Religions Prieuré Laïcité - Page 12

  • Jubilé de l'Abbé Rouschop samedi 6 juillet: merci et "au revoir" René!

    1963-2013: 50 ans de prêtrise! Une église pleine à craquer samedi à Scry et plus de 300 personnes présentes pour fêter René Rouschop: 7 ans vicaire à Herve, 18 ans à Fraiture, 25 ans à Scry au Prieuré plus de nombreuses missions pour l'évêché comme aumonier de la  JRC, des Patros etc... Une fête à la hauteur donc pour le curé du secteur paroissial Nandrin-Tinlot. Des années de prêtrise avec le doyen André Vervier et Fernand Sprimont qui se sont répartis les 26 églises condrusiennes ces dernières années. Hasard du calendrier, les 3 prêtres quittent en même temps leur fonction et seront remplacés dès le premier septembre. André Vervier et René Rouschop quittent le Condroz pour une retraite bien méritée du côté de Herve et à Burnenville (Wavreumont) pour René Rouschop. C'était donc aussi une fête avec un petit goût de départ.

    Capture d’écran 2013-07-06 à 22.51.23.jpeg

    Capture d’écran 2013-07-06 à 22.56.05.jpeg

    Des félicitations chaleureuses  à la sortie de l'église sur la place de Scry pour René.
    En face de l'église, l'Espoir Scrytois avait dressé les buvettes en prévision de la brocante du 14 juillet et de la fête du 21 juillet. L'endroit était idéal et à l'ombre pour l'apéritif, ce qui a été apprécié par tous vu la chaleur régnant ce 6 juillet. Une belle collaboration à souligner. Car pendant ce temps les pelouses et la cour du prieuré étaient réquisitionnées par un barbecue pour 260 réservations!

    Capture d’écran 2013-07-06 à 23.10.29.jpeg
    Durant la cérémonie à l'église St-Martin, sous la houlette de Mr Josy Noiset, plusieurs intervenants ont pris la parole pour retracer la vie de René, Mr Denoël, président de la fabrique d'église de Scry, Mélody Blanchard et Albert Piters, membres de l'équipe relais, J. François Dedave, fondateur du Prieuré. Les uns et les autres ont su pointer quelques uns des événements significatifs du séjour de René dans notre Condroz.

    Capture d’écran 2013-07-06 à 23.04.27.jpeg

    Capture d’écran 2013-07-06 à 22.59.52.jpeg
    De droite à gauche: René Rouschop, le jubilaire. André Vervier, qui célébrera sa dernière Messe à Tavier fin septembre. Fernand Sprimont qui va rejoindre le doyenné Huy-Modave et le nouveau doyen d'Ourthe- Condroz, Jean-Pierre Leroy, présent à la fête.

  • 50 ans de prêtrise de l'abbé René Rouschop: retrouvailles autour d'un jubilé le samedi 6 juillet (S'inscrire pour le repas)

    Capture d’écran 2013-06-20 à 12.45.20.jpegNous avions déjà annoncé cette date le 10 juin dernier, voici quelques précisions:
    16h 30: Eucharistie festive à l'Eglise de Scry.
    17h30: Verre de l'Amitié
    18h30: Barbecue au Prieuré St-Martin
    (Réservation indispensable (085/511458 - 086/344506)
    Ce sera aussi l'occasion de remercier l'Abbé René  Rouschop qui quittera le secteur paroissial Nandrin Tinlot. Après 18 ans à Fraiture et après 25 ans au prieuré de Scry.
    Photo de l'ordination de René Rouschop le 7/7/1963 par l'Evêque de Liège Guillaume-Marie Van Zuylen.
    Si vous souhaitez offrir un cadeau, voici le petit mot de René dans le bulletin paroissial: "aidez plutôt à restaurer la tour de l'église de Scry, qui me tient fort à coeur...et la paroisse est vraiment très pauvre (voir ci-dessous)!

    Oeuvres paroissiales de Scry BE87 7426 1611 1194.

