noces d'or - Page 2

  • Noces d'or de Mr Albert Thomas et Mme Christiane Fabry le 15 août 2015.

    DSC_3822.JPG

     Le samedi 15 août, Monsieur Albert Thomas et Madame Christiane Fabry (dite Kilou) ont été mis à l'honneur à la commune de Tinlot à l'occasion de leurs noces d'or.

    DSC_3842.JPG

    C'est le 14 juillet 1965 qu'ils célébraient leur mariage à Sougné-Remouchamps.
    Né en 1943 à Ramelot, Albert étudie aux ATS à Seraing puis travaille à Cockerill sur le site de l'espérance jusqu'en 1994.
    Née en 1948, Madame se consacre pendant 14 ans à l'éducation de ses enfants, puis est engagée comme aide soignante au CNRF de Fraiture jusqu'en 2013. Elle ouvrira également une agence bancaire à domicile rue du Montys à Soheit-Tinlot.

    DSC_3840.JPG

    Tous les deux ont beaucoup travaillé pour élever leurs 3 enfants Vincent, Isabelle et Valérie.
    Ils ont le bonheur d'avoir 6 petits enfants: Angélique et Benjamin, Inès et Alix , Charlotte et Marine.
    Monsieur est passionné de jardinage, et de foot ! Depuis l'âge de 14 ans il fait partie de la chorale de Soheit-Tinlot.
    Madame suit des cours de solfège au conservatoire, aime recevoir, cuisiner et rendre service à l'un et l'autre.
    Pour clôturer la cérémonie à la commune, Albert a chanté "50 ans d'amour", repris en chœur par les personnes présentes.
    Tous nos voeux de bonheur et de santé pour les heureux jubilaires.

     DSC_3874.JPG

    DSC_3878.JPG

  • Tinlot, noces d'or pour Guillaume Guerretti et Renée Lallemand

    DSC_3629.JPG

    Samedi 11 juillet à Tinlot, les époux Guerretti étaient invités à la maison communale pour fêter leurs noces d'or.

    DSC_3656.JPG

    Monsieur Guillaume Guerretti et Madame Renée Lallemand se sont mariés le 15 juillet 1965 à Ellemelle. A l'occasion  de leurs noces d'or, ils ont été mis à l'honneur à la commune de Tinlot par les élus locaux.
    Née en 1946 à Berleur, Madame travaillera jusqu'en 2010 à Ellemelle, à Bruxelles et Liège.
    Monsieur Guerretti est né le 12 juillet 1944 en Italie à Trévisio. En Belgique depuis l'âge de 2 ans, il sera engagé à Cockerill à 18 ans jusque 1993.
    Ils s'installent dans le village d'Abée en 1995. 4 enfants, 10 petits enfants et un arrière petit fils les entourent de leur tendresse.
    Jardin, mécanique, famille… ils sont bien toujours très actifs, et c'est certainement le secret de leur forme.
    Rendez-vous est pris pour fêter leurs noces de diamant dans 10 ans.

    DSC_3636.JPG

    DSC_3661.JPG

    DSC_3668.JPG

  • 60 ans de mariage (noces de diamant) pour Marie-Antoinette Noël et Guy Evrard

    DSC_6873.jpg

    C’est le 25 juin 1955, il y a 60 ans  que Monsieur Guy EVRARD et Madame Antoinette NOEL se sont dit « OUI » à l’administration communale de SCRY.
    Leurs noces de diamant ont été fêtées samedi dernier à l’administration communale de Tinlot en présence de nombreux proches et amis.
    En l’absence de la Bourgmestre, c’est le premier échevin, Pascal Lejeune qui a présidé la cérémonie.

