Mobilité - Page 3

  • Tinlot montage des éoliennes. Attention! La N63c fermée dès ce vendredi pour une semaine

    Capture d’écran 2020-10-01 à 13.21.42.png

    Afin de permettre le montage de l'éolienne en bordure de la N63c (rue du Centre), celle-ci sera fermée à la circulation entre le carrefour de la maison communale et la route du Condroz  (entrée et sortie vers Terwagne) !
    Ces travaux sont prévus pour une durée d'une semaine à partir du vendredi 2 octobre, mais tout dépendra de la météo.
    Prenez donc vos dispositions pour éviter cet endroit!

  • La Province va installer des bornes électriques à Crisnée, Burdinne et Nandrin

  • La ligne EXPRESS E20 remplace le WEL W04 entre Liège et Marche à partir du 1er octobre !

    Capture d’écran 2020-09-28 à 17.23.08.png

    Bienvenue à la ligne EXPRESS E20

    La ligne EXPRESS E20 remplace le WEL W04 entre Liège et Marche à partir du 1er octobre

    Quels sont les changements ?
    Flexibilité d’horaire plus adaptée à la demande : 1 bus par heure
    Tarification : cartes multiparcours : 3,30€/trajet OU abonnement intégré à Horizon+ :
    Fin des réservations au préalable !!

    Vous trouverez ces informations dans les dépliants qui seront bientôt distribués à l’Administration Communale de Tinlot et/ou sur le site WWW.LETEC.BE et/ou sur l’app. du TEC.

    Téléchargez la brochure ici
    (Dépliant E20)

    Transmis par L. Medaerts échevine tinlotoise de la mobilité.Capture d’écran 2020-09-28 à 17.25.54.png

     

     

  • Ce mercredi, la Flèche Wallonne traverse le Condroz avec plusieurs passages et arrivée à Huy

    3734206627.2.jpg

     La Flèche Wallonne à Huy le mercredi 30 septembre

    Quel timing ? Quel public ? Comment ? Où ?
    Huy se réjouit d’accueillir la 23e Flèche Wallonne Femmes et la 84e Flèche Wallonne Hommes qui devaient initialement se dérouler le 22 avril dernier.Pour beaucoup de personnes la Flèche Wallonne, événement à caractère international, est un jour de fête et l’occasion de se retrouver entre amis. C’est aussi une journée durant laquelle Huy est mise en vitrine et promotionnée dans le monde entier grâce à la couverture TV qui concernera aussi cette année la course des Femmes.Mais il faut bien être conscient que cette édition ne sera pas comme les autres car elle se déroulera dans un contexte très particulier de crise sanitaire et devra répondre à un certains nombre d’exigences tant en matière d’accueil du public que d’encadrement des sportifs.
    En voici le détail :

     1. Horaires 

    Flèche Wallonne Femmes
    Présentation des équipes féminines sur la Grand-Place de 7h30 à 8h30.
    Départ à 8h40 à l’entrée de la Grand-Place, En Mounie.
    1er passage au Mur de Huy vers 11h15.
    Arrivée au Mur de Huy vers 12h05.

    Flèche Wallonne Hommes
    Départ de Herve à 11h25.
    1er passage au Mur de Huy vers 14h45.
    2e passage au Mur de Huy vers 15h30.
    Arrivée au Mur de Huy vers 16h20.

    * Jauge de 400 personnes maximum.
    Port du masque et distanciation physique obligatoires.

     2. Pas de public dans le Mur de Huy 

    En raison du contexte sanitaire le Mur de Huy sera exceptionnellement fermé, excepté pour :
    Excepté pour les riverains et leurs invités éventuels
    Seuls les riverains du Mur et leurs invités éventuels (5 personnes maximum dûment accréditées par la Ville de Huy) pour un maximum de 10 personnes par foyer seront autorisés à assister au passage des coureurs. Le port du masque sera obligatoire. Les riverains ont reçu un courrier à ce sujet.

    Excepté pour une bulle de 400 personnes sur le site d’arrivée
    Un espace sera organisé à hauteur de la ligne d’arrivée pour accueillir, dans le respect des directives imposées, une jauge de 400 personnes dûment accréditées par la Ville de Huy. Le port du masque y sera obligatoire sauf lors de consommations de boissons ou nourriture.Une buvette et une friterie y seront installées ainsi qu’un écran géant. Le protocole appliqué au secteur HORECA sera d’application : tables de 10 maximum, service à table, chaque client restera assis à sa propre table lorsqu’il consommera, aucune consommation au bar ne sera autorisée.