    Capture d’écran 2013-06-20 à 12.48.39.jpeg
    Cliquez pour agrandir

    Capture d’écran 2013-06-21 à 11.05.15.jpeg
    L'église St-Martin de Scry: des pierres de la tour se descellent depuis plusieurs années.

  • Année de renouveau pour les chrétiens du Condroz ? (suite)

    Après la lettre de l'Evêque aux Condrusiens, l'invitation au jubilé de René Rouschop le 6 juillet prochain, la présentation des deux nouveaux prêtres, le témoignage de Jacques Jacquemart sur les perspectives d'avenir de l'Eglise du Condroz, nous voici arrivés au bout de cette série d'articles avec un dernier témoignage, celui de Myriam Deflandre (Scry). 
    Capture d’écran 2013-06-09 à 22.26.45.jpegMyriam est surtout connue comme maman catéchiste, mais elle fait partie également du groupe "antenne" dont le rôle est d'écouter et de relayer vers l'équipe relais et les prêtres les attentes des paroissiens.
    Avec cette fonction "d'émetteur-récepteur" comme elle le définit, son témoignage est donc pertinant pour comprendre les aspirations des chrétiens.

    Tout comme le témoignage précédent, ce qui frappe d'abord  c'est que les changements annoncés constituent un appel à plus d'authenticité sur les valeurs fondamentales dans l'Eglise. Et celles-ci doivent se concrétiser dans de nouvelles méthodes de travail à tous les niveaux.
    L'année 2013 semble être l'année de tous les changements, un nouveau pape, un nouvel évêques, 3 départs et 2 nouveaux prêtres dans le Condroz, un renouveau en perpective?
    "C'est bien la question  pour notre communauté chrétienne. On peut rêver!
    Dans notre société multiculturelle du 21°siècle devenue trop individualiste, dominée par le pouvoir de l’argent, nous trouvons  beaucoup de personnes en recherche de sens à donner à leur vie. Un peu comme des brebis sans berger. Il existe d’ailleurs une panoplie de thérapies pour améliorer son bien-être personnel. Tout ce mal-être ne serait-il pas en rapport avec une existence trop matérielle où la mode, les loisirs, le « tout-tout-de suite », l’influence de séries télévisées trop violentes ou amorales  occupent trop les esprits au détriment  des valeurs comme la famille au sens large, les engagements, les  services divers, le message évangélique.
    Pourtant toute personne humaine a besoin de repères, de témoins, de signes pour traverser et mener à bien les différentes étapes de sa vie. Nous avons tous besoin les uns des autres. Dans ce monde où tout va si vite, nos communautés chrétiennes se réduisent de plus en plus.
    L’Eglise n’aurait-elle pas su toucher les cœurs par le message de l'évangile ?
    Il faut en tout cas se remettre en question sur la manière de le vivre et de le communiquer.

    Lire la suite

  • Face aux changements dans l'Eglise et dans nos paroisses, la parole aux chrétiens du Condroz

    Jacques Jacquemart, de Fraiture, est bien connu dans nos paroisses. Très actif pendant de nombreuses années dans la chorale, il a géré le site Internet de l'unité pastorale et a fait partie, pendant 4 ans, de la première équipe relais mise en place dans le Condroz. Toujours impliqué dans l'organisation du secrétariat paroissial, il est un acteur et un témoin laïc privilégié de l'Eglise condrusienne. (Photo 1/6/2013 AL)

    Les changements actuels dans l'église et dans nos paroisses constituent une réelle opportunité pour relever les trois défis prioritaires que Jacques veut mettre en évidence: le nombre d' églises, le travail par projet et le travail en équipe.

    Pourquoi le nombre d'églises pose-t-il problème ?