    DSC_6881.jpg

    Marie Antoinette NOEL est  née à SCRY, le 16 mars 1934, dans une famille de 7 enfants dont elle était l’aînée. Ses parents travaillent durement pour élever les enfants et dès le plus jeune âge, chacun doit participer aux tâches du ménage. Elle deviendra une excellente couturière, métier qu'elle exercera durant 30 ans.
    Guy Evrard provient d’OCQUIER, où il voit le jour le 09 février 1934, dans une famille de 6 enfants : 4 garçons et 2 filles. Dès 14 ans, ils devront tous travailler. Sur le tas, il apprendra le métier de peintre en bâtiment. A 18 ans, il s’engage pour 3 ans dans l'aviation.  Finalement il y fera une carrière de 8 ans, comme peintre-entoileur-bâcheur sur les avions. Après avoir peint des avions à l’armée, il entrera à Cockerill, mais cette fois pour peindre … des locomotives.

    capture ecran 2015-06-24 à 20.17.49.jpg

    En 1966, il deviendra le cantonnier-fontainier-fossoyeur du village de Soheit-Tinlot. Seul homme  avec pour tout matériel, une houe, une pelle et … une brouette ! Il peut ainsi encore nous raconter comment être prêt, sans camion, en cas de verglas : des tas de sable tous les x mètres rue du Centre ou de l’église, près à être épandu à la pelle en cas de gel).
    A la fusion des communes, il est nommé chef du personnel ouvrier, fonction qu’il assumera jusqu'en 1991, année de sa mise à la pension, après 46 années de travail.

    DSC_6886.jpg

    35 neveux et nièces, 35 petits neveux et nièces, et … 40 arrières-petits neveux et nièces !
    Rendez-vous, même heure, même endroit dans 10 ans pour les noces de Platine !
    Photos Pierre Darmont.

  • Tinlot, noces d'or. Guy et Dédé: un couple en or !

    Ce vendredi 1er mai, les responsables communaux ont reçu Monsieur Guy Lamotte et Madame Andrée Leclère à l'occasion de leurs noces d'or.

    capture ecran 2015-05-03 à 20.38.38.jpg

    Andrée est née en février 1942 à Fraiture au D’zy.
    Elle est la 3ème de 7 enfants. A 16 ans, elle obtient son diplôme de ménagère rurale à Ciney et à 17 ans elle travaille comme femme d'ouvrage à Soheit-Tinlot jusqu'à son mariage.

    Guy est né en juin 1941.
    Il est le 4e de 5 enfants. Il passe son enfance dans la maison familiale à Soheit-Tinlot, et suit ses études primaires dans le bâtiment de l'actuelle maison communale.
    Diplômé A2 en électricité, électronique et pneumatique aux Aumôniers du travail à Seraing, Guy travaillera notamment comme programmeur à Cockerill puis s'installera à 36 ans comme électricien indépendant à Fraiture.Depuis l'âge de 16 ans il est passionné de foot et joue dans le club de Fraiture. Il jouera avec Victor, le frère … d'Andrée.

    capture ecran 2015-05-03 à 20.40.11.jpg

    Le mariage de Guy et Andrée a été le premier mariage célébré par Feu Jean Leclère en mai 1965. Ils habitent depuis lors à Fraiture, et ont 2 enfants : Sabine et Vincent. Leurs 4 petits enfants : Julien et Valentin; Marie et Thomas sont très proches. Tous les deux sont très engagés dans la vie de leur village.
    Andrée (Dédé) a fait partie de la compagnie du D'zy (Théâtre en wallon) pendant 40 ans. Elle chante toujours à la chorale de Fraiture. Elle adore cuisiner pour les siens et pour les autres…   
    Guy de son côté, en plus du foot, est membre de l’asbl le D’zy, il participera activement à l'opération Villages Roumains dès 1990…  En 1994, il fonde le groupe Tinlot participation et en constitue la liste. Après 6 ans d’opposition, TP deviendra majoritaire et Guy assurera la fonction d’échevin des travaux jusqu'en 2012. Il est maintenant conseiller CPAS …
    Une disponibilité à toute épreuve !