    Comment pourra-t-on accéder à l'espace de 400 personnes au sommet du Mur ?
    Toute personne qui se sera préalablement inscrite et qui sera dûment accréditée par la Ville de Huy aura accès à l'espace de 400 personnes au sommet du Mur.
    Les réservations seront ouvertes à partir de ce lundi 21 septembre à 9h précise.
    Toutes les demandes formulées avant ce lundi 21 septembre à 9h sont inutiles ; elles ne seront pas prise en compte.
    Une personne ne pourra réserver que pour deux personnes maximum, enfant de -12 ans compris.
    Un seul moyen pour réserver : par mail à l’adresse sylvie.wilkin@huy.be en mentionnant vos nom et prénom et ceux de la personne qui vous accompagnera éventuellement.

    > Excepté pour les clients du restaurant le Cortina
    Le restaurant Le Cortina sera accessible uniquement sur réservation et dans le respect d’une jauge de 200 personnes. Le protocole appliqué au secteur HORECA sera d’application. Les réservations se clôtureront le jeudi 24 septembre à minuit, via le 085/21 51 43 ou lecortinahuy@gmail.com

     Attention ! 

    Un contrôle strict sera assuré aux points d'entrée dans le dispositif fermé.
    Nous insistons auprès des personnes qui seront accréditées
    - soit pour rejoindre leur hôte riverain du Mur
    - soit pour rejoindre l'espace de 400 invités au sommet du Mur
    sur l'obligation d'être muni de l'accréditation qui sera délivrée par la Ville de Huy.
    Toute personne non munie de cette accréditation sera interdite d'accès au Mur et à la plaine de la Sarte par nos services de Police.
    Les clients du Cortina seront eux renseignés sur une liste et contrôlés aux points d'entrée dans le dispositif fermé.

     3. Et le public en ville ? 

    Le Mur de Huy fermé, les regroupements de personnes ne seront pas autorisés sur le reste du parcours, en amont et en aval du Mur. Des contrôles seront effectués par nos services de Police. Mais il sera bien sûr possible d’assister au passage des coureurs dans le cadre de sa bulle familiale. Et le port du masque sera obligatoire.
    Nous comptons sur le sens des responsabilités de chacun pour que cette édition 2020 de la Flèche Wallonne soit une réussite.
    Infos > Ville de Huy / Sports, 085/21 78 21 – sports@huy.be

    Source et plus d'info: Huy.be

    Capture d’écran 2020-09-29 à 19.07.50.png

    Le détail du parcours et de l'horaire est disponible sur le site officiel de la Flèche Wallonne

  • Les pédibus vont se multiplier à partir de 2021

    Un plan Piétons pour 2021
    Son cabinet prépare un plan Piétons pour 2021 : « Les pédibus seront un des éléments à développer pour atteindre nos objectifs de transfert modal. Pour la marche à pied, le but est de passer de 3 à 5 % ». Un appel aux écoles sera lancé en janvier 2021. Les établissements qui organisent un pédibus peuvent recevoir des chasubles fluo-réfléchissantes pour les accompagnateurs et les enfants auprès du SPW. À Chapelle-lez-Herlaimont, une soixantaine de chasubles sont ainsi mises à disposition au quotidien.
    La Meuse H-W

  • Grosses perturbations lundi au TEC Liège !

    Capture d’écran 2020-09-27 à 19.11.43.png

    Ce lundi 28 septembre, les organisations syndicales participeront à une manifestation nationale dans différentes villes du pays. Il ne s’agit donc pas d’une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participeront. Des perturbations sont donc à craindre sur le réseau TEC. 

    Pour obtenir le détail des parcours supprimés, cliquez sur votre région :

    L'ensemble de nos services seront à nouveau assurés normalement à partir de ce mardi 29 septembre.
    Source: https://www.letec.be/#/News/Detail/13122

  • Consultation citoyenne sur la sécurité routière (participez jusqu'au 2 octobre)

    Capture d’écran 2020-09-24 à 17.47.07.png

    Le 1er décembre 2020 se tiendront les États généraux de la Sécurité routière, initiés par la Ministre Valérie De Bue. Ce rendez-vous sera le point d’orgue du travail d’état des lieux réalisé par les experts de la sécurité routière en Wallonie.

    En amont de cet événement, la Ministre et l’AWSR invitent tous les wallons à être acteurs de la sécurité routière à travers une consultation citoyenne. Via un grand questionnaire, vous avez la possibilité de partager votre avis sur des thématiques de la sécurité routière. Cette démarche est inédite au niveau wallon puisque c’est la toute première fois qu’un Ministre du Gouvernement wallon en charge de la sécurité routière initie une telle consultation citoyenne.