    Capture d’écran 2013-06-09 à 22.22.44.jpeg"26 églises pour notre Unité Pastorale (Communes de Anthisnes-Ouffet, Clavier, Nandrin-Tinlot) ; c’est trop pour les besoins actuels. ll n’s’agit pas d’en raser certaines dans l’empressement. Elles font partie du patrimoine commun. Quand je vois un château tomber en ruine, je suis triste, même si je n’en suis pas le propriétaire.  Quand je vois des fermiers qui ne savent plus entretenir leur ferme du XVIIème  siècle, je cherche comment toute la communauté pourrait les aider à sauver le bâtiment …Il ne s’agit pas non plus de remplir les églises à tout prix … sinon il suffit d’inviter des vedettes comme J Halliday ou Bruel,… et nous remplirons la cathédrale de Liège chaque dimanche !
    Où est le problème alors?   
    « mon père se considérait comme un bon pratiquant. chaque dimanche, il arrivait à l’heure à la messe, et s’asseyait sur un banc dans le fond de l’église. Une heure plus tard, son voisin le réveillait discrètement … et mon père sortait convaincu d’avoir rempli son obligation dominicale ! »
    Dans le contexte de crise énergétique /économique actuelle, nous serions irresponsables de ne pas chercher à maitriser les coûts d’utilisation de nos églises.
    Si la plupart de nos églises ont une valeur architecturale, même pour des non-chrétiens ; sur le plan religieux, elles n’ont de valeur qu’en fonction de ce que l’on y organise. La vraie question est donc : « de quels bâtiments les chrétiens ont-ils réellement besoin ?"

    Lire la suite

  • Deux jeunes prêtres pour tout le Condroz

    Deux nouveaux prêtres pour tout le Condroz. Ghislain Katambwa  guidera le prieuré à Scry et Armand Franssen s'installera à Anthisnes. Après 43 ans dans le Condroz, René Rouschop est heureux que l'Avenir soit en bonnes mains. Le choix de jeunes prêtres dans le Condroz est une volonté de l'Evêque qui souligne le fait que l'image du curé a bien changé et que c'est une belle opportunité pour en prendre conscience.

    Capture d’écran 2013-06-10 à 14.12.20.jpegArmand Fransen a 36 ans et a été ordonné en 2012. Il a fait son stage diaconal à Ouffet. Ses premières expériences de prêtre il les a réalisées comme vicaire de l'unité pastorale de la vallée de l'Ourthe qui couvre 9 paroisses Comblain, Chanxhe, Fontin, Hony, Méry, Oneux, Poulseur, Tilff, Esneux. Il a donc déja une connaissance et une expérience de notre région.


    Ghislain Katambwa est né à Kolwezi en 1972 et a été ordonné prêtre en 2010. Il est actuellement vicaire à Herstal. Voici des extraits d'un article de la Libre Belgique lors de son ordination (T. De Gyns)
    Originaire du Kasaï, Ghislain Katambwa, c'est avant tout un sourire large et profond qui comme un bonheur illumine son visage. Pourtant avant d'arriver au Séminaire de Liège, il a connu des moments de doutes, des arrêts, des détours dans sa longue marche vers son rêve : être prêtre.

    Capture d’écran 2013-06-10 à 13.57.39.jpegDepuis sa tendre enfance
    "Cette volonté est en moi depuis mes 8 ans, dit G. Katambwa. Elle n'est pas tombée du ciel un jour précis, mais c'est le fruit d'une lente maturation dans un chemin semé d'embûches, de doutes. J'étais tout petit quand j'ai dit à ma soeur que je voulais être prêtre et médecin, deux vocations. Mais elle m'a répondu que faire les deux choses à la fois était impossible." Première déception.

    Quatrième enfant - juste au milieu, dit-il, d'abord deux filles et un garçon, puis moi, ensuite deux garçons et une fille - d'une famille très pratiquante, Ghislain a toujours été soutenu par les siens, convaincus de ce qu'ils vivent dans l'Église. Après le Petit Séminaire de Kolwezi où il fit ses études secondaires il désire entrer au Grand Séminaire et demande l'avis de ses parents. "Papa, explique-t-il, m'a répondu : c'est ta vie, séminaire ou pas, je ne peux qu'appuyer ton choix". Sa maman fut plus directe : "Si tu choisis l'autre vie et que tu n'es pas prêtre, je l'accepterai mais si tu choisis la prêtrise ce sera pour moi un grand bonheur et, je pense, le meilleur choix pour toi. Tu y penses depuis toujours."

