance devrait malheureusement s’inverser après la mi-août avec l’arrivée de dépressions atlantiques. « Elles seront couplées à un temps plus perturbé et nettement plus frais. La transition entre ces deux types de temps se fera de façon assez subite et sera matérialisée par des orages potentiellement violents ».

    Quant au mois de septembre : « Après un début mitigé, il devrait nous gratifier de quelques périodes d’arrière-saison agréables, surtout en seconde partie de mois ». (Sudinfo.be) et la Meuse du 4 juillet.