    Sur base des réponses que vous communiquerez, un groupe d’experts de la sécurité routière émettra une série de recommandations. Ces recommandations seront ensuite présentées à la Ministre qui pourra adéquatement s’en inspirer pour établir un plan d’actions.

    La consultation citoyenne prendra fin le 2 cotobre 2020.

    Aujourd’hui, plus que jamais, vous avez la possibilité d’agir pour plus de sécurité sur la route.

    Ensemble, soyons acteur de la sécurité routière pour préserver la vie de tous.

    En cas de soucis, vous pouvez nous contacter via l'adresse mail info@awsr.be

    Capture d’écran 2020-09-24 à 17.47.28.png
    Source

  • Écluse d’Ampsin-Neuville: fin des travaux de la Nationale 90 pour l’été 2021. La passerelle du barrage surélevée et prolongée jusqu’à la N90.

    Depuis août 2019, la circulation de la RN90 est fortement impactée par les travaux d’agrandissement de l’écluse d’Ampsin-Neuville. Les cyclistes ne peuvent en effet plus passer à certains endroits, et la circulation des véhicules motorisés est fortement impactée.
    Le chantier conséquent de l’écluse devrait d’ailleurs durer jusqu’en 2023… Le député wallon Rodrigue Demeuse (Écolo) a interpellé le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry (Écolo également) sur l’évolution du projet et sur son impact à moyen terme sur la mobilité de la vallée.

    Une passerelle pour les vélos
    Dans sa réponse, le ministre a indiqué que les travaux routiers de la N90 devraient être terminés pour l’été 2021, comme annoncé dans le calendrier du projet. Il n’y a donc pas eu de véritable retard lié à l’épidémie de coronavirus, contrairement à d’autres chantiers (comme la liaison Tihange-Strée-Tinlot).
    Le ministre précise également que, outre le « rétablissement du RAVeL le long de la Meuse en rive droite», la Grand-Route (entre le site éclusier et le village d’Ombret) sera transformée « en un itinéraire exclusivement réservé aux modes doux ».
    De plus, la passerelle du barrage sera surélevée et prolongée jusqu’à la N90 afin de « créer un lien sécurisé entre la piste cyclable longeant cette voirie et la rive gauche ».
    De quoi réjouir le député écologiste hutois qui parle d’un « véritable plus pour la mobilité cycliste dans la vallée ».
    La Meuse H-W

  • Baisse du nombre de voitures en Belgique, une première depuis la guerre. Illustration

    Capture d’écran 2020-09-16 à 15.38.47.png

    Le 1er août 2020, la Belgique comptait 5.888.589 voitures particulières, contre 5.889.210 un an plus tôt. « Il s’agit d’une légère mais remarquable baisse de 0,01 % alors que le nombre de voitures personnelles augmentait en moyenne de 1,27 % par an ces 10 dernières années », indique Statbel, pour qui la pandémie de Covid-19 a certainement eu une influence sur ces chiffres.

    Ces cinq dernières années, les voitures roulant au diesel ont cédé du terrain aux modèles essence et ce, à un rythme croissant. Le nombre de voitures diesel a ainsi baissé de 6,3 % en 2020, à 2.815.755 exemplaires au 1er août 2020.

    Parallèlement, le nombre de voitures essence a continué d’augmenter (+5 % en 2020) et atteint 2.843.903 exemplaires. Les voitures essence représentent à présent 48,3 % du parc des voitures personnelles pour 47,8 % pour le diesel.

    Loin derrière, on retrouve les hybrides, avec 154.807 voitures (2,6 % du total). Ce type de motorisation a toutefois quintuplé en cinq ans.

    Quant aux voitures électriques, elles ne représentent « que » 0,4 % du parc automobile, malgré la plus forte augmentation annuelle (+56,4 %) : on en trouve 23.983 sur les routes belges.

    Enfin, on dénombre 14.957 voitures au gaz (+0,2 %).

    Outre les voitures privées, la Belgique compte 16.422 autobus et autocars, 910.356 véhicules utilitaires pour le transport de marchandises, 52.802 tracteurs, 196.504 tracteurs agricoles et 78.469 véhicules spéciaux, ce qui porte le parc des véhicules à 7.143.142 unités. On dénombre enfin 507.996 motocyclettes inscrites en Belgique.
    La Meuse

  • Trop de trafic à Vierset, le bourgmestre de Modave veut des contrôles renforcés

    C’est une des (nombreuses) conséquences de la fermeture de la Chaussée des Forges entre Huy et Marchin. De nombreux véhicules passent désormais par le petit village modavien de Vierset… ce qui agace les riverains.
    « On a énormément de plaintes d’habitants qui disent que la situation est devenue infernale. On croise des véhicules qui vont à une vitesse folle. Il y a un radar préventif, mais beaucoup d’automobilistes ne respectent pas la limitation », regrette le bourgmestre de Modave, Éric Thomas.