    2015-05-01 11.05.17.jpg

    Les membres du Conseil communal les ont chaleureusement félicités. Cécile Gustine, au nom de leurs amis présents, a ajouté un petit mot rempli de complicité et d'humour…

    2015-05-01 10.38.17.jpg
    Une cérémonie sous le signe de l'amitié profonde et de l'estime pour ce couple dynamique et engagé.

  • Tinlot, noces de diamant: 60 ans de mariage pour Oscar WILMET et Philomène THIOUX

    DSC_0596.JPG

    Oscar Wilmet, est né le 4 mars 1926 à Marchin. Il est le 2ème de 3 garçons et travaillera pratiquement toute sa vie au laminoir, chez Delloye Mathieu. En même temps, il tient  un commerce d'alimentation agricole, et fera de l'élevage intensif de poussins : 2, voire 3 couvées de 1200 poussins par an.
    Philomène Thioux, est  née le 17 avril 1933 à Perwez. Elle sera femme d'ouvrage pendant 35 ans dans la même famille.
    Ils se sont mariés le 5 mars 1955 à Perwez et s’installeront à Marchin (Molu), jusqu'en 2013, avant d’arriver à Seny.
    De leur mariage, naitront 6 enfants, 3 garçons : Bernard, Christian, Joseph et 3 filles : Josette, Béatrice et Christiane ! Ils ont aujourd’hui 13 petits enfants et déjà 5 arrière-petits-enfants !
    Les  passions d’ Oscar ? : le jardin, les jeux de cartes (whist, couyon…), le vélo, la chasse (il était d'ailleurs garde chasse).
    Les loisirs de Philomène? Ses petits enfants ! cuisiner et bien cuisiner, lire et encore lire, regarder la messe à la télé, et aller se recueillir sur la tombe de ses proches au cimetière..

     

    DSC_0627.JPG
    La commune de Tinlot mettait à l'honneur ce dimanche 1er mars au home de Seny, Oscar et Philomène à l'occasion de leurs noces de diamant.
    Toutes nos félicitations pour ces 60 ans de vie commune. 

  • Tinlot: noces de palissandre (65 ans de mariage) pour Mathieu Lenaerts et Agnès Likert

    mathieu lenaerts,agnès liket

    C'est une cérémonie bien sympathique qui a été organisée à la Seniorie de Tinlot ce dimanche 11 janvier pour fêter les noces de palissandre de Mathieu et Agnès Lenaerts. Des échevins et plusieurs conseillers communaux étaient présents aux côtés de la Bourgmestre pour mettre à l'honneur les jubilaires et leur remettre la médaille accompagnant le petit mot de nos souverains.

    mathieu lenaerts,agnès liket

    Le 11 janvier 1950 très exactement, Monsieur Mathieu Lenaerts et Mademoiselle Agnès Likert se mariaient à Zussen, tout au Nord de la Basse Meuse près de Bassenge, Eben Emael… Ils fêtent donc 65 ans de mariage, leurs noces de brillant ou de palissandre. Et c'est à la Séniorie de Tinlot que le couple entouré de la famille et des amis a été mis à l'honneur par les responsables communaux.
    Monsieur est né à Zichen le 25 octobre 1923. Madame est née à Bolder le 11 janvier 1925.

    Après des études de menuiserie et d'ébenisterie, Monsieur Lenaerts tient un atelier d’ébénisterie accompagné d’une activité de Pompes Funèbres. Avec son épouse, il reprendra ensuite un commerce de meubles à Seraing (Pairay). Cette entreprise familiale n’a cessé de se développer atteignant jusqu’à 2.000 m² de surface d’exposition et occupant une dizaine de personnes, tout en conservant ses activités d’ébénisterie au Thier à Liège.
    Une passion commune : les défis, entreprendre dans la vie professionnelle autant que dans la vie privée : escalader le grand Paradiso dans le Val d'Aoste, en Italie, (3061 m !) sur le glacier, sans guide ! Explorer la Norvège, le Pôle Nord …
    En 1986, pensionnés, ils s'installent à Saint Séverin où ils s'intègrent rapidement dans la vie associative du village. Puis en septembre 2013, ils décident de s'installer à la Séniorie de Tinlot.
    Ils sont très entourés par leurs 3 enfants, leurs 6 petits-enfants et leurs 4 arrière-petits-enfants.

