Mobilité - Page 4

  • Liaison Tihange-Tinlot. La suite du (mauvais) feuilleton

    Capture d’écran 2020-04-18 à 15.41.40.png

    Entamée en 2004, après de longues années de palabres, la liaison Tihange Tinlot a déjà coûté 7,4 millions d’euros. - A.BT

    Philippe Henry, le ministre wallon de la mobilité, a répondu à la députée Caroline Cassart à propos de la phase 3 de la future liaison Tihange-Tinlot et de la réunion organisée avec les 13 agriculteurs expropriés le 6 février dernier. Furieux, les agriculteurs avaient dénoncé le manque de préparation et l’absence de proposition de dédommagement.

    Dans sa question écrite, Caroline Cassart ajoute : « Monsieur le Ministre, ce constat n’est pas très réjouissant et cela manque de sérieux vis-à-vis des agriculteurs concernés. Pouvez-vous me dire ce qu’il en est ? Comment expliquez-vous le manque de préparation de votre administration ? » 
    Le ministre Henry vient de transmettre sa réponse à la députée. Il confirme que cette réunion avait pour but la signature des autorisations de prise de possession. « Si certains participants n’ont pas eu les informations qu’ils attendaient, c’est évidemment regrettable. » Il ajoute : « Mon administration me confirme toutefois que les plans d’expropriations étaient à disposition des agriculteurs lors de la réunion et qu’un budget d’expropriation global est bien prévu. Les remarques formulées par les riverains lors de la demande de permis d’urbanisme n’auraient effectivement pas toutes été prises en compte par le fonctionnaire délégué. Cependant, au niveau de mes compétences, mes services mettent bien en œuvre le permis d’urbanisme obtenu. » Et le ministre de conclure : « Dans cette procédure, c’est le Comité d’acquisition qui agit souverainement. Sans décision contraire de l’autorité, les expropriations vont se poursuivre. En substance, le Comité d’acquisition va réaliser les estimations, négocier avec les futurs expropriés et lancer le cas échéant les expropriations judiciaires. »
    Extraits de l'article de La Meuse H-W

  • Mobilité Covid 19. T’Condruses a adapté ses véhicules afin de répondre aux normes de sécurité Covid 19.

    Le service de transport social du T’Condruses proposé par le GAL Pays des Condruses a adapté ses véhicules afin de répondre aux exigences de sécurité en raison de la pandémie Covid 19.

    91859997_619430918635320_7872570634323099648_o.jpg

    Des barrières ont été placées dans l’habitacle de nos véhicules afin de permettre une atténuation des risques de contaminations, tant pour nos chauffeurs que pour les bénéficiaires.
    Ceci nous permet dès lors de limiter les contacts et les flux d'airs entre le conducteur et les passagers, tout en préservant le fait de pouvoir communiquer.

    91834800_619430905301988_2820691360439336960_o.jpg

    Pour rappel, nous proposons nos services à la population des communes d’Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot pour effectuer les courses de première nécessité, (alimentaire / pharmaceutiques), en incluant le coût du déplacement effectué par le chauffeur du T’Condruses.
    Lors de la réservation de nos services, nous demandons de fournir une version électronique des courses à effectuer et les principes de précautions imposent au chauffeur d’utiliser des sacs de courses pliés du bénéficiaire. 
    Une fois les courses effectuées, ces sacs seront déposés à l’entrée du domicile.
    Le solde restant dû, après déduction des déplacements du service sera remis dans une enveloppe (fournie par le service) prévue à cet effet et glissé dans un sac de course.
    Bien entendu, nos chauffeurs sont équipés de gants et masques et effectuent une désinfection complète des véhicules (intérieur et extérieur) entre chaque prise en charge effectuée.
    Avec l’ensemble de ces mesures, nous voulons garantir un service adapté tout en préservant la santé de tous !
    Nos services restent accessibles au 085/274610 (un déviateur est mis en place pour proposer une réponse à tout moment).

  • Coronavirus: combien de passagers dans un bus ?

    Capture d’écran 2020-03-20 à 18.36.19.png
    TEC, un slogan peu approprié actuellement !

    Mesures de précaution et de distanciation
    Afin de limiter les contacts et risques de propagation du Covid-19, le TEC renforce ses mesures de précaution et de distanciation sociale à bord des véhicules.
    Le nombre de passagers à bord est désormais limité. Les voyageurs sont priés de conserver une distance minimale de 1,5 mètre entre les passagers et de n'occuper qu'une banquette sur deux.
    Par conséquent, il sera demandé aux voyageurs de ne plus monter à bord des véhicules si les limites suivantes sont atteintes :

    • 5 passagers maximum pour un bus standard ;
    • 12 passagers maximum pour un bus articulé ;
    • 15 passagers maximum pour un tram. 