    Trop de poids lourds
    Autre problème : les camions empruntent également ce chemin normalement interdit aux poids lourds ! Le bourgmestre a alors demandé un renfort des contrôles de police à Vierset.

    Les autorités communales comptent également coller prochainement sur la voirie des inscriptions rappelant les limitations de vitesse (50 km/h, et 30 près de l’école).
    Pour rappel, les travaux de la Chaussée des Forges ont débuté le 3 août et devraient encore durer jusqu’au début du mois d’octobre.
    La Meuse H-W

  • Qu'en est-il des trajets en train gratuit? Réservez votre pass dès maintenant et avant le 30 sept.

    118653434_2949439301955680_5938331747499474588_n.jpg

     
    Dès à présent, vous pouvez demander à la SNCB votre Pass pour voyager gratuitement en train (2 trajets par mois entre le 5 octobre 2020 et le 31 mars 2021). ATTENTION : les demandes doivent être introduites avant le 30 septembre inclus via ce site
    https://www.belgiantrain.be/fr/tickets-and-railcards/railpass/free-pass
    ou par téléphone au 02/300.15.15
  • Liaison Tihange-Tinlot. Face aux nuisances du chantier interminable, un radar sera placé à Tihange

    Après Caroline Cassart (MR), c’est au tour de Christophe Collignon (PS) d’interpeller le ministre Henry (Ecolo) au sujet de la liaison Tihange Tinlot. Ce chantier, dont la réalisation du premier tronçon entre Tihange et le hameau des Neuf Bonniers remonte à… 2004, exaspère de plus en plus de monde tant il tarde à se concrétiser.

    « En marge du chantier, les reports d’échéances et aménagements provisoires de circulation génèrent d’importants problèmes au niveau local, tant en termes de mobilité que de quiétude des riverains » souligne ainsi le député-bourgmestre de Huy. Il annonce que, pour tenter de pallier ces problèmes, il a dû prendre diverses mesures de circulation. Il a notamment placé une rue en circulation locale. Il s’agit de la rue Poyoux-Sart, à Tihange, dans sa portion comprise entre le chemin du Chera et la rue Arbre-Sainte-Barbe.

    Par ailleurs, pour empêcher que le trafic de camions en particulier ne passe par cet axe, les autorités communales ont décidé d’acquérir un radar répressif qui sera placé rue Arbre-Sainte-Barbe.Ce radar sanctionnera les excès de vitesse mais sera aussi susceptible de déterminer si des camions passent par cet axe (qui leur est interdit).

    « Quel est le calendrier précis des travaux encore à réaliser ? », a ensuite questionné le député-bourgmestre, avant d’insister : « Considérant les enjeux économiques et de mobilité liés à la finalisation de cette liaison, le Gouvernement wallon ne pourrait-il pas considérer ce chantier comme prioritaire ? »

    « Un nouveau permis de bâtir »
    Le ministre Henry a répondu qu’il « déplorait les multiples déconvenues de ce chantier et sa durée, engendrant des problèmes au niveau local. »

    Il a rappelé que les travaux de la liaison routière Tihange-Tinlot avaient été scindés en quatre phases. Les deux premières phases sont terminées et la troisième phase est au stade des expropriations. Celles-ci sont gérées par le comité d’acquisition. « Les travaux n’ayant pas démarré en 2019 faute d’emprises (les expropriations ne sont toujours pas finalisées), le permis de bâtir ne peut plus être prolongé. Une nouvelle demande est en préparation par mes services. »

    Enfin, la phase 4 d’un budget de 6 millions d’euros est conditionnée par l’avancée de la phase 3. Ce budget inclut d’une part la démolition du pont de l’échangeur de Tinlot et la construction en lieu et place d’un grand giratoire, et d’autre part la sécurisation du carrefour Levooz.
    La Meuse H-W

  • Limitation à 100 km/h sur le ring de Bruxelles le 1er septembre

    Capture d’écran 2020-08-29 à 20.32.30.png

    À partir de ce 1er septembre, il y a des nouveautés en matière de mobilité à Bruxelles. Avec la crise du coronavirus, des adaptations avaient été faites dans la capitale, notamment dans le Pentagone et sur le ring. Pour la rentrée, la Ville de Bruxelles et la Région bruxelloise adaptent encore certaines mesures prises. La vitesse autorisée sur le ring de Bruxelles sera alors réduite de 120 à 100 km/h. La mesure a été prise dans le cadre du plan flamand Energie-Climat 2021- 2030.