    La cérémonie s'est terminée sur un 'Joyeux Anniversaire' entonné par l'assistance, puisque Madame fêtait ce même jour ses 90 ans. Bravo et félicitations à ce couple, qu'il profite encore longtemps de la vie, de ses enfants, de ses amis !

    capture ecran 2015-01-12 à 21.24.01.jpg

    mathieu lenaerts,agnès liket

  • Noces d'or de José Legros et Marie Claire Baye le samedi 18 octobre

    josé legros,marie claire baye

    capture ecran 2014-10-19 à 20.31.36.jpg

    Entourés de leur famille et de leurs amis, Marie Claire et José ont été mis à l'honneur par les autorités communales à l'occasion de leurs 50 ans de mariage.
    José Legros est né le 28 juin 1941 à Soheit-Tinlot, à la ferme Legros. Il est  le dernier de 5 enfants. Ses parents sont fermiers à Soheit-Tinlot. D'abord à la ferme Van Grootenbril, puis à la ferme Hartog et finalement à la ferme Legros. C’est dans cette ferme qu’il commencera à travailler à 17 ans.

    Marie Claire Baye, a vu le jour le 20 décembre 1943 aux Avins.  Ses parents sont bouchers. Elle est la benjamine de 3 enfants. Après ses études primaires à les Avins et les 3 moyennes à La providence à Ciney, elle suivra des cours de sténo dactylo et comptabilité à Huy. Ensuite elle travaillera pendant 4 ½ ans chez un dentiste à Huy de 1960 à 1964, année de leur mariage.

    Tout cela avait commencé avec une surprise party à Bende. Marie-Claire organisera ensuite une soirée pour ses 18 ans … et c'est ainsi que petit à petit les liens se sont tissés. Le mariage religieux aura lieu le 20 octobre 1964 aux Avins. Marie Claire abandonne alors son métier pour travailler à la ferme. Elle s'occupe de la laiterie, des vaches, des porcs, des truies…

    Vincent voit le jour en janvier 1967. Une petite sœur, Catherine, le rejoint en avril 1970. José et Marie Claire sont maintenant trois fois grands parents. En 2006, José prend sa pension. La ferme est vendue et ils aménagent dans leur nouvelle maison de la rue de l'église en octobre 2008.

    Marie Claire aime les mots croisés, les réussites, tricoter, coudre, réparer… Pour son petit fils, elle détient le "record mondial des jeux de cartes sur ordinateur."

    José a toujours été actif et engagé : secrétaire des JAP (jeunesse agricole et paysanne), membre du cercle culturel de Soheit-Tinlot avec Paul de Lamine et André Peters en 1968, membre du club de gym Le blé qui Lève depuis 1970, membre du comité de parents de l'école Ste Reine et du P.O. de St-Martin à Nandrin.

    Conseiller CPAS de 2001 à 2005. A cette date le collège lui propose d'être le chauffeur du car communal, ce qui est toujours le cas aujourd’hui. Un travail de contacts variés pour lequel il est toujours disponible sauf en … période de chasse où José est à l'affût et où rien ne peut le déranger !

    Nous leur souhaitons encore de belles années de bonheur.

    capture ecran 2014-10-19 à 20.39.26.jpg
    A la fin de la cérémonie, la Bourgmestre a remis à José sa casquette de chauffeur du car communal.