    Si tel est le cas, et dans la mesure du possible, les véhicules afficheront le message "Complet".

    La validation n'est temporairement plus obligatoire et la montée à bord des véhicules TEC se fait uniquement par l'arrière. Cependant, le TEC rappelle à ses voyageurs qu'ils doivent posséder un titre de transport valable avant tout déplacement.
    Ces différentes mesures sont d'application jusqu’au 18 avril prochain

    Infotec

  • Tinlot parmi les pires communes en termes d'accessibilité à une gare

    Selon l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps) près de 40 % des citoyens ne sont pas suffisamment proches d’une gare pour s’y rendre à pied ou à vélo.

    Dans 78 communes, 100 % de la population habite à plus de 3,5 kilomètres d’une gare. D’après l’Iweps, à peine 16,8 % de la population wallonne peut dès lors facilement accéder à une gare de la façon la plus écologique possible, c’est-à-dire à pied. Distante de moins d’1 km, la gare la plus proche peut dès lors être rejointe en moins de 15 minutes, selon l’étude. « Les taux de couverture sont relativement faibles pour le mode piéton, concède l’institut. « Mais ils sont assez élevés pour le vélo et la voiture ». 61,4 % des Wallons peuvent en effet se rendre à la gare en moins de 15 minutes à vélo en parcourant moins de 3,5 km.

    Capture d’écran 2020-02-13 à 20.34.27.pngPour les voitures, ils sont forcément encore plus nombreux puisque 86,5 % de la population wallonne se trouve à moins de 10 minutes de voiture d’une gare, en moyenne. Globalement, cela ne semble donc pas trop compliqué de prendre le train, même si cela implique de devoir combiner deux modes de transport, dont la voiture. Et pourtant, seulement 4 % des déplacements domicile-travail en Wallonie passent par le train. Autant dire que la marge de progression est grande.

    ►► Commune par commune : pouvez-vous facilement accéder à une gare ? Découvrez-le ICI

    Article complet dans La Meuse H-W

  • Bon à savoir. La zone bleue est entrée en vigueur dans le quartier de la gare à Huy

    Cela fait longtemps qu’on en parle : elle est entrée en vigueur à Huy ! La zone bleue, tant attendue selon certains, tant redoutée selon d’autres, est en application depuis le 4 février et depuis le 10 février, fin de la période de tolérance !

    Capture d’écran 2020-03-01 à 19.47.01.png
    Les agents feront respecter les règles de la zone bleue. Il faudra donc utiliser le disque de stationnement, ou alors la carte de riverain.
    Cette zone est mise en place notamment pour résoudre les problèmes de parking dans ce quartier.
    En effet, de nombreux utilisateurs du train se garent dans les rues proches de la gare pour ne pas devoir utiliser le parking payant de la SNCB. Résultat : les riverains se retrouvent sans place…
    Les commerçants souffrent aussi de cette situation. Isahu, gérante de la supérette « Près de chez vous », est contente de voir du changement :
    « C’est toujours complet dans le quartier. Les gens viennent même dans mon parking privé et ne veulent rien entendre. J’espère que la situation va s’arranger ».
    La commerçante rappelle également l’importance des places de parkings pour les fournisseurs.
    Les riverains et les professionnels peuvent se garer aisément grâce à une « carte de stationnement ». La demande se fait via le site www.huy.be. Les ménages ont droit à deux cartes, valables un an. La première à 20€, la seconde à 50€. Les professionnels devront quant à eux débourser 50€ pour la première et 100€ pour la seconde.
    Pour rappel, les rues concernées pour bénéficier de la carte de riverain sont :
    avenue Albert Ier, rue des Jardins, rue des Cotillages, rue Bauduin-Pierre, place Zénobe Gramme, rue Sainte-Ivette, place des Battis, vieille chaussée de Statte, rue des Vignes, porte des Aveugles, chemin d’Antheit dans son tronçon compris entre la chaussée de Waremme et l’allée Saint-Étienne-au-Mont.
    Ro.Ma. Lire l'article complet dans La Meuse

  • Tinlot. 6.000.000 € sont prévus pour les deux ronds-point sur la route du Condroz

  • Liaison Tihange-Tinlot. Modave, les agriculteurs expropriés sont furieux

    « Le SPW a pensé aux grenouilles et aux vélos, mais pas aux agriculteurs ! Vous pouvez le noter ça, c’était n’importe quoi leur réunion. » En sortant de l’administration communale, cet agriculteur était en colère. Et il n’était pas le seul. La rencontre entre les représentants du SPW et les propriétaires terriens a tourné court.