    Lire la suite

  • Que de changements pour les chrétiens du Condroz en 2013

    images.jpgQue de changements pour les chrétiens du Condroz : nouveau pape François, nouvel évêque de Liège, Jean-Pierre Delville (photo). Départ de leurs trois prêtres et annonce de l’arrivée de deux nouveaux prêtres pour leur "Unité  Pastorale  comptant  26 églises" !
    Il est temps maintenant de faire le point sur la situation de l'Eglise dans le Condroz.
    Nous publierons dans les prochains jours quelques articles d'information ou de réfexion sur l'avenir de nos paroisses condrusiennes.

    1. Lettre du 2 mai 2013 de l' Evêque de Liège Aloys Jousten
        aux paroissiens du Condroz.

    2. Jubilé pour les cinquante ans de prêtrise de René Rouschop
        le  6 juillet 2013 à Scry

    3. Présentation des deux jeunes prêtres nommés dans le Condroz.
    4. Attentes et réflexions des chrétiens du Condroz

    Capture d’écran 2013-06-09 à 00.15.30.jpegVoici aujourd'hui la copie intégrale de la lettre adressée le 2 mai aux chrétiens du Condroz par l'Evêque de Liège, Aloys Jousten, avant l'acceptation de sa démission par le nouveau Pape François et la désignation de son successeur.
    Elle a été publiée début juin dans le bulletin paroissial.

    Lire la suite

  • Trois départs et deux nouveaux prêtres dans le Condroz

    On connaissait déjà les départs du Doyen André Vervier, de l'abbé Rouschop et de Fernand Sprimont. On attendait officiellement le nom des remplaçants, c'est maintenant chose faite. Il reste encore à connaître la décision de l'Evêque de Liège concernant l'avenir du Prieuré de Scry. (Voir les articles précédents sur ce blog)

    Capture d’écran 2013-05-24 à 11.58.08.jpeg
    Les trois prêtres qui ont marqué le Condroz de leur engagement pendant plusieurs dizaines d'années. René Rouschop, André Vervier et fernand Sprimont (à droite)

    Voici des extraits de l'article de Manu Huet dans l'Avenir de ce 24 mai.
    Trois curés vers d'autres cieux

    TINLOT/NANDRIN/MARCHIN/MODAVE/CLAVIER/OUFFET/ANTHISNES - André Vervier, Fernand Sprimont, René Rouschop quitteront le Condroz en septembre. Deux jeunes curés les remplaceront.

    Il y a du déménagement dans l’air sous les clochers du Condroz. En septembre, après de très nombreuses années passées dans les paroisses de la région, les abbés André Vervier, René Rouschop et Fernand Sprimont vont faire place à deux nouveaux curés.

    L’abbé Armand Franssen, âgé de 36 ans, est connu dans la région d’Ouffet car il y a fait son stage diaconal sous la tutelle du doyen Vervier. La seconde recrue vient du Congo et est âgée de 41 ans. Actuellement, il est vicaire à Herstal.

    À chacun un nouveau projet

    Tous ces mouvements ont été souhaités par l’évêque en accord avec les curés concernés. «On s’était mis d’accord pour communiquer tous les trois ensemble, explique le doyen André Vervier. J’ai 66 ans et cela fait 27 ans que je suis dans le Condroz. Je suis bien ici mais je ne peux pas continuer comme ça. René Rouschop est depuis 43 ans ici et Fernand Sprimont bien plus encore ! C’était un peu l’heure de changer.»
    Pour ces abbés, il est encore temps de pouvoir nourrir d’autres projets. Et c’est ainsi qu’ils vont «réorienter leur carrière».
    André Vervier retourne dans sa patrie d’origine, le pays de Herve où il y assumera la fonction de prêtre auxiliaire. « Il y a aussi des choses que j’aime bien faire comme m’engager dans les week-ends de couple ‘vivre-aimer ‘.»