    La réduction de la vitesse, de 120 à 100 km/h, sera d’application sur toutes les parties du ring de Bruxelles (R0) gérées par les Régions flamande et bruxelloise, ainsi que sur les routes parallèles à hauteur des entrées et des sorties du ring.

    La vitesse maximale autorisée ne sera par contre pas augmentée là où elle est actuellement inférieure à 100 km/h. C’est notamment le cas sur le viaduc de Vilvorde et au virage de Forest, où les automobilistes sont priés de ne pas dépasser les 90 km/h. Le plan Energie-Climat flamand avait été définitivement approuvé par l’exécutif régional le 9 décembre 2019. 
    Sudinfo

  • TEC

    Capture d’écran 2020-08-27 à 12.06.42.png

    Découvrez les infos sur le nouveau site du TEC:https://www.letec.be/

    Du nouveau pour les 18-24 ans

    À partir du 1er septembre, les voyageurs âgés de 18 à 24 ans pourront circuler sur le réseau TEC avec un nouvel abonnement à un prix réduit, en vente dès à présent. 

    Par exemple, les 18-24 ans pourront déjà profiter d’un abonnement NEXT mensuel dès 10.5€. 

    En savoir plus sur ce nouvel abonnement

    Par ailleurs, les 18-24 ans pourront également bénéficier de tarifs réduits pour l’achat des CITY PASS Liège et Charleroi, en collaboration avec la SNCB. 

    Plus d’avantages pour les bénéficiaires du statut BIM

    Les bénéficiaires du statut BIM pourront désormais acheter tous les abonnements à prix réduit (colonne « % » dans la grille tarifaire), en plus des titres Multiparcours

    L’abonnement 65+ reste entièrement gratuit pour les personnes de plus de 65 ans possédant le statut BIM

    Les prix des autres titres et abonnements restent inchangés. 

    Rentrée scolaire : testez gratuitement le parcours de votre enfant vers l'école !

    En septembre prochain, votre enfant prendra le bus/métro pour la première fois ? Testez gratuitement le parcours vers son école !

  • Permis périmé pour la liaison Tihange-Tinlot: « Le rond-point doit avancer! »

    Au mois de mai dernier, la députée-bourgmestre d’Ouffet, Caroline Cassart (MR) interpellait le ministre wallon de la mobilité Philippe Henry au sujet de l’avancement des 2 nouveaux rond-points qui devraient voir le jour à Tinlot.

    L’échangeur de Tinlot à transformer en rond-point.
    L’échangeur de Tinlot à transformer en rond-point. - D.R.

    Pour rappel le tronçon de la RN63 situé sur le territoire de cette commune condruzienne est particulièrement accidentogène et la Région prévoit un budget de 6 millions d’euros pour réaménager l’échangeur (suppression du pont) et le remplacer par un grand giratoire, mais aussi pour créer un second giratoire un peu plus loin au niveau du carrefour Levooz (croisement entre la N63, la N63c et la rue de Tillesse).

    Expropriations en cours
    Caroline Cassart vient de recevoir la réponse du ministre Henry concernant l’avancée de ce projet qui constitue la 4e phase de la liaison Tihange-Tinlot. Philippe Henry précise que : « Les expropriations sont toujours en cours. Cependant, mon administration pourrait démarrer les travaux dès l’adjudication, étant donné que les expropriations concernent essentiellement la N66 », écrit le ministre. Néanmoins, « la phase 4 de la liaison Tihange-Tinlot est conditionnée par l’avancée de la phase 3, au stade des expropriations et pour laquelle un nouveau permis de bâtir va être demandé. »

    Pour rappel, nous apprenions en juillet la péremption du permis de l’ensemble de la liaison Tihange-Tinlot - datant de 2012 - ce qui a passablement agacé la députée ouffetoise. Selon elle, il ne faut surtout pas bloquer l’avancée du dossier des rond-points de Tinlot pour autant. « Je vais réinterroger le ministre en septembre car il dit que la phase 4 est liée à la phase 3, mais il faut absolument avancer sur le dossier de la phase 4 sans attendre que la phase 3 soit finalisée. Ça fait trop longtemps que ces dossiers ont des rebondissements. »

    En septembre, le ministre de la mobilité devrait donc être interpellé à ce sujet. Reste à espérer qu’un agenda plus précis pour les différentes étapes restantes comme la demande du permis pour la phase 3, mais également l’exécution des travaux au niveau de l’échangeur de Tinlot, seront alors communiqués.

    P.Tar. LA Meuse H-W