    Aucun accord, aucune signature apposée sur les 13 avis d’expropriation envoyé par le SPW et un sentiment de découragement. Arrivera-t-on un jour à concrétiser la phase 3 et plus globalement cette fameuse liaison Tihange-Tinlot dont le chantier a été entamé en 2004 et qui a déjà coûté des millions d’euros ?

    « Cette réunion, c’était un coup dans l’eau, se désole le bourgmestre Eric Thomas (Ose). Il y avait un manque évident de préparation. Il manquait des informations précises, relatives notamment aux plans des parcelles concernées. Et le SPW ne disposait d’aucun montant à proposer aux agriculteurs. » « On ne va pas leur signer un chèque au blanc, commentait un participant. La Région veut avoir accès à nos terres pour pouvoir commencer les travaux au plus vite, mais ils ne font aucune proposition de dédommagement. C’est inacceptable » Autre reproche : la Région n’a pas tenu compte des remarques faites en… 2012 par les agriculteurs.
    Le tronçon 3 de la liaison Tihange-Tinlot, doit relier les Gottes à Strée au carrefour Saint-Vitu, en passant à travers les campagnes qui bordent notamment les rues des Aubépines, Elmer et Bois Rosine. La nouvelle route va couper certaines terres agricoles et, du coup, modifier voire empêcher leur accès. Jean-François Cassart, l’un des agriculteurs les plus concernés a fait ses comptes : si le permis n’est pas modifié il y aura 1.000 à 1.500 passages supplémentaires d’engins agricoles à travers le village par an. « Il va falloir des détours énormes, la vie du village sera fortement impactée. »
    En 2012, les agriculteurs avaient proposé de réaliser un tunnel destiné aux tracteurs à hauteur de la vieille carrière. « La Région ne nous a pas écoutés, regrette Jean-François Cassart, elle soutient que ce n’est pas possible à réaliser. Ils ont juste réalisé un passage pour les grenouilles. Et le pont aérien, c’est uniquement pour les cyclistes. »
    Désabusés, les agriculteurs et le Collège attendent désormais d’autres solutions du SPW : « Les remarques doivent être entendues. Pour les agriculteurs, mais aussi pour la sécurité des villageois » conclut le bourgmestre.
    Lire la suite dans la Meuse Huy-Waremme

  • Liberté individuelle et mobilité responsable. Incompatible ? Bar à débat, lundi 17 février

    La question de la mobilité est prégnante, en particulier en zone rurale.  Une mobilité responsable est-elle incompatible avec l’usage de la liberté individuelle?   Quelles sont les notions qui se cachent derrière ces termes?  Quels sont nos présupposés, nos croyances, et quel écho cela fait-il avec les données disponibles?
    Venez en discuter avec nous le temps d’une soirée !
    Cela
    se passe à l'Atelier(s) de Clavier, le 17/02/2020 à 20h

    MOB-Transportresponsable Site Web.jpg

  • Tinlot, conférence. Rappel du code de la route: le 17 fév. de 14 à 17h au local Intergénérationnel à Tinlot.

    Conférence police.jpgUn Policier de la Zone de Police du Condroz viendra nous faire un rappel du code de la route lors d'une conférence qui aura lieu le 17/02 de 14 à 17h au local Intergénérationnel à Tinlot.
    N’oubliez pas de vous inscrire au 0485/ 91 93 64 !

  • Ciara. Suivi de la situation à Tinlot et environs (dernière mise à jour 21h35)

    Lundi 7h15. Aucun appel reçu durant la nuit communique la Bourgmestre. Le point sera fait dans l'heure à l'administration communale.

    21h35. Ores fait venir des groupes électrogènes pour réalimenter différents circuits. Les réparations du réseau risquent de prendre quelques jours. Plusieurs coupures de câbles à haute tension avec beaucoup de dégâts. (L.W.)

    20h35.Le courant est rétabli partiellement à Scry, mais la tempête s'intensifie... Merci à tous les intervenants !