    L’abbé Sprimont se concentrera plus sur sa présence dans les écoles «et pas seulement à Flône. On a aussi besoin de lui à Marchin, Modave et dans le doyenné de Huy.»

    Enfin, René Rouschop va habiter le presbytère de Burmenville où il se mettra plus spécifiquement au service du monastère de Wavreumont.

    PID_$467808$_b713e7ae-c3dd-11e2-99ae-2d6bb87c30f1_original.jpg.h170.jpg
    Fernand Sprimont vient de célébrer ses dernières communions dans le Condroz. Tout comme André Vervier et René Rouschop.
    Voir la suite  de l'article de Manu Huet dans l'Avenir du 24 Mai et sur l'Avenir en ligne

  • Scry: Pèlerinage à Lourdes du 2 au 9 juin 2013

    cathedrale-de-lourdes-france_19-111870.jpg
    Prieuré St-Martin à Scry: le pèlerinage à Lourdes aura lieu cette année du 2 au 9 juin. Arrivée à Lourdes le lundi soir en passant par Montpezat de Quercy et Albi. 3 nuits à Lourdes en pension complète.Le retour se fera par Carcassonne et Les Saintes-Maries-de la-mer, Mialet dans les Cévennes, Ars et puis Beaune le dernier jour. Animation spirituelle assurée par l'Abbé Rouschop.
    Prix 645 €. Renseignements et inscriptions: Prieuré 085 511028 ou Josy Noiset 085 512646.
    Voir le programme complet ci-dessous.

    Lire la suite

  • Vie paroissiale: Ensemble Tinlot-Nandrin.

    Capture d’écran 2013-03-16 à 19.21.30.jpeg

      Semaine Sainte : horaires 


    Les Rameaux 24 mars:
      10h Seny, 10h Villers-le--Temple

    Mardi Saint: 19h30  Scry  Parole partagée
    Jeudi Saint: 20h Fraiture
    Vendredi Saint:
    - 15h :chemin de croix dans les différentes églises
    - 19h :chemin de croix itinérant à Villers avec les enfants de la catéchèse
    - 20h :Célébration de la croix à Villers
      (sacrement de réconciliation à Scry toute la journée
    Samedi Saint: 21h Veillée pascale à Nandrin
    Dimanche de Pâques: 10h Tinlot - 11h15 Ramelot et St Séverin.

      Action de Carême à l' école St Martin - Sté Reine  

    Cette année, nous espérons offrir un repas complet par jour aux enfants de Mammatchoké au Bénin pendant pendant un an.

    Afin de récolter des fonds, nous vendons des collations au sein de l'école et nous organisons une marche parrainée.

     Opération Damien  


    Merci à tous pour votre participation à  l'opération Damien.

    Elle a rapporté 3528 €

  • L'arrivée du Pape François, des conséquences en cascade...

    L’évêque de Liège fixé sur son départ ? (d'après La Meuse15/3)
    images.jpgA titre personnel, Mgr Jousten attend du nouveau pape qu’il désigne assez rapidement son successeur. Atteint par la limite d’âge de 75 ans, il avait en effet demandé en novembre au pape Benoît XVI d’être déchargé de sa charge. Le nouveau pape devra choisir parmi une liste de trois noms. «Je pense que ce sera avant les vacances d’été ou juste après. Mais je ne crois pas que j’aurai l’occasion de le rencontrer. »
    Autre commentaire de l'Evêque de Liège, Mgr Aloys Jousten se dit frappé tant par le nom choisi par le nouveau pape, synonyme de simplicité, que par la manière dont il a rencontré le peuple romain, «presque gêné». «Avec lui, l’Église, surtout dans les pays plus riches, va montrer sa fraternité avec les pays plus pauvres. Benoît XVI était aussi quelqu’un de humble mais c’était un académicien. François est un homme de terrain. »

    Quoi de neuf pour l'avenir du prieuré St-Martin à Scry?
    Il y a quelques semaines, la feuille de liaison paroissiale expliquait que "L'Evêque de Liège s'en souciait aussi et qu'il espérait  trouver une solution avant son départ dans quelques mois."