    DSC_5887.JPG

    DSC_5891.JPG

  • Tinlot, les noces d'or de Laure Godart de René Ansay, le dernier Bourgmestre de Ramelot avant les fusions de communes en 1977

    capture ecran 2014-10-04 à 16.01.08.jpg

    Ce sont des noces d'or un peu particulières qui ont été célébrées le samedi 5 octobre à Tinlot. 8 conseillers communaux et la présidente du CPAS étaient présents pour cet anniversaire qui a replongé Tinlot dans une page de son histoire. René Ansay est en effet, le dernier Bourgmestre d'un des villages tinlotois avant la fusion des communes qui a pris cours au 1e janvier 1977. Dernier Bourgmestre de Ramelot, et l'un des plus jeunes de sa génération, il a terminé son mandat le 31 décembre 1976. C'est le conseil communal de la nouvelle commune fusionnée, devenue Tinlot, avec Feu Jean Leclère comme Bourgmestre,  qui a pris le relais.
    Un moment émouvant aussi puisque c'est Cilou Louviaux, la Bourgmestre actuelle, de Ramelot également, qui qui a "remarié" Monsieur et Madame Ansay à l'occasion de ces noces d'or. Et à l'occasion de ces noces d'or, il a dû revêtir l'écharpe maiorale au côté de sa "collègue". Laure Godart, de son côté, a été fleurie par Denis Craisse, conseiller communal de Ramelot également.

    capture ecran 2014-10-05 à 00.44.46.jpg
    La Bourgmestre a retracé la vie des jubilaires, avec beaucoup de décontraction et d'humour, suscitant la répartie chez son ainé, pour le plus grand plaisir de tous les participants.

    capture ecran 2014-10-09 à 21.29.46.jpg

    C'est ainsi que René Ansay, au départ policier à la ville de Liège, a ressorti, pour une petite démonstration, son sifflet et les menottes de l'époque. (Une simple chaîne, enroulée autour du poignet et dont les torsions, maintenaient le prisonnier au calme).

    DSC_4946.JPG
    Cliquez sur les images pour agrandir

    "Monsieur René Ansay est né le 16 janvier 1938 à Theux. Ses parents sont agriculteurs à Monteux, puis à Petit Enneille et enfin à Ramelot. En 1961, après quelques mois de fonction de policier à Liège, il reviendra aider sa mère à la ferme, au décès de son père.
    Laure Godart est née le 15 juillet 1935 à Bormenville (Flostoy). Ses parents exploitent une ferme à Schaltin.
    C'est lors d'un bal organisé par la JAP qu'ils se rencontrent. Ils aiment danser et dansent bien tous les deux. Ils se marieront le 13 octobre 1968 à Schaltin et s'installeront à la ferme de Ramelot, avec Madame Ansay mère. En plus de l'exploitation des terres, ils élèveront vaches, truies, porcelets, poules et un cheval qui cèdera la place aux tracteurs.
    Ils exploitent cette ferme jusqu'en 2002. A cette date, ils s'installent rue des Aubépines à Abée, dans la maison dans laquelle ils vivent aujourd'hui. Ils ont toujours des bêtes, veaux et vaches qu'un voisin-ami héberge dans son étable pour les vêlages.
    Le médecin leur a interdit de les vendre pour obliger le couple à sortir chaque jour, à bouger. L'activité est un excellent remède.
    Un élément particulier dans la vie de Monsieur Ansay : il a été Bourgmestre et même le dernier Bourgmestre de la commune de Ramelot.
    Elu conseiller communal en 1965, il est proposé bourgmestre le 8 mars 1968, suite au décès de Monsieur Gaston Etienne et  assumera ce mandat jusqu'à la fusion des communes, le 31 décembre 1976. La bourgmestre actuelle lui a remis copie des actes officiels de ses nominations.
    Il n'a pas eu beaucoup à dire en ce qui concerne cette fusion des communes ! Il mettra cependant un point d'honneur à déposer dans la corbeille de la future commune de Tinlot un village de Ramelot en ordre, équipé notamment de l'éclairage public dans toutes les rues.
    Mais ce ne sera pas son seul engagement.
    Reviseur aux comptes du service de remplacement agricole (service bien appréciable lorsque l'on est malade… car les bêtes doivent être soignées quoiqu'il arrive !)
    Conseiller du CPAS de Tinlot après la fusion des communes en 1977.
    Membre du Comité de gestion de la salle de Ramelot depuis sa création, toujours fidèle et présent aux réunions.
    Actif au sein de la Fabrique de Ramelot : président puis membre jusqu'en septembre 2014..
    Toujours très actifs, malgré de sérieux problèmes de santé, René et Laure apprécient un bon petit restaurant de temps en temps, ils aiment se promener, voyager, même si partir à deux n'est pas toujours évident pour des fermiers !