    20h10. La route de Dinant réouverte à Scry au niveau du cimetière.
    Rue Tillesse: Ores procède à des essais pour rétablir le réseau. (C'est un câble de 70.000 volts qui s'est décroché)

    19h45. Un câble électrique haute tension à terre au cimetière de Scry ! (L.M.)
    La route de Dinant est fermée à Scry suite à la rupture d'un câble haute tension près du cimetière
    Elia et d'autres services techniques sont sur place.

    2623766552.2.jpeg
    La rue Tillesse est fermée  (entre la route du Condroz et la route de Dinant).
    Des câbles sont arrachées à la cabine haute tension de Scry, certains sont sur la route !

    18h45.  Scry. Evitez absolument la rue de Tillesse !
    Coupure d'électricité: Ores fait le maximum mais est débordé...

    A Scry, la route de Tillesse est rendue dangereuse suite à la présence de câbles électriques sur la voirie. Les pompiers confirment que certains sont encore sous tension. Evitez cette route entre la N63 et la N636 (Route du Condroz et route de Dinant).
    Le service travaux tente de mettre en place des déviations mais les panneaux ont du mal à résister aux rafales de vent. Méfiez-vous.
    Ores va intervenir, mais impossible de donner un délai!

    17h45 Scry. Panne de courant, Ores est contacté 17h45 (L. Médaerts)
    Il s'agit de câbles arrachés par le vent à la centrale de Scry ! 

    Fraiture: Premiers dégâts Frédéric Calmant facebook  (17h)
    Voir également:
    http://blog.exometeofraiture.net/phenomenes-meteo-en-temps-reel-radars-satellites-orages/

    Capture d’écran 2020-02-09 à 17.03.20.png

    Commune d'Amay, écoles de Flône. 17h
    Mobilité: demain les écoles de l’Abbaye de Flône seront uniquement accessibles par le bas, via la chaussée Freddy Terwagne et la N617; la chaussée Romaine, la rue Kérité resteront fermées par mesure de précaution (un arbre vient d’ailleurs de se coucher au dessus de la chée Romaine). Une équipe de la police de proximité sera sur place pour aider la circulation. Merci de prendre vos dispositions et d’éviter le secteur si vous êtes en trafic de transit en privilégiant la RN90 de l’autre côté de la Meuse aux heures scolaires. Merci de votre compréhension. JMJ (Facebook)

    Modave. Service des travaux au top!  16h45  Info Modave

    84698513_2784827494896192_2643735722841866240_n.jpg

    Neuville en Condroz - Arbre tombé sur la route des 36 tournants. Impossible de passer.
    Source
    RTC Télé Liège  (14h30)

    Dimanche 13h30.
    La Bourgmestre de Tinlot et la Police du Condroz, insistent sur la nécessité de ne pas prendre la route actuellement et d'éviter absolument les zones boisées.
    Certaines sont particulièrement dangereuses actuellement et ce n'est que le début ! (Vallée du Hoyoux, route de Berleur,...)

    PHOTO-2020-02-09-13-05-36.jpeg

    Pour rappel également:

    Capture d’écran 2020-02-09 à 13.17.55.png

    Neuville en Condroz - Arbre tombé sur la route des 36 tournants. Impossible de passer.
    Source
    RTC Télé Liège  (14h30)

    N'hésitez pas à communiquer toute info utile sur ce blog:
    louviaux@mac.com
    0475 16494

    Les sites web utiles

    Capture d’écran 2020-02-09 à 15.36.39.png

    Le site Windy.com (photo) vous tient au courant de l’avancée de Ciara. Pour des questions plus pratiques, les comptes Twitter de la SNCB et du Crisis Center de la Belgique sont mis à jour.
    Ce dernier conseille également de s’informer sur les risques possibles sur inforisques.be.
    Il est aussi conseillé de s’enregistrer sur le site be-alert.be. Actif sur l’ensemble de la Belgique depuis 2017, ce dispositif permet aux bourgmestres, gouverneurs ou même au ministère de l’intérieur de donner de dispositions parti- culières par sms, appel ou e-mail.
    Il communique via les numéros 1789, 8686 ou via le 04.77.77.77.55. Le but est de communiquer en cas de situation d’urgence dans votre quartier ou dans votre rue.
    Cette voie de communication est donc complémentaire à celles qui existent déjà comme les médias, médias et réseaux sociaux, communications plus ciblées. (7Dimanche)

  • Ciara,Tinlot. Attention, un arbre couché sur la route de Dinant, à l'entrée de Scry en venant de Huy (+Mises à jour)

    Resized_20200209_124943.jpeg

    Un arbre est couché sur la route de Dinant (N66) à l'entrée de Scry en venant de St-Vitu.
    Les pompiers et la police arrivent sur place.
    D'autres arbres menacent et la circulation risque d'être difficile aujourd'hui à cet endroit !
    Prudence!
    (Photo L. Medaerts)
    N'hésitez pas à nous transmettre toute info utile concernant cette tempête à Tinlot.
    louviaux@mac.com
    0475 51 64 94

    Capture d’écran 2020-02-09 à 13.11.04.png
    Mise à jour 13h10 (Photo C. Guyot)

    b3ef1801-1135-44ff-b990-324e66562425.jpeg

    Mise à jour 13h25. C'est réglè !(C.G.)