    Capture d’écran 2013-03-17 à 13.11.54.jpegExtrait de l'article précédent:
    Plusieurs personnes s'en inquiètent et manifestent leur intérêt. L'Evêque de Liège s'en soucie aussi et espère trouver une solution avant son départ dans quelques mois. Des contacts ont eu lieu avec des communautés religieuses, mais sans succès à ce jour.
    Il faut rappeler que de nombreux changement vont avoir lieu en 2013 dans le Condroz et à Tinlot. Le Doyen, André Vervier et René Rouschop vont nous quitter. De nouveaux prêtres et un nouveau doyen seront amenés à les remplacer. La dernière Messe d' André Vervier est prévue le 29 septembre.

  • La réforme du financement des cultes en Wallonie

    Capture d’écran 2013-02-20 à 16.15.22.jpeg1.800
    C’est le nombre de fabriques
    d’église recensées en Wallonie,
    soit une moyenne de sept par
    commune. La ville de Tournai,
    dont le territoire est très étendu,
    n’est pas dite pour rien « Cité
    aux cinq clochers » : elle compte
    en fait à elle seule 65 paroisses,
    et autant de fabriques d’église

    39
    Les fabriques d’église ne sont
    pas les seules instances reconnues
    par les pouvoirs locaux.
    On dénombre ainsi en Wallonie
    39 communautés locales de religion
    islamique… Mais aussi
    67 communautés protestantes,
    une anglicane, quatre israélites
    et six orthodoxes.

    580
    C’est le nombre d’églises (380) ou de chapelles (200) qui font l’objet d’un classement total ou partiel en Wallonie – la protection porte parfois sur une chaire de vérité ou un jeu d’orgues. Une protection qui pèse évidemment lourd en cas de projet de reconversion.
    40

    Chaque année, les 262 communes wallonnes consacrent de l’ordre de 40 millions d’euros au financement des fabriques d’église. Soit une moyenne de 25 euros par habitant.
    En Wallonie, provinces et communes assurent toujours le financement des cultes sur la base de textes qui remontent à... 1809. Le ministre PS des Pouvoirs locaux engage une réforme sur une question très sensible. Il joue donc la carte de la concertation, avec phase pilote à la clé. Mais l’objectif est clair : un cadre législatif unique et modernisé pour tous les cultes, dont les droits mais aussi les devoirs seront renforcés.
    Voir ci-dessous des extraits de  l'article d' Eric Deffet dans le soir du 9/1 et la réforme lancée par le ministre wallon Paul Furlan

    Lire la suite

  • Le budget des églises à Tinlot

    La commune de Tinlot compte 5 paroisses, 5 églises et 5 fabriques d'église. Quatre appartiennent à l'évêché, et une, celle de Soheit-Tinlot, appartient à la commune. Notons que la chapelle Saint-Remy dans le village d'Abée a été rechetée par une ASBL privée.

    Capture d’écran 2013-02-20 à 20.59.46.jpeg
    Les conseils de fabrique, composés de paroissiens bénévoles, doivent présenter leurs comptes et budget au conseil communal pour approbation chaque année. Ceux-ci doivent être en équilibre, à charge donc de la commune de combler le déficit éventuel. C'est ainsi que le budget annuel pour les églises à Tinlot est d'environ 21.000 €
    (sur un budget global de 2,4 millons €) La commune peut également se porter garante de différents prêts consentis afin d'entretenir ou de restaurer le patrimoine que constituent ces bâtiments religieux.