    Accueillants, disponibles, ils sont fort appréciés et estimés dans leur village et dans la région !
    Nous leur souhaitons une bonne santé - une meilleure santé - à tous les deux et encore de nombreux petits bonheurs à partager avec leur famille et tous leurs amis. 
    (Article à suivre avec des documents d'époque retrouvés à cette occasion.)

  • Seny, noces de diamant pour Achille Brisbois et Bernadette Malcorps de Warzée

    capture ecran 2014-10-04 à 15.42.58.jpg

    C'est dans la salle de Seny que la Bourgmestre, les représentants du conseil communal et du collège d'Ouffet, ont célébré samedi les noces d'or d'Achille et de Bernadette, bien connus des 3X20 de la région et particulièrement à Tinlot. Beaucoup de monde pour la réception et 80 personnes attendues pour le repas qui a suivi. La salle "Le Préau" était bien remplie avec une belle ambiance au rendez-vous.

    capture ecran 2014-10-04 à 15.42.51.jpg
    Achille et Bernadette Brisbois en compagnie de leur fille, engagée dans l'ordre de Mère Théresa et revenue en Belgique pour l'occasion.

    DSC_5026.JPG

  • Noces d'or pour Yvette Lambert et Joseph Rulot

     capture ecran 2014-09-21 à 20.14.09.jpg

    Monsieur Joseph Rulot est né à Tinlot le 19 mars 1936, 1er fils d'un tiercé de garçons après 4 filles…  De 18 à 24 ans il travaillera chez Gerday, entreprise de matériaux, juste à côté de sa maison actuelle à Soheit-Tinlot. Il sera ensuite représentant dans les étains sur les routes de Belgique et du Luxembourg pendant 35 ans comme commercial indépendant pour l'entreprise Stevens de Tongres. La commune de Tinlot s’est d’ailleurs fournie chez lui pendant de longues années pour les cadeaux de jumelage, de noces d'or, etc. 

    Madame Yvette Lambert, est née à Seny le 5 mars 1939. Elle est  la cadette de deux filles. Son père a été échevin des travaux à Seny avec Émile Orban. 

    Après avoir travaillé comme couturière à Liège, elle est  engagée à la Clinique Reine Astrid. et y restera 40 ans jusqu'à sa pension. Téléphoniste, accueil, inscriptions… 

    Les 2 jubilaires  se sont rencontrés pour la première fois à la fête de Clavier et se sont mariés à Seny le 18 août 1964. Il avait 28 ans et elle 25. Ils achèteront leur maison actuelle rue de l'église à Soheit-Tinlot en 1967. Leur fils Thierry leur donnera 2 petits fils.

    capture ecran 2014-09-21 à 20.23.41.jpg
    Une belle journée ensoleillée pour ces noces d'or le samedi 20 septembre à la Maison communale de Tinlot.