     

    Pour info, concernant les routes vers la vallée de la Meuse, voici le message publié samedi soir par le Bourgmestre d'Amay sur Facebook.

    Capture d’écran 2020-02-09 à 13.17.55.png

  • Bientôt une « SmartLine » au Pays des Condruses?

    Une SmartLine : un concept qui réinvente le covoiturage 

    Capture d’écran 2020-01-24 à 13.39.42.png

    Comment remettre au goût du jour la pratique de l’auto-stop en évitant des planifications de trajet souvent contraignantes pour des petites distances ?
    Comment minimiser les contraintes d’organisation liées au partage de son trajet pour un conducteur ?

    Après avoir effectué une étude de besoins en mobilité, Mobicondroz se propose de mettre en place ce système de transport « réinventé » sur les axes principaux de nos communes à partir de la N66
    (entre Huy et Hamoir en passant par Strée, Modave, Tinlot, Ouffet), par la suite sur la N641 et d’autres axes structurants… ! Une première expérience est en cours à Liège pour monter à l’Université du Sart Tilman (Victor).

    Découvrez en vidéo le concept « SmartLine » :

    Capture d’écran 2020-01-24 à 13.35.40.png

    Une SmartLine se matérialise par une série d’arrêts installés le long d’un axe routier structurant reliant des villages, des zonings, des lieux de vie. Les arrêts constituent les lieux maximisant les chances de rencontre entre les conducteurs et les passagers.
    La mise en place d’une SmartLine se fait en complément d’une offre de transport public afin de renforcer l’accessibilité et la connectivité entre ville, villages ainsi que des zones d’activité périphériques (“zonings”).
    SmartLine c’est donc un outil technologique composé d’une application mobile et d’une plateforme web de gestion de la communauté. Un système de scannage permet d’identifier et de gérer les transactions liées à chaque trajet partagé réalisé.
    Cette technologie est nécessaire afin, d’une part, d’encadrer et de sécuriser la pratique de l’auto-stop et, d’autre part, de rendre plus intelligent et plus performant le service de transport proposé.
    Mais aussi… SmartLine c’est une communauté d’utilisateurs, conducteurs et passagers, sensibilisés et contribuant à une mobilité plus durable dans leur région. 
    Capture d’écran 2020-01-24 à 13.40.01.pngLe modèle économique de base de SmartLine demande aux passagers une petite contribution selon la distance parcourue (plafonnée à quelques euros par trajet). Cet argent est rétrocédé indirectement aux conducteurs sous la forme de points à faire valoir dans les commerces locaux.
    La finalité de SmartLine c’est donc de créer un circuit court en associant un service de transport avec d’autres acteurs économiques locaux.

    Plus d'info sur Mobicondroz

  • Tinlot. Conférence rappel du code de la route: le 17/02 de 14 à 17h au local Intergénérationnel à Tinlot.

    Conférence police.jpg

    Un Policier de la Zone de Police du Condroz viendra nous faire un rappel du code de la route lors d'une conférence qui aura lieu le 17/02 de 14 à 17h au local Intergénérationnel à Tinlot.
    N’oubliez pas de vous inscrire au 0485/ 91 93 64 !

  • Tinlot Tec. Déplacement de l'arrêt du WEL "Marche-Liège" devant la maison communale

    Capture d’écran 2020-01-12 à 15.00.51.pngLes remarques des usagers relayées auprès des TEC ont été entendues !
    L'arrêt du Wel dans le sens Marche-Liège a été déplacé provisoirement de la rue Malplaquaye près de la Maison Communale, à hauteur de la rue Chemin de Messes. Ce changement est lié aux travaux d'implantation des éoliennes.
    L'arrêt du Wel dans le sens Liège-Marche ne change pas, il reste bien le long de la Maison Communale, explique  Laurence Medaerts, l'Echevine de la mobilité.

    Capture d’écran 2020-01-12 à 15.12.45.png