    Capture d’écran 2013-02-20 à 20.59.53.jpeg
    Au dernier conseil communal, la commune de Tinlot (comme celle d' Ouffet et de Modave), a refusé de reconnaître une nouvelle paroisse protestante à Huy. L'argument évoqué était notamment la participation financière qui pourrait s'en suivre au cas où des frais devraient être pris en charges par les communes concernées. Ce serait aussi le cas pour une mosquée à Huy par exemple si des musulmans tinlotois en sollicitaient la reconnaissance par la commune de Tinlot. Faut-il reconnaître de nouveaux lieux de culte ? C'est un autre débat qui implique des choix autres que financiers.

    Capture d’écran 2013-02-20 à 21.00.01.jpeg
    Dans l'ordre des photos: l'église et la paroisse Saint-Maurice à Soheit-Tinlot. L'église Notre-Dame à Ramelot, l'église Saint-Pierre à Seny, l'église Saint-Remacle à Fraiture, l'église Saint-Martin à Scry et la chapelle privée d'Abée.

    Capture d’écran 2013-02-23 à 12.35.25.jpeg
    A l'église de Scry, des pierres se détachent du clocher et l'entrée du porsche a dû être sécurisée depuis quelques années. La tour entière  serait "déstabilisée" depuis le tremblement de terre à Liège. De très gros travaux en perspective sur un bâtiment classé partiellement.
    En savoir plus sur la chapelle d' Abée
    (article sur ce blog)


  • Quoi de neuf pour l'avenir du prieuré St-Martin à Scry?

    Quoi de neuf pour l'avenir du prieuré St-Martin?4088236350.JPG
    Plusieurs personnes s'en inquiètent et manifestent leur intérêt. L'Evêque de Liège s'en soucie aussi et espère trouver une solution avant son départ dans quelques mois. Des contacts ont eu lieu avec des communautés religieuses, mais sans succès à ce jour. Il faut rappeler que de nombreux changement vont avoir lieu en 2013. Le Doyen, André Vervier et René Rouschop vont nous quitter. De nouveaux prêtres et un nouveau doyen seront amenés à les remplacer. La dernière Messe d' André Vervier est prévue le 29 septembre.

    521707322.2.jpg
    Ces informations sont extraites de "rencontre",
    le feuillet de liaison des amis du Prieuré St Martin.
    Abonnement 5€ ou plus au BE07 0012 1432 0566 Prieuré 4557 Tinlot.
    On y trouve les informations  paroissiales et sur la vie du Prieuré.
    Vous pouvez y lire  aussi des articles de réflexions et de spiritualité.
    Fréquentation du Prieuré en 2012
    31 groupes se sont retrouvés de façon régulière ou occasionnelle
    sur différents sujets. Séjours d'une nuit 15 personnes. Séjours de trois
    mois et demi: une personne et 2 enfants.
    Célébrations du Carême mercredi des Cendres et Vendredi saint

    D'autres infos sur Paroisses Condroz
    voir le détail ci-dessous ainsi que d'autres nouvelles

    Lire la suite

  • Dimanche 20 mai, fête de la Pentecôte

    pentecote112004.GIFFête de la Pentecôte
    Dans les traditions chrétiennes, la fête de la Pentecôte commémore la venue du Saint Esprit cinquante jours après Pâques sur les apôtres de Jésus de Nazareth et les personnes présentes avec eux. Elle est rapportée dans les Actes des apôtres.
    Si une période festive de cinquante jours est attestée dans certaines communautés chrétiennes à partir de la fin du IIe siècle, elle n'était pas généralisée et ce n'est qu'à partir du IVe siècle qu'est instituée la fête de la Pentecôte, au terme de cette période.
    La Pentecôte est célébrée le septième dimanche, soit quarante-neuf jours après le dimanche de Pâques.
    La date en est variable puisque Pâques est une fête mobile.
    En Belgique, la Pentecôte et le lundi de la Pentecôte sont fériés.

    capture ecran 2018-05-19 à 10.06.09.jpg
    Source SFP