  • Tinlot: de l'or pour Marcel et Yvette Linotte

    Ce samedi 9 août, Monsieur Marcel Linotte et Madame Yvette Lamotte, de Soheit-Tinlot, étaient mis à l'honneur à la maison communale de Tinlot, à l'occasion de leurs noces d'or.

    capture ecran 2014-08-10 à 22.29.18.jpg

    Né à Ampsin, le 26 septembre 1941, Marcel est diplômé de l'école normale en 1962 et enseigne au Collège St Quirin de Huy jusqu'en 1989, puis en assure la direction jusqu'en 2006.
    Yvette Lamotte est née le 16 juillet 1936 à Soheit-Tinlot. Titulaire d'un régendat littéraire, Yvette enseignera le français, le latin, le grec à St Sépulchre de Liège jusqu'en 1971.
    C'est à la fancy-fair de l'école qu'ils se rencontrent et ils se marient à Soheit-Tinlot le 16 juillet 1964.
    Marcel et Yvette ont deux enfants : Isabelle et Frédéric, et 4 petits enfants: Alithéa, Gabriel, Eva et Nathan. Et depuis quelques mois, ils ont une arrière petite fille qui habite Narbonne.
    Madame est passionnée par la lecture, les fleurs et surtout la dentelle, un art particulièrement précis, qu'elle pratique depuis plus de 30 ans.
    Monsieur de son côté est passionné par le chant, notamment par le chant chorale. Il est également très actif dans la paroisse, dans la fabrique d'église de son village.
    Deux passions communes : la Normandie et la famille !
    Après avoir souhaité à Yvette et Marcel encore de belles années de tendresse et de bonheur, amis et famille se sont retrouvés autour d'un verre.

    capture ecran 2014-08-10 à 22.30.01.jpg

  • Soheit-Tinlot, une institutrice maternelle supplémentaire à l'école Ste-Reine

    capture ecran 2014-06-07 à 14.49.44.jpg

    Depuis le début de l'année scolaire, le nombre d'élèves en maternelle a permis l'engagement d'un mi-temps supplémentaire au premier mai. Marie Gerday (photo ci-dessus), l'institutrice maternelle, était seule jusqu'alors pour la classe unique regroupant une vingtaine d'enfants en classe d'accueil et en classe maternelle. "Cette formule de classe unique a de nombreux avantages, explique madame Marie: il y a une prise en charge mutuelle des enfants entre eux, les petits profitent des apprentissages des plus grands et ceux-ci sont davantage responsabilisés comme dans une famille nombreuse".

    capture ecran 2014-06-07 à 14.50.01.jpg

    Madame Marie-Catherine, 29 ans preste dans d'autres écoles depuis plusieurs année en psychomotricité et est ravie de ce mi-temps à Soheit-Tinlot. "Les enfants sont particulièrement accueillants et fort autonomes. On les sent épanouis et dans un climat familial. La classe va pouvoir être scindée en 2 groupe de 10 à certains moments, ce sont vraiment des conditions idéales. De plus, la classe de maternelle a été "rénovée" durant les grandes vacances 2013 par les enseignants eux-mêmes".
    La rentrée prochaine semble bien s'annoncer, voilà qui pourrait garantir de belles années pour cette petite école rurale et familiale en progression.

  • Un week-end des 24 et 25 mai 2014 bien rempli!

    capture ecran 2014-05-23 à 22.40.06.jpg

    Samedi 24 mai: Fraiture Sport journée sportive. Les détails.

    capture ecran 2014-05-23 à 22.46.45.jpg

    Samedi: Mémorial Day au Cimetière Américain de Neupré.
    Les détails.

    capture ecran 2014-05-23 à 22.42.05.jpg

    Dimanche 25 mai: Elections régionales, fédérales et européennes. Les bureaux de vote seront ouverts de 8 à 14h. Les détails.

     

    capture ecran 2014-05-23 à 22.54.51.jpg

    Dimanche: Brocante à Sohait-Tinlot au profit du club de gymnastique. Les détails.

    capture ecran 2014-05-23 à 22.56.31.jpgAttention le rue de l'Eglise sera fermée à la circulation et la rue Chemin de Messe placée à sens unique. Voir ci-dessous

     

    capture ecran 2014-05-23 à 22.51.17.jpg

    Dimanche: excursion du comité de village de Ramelot. Les détails.

     

    capture ecran 2014-05-23 à 22.53.48.jpg

    Samedi et dimanche: journée porte ouverte à Phythésia (Scry). Voir l'article ci-dessous.

     

    capture ecran 2014-05-23 à 22.49.36.jpg

    Communes voisines:Samedi 24 mai: Bourses aux plantes à Strée. Les détails.

     

    capture ecran 2014-05-23 à 22.43.18.jpg
    Un week-end de festivités gratuites. Marchin Latitude 50.
    Les détails.

  • Tinlot, des noces de diamant émouvantes avec une véritable "fête des voisins"

    Samedi matin les époux Piroton de Seny ont été reçus à l’administration communale de Tinlot pour fêter leur 60ème anniversaire de mariage. Tout au long de la cérémonie, le couple est intervenu et s'est  exprimé avec beaucoup d'humour et de tendresse. Mais en plus, de nombreux voisins notamment de la rue de Terwagne étaient de la partie. Il est vrai que le "déracinement" vécu en quittant Seraing en 2008  fut difficile. Mais très vite, les liens crées avec et par tous les voisins  se sont  transformés progressivement en de solides amitiés. C'est également cette amitié qui était fêtée avec la présence de tous.

    DSC_4552.JPG

    Les noces de diamant : un grand jour pour Marcel et Marie-Rose.

    Capture d’écran 2013-12-22 à 16.07.17.jpeg

    Madame Marie Rose Bianchin est née le 27 décembre 1930 à Seraing…
    En 1941, elle part en Italie voir sa grand-mère, mais en plein conflit il lui est impossible de revenir en Belgique. Elle ne rentrera que 4 ans plus tard après avoir souffert de la faim et des conditions de vie extrêmement difficiles. Elle sera la 1ère famille belge à revenir au pays le 27 décembre 1945. (en wagon à bestiaux… )
    Elle travaillera à la biscuiterie Paquot à Ivoz Ramet.
    Comme ouvrière d'abord et puisque l'entreprise avait des projets d'exportation vers l'Italie, elle sera appelée dans les bureaux pour sa connaissance de l'italien. Elle deviendra interprète.
    Monsieur Marcel Piroton est né lui aussi à Seraing le 7 février 1931. D'abord ouvrier, il terminera sa carrière comme contremaître à l'Espérance Longdoz qui allait devenir Cockerill. Il y sera pré pensionné en 1986.
    Grand sportif : foot à Seraing dans l'équipe jeune. Engagé au 3e Ardennais à Vielsam pendant 21 mois, il y sera apprécié pour ses compétences de coach, et nommé adjoint à l'officier sportif !

    Ils se rencontreront finalement
     au bal à la maison du peuple… et le mariage aura lieu  le 19 décembre 1953 à Ivoz-Ramet.

    Lire la suite

  • 1.089 fermes ont disparu en un an en Belgique

    DSC_7722.JPG
    La baisse du nombre d'exploitations agricoles en Belgique se poursuit, passant de 38.559 l'année dernière à 37.470 cette année, soit une diminution de 2,8% ou 1.089 unités, ressort-il des résultats provisoires des statistiques agricoles publiées mercredi par la direction générale Statistique et Information économique du SPF Economie.
    Ce recul se manifeste aussi bien en Wallonie, où le nombre d'exploitations agricoles a baissé de plus de 250 unités, à 13.045 exploitations (-1,9%) qu'en Flandre, où il est encore plus prononcé, avec plus de 800 fermes disparues, à 24.425 exploitations (-3,3%).
    La diminution du nombre d'exploitations agricoles est une tendance lourde en Belgique. Ainsi, en 30 ans, de 1980 à 2010, le pays a perdu 63% de ses exploitations et sur cette période, le rythme de disparition a été le même en Flandre et en Wallonie (-3,4% par an en moyenne). Au cours de la même période, la superficie moyenne par exploitation a, par contre, plus que doublé. Ainsi, en 2012, plus de la moitié des fermes belges occupaient une superficie de plus de 20 hectares ou davantage. Belga